dimanche 31 janvier 2016

Je ne me lasse pas de cette histoire sur l'origine des Le Pen actuels


J'ai écrit cette histoire, après de longues recherches généalogiques, en 1992. Je l'ai actualisée en 2008 et vous en trouverez le texte, ci-dessous. Mais dans un post du 18/9/2015, suite à des découvertes en génétique qui ont démontré qu'une grande partie de l'Humanité a transité par l'Arabie (avant d'être, pour certains islamisés), je me demandais si les Le Pen et les Alpern n'avaient pas une origine commune, vu la proximité sémantique (nous serions, en quelque sorte, de très lointains cousins !). Evidemment, cela nous emmène très très loin dans l'origine exacte de la famille Le Pen... Je continue mes recherches et ne manquerai pas de vous tenir au courant...


En l’an de grâce 732, vous le savez tous, Charles Martel arrêta les Arabes à Poitiers…

Parmi ces derniers, certains, charmés par la région ou, plus probablement, par certaines autochtones, ne firent pas demi-tour et s’y installèrent. L’un d’entre eux retiendra plus notre attention : il s’agit d’un dénommé Ben Ali ben Youssef, dont, par commodité, nous réduirons le nom à Ben Ali (c’est d’ailleurs ainsi, que l’on finit par l’appeler). Ce " nouvel immigré ", plus instruit que la plupart des habitants, la civilisation arabe étant très en avance, s’intégra assez facilement dans la région poitevine, en apportant ses connaissances à une société toujours avide d’apprendre. Sa prestance et son apparence physique différente séduisirent une jeune paysanne : il semblerait qu’alors les mariages exogames ne rebutaient personne, sauf, bien entendu, les familles nobles, où la consanguinité était de règle.

Notre Ben Ali et sa belle se marièrent et eurent beaucoup d’enfants, pour parodier les contes, mais il faut croire ces derniers, puisque l’on retrouve, dans les registres paroissiaux locaux, trace de nombreux Ben Ali. Il ressort de ces (rares) archives que, vers 960, un dénommé Charles Ben Ali était devenu échevin d’un petit bourg près de Poitiers.

Nous nous attarderons plus particulièrement sur un sieur Philippe Ben Ali, tout simplement parce que nous avons pu reconstituer sa lignée et que nous avons repéré sa descendance jusqu’à aujourd’hui ! PBA (désolé pour l’anachronisme, mais efficacité et modernisme obligent), donc, eut une vie assez agitée, à tel point qu’il dut s’éloigner de Chauvigny près de Poitiers (il semblerait qu’il fut le seul Ben Ali dans ce bourg), et l’on retrouve trace de ses arrière-petits-enfants à Ecommoy, à quelques lieues du Mans, en 1138 . Probablement pour échapper à l’Inquisition, bien qu’elle n’ait pas sévi dans cette partie de la France, il apparaît (il appert, comme on disait) que le dénommé Pierre Ben Ali se soit converti au catholicisme, en 1377. A signaler que certains Ben Ali y avaient déjà procédé auparavant (c’est pourquoi, à travers des registres de baptême, nous avons pu suivre certaines branches de la descendance de l’immigré arabe de 732). Notons, sans nous y appesantir, car nous manquons d’informations, que 2 Ben Ali ont intégré le judaïsme. L’un, vers l’an 1000, parce qu’un érudit hébraïque a mentionné son apostasie musulmane, et l’autre, parce qu’il a collaboré à une école cabalistique à Bordeaux en 1143, époque de la munificence de cette œuvre ésotérique et mystique : d’ailleurs, il n’est pas étonnant qu’un descendant d’un peuple, qui a inventé les nombres et l’algèbre, ait participé à la Cabale, dans laquelle on pratiquait la Gematria (exégèse propre à l’ Ancien Testament des Juifs dans lequel on additionne la valeur numérique des lettres et des phrases afin de les interpréter). Merveilleuse synthèse de l’esprit humain !

