dimanche 29 novembre 2015

COP 21 : un espoir quand même ?


A la veille de cette 21 ème conférence des parties (COP 21), tout en gardant l'espoir d'un accord, il me paraît évident que tant que des réponses n'auront pas été apportées aux questions suivantes, la prise de conscience de la catastrophe annoncée ne pourra être suivie d'effet :
- pourquoi les 50% les moins pollueurs devraient-ils payer pour les 1% les plus pollueurs ?
- combien de temps encore subventionnerons-nous les ressources fossiles ?
- quand les Etats s’élèveront-ils contre le diktat des multinationales pétrolières et contre les états producteurs de pétrole, assis sur une manne pétrolière dont la fin est proche ? 
- quand envisagera-t-on un autre mode développement, non basé sur le profit, la surconsommation et la sacro-sainte hausse du PIB ?






Paris, au cœur de l’espoir climatique
LE MONDE | 28.11.2015 Par Jérôme Fenoglio (Directeur du "Monde")



Editorial du « Monde ». Ce qui va se décider à Paris, du 29 novembre au 11 décembre, n’est rien de moins que le prochain chapitre de l’histoire géologique de notre planète. Il s’agit du premier de nos biens communs : notre irremplaçable cadre de vie. Il déterminera, pour les prochaines décennies, la stabilité des sociétés, le bien-être et la sécurité d’existence de milliards d’êtres humains.
Tel est l’objet, l’ambition, de la conférence internationale inédite qui s’ouvre dans la capitale française. Inédite d’abord par l’aréopage rassemblé – 150 chefs d’Etat et de gouvernement accompagnés par les délégations des 195 Etats parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Inédite aussi, et surtout, par l’ampleur de l’enjeu.

Cet accord succédera au protocole de Kyoto
Il est considérable. Le 11 décembre au soir, à l’issue de la 21e Conférence des parties à la CCNUCC (COP21), ce sont les contours du prochain accord international sur le changement climatique qui seront dessinés. Celui-ci devra succéder, dès 2020, à un protocole de Kyoto moribond, jamais ratifié par les uns, finalement déserté par les autres, et qui n’est pas parvenu à infléchir les émissions mondiales de gaz à effet de serre. Elles se poursuivent à un rythme effréné, qui surpasse jusqu’à présent les scénarios les plus sombres imaginés par les scientifiques.
Les chiffres sont connus. Aujourd’hui, la concentration atmosphérique de dioxyde de carbone (CO2), le principal gaz à effet de serre émis par l’homme, est à un niveau jamais atteint depuis le pliocène, il y a plus de deux millions et demi d’années. La température de l’année en cours sera, pour la première fois, supérieure de 1 °C au niveau préindustriel.
A Paris, au cours des deux prochaines semaines, la communauté internationale devra s’entendre sur l’ambition des réductions d’émissions et les leviers économiques à actionner pour y parvenir. Au sein de cette communauté, les pays du Nord doivent se donner les moyens de réparer, vis-à-vis du monde en développement, cette injustice : responsables historiques de la plus grande part du problème, ils n’en sont pas – et n’en seront pas – les principales victimes.

Rassembler le monde civilisé derrière des valeurs communes
Pour l’heure, une part du chemin a été parcourue. Mais on est encore loin du compte. Les intentions jusqu’ici affichées par les Etats ne suffisent pas, tant s’en faut, à écarter le danger. A s’en tenir aux promesses jusqu’ici sur la table, l’atmosphère terrestre sera plus chaude de quelque 3 °C avant la fin du siècle. Dans ce monde-là, un été caniculaire comme celui enduré par l’Europe en 2003 serait un été normal. Et ce n’est là qu’un effet attendu parmi beaucoup d’autres.
Pour conserver une chance raisonnable de demeurer sous 2 °C de réchauffement par rapport à l’ère préindustrielle, la plus grande part des hydrocarbures récupérables devra demeurer dans le sous-sol. Si leur exploitation se poursuit au rythme actuel, la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre atteindra, autour de 2030, la limite à ne pas franchir. 2030, c’est-à-dire demain.
Toutefois, rien de solide ne se construit sur la peur et le désespoir. Il faut parier sur la capacité d’adaptation des sociétés, leur résilience, leur faculté à produire de l’innovation sociale et culturelle. La créativité scientifique et l’ingéniosité industrielle ont aussi un rôle crucial à jouer. Mais il faut pour cela avoir le courage de contrarier des monopoles anciens, diriger avec clairvoyance les investissements, amoindrir certains intérêts et en favoriser d’autres. La lutte contre le réchauffement est aussi, peut-être, le moyen de rassembler le monde civilisé derrière des valeurs et un objectif communs.
Après avoir été placée, dans la foulée des tueries du 13 novembre, au centre de la compassion du monde, la capitale française est désormais le cœur d’un espoir immense. L’Histoire portera un regard sévère sur les reniements et les promesses non tenues. Les chefs d’Etat et de gouvernement réunis au Bourget doivent le garder à l’esprit : ce ne sont pas seulement les yeux de leurs administrés et de leurs électeurs qui sont braqués sur eux, mais aussi ceux de leurs propres enfants et petits-enfants. Eux aussi seront, comme nous tous et pour longtemps, les légataires de l’accord de Paris.







