mardi 27 juin 2017

Clap de fin

Cela fait quasiment 10 ans que j'écris quotidiennement sur ce blog. Plus de 5000 articles, plus de 4 millions de pages "vues"... 
Depuis 2006, année où je suis arrivé à Hénin-Beaumont, j'ai assisté au début de la fin de cette ville : sa mise à sac financière par un maire soutenu par le parti dominant du Pas-de-Calais, maire condamné mais qui n'a toujours pas purgé sa peine de prison. Dans la foulée, une équipe élue avec la bénédiction du même parti, a soigneusement préparé sa succession, chose faite en 2014 avec l'élection du FN à la mairie qui n'eut qu'à se baisser pour récolter ce que ses prédécesseurs avaient semé pendant une quinzaine d'années. J'ai décrit, tout au long de ces 10 années héninoises, cette pénible descente aux enfers, cette défaite annoncée.

Aujourd'hui, en place devant une opposition morcelée, le Front national se révèle sous son vrai visage. Je passe sur l'incapacité d'avoir une vision à moyen et long terme, masquée par une politique démagogique de court terme dominée par les fêtes, célébrations et autres jeux du cirque (existants depuis longtemps et remis au goût du jour) à la grande joie d'un public pas forcément toujours héninois... Ce n'est pas de la politique au sens noble du terme...

Mais que dire de la volonté de mettre un terme à toute critique, à l'instar de tous ces régimes despotiques admirés par les leaders du FN, à savoir la Russie, la Turquie, la Syrie... où l'on étouffe toute opposition ? 
Les agents municipaux indociles sont mis au placard ou poussés vers la sortie, les adversaires politiques sont poursuivis devant la justice pour la moindre critique et, ce, aux frais du contribuables, les associations qui "ne jouent pas le jeu" sont écartées... Sans parler du quotidien régional, objet d'un boycott inimaginable, et poursuivi pour le moindre article, même inoffensif... Et, comme toute dictature, le FN a sa propre Pravda, le journal municipal, pour dire sa "vérité" et, ce, une fois encore, aux frais du contribuable... 
Bel exemple de ce qu'est le Front national au pouvoir et pourrait être si on lui en confiait d'autres...

Tout cela, je l'ai décrit et dénoncé et l'on pourrait "rassembler ce qui est épars" dans ce blog pour en constituer un cas d'école...

J'aurais espéré terminer "ma mission" le jour où HB sortirait de ce long tunnel, mais les circonstances de la vie font que j'arrête ce jour...
Merci à tous ceux qui ont lu, partagé, contribué et commenté mes chroniques... 
Ce blog restera ouvert quelque temps pour recueillir vos commentaires.
On peut me retrouver sur FB ou par mail... 

51 commentaires:

  1. Voilà une bien triste nouvelle Alain pour les vrais démocrates
    Merci pour ces années au service des citoyens et de la vérité

    RépondreSupprimer
  2. Une voix libre qui s'éteint. On peut comprendre la lassitude après tant d'années de mise en garde du parti dominant et de conseils non suivis. Mais pouvait on attendre ne serait-ce qu'un début d'introspection de la part des seigneurs du cru, anciens et nouveaux ? Une population dominée et soumise, et une autorité corrompue et sure de son "droit" voilà le travail depuis 70 ans dans ce département où il ne reste que le conseil départemental qui tombera comme le reste dans l'escarcelle de l'extrême droite. Tout cela a été dit et écrit depuis bien plus de 10 ans... Et bien sûr les "éclaireurs" présentés par les nantis comme des "aigris"...
    Il restera une voie, celle représentée par M. PIRET et son équipe... mais pour combien de temps ? On s'enfonce dans la nuit brune pour combien de temps ? Peut on esperer un renouveau du côté d'en marche ou du coté de la majorité régionale et son président Xavier Bertrand ? Espérons, mais le sillon culturel est bien là et les dégats moraux financiers et culturels son bien impégnés...
    A bientôt, Alain.
    Cimares

    RépondreSupprimer
  3. Tout comme Cimares je pense qu'une "voix libre qui s'éteint" c'est une part de la démocratie qui s'éloigne. J'imagine ce que tu ressens, l'ayant moi même vécu...." les circonstances de la vie"......

