dimanche 10 janvier 2016

Cette lettre m'a profondément ému...

Tragiquement disparu lors des attentats contre Charlie Hebdo, le dessinateur de presse Georges Wolinski (28 juin 1934 – 7 janvier 2015) laisse derrière lui une famille et des proches dévastés, comme en témoigne cette lettre bouleversante de sa fille, Elsa, véritable déclaration d’amour et hommage à ce père trop tôt disparu.
Papa, t’es là ? Tu m’entends ?
Si t’es là, fais-moi signe… Envoie-moi un dessin.
Bon, ben, tu m’entends pas, je m’en doutais un peu.
Depuis que t’es mort, je me dis que tu dois enfin savoir si Dieu existe.
Tout le monde t’imagine dans le ciel, avec des filles à poil, en train de te marrer. Mais, moi, je sais ce que tu fais. T’as dû demander un stylo pour te dessiner une table, des feuilles et une lampe. Et puis, maintenant, tu te dessines un double de maman pour qu’elle soit avec toi, même là-haut. Ah, et puis tu t’es fait un lit pour ta sieste. C’est sacré, la sieste chez Wolinski.
Tu sais, je dors dans ton lit. J’ai d’ailleurs dû asperger ta chambre de mon parfum, ça sentait trop toi. C’est bizarre de me coucher à ta place. Mais je suis bien avec toi, là, dans tes draps. Maman t’avait offert un pantalon, t’as pas eu le temps de le mettre. Au fait, papa, j’en profite, est-ce que je peux te piquer tes pulls en cachemire ?
Papa, le journal ELLE m’a demandé de t’écrire une lettre, mais j’ai pas le temps. Le téléphone n’arrête pas de sonner, et je dois m’occuper de maman. Tu sais, elle s’en sort bien. Elle est très belle, comme à son habitude. Mes sœurs sont là aussi. On se serre les coudes. Et puis, on a des rendez-vous bizarres au 36, quai des Orfèvres pour récupérer tes affaires. J’avais l’impression d’être dans nos fameux polars qu’on aimait tant tous les deux. Et puis, aux pompes funèbres, pour te choisir une urne et un bout de terrain. On n’y pense pas, mais c’est plus difficile de choisir une urne qu’une paire de chaussures Prada. J’aimerais bien garder l’urne avec moi, je te baladerais dans mon sac, je te mettrais à côté de mon lit.
Papa, je me pose la question. Est-ce que t’as souffert ? Parce que c’est ça qui m’angoisse, tu sais. J’ai peur que t’aies eu peur, j’ai peur que t’aies eu mal. Mais ils ne t’ont touché qu’à la poitrine, alors, les bobos, on les voit pas.
T’es beau, tu sais, avec ce drap blanc qui t’enveloppe. T’as même l’air heureux. J’ose pas trop m’approcher, tu m’en veux pas ?
Je voudrais être capable de t’embrasser pour la dernière fois, mais j’y arrive pas. J’ai demandé à la dame de l’Institut médico-légal si on pouvait t’empailler mais elle m’a dit que c’était pas possible.
Papa, on dirait que tu dors.
Mais tu dors pas, t’es mort.
Pour dehors, Wolinski est vivant.
Mais, pour moi, t’es plus là.
Elsa a perdu son papa.

59 commentaires:

  1. Ils sont Charlie quand il se moque du Prophète, mais plus Charlie quand il se moque de Jésus et de son Père.

    Wolinski aurait détesté voir tous ces faux culs lui tresser une couronne de laurier en janvier puis vilipender son journal pour la Une sur le Dieu des chrétiens , un an plus tard...en janvier aussi.

    La télé française avait été attaquée par le clergé du temps où Pierre Desproges,entre autres, cetagnostique impertinent, la réveillait, cette vieille télé. Il avait écrit et dit ceci:

    "Les minorités athées non criantes, non bigotantes et mal bêtifiantes sont méprisées et bafouées, je pèse mes mots, au profit de grotesques manifestations incantatoires d’une secte en robe dont le monothéisme avoué est une véritable insulte à Darwin, aux religions gréco-romaines, et à ma sœur qui fait bouddhiste dans un bordel de Kuala-Lumpur."
    Il avait conclu: "J'ai fait un double de ce courrier que j'ai envoyé à Dieu directement. Je vous préviens, ça va chier!"