99 commentaires:

  1. C'est insensé que cette cause ne soit pas encore, dans tous les pays, grande cause nationale. Peut t-on raisonner encore sur un ''après nous les mouches"? Il semblerait que oui. Les mouches seront, qu'ils le veuillent ou non, leurs arrière petits enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les chômeurs on autres choses à penser

      Supprimer
    2. Ben ils ont tort!!!

      Supprimer
  2. " La religion doit être au dessus des lois de la République".

    Qui a osé sortir cela?

    Un islamiste français fiché S? Un royaliste intégriste catholique?
    La Tunisie se bat pour qu'enfin la religion n'impose plus à l'état et à la politique.
    La loi de 1905 a tant pacifié.

    Alors, mais qui a osé sortir cela? En 2015!
    Un islamiste français fiché S? Un royaliste intégriste catholique?

    Non, Marion Marechal Le Pen !

    Après ses menaces de suppression du remboursement de l'IVG et des actions de prévention du Planning Familial, à présent c'est l'église qui gèrera les affaires de l'état.

    Cette femme est dangereuse et mériterait une fiche S; Avec à peine un peu d'exagération, on peut dire que Daesh- FN, même combat contre la république, les femmes et la démocratie.

    Vous êtes prévenus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hoax de l'extrême gauche.

      Supprimer
    2. Comme elle n'a pas dit ça, les gens vous liront et se diront que les adversaires du FN sont des menteurs, qui disent n'importe quoi. Quelle est la suite selon vous?

      Supprimer
    3. Hoax de l'extrême droite, elle a bien dit ça. C'est une intégriste. Une fiche S

      Supprimer
    4. Radio FN ment, radio fn ment, radio fn ment effrontément. Comme elle a dit ça la maréchale le pen nous voilà , les gens vous liront et se diront que oui vraiment les fachos mentent et disent n'importe quoi. Quelle est la suite selon vous. Union des forces républicaines et démocratiques, mobilisation des abstentionnistes contre la maréchale. Et voilà!

      La République protège du caractère totalement " bigot intégriste " de la jeune (vieille) et idiote le pen pétainiste!
      Les femmes , écoeurées par ses propos réac vont se mobiliser et ça les sondages ne l'ont pas enregistré! .

      Supprimer
    5. La suite, un vote en masse pour le fn.

      Supprimer
    6. De toute manière, je ne pense pas que Marion Maréchal-Le Pen soit candidate dans notre région . Ou alors, on ne nous aurait pas tout dit et il y aurait un vaste complot vaticano-judéochrétien- ourdi par les royalistes avec le tsar Vladimir derrière tout ça ? :-)

      Supprimer
    7. @22h27 et @22h46
      Elle ne l'a pas dit. Si c'était le cas, vous seriez trop heureux de nous donner un lien prouvant qu'une telle phrase a été prononcée. Mais comme elle ne l'a jamais été c'est bien sûr impossible.

      Si vous pensez que l'union des forces républicaines se fait avec des mensonges, vous rêvez. Et en effet, ce n'est pas parce que des adversaires du FN sont des menteurs que le FN, lui ne ment pas ou que tous ses adversaires mentent. Mais à tenir de tels propos, et surtout à dire de telles conneries, vous faites progresser à la fois le FN et la bêtise.

      Supprimer
    8. Bravo 10:17. Bête et travaillant en sous main pour le fn ce 22:46, c'est bien ça.