    RépondreSupprimer
  4. Les quelques graines que tu as semées finiront par germer.Ce que nous pouvons tous regretter est que les gens intelligents restent prisonniers de leurs chapelles respectives.
    jean-Eric.

    RépondreSupprimer
  5. On va continuer à se voir, je suis un privilégié....
    Je ne suis pas venu régulièrement mais tu sais comment j'ai apprécié tes analyses et parfois essayé de te fournir matière à nourrir ce blog... je vais me retourner sur celui d'Ugo Bernalicis, fraîchement élu, que je connais aussi. A bientôt Alain ( autour d' une bonne table lol ? )

    RépondreSupprimer
  6. Qui va parler?27 juin 2017 à 18:21

    Alain,

    Ne quittez pas le navire!
    Amicalement.
    Mary

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  7. SR71 et son pilote sont tristes. signé Migoyan gourovitch.

    RépondreSupprimer
  8. Hénin perd son Charles de Gaulle,une voie libre intelligente courageuse et résistante ! C une bien triste nouvelle j ai adoré vous lire et pourtant je ne vous connais pas je n ai jamais osé vous aborder par timidité ou par complexe devant autant d esprit.....merci mr alpern

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas du secteur d'Hénin, j'en suis même assez loin; je ne vous ai jamais rencontré.
    Et pourtant, je suivais votre blog très régulièrement.
    Je vous souhaite ce que vous méritez: le meilleur.
    Merci

    RépondreSupprimer
  10. Vous étiez, Monsieur, le premier dont je lisais les écrits lorsque j'ouvrais mon ordinateur. Vous êtes d'ailleurs inscrit dans mes "favoris". Vous allez me manquer, vous et Mary qui a toujours commenté vos propos avec force et intelligence. Personnellement, j'utilise mon compte facebook pour dénoncer tout ce qui heurte ma sensibilité, mes convictions. C'est un crève coeur de perdre ainsi le contact avec certaines personnes. Aussi, je serai heureux de le conserver.
    Mon nom est Eric Lecocq. Vous me reconnaîtrez par la photo de profil de mon compte : Un couple assis sur un banc regardant la mer. Je serais très honoré de conserver un lien avec Mary et d'autres...
    fhaineux s'abstenir.
    Bonne route Monsieur Alpern.
    Et merci pour tout.

    RépondreSupprimer
  11. On vous a recommandé, cordialement, de fermer la boutique !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme si Alain Alpern etait du ge re a se laisser intimider par ceux qui abusent de leur position dominante. C'est faire injure a sa liberte et a son mode de fonctionnement.

      Supprimer
    2. On vous recommande, 9H45, de fermer votre bouche! Merci!

      Supprimer
    3. C'est pas de lui dont je parle, pauvre idiot!
      Quand on parle haut, on demande souvent de fermer sa gueule.
      Pour GD s'est fait

      Supprimer
    4. Je viens juste de comprendre , 6h40 , que vous n'étiez pas que poli , j'aurais dit moi " votre gueule " , mais plus subtil que vous êtes vous pensiez à un égout .

      Supprimer
  12. Merci et bon courage

    RépondreSupprimer
  13. Merci à vous pour les analyses et les débats. Tout cela me manquera.

    RépondreSupprimer
  14. Cadeau. Les paroles de Denis du groupe angevin Lo'Jo. Mais comme je vous le disais, je participe au concert des louanges mais je suis triste de votre départ.

    A l'arène des audacieux.

    J'ai dansé la Java
    Avec un chien malheureux
    J'ai tourné à tout va
    Abusé d'un regard
    Les fesses des filles marginales
    Et j'ai dansé le maloya avec l'espoir.

    A l'arène des audacieux
    J'ai perdu le cours des heures
    Dans les filtres membranes
    Et fréquences du son.
    J'ai demandé à la nuit
    Son tremblement de corde
    Et debout son couronnement de pluie.
    A la place de ma tête une danseuse de muito,
    Et des mains la cordimiñe du manque.
    J'ai demandé à la nuit
    Son tremblement de corde.

