vendredi 15 juillet 2016

Que dire ?

Au-delà des paroles pour décrire l'horreur de l'attentat de Nice, des mots pour condamner ce qui semble être l'oeuvre d'un djihadiste, des pensées pour les victimes et leurs proches, des réactions qui prouvent notre sentiment d' impuissance à prévenir de telles horreurs, on est en droit, dans l'immédiateté souvent irrationnelle, de poser quelques questions :
- avant d'avoir des infos complémentaires, on peut se déclarer surpris qu'un camion puisse rouler sur la Promenade des Anglais à l'occasion d'un feu d'artifice, rassemblement propice à un tel attentat. Le temps d'intervention (le camion a parcouru 2 km) semble avoir été long en cette période où la vigilance est de mise...
- on parle depuis les attentats de Paris (janvier et novembre), mais même déjà, auparavant, lors des attaques de Mérah à Toulouse, d'un "état de guerre". Il faut se poser des questions sur nos relations commerciales (on lui vend des armes) avec l'Arabie Saoudite, pays que l'on soupçonne de soutenir Daech. Pourquoi n'intervient-on pas plus délibérément dans les zones occupées par l'organisation islamiste ? C'est une guerre totale, avec nos alliés, qu'il faut mener... En écrivant cela, je me fais violence, moi pacifiste dans l'âme, mais combien de victimes faudra-t-il encore constater avant d'intervenir ? Auschwitz, Rwanda, Cambodge, etc ont démontré que nos atermoiements étaient coupables...
- en ces temps d'état d'exception, peut-on se permettre de mobiliser des forces de l'ordre par milliers  pour encadrer l'Euro de football, des cortèges de manifestants, des festivals culturels et autres... Incroyable de devoir écrire cela, je le sais... Mais, je pense à toutes ces victimes touchées par cette guerre menée par d'autres qui, eux, ne se posent pas de question...

 Je sais, c'est une première victoire des fanatiques islamistes que l'on soit conduit à se poser de telles questions.
Mais comment ne pas être en colère après cet attentat...
Au fait, en colère contre qui ? 

26 commentaires:

  1. Je suis Nice, Paris , je suis Bruxelles, je suis Orlando, je suis Médine,je suis Ankara , je suis Tunis , je suis Bagdad, je suis le monde ,je suis épuisée de tout ça .Ce monde tourne à l'envers . Les états d'urgence ne peuvent pas tout et pas grand chose contre les déséquilibres et les misères et injustices profondes qui le traversent. Et nous sommes en 2016. Comment cela est t-il encore possible? Les charognards vont à nouveau se repaître... Je suis effondrée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le laxisme de hollande cet homme était connu des services de police

      Supprimer
    2. A bas la connerie raciste!

      Supprimer
    3. À bas les assasins

      Supprimer
  2. Pour aider à la réflexion sur les mesures de sécurité lors des rassemblements populaires : la décentralisation à amène les collectivités territoriales à bénéficier de l'absence de tutelle. Elles ont toujours des difficultés a intégrer des missions qui restent régaliennes comme la sécurité. Des réunions préparatoires aux manifestations populaires ont lieu quand l'État est informé...et ce sont alors des discussions difficiles pour que les mesures de sécurité n'affectent pas l'ampleur des manifestations...Souvenons nous des critiques lorsqu'il a fallu sécuriser les "fan zones" il n'y a pas si longtemps....

    RépondreSupprimer
  3. Aller oublions nos divergences et unanimement derrière moi en cœur 1 2. 3.
    " nous sommes tous ESTROSI"

    RépondreSupprimer
  4. Albert Camus
    41 mins ·

    "Quelque chose en nous a été détruit par le spectacle des années que nous venons de passer. Et ce quelque chose est cette éternelle confiance de l'homme, qui lui a toujours fait croire qu'on pouvait tirer d'un autre homme des réactions humaines en lui parlant le langage de l'humanité. Nous avons vu mentir, avilir, tuer, déporter, torturer, et à chaque fois il n'était pas possible de persuader ceux qui le faisaient de ne pas le faire, parce qu'ils étaient sûrs d'eux et parce qu'on ne persuade pas une abstraction, c'est-à-dire le représentant d'une idéologie".

    Albert Camus
    "Le Siècle de la Peur", (Combat, novembre 1948)
    Actuelles I

    RépondreSupprimer
  5. Les charognards d'extrême droite déjà à l'oeuvre... toujours prêts pour les récupérations politiques et surtout les divisions et la haine!

    "Attentat de Nice : le FN va un peu vite quand il attaque le « laxisme » de la justice

    LE MONDE | 15.07.2016 à 15h40

    Le député européen Front national (FN) et maire d’Hénin-Beaumont, Steeve Briois, a été un des premiers à attaquer la justice, seulement quelques heures après l’attentat de Nice : « Ce laxisme nous tue », faisant allusion aux antécédents de l’auteur présumé du drame du 14-Juillet à Nice.

    Donnant le nom inscrit sur les papiers retrouvés dans le camion – ceux de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un ressortissant tunisien de 31 ans résidant en France –, l’élu explique que le personnage « avait été condamné pour violence ».

    Selon nos informations, chauffeur de poids lourd de profession, l’homme avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour violence volontaire avec arme, à la suite d’une bagarre après un contentieux routier. Il était en revanche inconnu des services de renseignement..."