La christianisation des Ben Ali eut 2 conséquences : autour du Mans, dès la fin du XIVe siècle, les Ben Ali sont devenus Ben (ainsi un Christophe Ben est baptisé en l’église de Brûlon, près de Loué, en 1399) ; et ce Ben (notamment la lignée de Philippe ex Ben-Ali) se mit à traverser la Bretagne : au fil des siècles, et notez cette pérégrination vers l’Ouest, on les retrouve à Saint Meen le Grand, Josselin, Locminé : dans cette dernière ville, pour des raisons obscures, mais ayant à faire probablement avec le soutien minoritaire de la famille avec la Révolution, pas très bien vu dans ce coin de la France ( !), la famille prend le nom de Le Ben, plus breton certes, mais n’empêche, les Le Ben furent considérés comme des pourfendeurs de la Royauté, et des mécréants révolutionnaires…
1832 : les voilà à Baud et Azaro (un Le Ben devint prêtre et se mit à dos toute la famille). Le passage à la seconde République fut-il un détonateur ? Toujours est-il que la descendance de Philippe Ben Ali changea alors de fusil d’épaule et s’ancra dans le catholicisme, et peut-être pour marquer ce virage, transforma-t-elle son nom en Le Pen, en arrivant à La Trinité-sur- Mer, quelques années plus tard. D’autres interprétations de ce changement de nom ont été soulevées et notamment celle, assez crédible, d’un mariage d’un Le Ben avec une demoiselle d’origine anglaise, dont la famille avait du mal à prononcer le nom : plus facile de dire Pen, un mot que les Anglais connaissent bien ! Une autre interprétation fut qu’il fallait se démarquer de plusieurs " sodomites " dans la famille, l’homosexualité étant particulièrement mal vue dans cette région ultra-catholique.


En tous les cas, parcours exceptionnel d’une famille arabe à l’origine, dont une partie s’enjuiva, une autre devint catholique, pendant que certains furent des révolutionnaires (politiques, mais aussi de mœurs) ou qu’une partie de la famille s’allia avec les ennemis jurés de la France. N’est-ce pas là un exemple extraordinaire de ce qui constitue la France : une diversité, un métissage propre à générer notre génie si particulier… Puissions-nous continuer à contribuer au métissage universel : en accueillant, non seulement des Arabes, mais également d’autres populations étrangères, elles-mêmes métissées ! L’exemple de cette famille est la preuve que notre politique d’intégration est la bonne, même si parfois les parcours ne sont pas linéaires.

37 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Peut-être êtes vous parents aussi avec les BEN-ALI" C'est ce que je suggère dans le texte... Vous l'avez bien lu ?
      D'autre part, si on s'intéresse à la lignée Le Pen, c'est qu'elle veut régner sur la France... Quant à moi et ma famille, personne ne s'y intéresse.
      Pourquoi avez-vous besoin de préciser que vous n'êtes pas FN ?
      Au fait, savez-vous ce que signifie "humour" ?

      Supprimer
    2. Tiens,Dupont-moretti emploie les mots"français de souche"dans VDN.

      Supprimer
    3. L'humour consiste à rire des autres, se moquer plutôt gentiment.....MAIS aussi à rire de soi, à pratiquer l'autodérision.
      A ne pas confondre avec ironie ou satire.
      Woody Allen ou Raymond Devos sont des humoristes. Jadis, dans sa jeunesse, Guy Bedos était un humoriste car il lui arrivait de pratiquer l'autodérision;
      Par contre, le journal satiriste "Charlie" ne pratique pas l'humour ( d'ailleurs, il n'a pas cette prétention )
      Je cite le philosophe athée Comte-Sponville :" L'ironie est transitive, car elle porte sur un objet extérieur. L'humour est réflexif : il S'INCLUT LUI-MÊME DANS LE RIRE qu'il suscite.
      L'ironie est critique; l'humour est débonnaire.
      L'ironie méprise, exclut, condamne.
      L'humour pardonne ou comprend.
      L'ironie blesse....l'humour soigne ou libère.....Beaucoup de nos "humoristes" auto-proclamés sont en vérité des ironistes."

      Permettez-moi d'ajouter que, sur votre blog, monsieur Alpern, on pratique beaucoup plus l'ironie que l'humour :-) Mais votre texte est bien humoristique !

      Supprimer
  2. Super les voeux ce matin une ville ambitieuse que les ex maires ont laissé à l abandon tondelier regrette ses chahutées. Au fait après avoir placé son gendre bibi place sa fille. L embauche pour sa famille bibi connaît bien

    RépondreSupprimer
  3. Faire passer des fables pour la vérité historique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que l'on peut lire habituellement sur les sites d'extrême droite , sauf qu'ici c'est vraiment de l'humour .Même et surtout "la voie ... " en est l'exemple type .

      Supprimer
    2. Le seul maître de l'humour connu sur le secteur, c'est Mélanchon. Tellement hilarant qu'on ne le voit plus.

      Supprimer
    3. Vous oubliez les clowns bribri bikini tout petit et son petit bildou... des clowns tragiques et méchants.

      Supprimer
    4. En tout cas 17:02 ne faire rire personne. Même ça, il n'y arrive pas.

      Supprimer
  4. L'humour est la chose la moins bien partagée au monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour AA,juif de préférence;bon sang ne saurait mentir!