    A l'arène des audacieux
    J'ai vu dans le fond d'un verre
    La sueur des caraïbes
    Un verre qui couta hier
    Le battement de cœur de la campagne de Fez
    Pour un trait de citron amer.
    Le dos arnaché, la peine des femmes
    Un verre qui couta hier
    La traversée des mers
    J'ai demandé à la nuit son tangage de houles
    Un verre qui couta hier Colomb à l'Amérique.

    A l'arène des audacieux
    J'ai dansé la Java
    Avec un chien malheureux
    J'ai tourné à tout va
    Abusé d'un regard
    Les fesses des filles marginales
    Et j'ai dansé le maloya avec l'espoir.

    J'avais tous les démons sur mon dos ce soir là,
    A la bouche les mauvais naufrages des hommes.
    J'ai demandé à la vie son résidu de gloire
    Cette chose belle et irréversible.
    J'avais tous mes frères de l'ombre
    Avec moi ce soir là
    Serrés pour un couronnement de suie.
    J'ai demandé à la vie son tangage de houles

    RépondreSupprimer
  15. Fini le pipeau et la désinformation;pas une grande perte pour 62110 cet abandon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce qui m'ennuie : laisser la place aux manipulateurs dont vous semblez faire partie...

      Supprimer
    2. Il est grave ce 16h30.
      Vous passez toujours sur Quiéry-la-Motte?

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  16. 19H30, un des adeptes décérébrés et enfumés par la propagande fasciste de Neuneu 1er dit le Haineux au sourire benêt et de Finger dit Goebbilde la Tablette aux doigts boudinés ( il a grossi le pépère, y'a bon la République et ses sesterces...) . Pipeau, désinformation, les deux mamelles des fascistes.16H30, un digne représentant des mous du bulbe fachos ( pléonasme). Jusqu'à ce que ce soit lui la prochaine victime, évidemment... Après tout Neuneu le Haineux a été capable du célèbre tweet qui a fait se gondoler toute la France: " elle est trop bonne la marine". Quand on est capable de ça, c'est dommage que le ridicule ne tue point!
    Allez, mon pôv 16H30, sers toi du "journal nullicipal" pour ce qu'il est: un torche cul.

    RépondreSupprimer
  17. Ce matin 30 juin, à 9H, quand les citoyens travaillent, les deux maires héninois convoquent leur foire aux bestiaux.
    Pour mettre du baume au coeur des courageux conseillers d'opposition, des nouvelles d'Hayange sous le joug du fasciste engelmann, arrivent de très bonnes nouvelles! Le conseiller d'opposition Gilles Wobedo, accusé à tort par les policiers municipaux de violences contre eux... est relaxé une ...énième fois face au système d'intimidation du maire fasciste. Victoire!

    "Engelmann se vante de ne pas augmenter les impôts En échange il a fait augmenter et voter le budget pour payer l'avocat de Marine Le Pen car avec toutes les gamelles qu'il a au cul ! Il a perdu 4 fois en appel de la cour de NANCY contre le sculpteur de la fontaine qu'il doit remettre en place et en état .Il y a encore bien d’autres comparutions devant le tribunal à venir . La majorité FN vote en toute complaisance des sommes s'ajoutant au budget initial pour frais d'avocat ,d'huissier ,ses comptables élus comptent sur le con...tribuable hayangeois . La somme dépensé par ce pseudo maire tourne à plus de 70 000 € c'est une honte. Reste à parier qu'il arrivera à plus de 1000.000 € avant la fin de son mandat ?Nous pouvons sans avoir peur de se tromper dire que l'équipe FN est une équipe d'incapables si non que de chercher à intimider les gens qui lui font remarquer sa dérive !!! Par faute de compétences !STOP AUX DÉPENSES INUTILES .ENGELMANN DÉMISSION !HEUREUSEMENT encore QU'IL A PAS AUGMENTÉ LES IMPÔTS..."

    Combien vont nous coûter les délires judiciaires de Neuneu 1er dit le Haineux? Aujourd'hui, "normalement", il devrait s'attaquer à Marine Tondelier. Le Goebbilde doit en avoir le majeur qui frétille de haine... à défaut d'autre chose...
    Dommage Alain que vous ne nous fassiez plus le compte rendus de ce cirque. Soutien à l'opposition. Soutien à Madame Tondelier.