    Ces relents de religiosité hypocrites auraient agacé Georges.

    En mémoire de Georges Wolinski.
    De plus, c'était tout à fait mon genre d'homme. D'esprit et de corps. Amen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De quel prophète parlez vous? N y en aurait il qu un a vos yeux!!!

      Supprimer
    2. La dictature de l'émotion. C'est bien du Hollande tout craché ça. Sans oublier les béni-oui-oui qui suivent au pas. On inaugure ça et là, on se recueille, on feint et on profite surtout de la douleur, de la détresse des victimes pour se donner bonne conscience, se faire un nom, laisser une trace, quelque part. Du larmoyant. Et avec Internet, la larme instantanée. A en oublier que les complices des barbares, froids, méticuleux, sont ceux qui dévoilent les plaques.

      Supprimer
    3. Le mouton de 10h49 est au mieux pathétique.

      Supprimer
    4. Pour 16H41 et 19H33, un article du Gorafi , exclusivement pour eux, qui font, sans aucun doute, partie du 1% des très grands "détenteurs",un concentré, osons le mot!

      Le Gorafi:
      "L’organisation Oxfam dévoile un rapport alarmant sur l’accroissement des inégalités en matière de connerie dans le monde. Le résultat de l’étude fait froid dans le dos : d’ici 2016, 1% des cons pourraient posséder plus de 50% de la connerie mondiale, et devenir à eux seuls plus cons que 99% du reste de la population.

      L’organisation Oxfam dévoile un rapport alarmant sur l’accroissement des inégalités en matière de connerie dans le monde. Le résultat de l’étude fait froid dans le dos : d’ici 2016, 1% des cons pourraient posséder plus de 50% de la connerie mondiale, et devenir à eux seuls plus cons que 99% du reste de la population.

      « Bande de cons »

      « Il y a toujours eu des cons à travers l’histoire. Mais nous traversons une période particulièrement faste en matière de stupidité humaine » commente Louis Turmasse, historien spécialiste de la connerie et auteur de « Des souris et des cons ». « Il s’agit d’un phénomène connu : plus certaines personnes sont connes, et plus le reste du monde s’indigne et relativise. Alors, le fossé se creuse. » explique-t-il.

      Jean-Philippe Sautreuil, qui a dirigé l’étude, met en cause la montée de l’extrémisme politique et religieux : « une faible partie de la population est devenue complètement conne. De plus, les cons ont tendance a vivre en communauté pour former ce qu’on appelle « des bandes de cons ». Leur connerie augmente alors parfois de plus de 1000% comme en témoignent les évènements de ce début d’année 2015 » affirme-t-il.

      « Quand on est con, on est con »

      Plusieurs personnalités politiques ont d’ores et déjà réagi à l’inquiétant constat. Le premier c’est Nicolas Sarkozy qui déclare sur son compte Twitter : « Cassez-vous pov’ cons » tout en essayant de se hisser au premier rang des Top Tweets de France. Jean François Copé a, de son côté, proposé un système de fausses factures de connerie afin de réduire au moins en apparence la bêtise de certains actes ou propos. Un système qu’il juge “efficace” et qui a selon lui “largement fait ses preuves” par le passé.

      Enfin, le chef de l’Etat s’est exprimé ce matin lors du conseil des ministres, en demandant la mise en place d’une cellule psychologique pour les personnes victimes de connerie, ainsi que le lancement d’un plan de recherche pour endiguer la connerie humaine. Un plan jugé peu réaliste par son entourage au vu de la conjoncture actuelle. Ce que l’un de ses conseillers nous confirme à la sortie du conseil en citant le chanteur Georges Brassens : « Quand on est con, on est con ».

      Ce soir, j'abandonne les gars,je ne m'indigne pas ni ne lutte. Je risquerai de creuser le fossé. Bonne nuit!

