vendredi 22 mars 2013

Conseil municipal d'Hénin-Beaumont du 21 mars 2013


Je suis arrivé 10 minutes avant le début de la séance, juste pour apercevoir quelques élus majoritaires, dont un adjoint, venir saluer chaleureusement leurs collègues frontistes. La grande majorité de la majorité, arrivée ensuite, regagnât sa place immédiatement, sans faire de détour...

Trois binaissades pour vous mettre en appétit :
- au sujet d'un marché public, le maire assura que "le marché est attribué au plus disant", qu'il rectifia devant la surprise générale : "au moins disant" ou "au mieux disant", les rires empêchant de distinguer quelle expression fut utilisée ! Ouf, on eut l'impression d'être revenu au temps de Dalongeville, quand les marchés étaient surfacturés !
- "il nous arrive de réfléchir". Je tairai, par charité, les commentaires qui fusèrent dans le public...
- "vous faîtes semblant d'être autiste": binaissade prononcée par...Briois! Comme quoi, c'est contagieux !

Le maire n'était pas très à l'aise dans le suivi des délibérations, demandant à plusieurs reprises le numéro de page concernée. Également énervé par une réflexion de Briois sur le fait que l'Etat avait manqué à sa promesse de verser 1 million d'euros suite à son impéritie du temps de Dalongeville ; en effet l'Etat n'a payé que 350 000 euros, et S. Briois regrettait le manque de "combativité" du maire : ce dernier bredouilla à plusieurs reprises le mot "écrêtage" qui signifiait probablement "écrêtement". Il faisait ainsi allusion au fait que Marion Le Pen versait, légalement, son surplus d'indemnités, au-delà du plafond autorisé,  à Briois, laissant entendre qu'elle aurait pu en faire don à la ville, dont elle fut un temps conseillère municipale. Ce qu'ignore le Maire c'est que l'on ne peut verser cette somme qu'à un autre élu... Juste avant, déjà sous le coup de l'émotion, il avait semé le trouble dans les esprits en annonçant 2 nouvelles contradictoires :  l'une sur l'éventualité que la CALL et la CAHC se rallient à l'option choisie par "Béthune/Bruay" à savoir un bus à haut niveau de service (plutôt que le tram), pour quelques secondes plus tard annoncer un "scoop" : le tramway était préféré par les élus concernés...Comprenne qui pourra!
Enfin pour en terminer (ou presque) sur la fébrilité (?) du maire, il voulut absolument que le "débat d'orientation budgétaire" donne lieu à un vote, ce qui n'est jamais le cas (je pense me rappeler qu'il s'était obstiné de la même façon lors d'un DOB précédent...). Ah j'oubliais ! sur une délibération concernant un marché de remplacement du matériel d'impression, personne ne fut capable de donner le montant du dit marché en réponse à une question de l'opposition. Le maire promit une réponse pour la fin de séance. Tout le monde oublia! Je me demande si le défaut de mention des conditions financières n'entraîne pas l'annulation de la délibération : le Préfet, certes, peut "retoquer" l'acte mais il manque de personnel pour exercer son contrôle de légalité ; quant à l'opposition... 