    RépondreSupprimer
  18. Bilde recadré par le Préfet concernant ces droits de réponse intempestifs, injurieux, mensongers et ...illégaux sous chaque tribune des opposants démocrates. Bilde ne connait pas le droit de notre République, il va l'apprendre. Et s'il n'est pas content , qu'il aille voir ailleurs et change de pays. Ici, c'est la France! Et Hénin est en France. Soit il se plie à nos lois soit il dégage. C'est simple.

    RépondreSupprimer
  19. Volverine très triste de ce clap de fin,mais vous avez eu un sacré courage et de la patience pour supporter cette Municipalité FN.
    Conseil Municipal ce matin, l’opposition va t'elle demander les dépenses pour les frais de justice (payés par les contribuables) et qui doivent être budgétisés.
    Signé:Volverine

    RépondreSupprimer
  20. Mary, non au FN, plus que jamais!1 juillet 2017 à 00:49

    Ce midi j'ai appris la disparition de Simone Veil. Une tristesse inouïe s'est abattue sur moi et toutes les personnes, de jeunes collègues, qui m'entouraient. Car même pour des jeunes femmes entre 25 et 35 ans elle était une fleur immortelle. Ce soir, j'ai visionné de larges extraits du "conseil municipal" d'Hénin où l'abomination a été atteinte, entre les mensonges et injures habituelles, par l'instrumentalisation de la souffrance d'une victime de Nice. Alors me sont revenues en mémoire les paroles de Simone Veil lors d'un de ses meetings en 79, violemment pollué par le pen père et sa clique de fascistes. Madame Veil a alors lancé à leur adresse:
    " Vous ne me faites pas peur! J'ai survécu, j'ai survécu à pire que vous! Vous êtes des SS à petits pieds".
    En écoutant Bilde, il m'a semblé que Madame Veil aurait pu s'adresser à lui et à sa clique malfaisante.Elle avait déjà compris que le FN était bien un parti fasciste.
    Merci Madame Veil pour tous ces combats.Vous serez toujours dans ma mémoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL n'y a pas que FN comme parti fasciste.
      Localement, il y a une certaine porosité, accointance avec ce parti.Vous avez pas vu les liens montrant certaines photos, déposé ici même.
      Pour Simone Jacob-Veil s'est une parole précieuse qui part mais ses écrits restent.Pour ma part j'ai aussi de la famille déportée dans les camps de concentration mais avec une prime la torture et vous pouvez me croire c'est pas le bruit des bottes qui me font peur mais bien le silence des chaussons.

      Supprimer
    2. En effet, le silence des chaussons est assourdissant. Certains collaborent et ont collaboré avec le fascisme de "bon coeur" ou pour écarter leurs adversaires, ou les deux.D'autres, qui devaient partir, croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer, à l'arrivée des fascistes sont restés... Ils ont sapé la discipline républicaine et Hénin a perdu. Certain même trouvait B Bilde... intelligent et partageait de mauvaises blagues avec lui. Ceux-là montraient plus de courage dans leur lutte contre Dalongeville. Que voulez-vous...
      Mais, des personnes se tiennent débout. J'ai de l'admiration pour les membres de l'opposition qui siègent aux CM face à la horde. Beaucoup. Beaucoup aussi pour Alain qui s'est toujours positionné clairement contre elle.
      Petite chanson de Pauline Croze pour tous ces hommes et ces femmes debout et pour tous les gens que j'aime.

      "T'es beau,t'es beau parce que t'es courageux,
      De regarder dans le fond des yeux,
      Celui qui te défie d'être heureux.

      T'es beau,t'es beau comme un cri silencieux,
      Vaillant comme un métal précieux,
      Qui se bat pour guérir de ses bleus.

      C'est comme une rengaine,quelques notes en peine,
      Qui forcent mon coeur,qui forcent ma joie,
      Quand je pense a toi,à présent.

      J'ai beau,j'ai beau me dire qu'au fond c'est mieux,
      Même si c'est encore douloureux,

      Je n'ai pas de recoin silencieux.

      C'est beau,c'est beau parce que c'est orageux,
      Avec ce temps je connais peu,
      Les mots qui traînent au coin de mes yeux.