      Supprimer
    5. Pardon. Le com précédent, dédié à 16H41 et 19H33, est de moi!

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  2. Oui effectivement cette lettre ça vous prend aux tripes.

    RépondreSupprimer
  3. Dans la série des "Martine",édition du grand stade,bientôt dans vos kiosques et librairies:Martine au régime (pénitentiaire) ou comment j'ai perdu du poids au PS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la série des "Marine", édition de Riwal- Briois et la Jeanneton qui donnent la gougoutte au FN, dans vos kiosques et librairies au régime ( pénitentiaire) ou comment comme Me Beigneux, je vais perdre du poids crédibilité et remporter un troisième titre de "pas de... rien".

      Supprimer
    2. Triste et besogneux remake de 11h06;n'est-il pas 12h52!

      Supprimer
    3. Le fou n'a que ça a offrir, des copiés collés pitoyables.

      Supprimer
    4. Des copiés collés qui te gênent énormément, toi et ton parti... Donc pas fou du tout! Toi , tout rageux, c'est tout. Et oui, ici, la parole est libre . Pas comme sur la page et le journal "municipal" de ton maître. A présent , retourne donner la baballe. Tes élucubrations ne serviront à rien!

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    6. C'est pas mon parti et ça ne le sera jamais. Par contre, vous êtes pareil qu'eux, une haine exposée à tous. Vos élucubrations font gonfler les rangs de ces gens, ils augmentent leur nombre d'élus. A cause de vous et de vos maîtres qui, cerise sur le gâteau, se ressemblent et s'assemblent. Il n'y a désormais plus de différence entre le ps et le fn. Il n'y en a plus entre vous et votre sujet héninois favori.

      Supprimer
    7. vous en pensez ce que vous en voulez 19H19,cela a pour nom la démocratie;démocrate et républicain est le verdict des urnes,quel qu'il soit.

      Supprimer
    8. Qu'est ce qu'il est ch... quand même ce 19H19 et alentours. Qu'il aille faire du vent ailleurs!

      Supprimer
    9. La vérité fait chier le féneux de 20:47.

      Supprimer
    10. Au moins 20h47 n'est pas constipé 00h09,comme vous l'êtes doublement ,du bulbe et du cul!

      Supprimer
    11. Allez va prendre ton "amalgame" , 00H09! T'as eu ton CDI à la kommendantur?

      Supprimer
  4. Je viens de finir la lecture de cette lettre et je suis en larmes...Moi le grand gaillard d'1m86 et d'un bon quintal, je pleure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci 11h26.
      Vous êtes la preuve que l'on peut éprouver de la compassion sans volonté de récupération.
      Et on peut être Président et, en même temps, un être humain sensible.
      Mais tout est bon pour "basher".
      Même Obama se fait moquer pour ses talents d'acteur quand les larmes lui montent aux yeux...
      Alors, encore merci à vous.

      Supprimer
    2. "Merci", "vous êtes la preuve", blablabla... On comprend je prend les gens à témoin, imposant la vérité unique. La manipulation et les moutons qui suivent, obtenant une caresse gracieuse avant l'abattoir. Pathétique.

      Supprimer
    3. Allez 19H21. Au dodo maintenant, il est temps. Tu dis rien, tu sers à rien, tu pollues! Tes débilités c'est sur la page de bribri. La porcherie et la bergerie , c'est là bas.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. T'en sais un bout, tu y as vécu. Et ça te manque vu que t'es pareil.

      Supprimer
    6. Oui, mais oui, mais oui, allez dodo 18H47! Un bon petit dodo et demain pu de tremblements... Oui, bois la bonne tisane!

      Supprimer
  5. Accueil > Monde > Europe


    Violences à Cologne : la responsabilité de réfugiés s'affirme

    Les Echos | Le 09/01 à 19:03

    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021608247098-violences-a-cologne-la-responsabilite-de-refugies-saffirme-1191082.php?ziHp2tDF3bDasGpd.99
    Dans l'épisode des violences de la Saint-Sylvestre à Cologne, la dimension sexuelle des agressions s'affirme, et les réfugiés fraîchement arrivés sur le sol allemand en semblent bel et bien les principaux responsables.