Ledit débat d'orientation budgétaire fut présenté par le cabinet Kalyps (celui-la même qui fut, il y a bientôt 2 ans, entièrement rémunéré à 100% pour un soi-disant audit sur la culture, dont il ne remit jamais les conclusions et propositions...). Je l'ai déjà écrit ici, Hénin-Beaumont doit être la seule ville de France à faire présenter ses orientations budgétaires par un cabinet extérieur. C'est, en effet, du ressort du politique (aidé, bien sûr, par les services). Qu'importe que le maire appelle cela pompeusement "une prospective budgétaire" et s'en gargarise, mais c'est bien à lui et à l'adjoint aux finances de proposer les options pour le Budget Primitif (BP) qui doit être présenté avant le 15 avril. On n'eut à aucun moment l'impression que la majorité héninoise avait pris, elle-même,  ses décisions : elle se contenta de confirmer les propositions du cabinet. A noter que ce que je viens de relater fut repris avec beaucoup plus de véhémence par Briois...
Les propositions de Kalyps (dont l'intervention avait le mérite de la clarté) étant, alors qu'une certaine marge de manoeuvre a été retrouvée grâce à l'effort fiscal des Héninois et grâce aussi à la pression du Préfet auprès du Maire, de consacrer les 4,5 millions de cette marge d'auto-financement, à parts égales, entre une augmentation des investissements encore trop faibles pour une ville comme HB (7 millions) et une diminution de la fiscalité locale (G. Bouquillon souhaita que cette baisse soit consacrée, non seulement à la taxe d'habitation, mais également à la taxe  le foncier bâti, dont le taux est le plus élevé de la Région NPDC). Comme cette diminution était une promesse de début de mandat, elle sera, bien sûr, appliquée (moins 10% ?).
La fin de ce débat fut marquée par une pitoyable intervention de S Briois, très, très mal gérée par le maire qui, au lieu de prendre de la hauteur et de laisser le conseiller d'opposition s'empêtrer, se mit à jouer son jeu...
Intervention courageuse d'une conseillère de la majorité, Madame Nicole Morel (belle-soeur de Brigitte Duquenne), excédée par les attaques de Briois contre le personnel (le DGS, en l'occurrence).  Elle demanda que l'on dirige ces propos outranciers contre des agents municipaux vers les élus... Autre parole, celle de G. Bouquillon qui regretta que P Kemel, le député, n'ait pas jugé bon, même symboliquement, de verser une part de sa réserve parlementaire à la ville la plus importante de sa circonscription (seules Courrières, Dourges, Libercourt, Leforest et Montigny sur les 14 villes de la circonscription en ont profité à parts sensiblement égales. Carvin, dont il est maire, et Oignies sont les 2 seules villes socialistes à n'avoir pas bénéficié de ces dons ; peut-être que, en 2013, les villes non socialistes seront servies...).

Stupide fin de séance où de longues minutes de discussions (dont une interruption) furent nécessaires à la majorité pour décider de ne pas s'associer à une motion du FN sur un RER Hénin-Lille ! Encore cette majorité avait proposé de la reporter pour mieux l'étudier... Heureusement, pour les élus majoritaires, le FN la maintint et elle fut refusée ! Ouf !
La Politique est un art difficile qui ne devrait pas être confiée à certains Politiques...

Moment étonnant, quand, in fine, S. Briois demanda au maire pourquoi il avait refusé le régime de la protection fonctionnelle à Ahmed Nacer (cadre mis au placard, sans explication) alors qu'il l'avait accordé à d'autres (notamment aux 3 agents qui m'attaquent en diffamation : c'est moi qui prend cet exemple...). Le premier magistrat n'a pas souhaité répondre : transparence, transparence quand tu nous tiens !

8 commentaires:

  1. Que penser du fait que ceux qui veulent jouer un rôle lors des prochaines municipales aient été absents ou presque: Noël, Ferrari, Coget, Mouton,Tondelier.
    Piret (resté quelques minutes), etc...
    Il est vrai qu'il y avait Binaisse, Bouquillon, Germe, F. Binaisse. Que du beau monde, quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. total des 5; 15% plus 15% ps : victoire assurée....remise à niveau de l imposition locale de 2009 comprise!

      Supprimer
  2. Les conneries du jour,tirées du livre «  le dictionnaire de laurent baffie « .à ne pas confondre avec les binaissades quotidiennes.
    croissant : viennoiserie musulmane,
    croupe : il n'y pas loin de la croupe aux lévres,( D.S.K.)

    RépondreSupprimer
  3. Pas là Marcel Germe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non au polit buro

      Supprimer
    2. abandon de poste , 12 balles

      Supprimer
  4. pour l 'ag de ods le dgs et son directeur des sport travail pour virer monsieur nacer du poste de président . un grand travail de sap est en marche a henin beaumont on apel cela la démocratie dans certain pays cela s'appel la dictature je vous donne rdv demain pour voir la suite du feuilleton . les même méthode employer pur la prise de pouvoir à l'ar (histoire ne fait que commencer et le resultat monsieur binaisse en porte l'entiére responsabilité ) et au ps local bravo monsieur le maire aprés cela vous pouvez chanter les copains d'abord dans le conseil municipale . il me semble que vous connaissez bien la chanson eric daussin bravo phillipe profite bien tant que tu peux tirer les ficelles cela ne va pas dure

    RépondreSupprimer
  5. Vous voyez, on l'a eu notre annonce. Un tram-Bus (ou un auto-way ?), sacré Bibi, toujours un train de retard..
    Sinon, faut croire que les opposants bleu marine lisent ce blog avec attention. Là aussi, pas très en avance, les comiques...

    Tom Jericho.

    RépondreSupprimer