mardi 16 décembre 2014

Affaire "Dalongeville" : 6ème jour du procès en appel.

Dernier jour du procès en appel, ce mardi... La décision sera rendue le 12 février à 9 heures.
Plaidoiries pour les derniers appelants ou non :
- Bertholdi : celui qui avait obtenu des commissions de E Clean avant toute prestation... Son avocat demande la relaxe de touts les préventions.
- Bellahcène : relaxe demandée vis-à-vis de Pauchet. Il n'y a pas eu de préjudice moral.
- Mazzolini : demande de relaxe sur toutes les préventions.
- Calogero Alaimo : il s'était désisté de son appel. Il comparait suite à l'appel de M. Pauchet, notamment sur le préjudice moral.
- Guasti : Conteste les dommages-intérêts.
- Chartier (Camargue et location de meublés) appel sur les dispositions pénales et civiles. Pas d'accord également sur les dommages-intérêts réclamés par la ville. Il ne veut pas qu'on le stigmatise en raison de son impressionnant casier judiciaire (il donne même quelques cours de droit à la Présidente, lui l'autodidacte qui a passé près de 30 ans en prison !). A noter que l'avocat général avait pris soin de préciser que la peine demandée ne tenait pas compte du casier... mais "Mario" est sourd, dans tous les sens du terme (c'est même Guy Mollet qui a servi d'interprète, avec des traductions souvent... très libres !).
- Les avocats des frères Foughali ("intimés" suite aux demandes de réparation des préjudices de la ville) estiment que les dommages-intérêts auraient dû être fixés suite à un audit sur les préjudice matériel et moral. Incroyable de constater que l'ensemble des préjudices moraux réclamés aux 2 frères s'élève à 199 900 euros, ce que la jurisprudence n'alloue pas, même aux victimes des crimes les plus crapuleux. Ils s'étonnent également que le tribunal de Béthune n'ait pas motivé les condamnations concernant le préjudice de la ville.

Dans l'ensemble, pour ceux qui avaient fait appel, les avocats ont demandé des relaxes, notamment sur les recels de détournement de fonds publics et les recels de favoritisme, en s'élevant contre les requalifications de recel en complicité, les premiers étant difficilement soutenables quand l'auteur principal a été relaxé du délit de favoritisme ou de détournement pour certaines factures.
L'ensemble des avocats a porté la même critique que l'avocat de Dalongeville sur les dommages-intérêts réclamés par la ville. Le mode de calcul, à savoir reprendre l'ensemble des factures (même celles pour lesquelles aucune prévention n'a été retenue) comme représentant le préjudice de la ville, même quand la prestation a été réalisée, avait paru farfelu à beaucoup. Il est étonnant que le nouvel avocat de la ville se soit prêté à ce jeu-là. J'ai déjà dit combien ce conseil n'a servi à rien : il a repris idiotement les conclusions de première instance et a brillé surtout par son absence. Je pense que ses honoraires devraient être fixés à hauteur d'un pourcentage relativement bas (1/4 à un tiers) de ceux qui ont été payés en premier instance au conseil précédent de la ville. Cela ne vaut pas plus... Je n'ai pas hésité à ce propos de parler de copinage car l'arrivée de cet avocat, proche du FN, ne doit pas conduire à dépenser des sommes importantes au détriment des Héninois qui ont été très mal défendus. On sait pourtant que l'on ne doit pas jouer avec l'argent des contribuables...
D'autant plus qu'il ne fait aucun doute que les dommages-intérêts alloués à la ville seront réduits dans de fortes proportions...

Je reviendrai, dans les heures prochaines, sur les leçons à retenir de ces 6 jours d'audience.  

35 commentaires:

  1. Dans l'héninois.com du PCF,David Noel ose nous parler de FO? On aurait aimé qu'il nous parle des fastes de la CGT, pas un mot depuis l'affaire.IL fustige le gouvernement non de gauche mais çà n'empêche pas ses amis au CG de voter le budget notamment la fameuse délibération (10 millions ) pour la rénovation de Bollaert. Tu es un caméléon.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non! Pas un cameleon, un comédien...

      Supprimer
  2. Je ne sais que penser de la réaction de Philippot. Il ne semble pas savoir encore qu'il est au FN et que FN c'est d'extrême droite et que l'extrême droite est raciste et homophobe.

    "Florian Philippot était venu sur France Inter pour dénoncer l’outing dont il a été victime : le magazine people Closer, on le sait, a publié, sans son autorisation, des photos où on le voit en amoureuse compagnie d’un homme.