      Supprimer
    2. Fiare passer une affirmation pour de l'humour...

      Supprimer
    3. Humour juif,répondre par une autre question à une question.

      Supprimer
    4. Humour raciste... RAS LE BOL DES NAZES!

      Supprimer
    5. 17:29 A qui s'adresse cette remarque ?

      Supprimer
    6. Il doit en avoir ras le bol de lui-même.

      Supprimer
  5. Les policiers thionvillois ont interpellé quatre skinheads, identifiés comme étant les auteurs d’une agression à coups de batte de base-ball et de barres de fer le 21 novembre dernier à Thionville.
    Ce soir-là, une patrouille de CRS qui circulait sur l’autoroute A 31 avait été stoppée par un jeune homme et une jeune femme, visiblement apeurés, affirmant qu’ils venaient d’être victimes d’une agression avec plusieurs de leurs amis. Un groupe de huit adolescents venait d’être pris à partie par des hommes plus âgés, des trentenaires aux crânes rasés et vêtus de la parfaite panoplie des skinheads : rangers à lacets blancs, blouson bombers, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ouais, y a des cons partout et depuis toujours. T'es pas au courant de toute évidence. Et puis, qu'il soit skin heads ou d'en face, ça ne change rien. ça reste des cons. Tous de la même catégorie.

      Supprimer
    2. La connerie est fn!

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  6. Vous pourriez pas nous faire la même chose avec la famille Fabius? Ce serait intéressant ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Le fils Fabius ne désire pas gouverner la France...

      Supprimer
    2. Il a déjà des bagages le truand,il a de qui tenir;ministre des affaires étrangères,possédant huit sociétés dans la région de Rouen (sources BODACC),envisagé Fabius comme membre du conseil constitutionnel.

      Supprimer
    3. S'il fallait écrire sur tous les truands ! et pourquoi pas sur tous ceux du FN ?

      Supprimer
    4. Je fais de même,mais comme on parle Fabius....

      Supprimer
    5. riwal, jeanne, le patrimoine caché... la truanderie!

      Supprimer
    6. Vous faites une fixation sur le fn. Vous l'avez fait (un peu) gagné.

      Supprimer
    7. Les comptes cachés, le bal avec les néo nazis... elle va pas gagner la furhie.

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans preuve explication c'est diffamatoire !

      Supprimer
  8. Calaisiens en colère (Front National)
    Patriotes en colère (Front National)
    Français de souche (Front National)
    Lagauchematuer (Front National)
    Calais Libre (Front National)
    Nouvelordremondial (Extrême droite dure)
    ......
    Tous ces facebook sont des facebook fascistes dont le seul but et de vous manipuler par des informations détournées, récupérées ... Ils agissent sur vos peurs, vos faiblesses et vous dirigent vers leur toile de haine pour voter pour la haine.
    Partager leurs publications c'est être complice de mensonges et de diffamations et surtout valider le fait que vous êtes racistes, fascistes, homophobes (Pour rappel, la diffamation, les termes racistes, homophobes .. sont punis par la loi).. un conseil, vérifier vos infos avec Google, vous vous apercevrez rapidement de la manipulation.
    Notre région ne vaut pas cela, pas cette image que nous donnons à toute la France et surtout au monde entier dont les entreprises pourraient venir s'installer sur une terre de courage (Toyota)

    Soyons courageux aujourd'hui et disons tous ensemble NON AU FASCISME, NON À LA HAINE !
    Bougeons nous maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison 07h33,pas de migrants à Calais,les journaux et sites de gauche ,d'extrême gauche ,de droite etc.....disent la vérité,leur vérité.
      Retirez votre bandeau et débouchez-vous les oreilles et si vous avez,ne serait-ce,qu'un soupçon d'intelligence,la lumière vous atteindra peut-être!Amen

      Supprimer
    2. Boutons les Bertrand,les Percheron,les rousseau de tous les exécutifs.
      St Saulve,laminoirs,1000 emplois de supprimés 07H33,francebleunord.
      Notre région démolie,cassée par les 40 ans de socialisme libéral et de copinage effréné.

      Supprimer
    3. 11h30 Virons-les tous, ainsi que les Le Pen et consorts de l'opposition dans toutes les assemblées. Mettons à leur place des citoyens !

      Supprimer
    4. Tout à fait AA ,du moment qu'ils ont des compétences!
      Ils ne manquent pas ces volontaires,ils feront moins de mal que ces zigotos actuels.

      Supprimer
    5. Ce sont des citoyens qui ont gagné une élections. Faire croire qu'il y a des sous citoyens c'est déjà faire ce que d'autres ont fait par le passé. Honte à vous.

      Supprimer