mercredi 22 avril 2015

J'ai cru rêver !


J'ai d'abord failli m'étrangler en prenant mon petit déjeuner, ce matin, puis ri, avant de regarder si on n'était pas le premier avril, et j'ai dû me rendre à l'évidence : ce que je venais d'entendre aux infos, ce n'était pas un gag, mais la réalité. Si vous ne connaissez pas encore la nouvelle, calez-vous bien dans un fauteuil et lisez ceci : Marine Le Pen vient d'être désignée parmi les cent personnalités les plus influentes ("inluent people") au monde, par le magazine Time Magazine ! Cette nuit, elle a été invitée à la réception organisée par Time, au Lincoln Center, "big show" pour la gloire du journal, mais quand même... Alors je sais bien que parmi les "nominés", il y a Obama, Merkel, Hillary Clinton, mais aussi Ki-Jong-un, le dictateur nord-coréen, Poutine, autre dictateur connu, Raul Castro, le ministre des affaires étrangères iranien... Bref, M. Le Pen ne dépare pas parmi ces derniers, mais elle en profite déjà pour saluer cette "reconnaissance" et cela a de quoi faire sourire. Certes, les sagas familiales, on connait bien aux Etats-Unis, et on peut penser que le népotisme régnant dans la famille Le Pen donne l'influence nécessaire pour figurer au palmarès. On sourira également de voir que Poutine, honni par les Américains, est admiré par MLP. Je ne sais pas comment la communauté juive étatsunienne, très puissante, appréciera l'"hommage" rendu à une femme dont on soupçonne toujours l'antisémitisme, malgré ses dénis récurrents... 
Et si finalement ce titre de "personnalité influente" n'était qu'un pied de nez à M. Le Pen ? La mettre au même niveau que les dictateurs cités n'a pas valeur d'"adoubement" comme le prétend Le Figaro. Au contraire, c'est mettre en avant l'influence des idées pernicieuses du FN sur la vie politique française : nous savons très bien comment N. Sarkozy court après les slogans extrémistes sur la sécurité, comment des citoyens français se laissent prendre à la haine de l'autre propagée par le FN, comment nombre de ces mêmes citoyens renouent avec de vieilles antiennes remises au goût du jour (rétablissement de la peine de mort, lutte contre l'IVG, opposition au mariage pour tous...). Finalement, M. Le Pen n'a que ce qu'elle mérite : être montrée du doigt par tous ceux qui ont des valeurs démocratiques chevillées au corps : il suffit de voir comment sont menés les conseils municipaux à Hénin et Hayange pour se rendre compte de ce que serait une France bâillonnée, si le FN accédait au pouvoir suprême...


Au fait, il y a un autre Français sur la liste des personnes influentes : l'économiste Thomas Picketty qui dénonce les inégalités. Et, pour le coup, c'est un honneur pour la France !

20 commentaires:

  1. Une tite photo de notre icône nationale.
    http://img.20mn.fr/g0fIkbNqRmyxWLSajjlYlg/515x330_marine-le-pen-au-gala-du-time-reunissant-les-cent-personnalites-les-plus-influentes-designees-par-le.jpg

    Franchement ça nous change du simplet historiquement élu président

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Icône ? Moi j'écrirai plutôt iconne...

      Supprimer
    2. La malfaisante...

      Supprimer
  2. Russie, Coree du Nord, Cuba, Iran , hop on mélange tout et on ajoute une pincée de Marine Le Pen.
    Le declassement de la France est là: Le président n'est pas dans ce classement. Perte d'influence. Aucun poids international. Aucune crédibilité. On passe derrière le RU en PIB, un obscur ministre allemand nous fait la leçon, fin du latin et début de l'impro. Mais qui s'étonne de la montée du FN?

    RépondreSupprimer
  3. Pratiquement pas une seule journée où un membre du corps enseignant soit impliqué ou soupçonné d'agressions sexuelles sur mineur dans le cadre de son activité professionnelle !
    Aujourd'hui, un surveillant du collège de Leforest fait la une des médias nationaux.
    Il y a un sérieux problème à régler non ?

    RépondreSupprimer
  4. plutôt grosse conne

    RépondreSupprimer
  5. C'est le signe avant tout de la décadence de la France au niveau internationale.Il suffit de demander à nos compatriotes qui travaillent et voyagent à l'étranger.L'image de la France est ridiculisée. On a un président sympathique parait-il et bien qu'on continue ainsi à ce contenter de cet aspect et le rayonnement de notre beau pays sera bientôt plus qu'un souvenir. Par contre il y aura toujours des dictateurs pour acheter nos avions de guerre et c'est surtout pas pour faire la paix. Mais là personne n'a rien à dire au nom de l'économie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous souhaitons ardemment que vous deveniez notre futur ministre de le culture , de l'économie et de l'éducation .Nous sentons chez vous un incroyable talent !