      C'est comme une rengaine,quelques notes en peine,
      Qui forcent mon coeur,qui forcent ma joie
      Quand je pense à toi,

      Toi qui sors de scène,sans armes et sans haine,
      J'ai peur d'oublier,j'ai peur d'accepter,
      J'ai peur des vivants,
      A présent.

      T'es beau..."

      A Denis aussi.

      Supprimer
    3. “The ultimate tragedy is not the oppression and cruelty by the bad people but the silence over that by the good people.” Martin Luther King

      Supprimer
    4. Et ces associations patriotiques, elles déroulent le tapis rouge pour les élus du FN.

      Vous savez ces liens internet pointant sur une séries de photos avec des élus tous sourires avec les élus du fn.

      A son époque, Eugène binaisse, a participé aux mêmes manifestations avec cette association.Binaisse n'est pas le beau-père d'un certain Gorillot élus de l'opposition héninoise et suppléant malheureux d'Anne Roquet (Etiquette La République en Marche) pour les législatif.

      Je crois savoir que Mr Alain alpern n'aime pas ce mélange.Je comprend ses craintes pour l'avenir.

      Vous comprenez vous ce mélange des genres !

      Supprimer
  21. La personne victime de l'odieux attentat de Nice s'est rendue compte de son erreur et de l'instrumentalisation honteuse dont elle avait été l'objet par les fascistes. Elle a été écoeurée par ce conseil municipal, effrayée de ce qu'elle a vu et entendu dans la bouche de soi-disant représentants de la République. Ces gens là d'extrême droite, du fascisme devraient être destitués. C'est une honte ces conseils municipaux. Ces gens là ne sont pas intégrables dans notre pays. Ils n'ont rien à y faire. C'est une honte d'entendre ce public qui meugle et hennit sous la direction des deux haineux en chef, sexistes, vulgaires, manipulateurs, incultes... et se roule dans le déshonneur. HONTE ce que ce parti fasciste fait de pauvres gens!! Demandons l'interdiction de ce parti de la haine. Ils sont les semblables des terroristes. Honte sur eux!
    Marine Le Pen est mise en examen. Espérons que ce soit le début de la fin pour cette engeance de malheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas sûr du tout que la personne invitée par la mairie ait été victime de l'attentat de Nice... Il y a beaucoup de questionnement sur cette "citoyenne" qui semble être une affabulatrice récupérée par les "nazis aux petits pieds"...

      Supprimer
    2. En effet c'est une mytho feneuse... sale bonne femme qui salit les vraies victimes des attentats! Honte à elle et aux metteurs en scène de cette ignoble tromperie en CM.Ils sont pires que cette mytho feneuse...Honte à eux!
      Le gros bilde vient d'être condamné pour diffamation envers Florence Binaisse. Espérons que les contribuables d'Hénin ne vont pas encore payer les frais de justice des procès pour cette clique! Ras le bol!

      Supprimer
    3. Et si on ne reprenait pas ses infos, on y gagnerait !
      On a pas d'autre chose à faire

      Supprimer
    4. Oui bien sûr mais dénoncer l'imposture FN fait partie de ces choses.

      Supprimer
  22. quiconque abandonne ses aises pour les aises d'autrui perd les siennes sans qu'on lui en sache aucun gré.

    RépondreSupprimer
  23. En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal.

    RépondreSupprimer
  24. Y'en a des qui lisent Houellbecq et même le relisent! Bref! Partageant les idées nauséabondes et les délires d'un fasciste alcoolique et pervers à l'allure célinienne. Mais c'est au tour des musulmans après les juifs.Le délire des fascistes. Bref

    En attendant, le "grand remplacement" fantasmé, nouvelles du Front:
    Non au FN

    Ce sont désormais quatre personnes qui sont à ce stade poursuivies dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants du Front national au Parlement européen. En effet, l'eurodéputée FN Marie-Christine Boutonnet a été mise en examen le 20 juin pour abus de confiance, a appris lundi soir l'AFP de source proche de l'enquête. La mise en examen de Marie-Christine Boutonnet, eurodéputée depuis 2014, concerne l'emploi entre septembre 2014 et fin février 2015 de son assistant parlementaire Charles Hourcade, lui-même mis en examen pour recel d'abus de confiance le 6 mars.

    Idem, et autre procès pour les kits de campagne! Racaille FN!

    RépondreSupprimer
  25. Mary, non au FN, plus que jamais!6 juillet 2017 à 06:56

    « Et je ne pense pas non plus que vous soyez véritablement athée. Les vrais athées, au fond, sont rares.
    — Vous croyez ? J'avais l'impression, au contraire, que l'athéisme était universellement répandu dans le monde occidental.
    — À mon avis, c'est superficiel. Les seuls vrais athées que j'ai rencontrés étaient des révoltés ; ils ne se contentaient pas de constater froidement la non-existence de Dieu, ils refusaient cette existence, à la manière de Bakounine : “Et même si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser…”, enfin c'étaient des athées à la Kirilov, ils rejetaient Dieu parce qu'ils voulaient mettre l'homme à sa place, ils étaient humanistes, ils se faisaient une haute idée de la liberté humaine, de la dignité humaine. Je suppose que vous ne vous reconnaissez pas, non plus, dans ce portrait ? »

    Non, là non plus, en effet ; rien que le mot d'humanisme me donnait légèrement envie de vomir, mais c'était peut-être les pâtés chauds, aussi, j'avais abusé ; je repris un verre de Meursault pour faire passer. "

    J'ai lu... Houellebecq c'est un peu comme Gainsbourg à la fin de sa vie. Désespéré, prêt à tout et n'importe quoi pour rester sur les plateaux... mais au contraire de Gainsbourg, prêt aussi au pire, en surfant sur la vague raciste. Passons sur sa misogynie maladive. Un autre détail sans doute!Allez, l'humanisme le fait vomir après tout.Un bon coup de blanc pour faire passer ça.

    RépondreSupprimer
  26. Dommage que vous vous arrêtiez là ! Il y a tellement de choses à commenter avec l'arrivée des sénatoriales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui aurait les résultats ? Aura-t-on le droit à un nouveau drama de conspiration / fraude / frustration de ne pas vivre comme un roi/une reine ?

      Supprimer
    2. sacrés soutiens le corbisez. quelles pressions il a du subir yann capet pour démissionner.

      Supprimer
  27. concernant ce pitoyable spectacle acclamé par les afficionados fn lors du dernier conseil municipal , je m'étonne de plusieurs faits anti démocratiques , voir condamnables . Cette personne n'est pas arrivée par hasard , ne serait ce que monter par l"ascenseur pour une personne handicapée , puis encore , laisser le public s'exprimer alors que cela est interdit lors d'un conseil municipal . Ensuite , laisser monter dans un ascenseur une personne alors que la police municipale armée vous interdit de pénétrer sans vérification de votre indentité dans les locaux de la mairie , est étonnant . Ensuite , laisser croire qu'une personne est intervenu par hasard alors que l'on avait de nombreuses photos ou elle croisait Lepen , et autres ... bref la liste des étrangetés est encore bien longue pour ne pas pas croire à une sinistre mise en scène , et a une manipulation mensongère et à un , le pire , non respect de la démocratie lors d'un conseil municipal , ce quoi devrait normalement aboutir à une annulation du vote ou destitution de certains élus plus qu'indélicats !

    RépondreSupprimer
  28. Le carburant du FN c'est la haine, le racisme et aussi l'imposture pour tenir tous leurs mensonges. Cette femme indigne n'est pas et n'a jamais été handicapée. De la DDASS, sa famille n'a pas été touchée par les attentats.Probablement une feneuse embauchée par la clique pour la claque imbécile. On s'étonne que Goebbilde, le "Je suis partout" héninois, le roi du stabilo, qui passe son temps à fliquer les gens, tous et pas seulement les opposants, n'ait pas su prendre des renseignements sur cette femme! Le Christofou ( qu'est ce qu'il a grossi, y'a bon les sous de la République) se disant dupé, c'était aussi à mourir de rire! Une vierge effarouchée... Que vont-ils encore inventer, qui vont-ils diffamer, que vont-ils encore écrire dans le torchon nullicipal, quelle propagande? C'est vraiment un problème que de laisser une ville, même petite, à ces gens là. Les "CM" sont à l'image de ce que peut être une gestion d'extrême droite: une calamité sociale et morale, un crachat sur la République. Evidemment que ces élus devraient être destitués. Cela semble tellement évident.