      Supprimer
    9. Elle l'a dit la débilos du sud. Union des démocrates, la débilos de Montretout, dehors et devant les juges!

      Supprimer
  3. (combien de temps encore subventionnerons-nous les ressources fossiles ?

    - quand les Etats s’élèveront-ils contre le diktat des multinationales pétrolières et contre les états producteurs de pétrole, assis sur une manne pétrolière dont la fin est proche ?

    - quand envisagera-t-on un autre mode développement, non basé sur le profit, la surconsommation et la sacro-sainte hausse du PIB ?)

    Quand les poules auront des dents où des partis écolos sérieux. Je me demande si ma première propositions n'est pas la plus probable.

    RépondreSupprimer
  4. Voilà la messe est dite d'après VDN. Une cérémonie est prévue aux invalides après le 13 décembre
    pour rendre un hommage au socialisme, à la gauche toute entière.Surtout dans le protocole, ne mettez pas Mélenchon près des dirigeants du FN. Misérable est notre avenir grâce à tous ces dirigeants politiques.On ne peut même pas leur accorder notre miséricorde.

    RépondreSupprimer
  5. le Point

    "Ce serait un séisme politique. Et un message clair avant la présidentielle de 2017. Un sondage BVA pour le groupe Nice-Matin donne Marion Maréchal-Le Pen victorieuse aux élections régionales. La progression est fulgurante. En l'espace d'un mois, elle glane six points au premier tour (à 42 %). Son principal adversaire Christian Estrosi perd quatre points et apparaît comme largement distancé (28 % au premier tour). Le PS lui serait très largement distancé (16 %). Au second tour, en cas de triangulaire, le FN emporterait la région (43 % contre 32 pour Les Républicains et 25 % pour les socialistes)."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 32 pour cent et 25 et cela fait 57 pour cent... la fhurie n'aura jamais la région!

      Supprimer
    2. Il sait pas compter heu, il sait pas compter heu !

      Supprimer
    3. Donc votre réaction à la victoire du FN sera de dire : oui ils gagnent, mais ne sont pas majoritaires? Piètre consolation

      Supprimer
    4. Le fameux RPS 22h41 on ne dit pas jamis on te verra ta tête le soir du premier tour regarde le sondages saintognon 17 pour-cent je rappelle il faut 10 pourcen mais des inscrits

      Supprimer
    5. Union des démocrates, la feneuse dehors!

      Supprimer
    6. Union des démocrates, union qui fera plus que 54 pour cent. Les abstentionnistes vont se mobiliser et contre la chatelaine de la haine. Dehors, raus!

      Supprimer
    7. Les fachos se définissent tous comme démocrates. Ils parlent même d'union.

      Supprimer
  6. Cela chauffe pour les maquisards va bientôt sortir votre lebel !! MDR
    "Fief de la gauche depuis 1986, la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie pourrait basculer à l'extrême droite, emmenée par Marine Le Pen, de loin la mieux placée pour l'emporter, selon tous les sondages.

    Trois enquêtes publiées depuis le 15 novembre créditaient la dirigeante du FN d'un score impressionnant au premier tour (40 % selon Ipsos et OpinionWay, 36,5 % selon l'Ifop), qui en ferait la favorite du second tour s'il se confirmait dans les urnes le 6 décembre. Selon le dernier sondage BVA publié ce dimanche, la dirigeante du FN (42 %) est toujours donnée loin devant la liste LR-UDI-MoDem-CPNT de Xavier Bertrand (24 %) et la liste PS-PRG-MRC de Pierre de Saintignon (17 %).

    Le FN donné gagnant même en cas de fusion droite/gauche

    Au deuxième tour, en cas de triangulaire, le FN l'emporterait facilement (44 %) devant la droite (30 %) et la gauche (26 %). En cas de duel face à Xavier Bertrand sans fusion avec la gauche, Marine Le Pen est donnée gagnante (52 % contre 48 %). En cas de fusion des listes de droite et de gauche, Marine Le Pen gagnerait de peu (51-49).