    Les craintes de l'opinion et du gouvernement d'Angela Merkel se confirment dans l'épisode des violences de la Saint-Sylvestre à Cologne : le nombre des victimes grandit, la dimension sexuelle des agressions s'affirme, et les réfugiés fraîchement arrivés sur le sol allemand en semblent bel et bien les principaux responsables. Voilà de quoi ranimer l'émoi suscité par l'événement, et le débat politique. Samedi, Angela Merkel a durci très nettement le ton , en se prononçant pour l'expulsion des réfugiés condamnés, même à une peine avec sursis, ce qui n'est aujourd'hui pas permis par la loi outre-Rhin.

    Le nombre des plaintes liées aux violences de Cologne (ouest) dans la nuit du Nouvel An a ainsi grimpé à 379 et les suspects sont principalement des "demandeurs d'asile" ou des "immigrés en situation illégale", a-t-on appris samedi de la part de la police locale.

    40 % des plaintes connotées agressions sexuelles

    Environ 40% de ces plaintes portent sur des agressions sexuelles, a également dit la police. Jusqu'à présent, il était question d'environ 170 plaintes déposées.

    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021608247098-violences-a-cologne-la-responsabilite-de-refugies-saffirme-1191082.php?j8G7EMXPgH3lhTbb.99

    RépondreSupprimer
  6. Les babaches crient bravo sur la page du pseudo maire et veulent aller à l'abattoir mais en chantant! Ces pauvres qui n'ont pas lu le programme du fn! C'est tragique.
    Dénoncer l'imposture fn. Voilà la vérité.

    "La CGT des services publics analyse le programme frontiste comme une autre RGPP.

    Parce que les déclarations d’amour bruyantes sont les moins sincères, la CGT des services publics, premier syndicat de la fonction publique territoriale, a produit un argumentaire spécifique pour battre en brèche « la grave menace que constitue le programme du FN en matière de services publics ». Car derrière les déclarations énamourées de Marine Le Pen à l’égard des fonctionnaires – « longtemps il a existé entre nous un malentendu », assurait-elle dans une lettre ouverte en novembre dernier – point vite une réalité plus crue. La prétendante pose ses conditions au mariage.

    Ainsi, aux yeux du FN, « les agents territoriaux, pour nombre d’entre eux, sont au mieux inutiles », résume la fédération CGT des services publics. Qui détaille « l’aggravation de la casse » souhaitée par le parti frontiste, qui tournerait le dos à plusieurs décennies de décentralisation pour « tirer un trait sur la démocratie locale et le service public territorial ».

    Dans ce programme, qui prolonge en somme la révision générale des politiques publiques (RGPP) en un acte II de l’austérité dans la fonction publique, où Marine Le Pen est « la grande faucheuse » des effectifs, le FN entend instaurer le traitement « à la tête du client » et, « sous couvert d’opposition populiste entre petits et hauts fonctionnaires », faire éclater la notion de point d’indice. Politisation à tous les étages également avec l’instauration d’une « priorité nationale », soit une discrimination selon la nationalité dans l’accès aux services publics, quand les « résidents étrangers concourent comme les Français au financement de l’impôt ».

    À en croire une note du Cevipof, le centre de recherches de Sciences Po, consacrée au vote des fonctionnaires, s’ils étaient seuls à voter, ces derniers porteraient François Hollande et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. En creux, l’étude peut se lire comme l’expression des ravages de la RGPP, poussant les fonctionnaires dans les bras du FN. Pour des noces sanglantes."

    RépondreSupprimer
  7. La CGT c'est la CGT;en perte de vitesse partout ,dernier refuge de cocos abandonnés de tous!
    Ce syndicat n'évolue pas comme les autres syndicats qui s'adaptent aux contraintes actuelles en matière d'emploi et de droit du travail.
    C'est sa lecture de ce programme FN,nous ne sommes pas obligés de le croire et surtout d'être convaincu par cet organisme archaïque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un dernier sursaut avant la fin.