    ...Léa Salamé l’a interrogé sur l’arrivée du fondateur de Gaylib, Sébastien Chenu, au FN, et lui a demandé : « Y a-t-il un lobby gay au Front national ? » C’est alors qu’il a dénoncé cette expression issue selon lui des « années 30 » et de « la pire presse d’extrême droite ».

    Philippot connaît-il l’histoire de cette extrême droite, dont il est désormais un des principaux piliers ?

    D’abord, l’expression « lobby juif » n’existait pas dans les années 30 et le mot lobby même, qui désigne originellement un groupe de pression agissant sur les élus américains, est très peu usité. La « pire presse d’extrême droite » de l’époque exprimait plus crûment son antisémitisme fanatique...

    L’expression « lobby juif » prend en réalité son essor au début des années 70. On commence alors à l’utiliser pour désigner le lobby pro-israélien américain. On trouve alors l’expression dans Le Nouvel Observateur, L’Express et bien d’autres journaux, sur fond de tensions israélo-arabes.

    Ce n’est qu’à la fin des années 80 que l’expression prend une sale odeur antisémite. Car qui l’utilise à profusion et de façon suspecte ? La presse du FN. Dans les années 30, la presse d’extrême droite parlait de « sociétés secrètes » ; dans celle des années 80, elle parle de « lobbies ». Mais l’idée est la même : c’est celle selon laquelle les juifs tirent les ficelles des médias et de la politique.

    « J’ai lu la presse du Front national [probablement le quotidien Présent, ndlr] ces derniers jours et l’on y retrouve souvent des expressions comme le “lobby juif” ou le “lobby sioniste”. De telles formules sont pour le moins malheureuses. Le vieil antisémitisme français subsiste... », lit-on ainsi en 1990 dans Le Figaro Magazine, un journal alors très ouvert aux idées de la droite la plus dure.

    Au premier rang des adorateur du mot « lobby » : le président et fondateur du FN, Jean-Marie Le Pen. Il le répète souvent, avec gourmandise.

    Le 30 octobre 1989, sur la Cinq, il parle « d’internationale juive » et « d’organisations diasporiques ». Le journaliste, Pierre-Luc Séguillon lui demande s’il existe un « lobby juif » en France ; il ne dément pas :

    « Je ne sais pas s’il y a un lobby juif mais il y a des réactions orchestrées, que ce soit par des sympathies naturelles... »

    ...Quelques mois plus tard, en mai 1990, lors de l’émission « L’Heure de vérité », il évoque cette fois directement les « lobbies juifs » :

    « Que les juifs aient beaucoup de pouvoir dans la presse, comme les Bretons dans la marine, les Corses dans les douanes, ça ne me paraît pas discutable. Et que les gens du Front national, qui se sont aperçus qu’un certain nombre de lobbies juifs, comme celui de monsieur Kahn [le Crif, ndlr], leur aient fait [subir] en quelque sorte une persécution systématique, ils ont l’impression d’en voir beaucoup, c’est vrai. »

    Il ne sait pas encore que, au cours de la nuit précédente, des salauds ont profané le cimetière juif de Carpentras. A partir de cet épisode, l’usage de l’expression « lobby juif » sera une façon à peine codée de manifester son antisémitisme.

    Depuis, Jean-Marie Le Pen continue à faire claquer le mot « lobby » sous sa langue, en oubliant le plus souvent « juif » (mais les vieux militants l’entendent). Il l’applique désormais aussi à d’autres boucs émissaires que les juifs. Il y a un an encore, il fustigeait ainsi le « lobby musulman » et « le lobby hallal », responsables selon lui de la chute des ventes de porc..."

    Monsieur Philippot, réveillez-vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des racistes et homophobe, il y en a dans tous les partis. La seule différence est la revendication. Mais le fond, chez certains, est le même.

      Supprimer
    2. Un esprit éthéré, seraphique, hors sol qui demande de se réveiller. C'est l hopital qui se fout de la charité.

      Supprimer
    3. L'esprit éthéré et séraphique vous em... bien bas , cher 13H13! Séraphine de Nantes ( je croyais, jusqu'ici, que le sang importait plus que le sol pour vous et vos tristes con-génères) a un carquois. Je ne crois ni aux anges, ni à dieu ni au diable et donc la notion de dédiabolisation... ce que j'en pense!
      Il faut arrêter de se mettre ainsi... Martel en tête au risque de perdre la sienne. Quand à votre crédibilité, obsédé de Poitiers et de Jeanne, aucun doute, vous n'en avez aucune. Dites moi, j'espère que l'on vous accorde quelques bons vieux francs, que l'on vous jette sous la table, et sous laquelle vous savez ramper, obséquieux et zélé, pour votre activité de bon toutou gardien-pisteur- trolleur...Non, ne me dites pas que c'est bénévole? Idéologue à donf,intégriste, non, sérieux? Cela vous demande t-il du temps et de l'énergie où est ce dans votre nature ? Respirez, allez patiner, marcher, écoutez de la musique et de la poésie, admirez les arbres. Lâchez moi... ce mauvais penchant .