    Jusqu'ici, la pression pèse uniquement sur les épaules de la tête de liste socialiste : aux sondages suggérant que le danger pour Mme Le Pen ne peut venir que de M. Bertrand se sont ajoutées les petites phrases de Manuel Valls évoquant une fusion des listes de droite et de gauche avant le 2e tour "pour empêcher le FN de gagner" une région. "Cessons ces petites phrases qui jettent le trouble et nuisent à notre campagne", avait répliqué, irrité, Pierre de Saintignon"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le pen n'aura jamais la région! C'est l'essentiel!

      Supprimer
    2. 22h25 :c'est votre opinion, ce n'est que votre opinion. Moi, mon souhait est que la gauche, qui a fait ses tristes preuves dans tant de pays et depuis tant d'années, soit battue et ne soit plus jamais réélue. Et puis, le FN mauvais gestionnaire, on n'en sait rien. Tandis que la gauche, ben, on sait !

      Supprimer
    3. Tiens un mou du bulbe, un petit facho qui n'est cotin, cotin , cotin. Il va se faire en.... mais il est cotin, cotin. Et ça viendra jouer les resistants de la dernière minute... Dupont Lajoie! Inculte, regarde comment on été "géré'' les villes fn dans les années 90 et réfléchis!
      Votons Pierre de Saintignon. Abstentionnistes, mobilisez vous. Non au FN !

      Supprimer
    4. Abstentionnistes votez à gauche pour que rien ne change !

      Supprimer
  7. une éradication du PS au premier tour ? Hum ya bon

    "Le PS distancé au premier tour

    Selon le dernier sondage BVA, au premier tour, la liste Les Républicains-UDI-MoDem menée par le président de la région Alsace arriverait en tête avec 34 % des suffrages, juste devant la liste FN menée par Florian Philippot (33 %). La liste PS de Jean-Philippe Masseret est créditée de 17 %. Un précédent sondage Odoxa donnait le candidat frontiste en tête au 1er tour avec 32 %, contre 30 % pour Philippe Richert, avec une marge d'erreur de 2,5 %. Une triangulaire LR-PS-FN au second tour pourrait se solder, selon l'institut, par une courte victoire de la droite (37 %) devant le FN (35 %) et le PS (28 %). En évinçant Nadine Morano de Meurthe-et-Moselle après ses propos controversés sur la "race blanche" et en la remplaçant par Valérie Debord, Philippe Richert a fait un appel du pied à une frange modérée de l'électorat de gauche, qui pourrait choisir dès le premier tour le "vote utile" pour faire barrage au FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apprenez à maîtriser le français avant de faire de la politique fiction.

      Supprimer
    2. Votons Pierre de Saintignon. Mort au fn!

      Supprimer
    3. Pauvre 19h50, toujours dans ses rêves guerriers.

      Supprimer
  8. l' enclave de la bretagne cède avec une progression de 5 % , DE quel parti est le drian? affiche vierge de toute référence au PS il en a honte on le comprends!
    Alors Mary je pense que vous allez côtoyer de plus en plus de fachos ,ma pauvre votre vie va devenir de plus en plus insupportable.....

    "Heureusement pour la gauche, il reste la Bretagne et son emblématique tête de liste Jean-Yves Le Drian qui voit le PS prendre la tête au premier tour avec 29% (+3) à égalité avec Marc Le Fur (-1). Au second, Le Drian malgré une chute de 4 points reste en tête avec 42% contre 35 % à Le Fur (-1) et 23 % (+5) pour le FN.

    Au sortir de cette séquence, l'issue du scrutin est beaucoup plus incertaine qu'il y a quelques mois aussi bien pour la gauche que pour la droite qui aurait pu s'attendre à de plus larges et surtout plus nombreuses victoires. Reste donc une semaine de véritable campagne avant le premier tour pour voir si les dynamiques électorales encore inachevées s'enclenchent véritablement"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y aura jamais de facho en Bretagne, c'est le principal!

      Supprimer
    2. Il ne pleuvra plus en Bretagne !

      Supprimer
    3. La Bretagne sera rattaché à la Grande. Si si. C'est Irma de 22h23 qui le dit. Si Irma le dit !

      Supprimer
    4. Pas de facho en Bretagne , ils s'en débarrasseront avec des fourches!