      Supprimer
  8. Ben tiens! Le hic, c'est que les autres syndicats pensent la même chose, ainsi que les économistes les plus réputés... pas de chance, HEIN!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au féneux de 15h29, vous avez mal orthographié Heil! Vous devriez pourtant le savoir, mince alors.

      Supprimer
    2. Tu l'emploie bien ce mot 19h34,ton amour du FN est vif malgré tes hésitations.
      Heil toi !

      Supprimer
    3. Aucun hésitation face à un démocrate (faux) autoproclamé comme 20h14. Féneux il est, féneux il restera.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. Le 20h14 se drape de la vertu, mais ses dessous sont sales.

      Supprimer
    6. Aucune hésitation face à un feneux ( vrai et infiltré ici) non proclamé comme eul 00H12, en direct de la kommendantur avec son malinois à ses pieds. Facho il est , facho il restera! Droite extrême, extrême droite... kif, kif!

      Supprimer
    7. Faux socialo et vrai féneux 20h09.

      Supprimer
    8. Le fn a les "vitines propres" mais dans les caves il y a beaucoup de rats... et la vitrine se brise et les rats sortent: riwal, jeanne, briois, les prêts russes, des néo nazis sur les listes, les armes vendues à Coulibaly, le patrimoine caché, les lingots à l'étranger... et, et, et? Les juges ont du travail avec ce parti qui compte le plus de repris de justice...

      Supprimer
    9. Tu dois pas être jojo dans ta "vitine" 21h45!

      Supprimer
  9. La CGT, 3% des 8% du monde syndiqué, survivant sous l oxygène de nos impots. Que peuvent apporter aux masses laborieuses les élucubrations provenant d un bureau au luxe indécent. Camarades, une seule question, qui est combattu par le patronat de nos jour?

    RépondreSupprimer
  10. Ben , voilà ce qu'est devenu notre pays .Victor Hugo le prévoyait en souhaitant se tromper , car déjà , lui même trouvait cette inspiration politique dans la lecture d'écrivains ,de trois cent ans et plus auparavant . Ce jour , le post à de quoi émouvoir , rester silencieux , respecter la personne , tant la fille que son père .Eh bien non , de stupides , très sots personnages viennent encore connement pourrir cela . Oui , pardonnons leur , car il ne savent pas , ils ne comprennent pas , n'ont pas eu la chance de s'instruire , non pas eu la chance de lire Victor Hugo , mais juste la prose provenant de Jean Jacques Rousseau ( Je parle du nom de la rue bien entendu , pas de celui dont ils n'ont jamais entendu parler . Pauvres bonhommes tant égarés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains ont lu Victor Hugo,un exemple:David Noël a lu pour la énième fois la retraite de Russie.Il neigeait,l'âpre hiver tombait en avalanche,après une plaine blanche ,une autre plaine blanche.......

      Supprimer
    2. 21 h42 , je confirme , je suis triste pour vous pauvre bonhomme !

      Supprimer
    3. Noël s'en revenant lentement ,laissant derrière lui Moscou fumant.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. Et au final, la Berezina pour ... le pen! La déroute, déjà pas de département... et aucune région! Ses troupes ont repris l'train à Arras mais aussi dans toutes les autres villes! Mauvaises, très mauvaises troupes qui vont pouvoir rendre des comptes à la justice à l'arrière!

      Supprimer
    6. Au conseil régional LR+ FN;pour qui la déroute!

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    9. Aucune majorité, aucun poids des fachos à la région. Tant mieux!

      Supprimer
    10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    11. La gaûche spectatateur 20 h42

      Supprimer
    12. 2017, la clé sous la porte, la goooooooooooche.

      Supprimer
    13. Le principal, les fachos sans majorité et sans pouvoir. Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartier pour les fachos!

      Supprimer
    14. L'allophoniste de 19H45 di-vague,l'influence des marées!

      Supprimer
  11. 22H20, je confirme. Je suis triste pour vous , pauvre homme!

    RépondreSupprimer