      Supprimer
    2. Au moins, lui ou elle, a un point de vue.

      Supprimer
  6. Ah, ben perso, c'est le tissu de conneries au quotidien du gouverne-maman qui me fait avaler mon café de travers tous les matins.
    Et ca ne me fait pas rire ensuite.

    RépondreSupprimer
  7. Un temps que les moins de vingt ans n'ont pas connu, et que certains plus anciens voudraient ne pas avoir connu.

    Du côté du Parti communiste français (PCF), l’accueil est plus hostile. Interviewé en mai 1972 par Le Nouvel Observateur, Pierre Juquin résume la position officielle : « La couverture de l’homosexualité ou de la drogue n’a jamais rien eu à voir avec le mouvement ouvrier. L’une et l’autre représentent même le contraire du mouvement ouvrier (7). » Lors d’un meeting à la Mutualité, Jacques Duclos se montre plus virulent encore lorsqu’un militant du FHAR lui demande si le PCF « a révisé sa position sur les prétendues perversions sexuelles ». Agrippant le micro, l’ex-candidat communiste à l’élection présidentielle s’écrie : « Comment vous, pédérastes, avez-vous le culot de venir nous poser des questions ? Allez-vous faire soigner. Les femmes françaises sont saines ; le PCF est sain ; les hommes sont faits pour aimer les femmes (8). » Pour Lutte ouvrière enfin, les textes du FHAR s’élèvent « à la hauteur des graffitis de pissotière » et reflètent l’« individualisme petit-bourgeois (9) ».

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le PCF a espionné la France au profit de l'URSS, puis a approuvé le pacte germano-soviétique. Il est devenu une Pravda bis, pendant des décennies : financé par l'URSS jusqu'en 1990 ( c'est à dire jusqu'à la fin ) , il approuve également la répression de Budapest. En 1979, encore, le bilan est prétendument « globalement positif » , ne parlons pas du soutien du PCF à l'invasion de l'Afghanistan.
      La ligue des droits de l'Homme a aussi dénoncé Robert Hue, qui a tracté contre un étranger marocain et organisé une manif sous sa fenêtre. Et elle a dénoncé les bulldozers de Vitry pour chasser les maliens.
      Évidemment, l'homosexualité était un vice capitaliste qui disparaîtrait dans la société idéale communiste. On les retrouve encore : le groupe communiste à l'Assemblée compte 15 députés : 4 ont voté contre le mariage pour tous et deux se sont abstenus.
      Ce parti est une plaie avec une histoire terrifiante.

      Supprimer
  8. Le Time n'e fait pas un pied de nez et il ne met pas en avant les idées pernicieuses du FN sur la vie politique.
    Le journaliste de ce magazine dit :
    «  Le Pen a un sérieux charme pour de nombreux français, qui sont dans le mur avec un élitisme politique asphyxiant et une croissance proche de zéro. Pour arrêter sa course à l'Elysée en plein élan, les médiocres dirigeants de la France auront besoin de réviser leur style inefficace et dégonflé et de monter par eux-mêmes une révolution plus attrayante. »

    Mais puisque Paul Moreira nous assume que le FN est un lion de carton, no soucy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas parlé de l'opinion du Time Magazine, mais de l'opinion publique qui assimilera Marine Le Pen, Poutine, les dictateurs nord-coréens et cubains ainsi que le régime iranien, tous considérés comme "influents"...Mais les étrangers (et les Français) ne seront donc pas dupes de ce que représente ce FN aux idées pernicieuses.

      Supprimer
  9. Obama serre la mains des dictateurs Cubain donc c'est un dictateur. C'est ce genre d'imbécilité qui envahie votre blog ces derniers temps.Continuez à manger du communisme et laissez les fascistes arriver au pouvoir tranquillement. Après tout vous l'aurez voulu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 19:46 Quel cinéma vous vous faites !

      Supprimer
    2. Sauf que son cinéma prend un peu plus l'image de la réalité.

      Supprimer
  10. que pense le chef du pc héninois sur le pcf homophobe

    RépondreSupprimer
  11. Pour ceux qui ont la mémoire un peu courte : en octobre 1931, Pierre Laval est proclamé Man of Year par le Time Magazine, seul français avec le général de gaulle à avoir reçu ce titre, et en 1938, la personnalité de l’année est Adolf Hitler. Sommes nous à la veille des années 1930 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ouais, l'homme ou la femme de l'année peut faire des choses bien ou pas.

      Supprimer