      Supprimer
  9. Mary, non au FHaine, à l'intégrisme islamiste et catholique29 novembre 2015 à 12:48

    Je suis athée, militante de et pour la laïcité. Après les propos extrêmement inquiétants de Marion Maréchal Le Pen , il s'agit de réagir à présent avec bien plus de fermeté contre l'extrême droite.
    Je partage cet article pour faire part de mon inquiétude vis à vis du parti d'extrême droite qui attaque nos valeurs, liberté, égalité, fraternité et veut éteindre nos "Lumières". L'obscurantisme, l'esprit pétainiste et le fascisme ne sont pas loin de nous noyer si nous ne réagissons pas.

    "Nous pensions tous que les religions depuis la loi sur la laïcité en 1905, n’avaient plus leur place dans les affaires de la France, et pourtant, jamais depuis cette loi les religions n’ont été aussi actives et ultras, et je ne parle pas simplement de l’islam. Pour les catholiques de France, mais aussi de partout en Europe, les croisades reprennent, prélats en tête, partisans d’une France catholique et blanche, exhibant le symbole de la croix comme étant un étendard, un ralliement à un dogme conservateur et xénophobe.

    Au départ issues de milieux royalistes, dont les formations politiques sont en Europe clairement catholiques et nationalistes, ces monarchistes d’extrême droite n’hésitent plus à faire part de leur phobie anti musulman, de leur racisme contre les magrébins et les arabes, cultivant ainsi l’amalgame entre origine et religion. A leurs têtes la grande et la petite bourgeoisie déchue, en mal de retrouver du panache, du pouvoir, recrutant tant que possible et dans tous les milieux, un nombre croissant de sympathisants dans les formations xénophobes européennes. Ces extrémismes sont aussi présents dans certaines écoles dites « ultra-catholiques » aux liens évident avec l'extrême-droite, ces lieux d’éducation et de connaissances entrant pour certains dans les rouages de la laïcité, l’État en France payant la aussi l’enseignement fait auprès des jeunes, sans contrôle de ce qui y est enseigné.
    Aujourd’hui ces gens manifestent à la vue de tous dans les rues de France, soutenus par une poignée de députés et autres sénateurs, comptant aussi dans leurs rangs de hauts gradés militaires et religieux, une sorte de mafia au sein de l’église et de l’armée Française, infiltrée au cœur de l’État. Leurs buts sont bien sûr d’éradiquer les musulmans en Europe, mais aussi de défaire la loi sur la laïcité, n’oubliant pas au passage de bâillonner les impies que nous athées sommes pour eux.

    Athées, nous ne pouvons rester sans rien faire !
    Face à de tels dangers pour la France, pour la démocratie, pour la république et plus encore pour les libertés individuelles et collectives, il n’y a pas cinquante solutions, soit nous subissons et faisons subir à nos générations futures l’agressivité des religions et de leurs extrêmes, soit nous faisons face, nous fédérant, nous donnant ainsi des droits de réponses et de l’importance médiatique auprès des citoyens de France.
    L’athéisme face à de tels dangers ne peut pas rester silencieux, devant nécessairement s’eÉngager politiquement, devenir un partenaire énergique de la France laïque. Bien entendu nos actions ne doivent jamais devenir extrêmes, devant savoir faire la part des choses, sachant où sont nos places, établissant une veille athée en partenariat avec l’État, devant en être une force nationale incontournable.
    Génération Athée est là, présente pour écouter vos propositions et surtout vos engagements pour un athéisme actif partout en France. N’hésitez donc surtout pas à nous contacter ici par vos commentaires, ou encore par mail sur contact@generation-athee.fr.

    Pour Génération Athée,
    G. Ragnaud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bobos socialistes sont en pleine panique on dirait. Fini l'hégémonie et les privilèges. Le triomphe de la démocratie, du bulletin de vote. On devine déjà qui sont les moins démocrates. Ils pourront toujours venir dire "nous avons entendus le message des français". Mais trop tard. Fallait faire le boulot avant. Et les alliances pour ne pas perdre sa place seront la cerise sur le gâteau... d'une défaite amplement méritée.

      Supprimer
    2. le pen n'aura jamais la région... c'est le principal!