    Le pédophile Jean Luc Lahaye a été condamné par deux fois par la justice. Aurélia Beigneux, conseillère municipale de Steeve Briois a fraudé au RSA... ce laxisme de la justice est intolérable. Ne parlons pas des soupçonnés dans l'affaire dite du micro parti de Marine Le Pen, "jeanne" pour détournement de fonds publics et escroqueries (dont S Briois était le mandataire financier à l'époque). Ce laxisme de la justice est intolérable, ces personnes devraient être en prison! Prenons surtout toutes les précautions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Regardez les affaires de pedophilies au ps

      Supprimer
    2. Regardez les affaires d'harcèlement sexuel chez les verts.

      Supprimer
    3. cE N4EST PAS UNE EXCUSE é"hé&. briois, sur vos impôts a payé un pédophile, en achant que c'était un pédophile! C'est lamentable et cela veut dire qu'il excuse ( et soutient?) la pédophilie .Point barre! Et que l'extrême droite cesse ses leçons de morale ( quand on connait ce parti, les affaires, l'imposture, une nouvelle fois démasquée) !

      Supprimer
    4. 7:59 : lesquelles à part celle concernant Denis Baupin ?

      Supprimer
    5. Prenons garde à la récidive: lahaye, beigneux,le pen jean marie en tôle, ils risquent de récidiver et on ne sait pas ce qu'ils seraient capables de faire la prochaine fois, le pire peut être!
      A surveiller étroitement: le pen marion dite marine ( utilise un faux nom, c'est très suspect), briois.
      Une justice ferme et intraitable avec les délinquants ou supposés délinquants.

      Message de l'extrême droite face à ce laxisme intolérable Gouverner c'est prévoir. En tôle!

      Supprimer
  6. Un quidam ayant perdu quelques procès en justice devient un Monsieur récidiviste , un délinquant etc ..Monsieur Briois ,n'avez pas perdu quelques procès , et je reste dubitatif concernant les incendies de voitures pendant les périodes électorales ? et donc qu'insultez vous un délinquant récidiviste , de la retenue s'il vous plait .Bien entendu , à priori ce monsieur est un ignoble assassin , mais un recidiviste comme d'autres et comme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que dubitatif à votre encontre 20h11.

      Supprimer
  7. L'assassin de Nice, avant ce massacre, n'était pas fiché S, avait été condamné pour une bagarre. Les élucubrations et manipulations de l'extrême, ainsi que les récupérations honteuses sont indignes de personnalités qui se disent politiques. Eux, comme le président, comme la gendarmerie, comme la police... ne pouvait pas prévoir que cet assassin deviendrait un assassin! Un point c'est tout. Cette extrême droite est, elle aussi dangereuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Combien va-t-il falloir d'attentats islamistes pour qu'au moins une fois vous abandonniez le refrain : la france est menacée par l'extrême droite, et qu'une fois, juste une, vous ouvriez les yeux et disiez : les islamistes sont une menace?

      ça vous rendrait crédible. Parce que là, vous êtes juste ridicule.

      Supprimer
    2. La logique de bas égout. Et les raccourcis qui vont avec. Il n'était pas fiché, donc c'est la faute du fn. Le troll de 08:11 n'est pas ridicule, il est totalement pathétique.

      Supprimer
    3. 19:41 C'est Briois qui se demandait pourquoi il était en liberté... Degré zéro de la réflexion ! 8:11 l'a bien constaté. Encore faut-il comprendre ce qu'il a écrit, ce ne semble pas donné à tout le monde...

      Supprimer
    4. Entre perdant on se défend.

      Supprimer
    5. Il frappait sa femme ( mains courantes, plainte, procédure de divorce )
      Il a été condamné pour vol.
      Il avait été condamné pour violence pour avoir attaqué un autre automobiliste avec une planche de palette de bois.

      Il n'est pas la peine de s'appeler Briois pour se demander pourquoi cet homme était en liberté. Une affaire, disons, erreur de jeunesse. Violence conjugale repétée, vol, violence. ça fait beaucoup pour être en liberté.

      Vous voyez M. Alpern, à force de tout justifier, ce n'est pas l'application de la loi qui va être demandée. Mais le retour de l'expulsion des étrangers condamnés.

      Cet homme avait un titre de séjour. Il ne respecte pas la loi. Pourquoi ne pas lui retirer son titre de séjour? J'ajoute que son titre de séjour était donné en raison de son mariage. Puisqu'il frappe sa femme, raison de plus pour lui retirer le droit d'être ici.

      Et je répète : les attentats islamistes se répètent. Ceux qui continuent à ne pas le dire et à substituer ce risque à la menace de l'extrême droite ne sont pas crédibles, mais sont ridicules.

      Supprimer
    6. Et ceux qui demandent l'abrogation d'un titre de séjour pour un étranger, condamné à de la prison avec sursis, pour violences, non pas sur sa femme (pas de poursuites...) alors que cette personne est père de 3 enfants vivant en France, ne sont-ils pas au summum du ridicule ? Cette perte de repères est indigne de quelqu'un qui se dit français ! C'est à eux que l'on devrait retirer des droits civiques qu'ils ne méritent pas, pour atteinte aux droits fondamentaux prévus par la Constitution...

      Supprimer
    7. Ne vous en déplaise 11h08 la loi le permet et c'est la loi.

      Supprimer