      Supprimer
    4. 16h05.Une chose nous rapproche chère Madame, l'énervement que peuvent occasionner nos écrits. Une autre nous éloigne, la vulgarité.
      13H13

      Supprimer
    5. De la grossièreté très cher J, oh oui.J 'ai été grossière et j'adore cela, ce sont mes origines "peuple", mais vous devriez apprécier, le peuple, le vrai...Par contre très cher J vos procédés ( et je ferai ma précieuse pour ne pas les dévoiler tous ici, je modèrerai mes instincts "Gervaise") , sous un vernis léger de culture encyclopédique et une couche de cynisme vrai, sont de la pire vulgarité qu'il puisse être. Vous êtes vulgaire triste sire. Donc et bis repetita... lâchez moi ... ce modus operendi indigne.
      Gervaise

      Supprimer
    6. Et sinon AA, les personnes qui insultent peuvent toujours le faire ? Apparemment, une, oui.

      Supprimer
    7. il y a bien sur ce blog le lobby anti f n .
      ce lobby censure ou ne fait pas paraitre ,ce qui est nouveau .
      on est nés chez nous !!!!!!!!!

      Supprimer
    8. plutôt un ectoplasme ,mille millions de sabords,cet esprit éthéré .

      Supprimer
    9. 18:02. Vous ne saviez pas que je suis contre le FN ?Je censure tous les commentaires pro-fn idiots, partisans, vulgaires et irréfléchis. Plutôt que de se défouler ici qu'ils s'y emploient sur le site dédié. Je tolère des réactions raisonnées et intelligentes, mais à petites doses.Et j'assume cette censure.

      Supprimer
    10. Au coeur d'un livre intitulé « Derrière les lignes du Front, immersions et reportages en terre d'extrême droite », fruit d'un an d'enquête et oeuvre du journaliste Jean-Baptiste Malet, on apprend que le plus gros fournisseur de viande halal dans le Nord - Pas-de-Calais ne serait autre qu'un membre du Front national : le Cambrésien Paul Lamoitier, 75 ans, doyen du conseil régional (élu en 2010 suite au désistement d'une candidate de la liste frontiste du Nord). Et donc agent commercial, spécialisé dans la vente de viande en gros !

      Ils sont drôles au FN... et ils voudraient qu'on les prenne au sérieux, qu'ils puissent vomir leur racisme librement et en plus faire du fric sur leur xénophobie, qu'on leur fasse de la pub en plus... D'urgence, il faut réactiver le blog d'extrême droite!

      Supprimer
    11. largent n'a pas d'odeur ;halal ,à l'ail !
      qui vous dit que cette viande ne contenait pas de porc ?

      Supprimer
    12. En réponse à 20h14 :
      Je ne comprends pas ce que vous voulez dire.
      Je mets toujours mes initiales - qui sont mes véritables initiales - au bas des posts que je rédige :
      Alain Alpern peut en témoigner.
      JLT

      Supprimer
    13. A JLT : c'est parce que Mary répondait à un J que je n'ai vu figurer nulle part...

      Supprimer
    14. Attention, elle va invoquer la faute de frappe. Par contre, une chose est certaine, la dédiabolisation n'est pas elle vu la façon dont elle s'adresse aux autres personnes. Pour donner l'exemple, elle le donne. ça me rappel un élu bien de chez nous, qui, dans ses long monologues, parle de fraternité comme s'il s'agissait de son propre nom. Sauf que, évidemment, le petit raciste de gauche (très connu du cercle local) est tout autre que ce qu'il prétend. "Faites ce que je dis pas ce que je fais. Soyez ceci, soyez cela. Moi, je brasse de l'air".

      Supprimer
    15. Jean Luc Tondelier, il ne s'agit pas de vous bien évidemment! Même si nous nous affrontons durement, vous n'êtes pas vulgaire et même pas grossier...C'est dire. Il s'agit d'un manipulateur feneux pervers, vulgaire et mielleux,de type zemmouienr, un pauvre personnage capable de beaucoup de chose pour me nuire, nuire à la démocratie, à la contradiction, à ce blog qu'il voudrait consacré à la propagande FN et dont l'initiale du prénom est J.
      Je lui conseille de s'adresser au maire d'extrême droite qu'il côtoie pour lui demander la réouverture urgente des commentaires sur le blog du parti de la vraie haine...
      Drôles les cris de vierges effarouchées des feneux en mal de blog qui polluent ici d'injures, de tous pourris umps, d'insinuations odieuses enrobées ou pas de miel .... Oh mais quelle horreur , elle a dit merde, con et enfoiré!!! En plus elle le pense. Et elle ne s'arrêtera pas! Si Alain lui accorde une place...