      Supprimer
    3. 12h48 : article délirant . Bon, comme je dois assister à la première messe de la journée ( matines) , je n'ai pas le temps d'argumenter. :-)

      Supprimer
    4. "Albert Einstein (1879-1955) disait: "Je crois en un Dieu personnel et je peux dire en toute bonne conscience que jamais je n'ai eu une attitude athée devant la vie. Etudiant, déjà, je considérais les théories de Darwin, Haeckel et Huxley, comme tout à fait dépassées. L'évolution va toujours plus loin, non seulement dans la technique, mais aussi dans la science...//... . Je suis Juif, mais l'image rayonnante du Nazaréen a une influence puissante sur moi." À la question de savoir s'il acceptait l'existence historique de Christ, il répondit: "Sans doute. Personne ne peut lire les évangiles sans éprouver la présence réelle de Jésus. Sa personnalité ressort de chaque mot.". (D'ASTIER DE LA VIGERIE ; 2007)

      Supprimer
    5. Crapaud de bénitier, va à toutes les messes que tu veux mais nous fais pas ch..... avec tes bondieuseries!

      Supprimer
    6. Je vais prendre la défense de 13h52, moi qui ne croit en aucun dieu. Votre vulgarité, répétée des dizaines de fois par page, montre le mépris que vous avez des autres, de la liberté d'expression et d'un résultat d'un vote. VOUS FAITES HONTE A LA GAUCHE PROGRESSISTE 19h48.

      Supprimer
    7. Sans le latin, sans le latin, la messe nous emmerde. Oh sainte Marie mère de Dieu, dites à ces putains de moines qu'ils nous emmerdent sans le latin!

      Brassens est la honte de la gauche progressiste et toi 23H11, UNE HONTE FENEUSE! Arrête ton char tu veux! Tu nous gaves à faire croire que t'es pas un feneux pour mieux attaquer les progressistes! Raus!

      Supprimer
  10. La grande marche pour le climat de Paris a été annulée suite aux attentats du 13 novembre. Mais les militants ont décidé de s'assurer que leur message passera bien auprès des chefs d'état qui se rendent à la COP21. A l'initiative de l'ONG Avaaz, depuis 7 heures ce dimanche ce matin des milliers de chaussures sont déposées sur place de La République à Paris.

    « Nous ne pourrons pas manifester en personne, mais cette action hautement symbolique saura transmettre le message que les Franciliens et les Franciliennes sont unis pour défendre tout ce qu'ils aiment. Ce sera notre manière de dire que la peur et la terreur ne pourront pas, ne pourront jamais, réduire au silence notre rêve collectif d’un futur 100% propre, 100% uni, pour nous-mêmes, nos enfants et notre planète», explique l'ONG.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parlez-nous de vos copains les émeutiers tant que vous y êtes. L'extrême gauche et les écolos radicaux dans toute leur splendeur.

      Supprimer
    2. Parlez nous de vos copains du fn qui traficotent des armes de guerre, c'est autre chose que les bougies et les bouquets de fleurs... ah non?

      Supprimer
    3. Parles-nous de vos copains qui ont jetés des bougies de la Place de la république. Il aime la France, ils respectent sa devise et ses morts... ah non ?

      Supprimer
    4. J'attends sur vos copains qui font du traffic d'armes de guerre!

      Supprimer
  11. What's up, I read your blog daily. Your writing style is witty, keep up the good work!



    My web page ... lasertest

    RépondreSupprimer
  12. Les intellectuels fn vous parlent:
    MLP: Pour mériter la nationalité française, il faut parler français, manger français et vivre français" . ( sic)

    En gros, mange du saucisson, écoute du Johnny ( à que oui) et va faire du camping ( comme dirait eul bribri, n'oublie pas ton barkek, je viendrai te l'allumer).

    Est ce qu'on pourra continuer à emprunter russe?

    OK, je sors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pisse pas sur tes charentaises gros dégueulasse !

      Supprimer
    2. Est ce qu'on pourra continuer à emprunter russe la marina et passer entre les gouttes de la justice. Oh Vladi, quel gros bazooka!

      Supprimer
  13. Tout est dans le titre. Pas d'espoir. Pas avec ces politiciens là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dans leur programme" de bric, de broc et de haine. Une catastrophe annoncée avec le FN;

      Supprimer
    2. "non au fn", c'est votre programme la gauche. Pathétique.

      Supprimer
    3. Non au fn, quand au programme, bravo Mr de Saintignon, vous avez écrasé la nullasse haineuse qui n'a aucun programme et se fout de la région comme de sa première petite moustache!l

      Supprimer
    4. Niveau mental 2 ans le 19h45. Sauf qu'il en a 50.