    RépondreSupprimer
  29. Encore une claque pour l'extrême droite! Cela commence à faire beaucoup... quans les héninois vont-ils se réveiller?

    Libération "Christophe Blanquart s'était vu reprocher son témoignage dans un livre à charge contre la gestion de la municipalité. Un conseil de discipline de la fonction publique territoriale a émis un avis défavorable à cette sanction.

    Mis à pied par la mairie d'Hénin-Beaumont, un salarié gagne une manche contre le FN

    Il faut faire attention à ce qu’on dit quand on travaille à la mairie d’Hénin-Beaumont. Christophe Blanquart, salarié de la municipalité du Pas-de-Calais dirigée par le Front national, vient de gagner une manche contre le FN, mais continue de vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Ce qu’on lui reproche ? Quelques phrases prononcées contre son employeur dans le livre de Valérie Igounet et Vincent Jarousseau, l’Illusion nationale, un reportage en forme de roman-photo dans trois villes FN de France. La mairie l’accuse de «manquement au devoir de réserve» et «actes de diffamation publique». Christophe Blanquart, 57 ans, photographe municipal et par ailleurs adhérent à la CGT, sort d’une mise à pied qui a duré quatre mois. La ville le menace de quinze jours de suspension, sans salaire cette fois. Un conseil de discipline de la fonction publique territoriale, qui compte des élus, des syndicalistes et un magistrat, a émis un avis défavorable à cette sanction.
    «Démonstration flagrante»

    Cet ancien photographe de presse avait accepté d’apparaître à visage découvert pour dire ce qu’il pensait de la gestion FN. «[La mairie] a installé des caméras de surveillance sans demander une autorisation préfectorale au préalable. Nous l’avons dénoncé dans un tract. Alors qu’ils ne cessent de revendiquer leur légalisme, c’est la démonstration la plus flagrante qu’ils ne respectent pas la loi, dit-il dans une bulle du roman-photo. Ensuite on est repartis sur une tentative de mise au pas de la presse locale, comme la Voix du Nord, et surtout du personnel, avec des attaques contre les syndicats. Ce que le FN reproche aux anciens maires est en train de devenir leur mode de fonctionnement».
    «Simple avis»

    Le conseil de discipline a estimé que le salarié n’avait pas commis de faute, et doit être réintégré sans sanction. Mais le maire, Steeve Briois, peut passer outre. «C’est un simple avis qui ne lie pas le maire. Il prendra sa décision en temps voulu», indique par SMS Bruno Bilde, adjoint au maire et député FN. Quand on s’étonne que les auteurs du livre n’ont pas été attaqués en diffamation, l’adjoint botte en touche : «C’est surtout la violation du devoir de réserve de Christophe Blanquart qui est en cause. J’ajoute, et c’est important, que Monsieur Blanquart a été en conflit avec tous les maires de cette ville sans exception [Darchicourt, Dalongeville, Binaisse, ndlr]», ce que conteste en partie Christophe Blanquart. «Je n’ai pas eu de problème avec Darchicourt, c’est lui qui m’a recruté. Dalongeville [condamné à de la prison ferme en 2013 pour détournements de fonds] m’avait placardisé de fait quand il a cessé de faire paraître le journal municipal, pour créer un journal», affirme Christophe Blanquart.

    Il se souvient de l'«humiliation» à l’annonce de sa mise à pied en mars, quand il s’est vu remettre le courrier par la police municipale sur son lieu de travail. D’autant que quelques jours plus tard, au lancement du livre dans un café d’Hénin-Beaumont, une partie des élus FN étaient là, les opposants aussi, ainsi que Christophe Blanquart, qui prenait des photos. «Bruno Bilde a alors dit devant tout le monde le bien qu’il pensait du livre», raconte Vincent Jarousseau, l’un des auteurs. Livre apprécié par la majorité, comme par l’opposition, parce qu'«il donne la parole aux gens, sans mépris», ajoute sa coauteur Valérie Igounet.
    Haydée Sabéran correspondante à Lille"

    RépondreSupprimer