      Supprimer
    16. Ce n'est pas une faute de frappe... Il se reconnaitra et sait à présent que je sais... De plus 22H28, je ne vous ai pas sonné et occupez vous de vos fesses! Ah bon dieu que c'est bon d'être grossière!

      Supprimer
    17. A 22:31.
      Je cite : "un pauvre personnage capable de beaucoup de chose pour me nuire, nuire à la démocratie, à la contradiction, à ce blog qu'il voudrait consacré à la propagande FN et dont l'initiale du prénom est J."
      Donc, vous incarnez la démocratie..., la contradiction... et luttez contre celles ou ceux qui cherchent à nuire à ce blog...
      Mais vous êtes qui pour avoir autant de prétention ? Robin des bois ? Ivanhoé ?

      Je cite : "des feneux en mal de blog qui polluent ici d'injures, de tous pourris umps, d'insinuations odieuses enrobées ou pas de miel..."
      Donc, les injures, c'est les autres, pas vous. Ben tiens. Et les autres - dont je cherche encore les injures à votre encontre - sont forcément des féneux puisqu'ils ou elles font œuvre comme vous auriez pu le dire de "non contradiction".

      Je cite : "Si Alain lui accorde une place..."
      Que dire devant tant de recul, devant tant d'humour presque.
      Ah si, je sais : "La force du chêne se retourne contre lui."

      Signé le roseau.

      Supprimer
    18. Mais qui êtes vous, vous pour me faire la leçon? Et faire la leçon à Alain? Je ne vous ai pas sonné.
      Concernant le "J" ;"N'est- ce pas le procédé vulgaire et lâche d'un personnage vulgaire et petit d'esprit?
      La grossièreté se distingue de la vulgarité en ceci que si l’une, la première, est fracassante mais épisodique, l’autre est insidieuse et profondément enracinée. L’on peut imaginer sans peine des charretiers au coeur d’or et des monstres de vulgarité au langage châtié."
      Mais à son crédit, l'insupportable vulgarité de son égérie..".
      Il se reconnaitra... et fera bien de cesser ses manoeuvres.Il a mieux à faire au service de la collectivité.

      Supprimer
    19. J'oubliais aussi, les cris de puceaux effarouchés des feneux... on surfe assez sur le machisme!

      Supprimer
    20. ça y est, on a retrouvé Jeanne d'Arc !

      Supprimer
    21. Jeanne sur son bûcher:à chaque fois que je me touche la vessie , ça me brûle !

      Supprimer
  3. Binaisse a aussi utilisé les fonds d'Hénin-Beaumont pour ester plusieurs fois.
    En principe la partie civile va récupérer une somme rondelette qui sera largement supérieure aux frais de l'avocat de la ville même si on peut considérer que ceux-ci
    sont élevés .

    RépondreSupprimer
  4. 10H45 : Vous mélangez tout ! Je parie que la ville ne récupérera pas la moitié des dommages -intérêts alloués par le tribunal de Béthune... Grâce à qui ? et il faudrait en plus payer des honoraires importants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tout, grâce à Gégé et à sa bande. La suite est en effet une longue série d'erreurs, d'incompétences notables.

      Supprimer
    2. Vous savez pertinemment ,Alain , qu'en cour d'appel ,en général , toutes les peines sont réduites .
      Vous ne prenez aucun risque en pariant !

      Supprimer
    3. 1- je ne connais pas cette règle
      2- le grand quotidien régional et moi pensons que les peines ne seront pas ou peu réduites (c'est le grand risque de faire appel), ce qui contredit votre règle... Ce qui sera réduit sera le quantum des dommages-intérêts, le préjudice de la ville ayant été mal évalué...

      Supprimer
    4. le préjudice de la ville a été mal jugé au premier procès sans que cela soit corrigé au deuxième .

      Supprimer
    5. 21h29 : vous voulez certainement dire : dans les conclusions de la ville...

      Supprimer
  5. vu et entendu sur F.R.3 ce midi :
    Dalongeville en pôle position pour la fricadelle d'or 2014.et son mentor Kucheida,et J.P.CH on les oublie .???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hors concours notre gégé !
      Actuellement en formation accélérée en cours d'initiation au changement de couche .
      Il attend avec impatience le 12 février 2015 pour savoir à quelle sauce il va être manger !

      Supprimer