      Supprimer
    5. A la kommendantur, ils embauchent les deux neurones. Pour voter fn il ne faut faire aucune connéction. T'appuies sur le bouton "onéchénou", là ont tout comprendu! Tout comprendu que ça et un peu '' c'est nous qu'on paye''. PDR!
      Cf le septuagénaire de 23H13! Crois qu'il a tout comprendu, l'idiot utile du fn!

      Supprimer
  14. Ca commence fort !!!

    "Plus de 200 interpellations dont 174 gardes à vues et de fermes condamnations politiques: des échauffourées ont éclaté dimanche après-midi entre forces de l'ordre et des manifestants anti-COP21 dimanche après-midi place de la République à Paris, lieu symbolique devenu "mémorial" des victimes des attentats.

    Dérangeante image, deux semaines après les sanglants attentats de Paris et Saint-Denis (130 morts), que cette place de la République enveloppée, un dimanche après-midi, par des nuages de gaz lacrymogènes. Deux cent huit personnes ont été interpellées dimanche après-midi et 174 d'entre elles placées en garde à vue, selon le préfet de police de Paris, Michel Cadot.

    "Ce sont des petits groupes violents qui s'en sont pris aux forces de l'ordre avec des projectiles" comme des "bougies" déposées en mémoire des victimes des attentats ou "une boule de pétanque", a indiqué le préfet. Quelque 200 à 300 d'entre eux ont donc été "canalisés" par les forces de l'ordre sur la place et interpellés, selon la même source.
    Parmi les manifestants encerclés par les forces de l'ordre figurent plusieurs dizaines de membres d'Alternative Libertaire, d'Ensemble et du Nouveau Parti anticapitaliste dont Olivier Besancenot. "Le gouvernement doit permettre aux mobilisations sociales de s'exprimer", a mis en garde Clémentine Autain (Ensemble) "

    Elle est pas jolie jolie la gauche de la gauche.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désinformation : les manifestants de la République tentent de protéger le mémorial des échauffourées qui ne sont pas de leur fait (ils n'y arriveront pas).
      Un peu de curiosité, allez voir les photos!

      Supprimer
    2. MLP: "Il y a peut être des terroristes parmi les réfugiés. Fermons les frontières..."

      Citoyens avertis: " Il y a peut être des néo nazis au FN. Fermons ce parti."

      Supprimer
    3. Non, 6H22, sources officielles de tous les médias nationaux ! D'ailleurs, allez voir les photos des projectiles (bougies, bouquets de fleurs ramassés au pied de la statut de la République. Arrêtez donc systématiquement de tout remettre en cause ....

      Supprimer

    4. "A proximité de la place de la République, dimanche soir, Olivier Besancenot (NPA) dénonce les interpellations dont une centaine de militants du NPA, d’Alternative libertaire et d’Ensemble.

      « La police s’est attaquée à un cortège qui était organisé, ce qui est rare. C’est un dimanche noir pour le droit de manifester », a-t-il déclaré. La plupart des militants arrêtés ont été relâchés mais certains ont été placés en garde à vue

      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/11/29/cop21-les-politiques-s-insurgent-contre-les-debordements-a-paris_4820075_4527432.html#apkYuXVI300tCJAW.99

      Source "Le Monde..."

      Supprimer
    5. Tu parles de projectiles: bougies, bouquets de fleurs... ouh, j'ai eu mal!

      Supprimer
  15. Mr. AA je pense que votre pronostique que Marine ne soit pas présidente à la region démontre que le dernièr sondage triangulaire ou pas. Marine est gagnante Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les sondages mais moi je te dis que le pen n'aura jamais la région!

      Supprimer
    2. Mais oui 22h37 crois au père noel

      Supprimer
    3. On s'en fout de ce que tu dis 20 fois par jour, débilos !

      Supprimer
    4. Elle aura jamais la région la déménageuse haineuse, la débilos! A bas l'extrême droite!

      Supprimer
  16. La broyeuse à papiers fonctionne à plein tube à la région ;le feu est aussi utilisé vu le volume de documents à charge à détruire .
    La panique est générale chez les socalios et consorts .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de broyeuse à papiers à la Région ! Impossible d'utiliser le feu à cause des détecteurs de fumée. Pourquoi mentez- vous aussi "frontément" ?

      Supprimer
    2. Vous connaissez mal le siège de la région AA,la broyeuse existe ;22h27 exprime de façon imagée qu'il y a le feu au PS .

      Supprimer
    3. Tiens, le FN connait bien le siège de la Région :9h51 a même réussi à dénicher une broyeuse ! Quant au feu, très mauvaise excuse...

      Supprimer
    4. Documents semi-confidentiels au pilon,les autres au compactage pour recyclage ;l'évolution Alain, depuis votre départ ça bouge .

      Supprimer
    5. Le résulta est le même, on cherche à dissimuler de peur que l'on découvre. Mais on finira par découvrir.

      Supprimer
    6. Hoax feneux de 14H11; rADIO fn ment, radio fn ment, radio fn ment effrontément!

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  17. There is certainly a great deal to know about this topic.
    I love all the points you made.

    My webpage - lasertest

    RépondreSupprimer
  18. Le FN, une arnaque pour mous du bulbe.

    " A partir d'un an, un chômeur ne peut rester à la charge de la collectivité" F Philippot;

    C'est vrai quoi, tous des feignasses ces chômeurs et puis le chômage longue durée, ça n'existe pas et puis il y a du travail en France pour tout le monde et puis tous des feignasses , des assistés ces chômeurs...

    Avant de voter FN, réfléchissez bien ! Mais à part ça ils sont vachement solidaires les feneux. Et puis, comme il y aura des arrêtés mendicité en masse aussi, chômeurs, vous serez priés d'aller mendier plus loin... comme à Hénin, Béziers, Hayange... on veut des villes propres et youcadi , youcada!

    FN, le mensonge permanent.

    Il faudrait peut-être lui dire au Florian que l'assurance chômage , elle est financée par les cotisations sociales des salariés et patronales et que la durée de l'indemnité chômage est proportionnelle à la période travaillée par les salariés...un demandeur d'emploi qui a travaillé avec un CDD de 4 mois est indemnisé environ 4 mois , celui qui a travaillé avec un CDD d' 1 an indemnisé environ 1 an....

    Alors, il est encore temps, réfléchissez bien avant de voter. Ce n'est pas faute de vous avoir prévenus. Il serait dommage de venir pleurer ensuite....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " A partir d'un an, un chômeur ne peut rester à la charge de la collectivité" F Philippot; Pourriez vous me donner vos sources, car je ne retrouve pas cette déclaration ?

      Supprimer
    2. Aucune source évidemment ,du bidon !
      La région n'intervient pas dans l'indemnisation du chômage , les différents accords ont été négociés entre le patronat et certains syndicats.

      Supprimer
    3. Encore une invention. Hoax, mensonge.

      Supprimer
    4. Sur BFM, mou du bulbe, menteur de 12H54...

      Supprimer
    5. Mensonge 22h04, un de plus.

      Supprimer
    6. Et non feneux, c'est toi qui ment comme ton parti! Allez feneux, t'es découvert !

      Supprimer
  19. L'UE impose l'étiquetage ( pas encore en forme d'étoile, et pas encore jaune ) des produits israéliens de Judée et Samarie.
    L'UE poursuit ses discussions en vue de l'intégration de la Turquie qui occupe militairement un autre pays de l'UE.
    Tout va bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous parlez d'une île j'imagine 11h53.

      Supprimer
  20. Un journal né dans la résistance au fascisme prend enfin position.
    Merci à ces journalistes !
    10 personnes sur cent (il faut tenir compte de l'abstention) risquent d'amener notre grande région vers l'obscurantisme .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, on ira pas vers toit 12:12 !

      Supprimer
    2. vers toi, sans "t", !!!! Toi, c'est sans cerveau!

      Supprimer
    3. Toi, c'est sans bilan le gaucho ! Ah si, pardon, un seul, l'unique : le fn au pouvoir. Finalement t'en un de bilan et t'es fier, fier, fier.

      Supprimer
    4. Toujours à la kommendantur? T'as ton rotweiller, ton pastaga et tes cacahuètes ou tu fais ça gratuitement eul 23H16?

      Supprimer
  21. VDN craint de perdre son fric. http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/11/30/pourquoi-la-voix-du-nord-s-engage-contre-marine-le-pen_4820555_3236.html

    RépondreSupprimer
  22. Bravo VDN, encore plus haut , plus fort contre l'extrême droite! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer