jeudi 5 novembre 2015

Les promesses des hommes politiques : l'exemple de M. Le Pen



Dans l’émission "Questions d’info", M. Le Pen a commencé à relativiser son programme présidentiel. Certes, elle est toujours en phase avec ses propositions radicales sur l’immigration (« les migrants de Calais doivent être tous placés dans des centres de rétention et renvoyés chez eux »), mais elle « se radoucit » au niveau économique. Faut dire que les chefs d’entreprises n’apprécient pas du tout ses prises de position sur l’isolement de la France (sortie de l’euro et de l’Europe, taxes sur les importations), alors que le NPDCP est très prisée par les investisseurs internationaux. Le Monde rapporte ses déclarations : « « Je ne suis pas contre le commerce international » et promet de mettre « un bureau à l’export » à la disposition des PME de la région. Et alors que 15 millions d’euros d’aides européennes sont en jeu, elle rétorque : « Les aides européennes, bien entendu on va les accepter. C’est notre argent. »
D’ailleurs, la rupture européenne et la sortie de l’euro deviennent moins nettes dans son projet présidentiel : « Je demanderai un référendum », explique-t-elle. « Et dans l’attente de l’organisation de ce référendum, je ferai comme le Royaume-Uni, j’irai poser mes exigences… Et si l’Union européenne rend au peuple français sa souveraineté, je dirai aux Français : “Nous pouvons rester dans l’Union européenne.” » Ah, ah ! On reste dans l’euro et l’Europe. Du vrai Tsipras. « Retenez-moi où je fais un malheur ! » Vous allez voir qu’elle va finir par devenir le héraut de l’Europe fédérale !
Mais ne vous en faites pas, elle continue à montrer son incompétence totale puisqu’elle promet une baisse importante de la pression fiscale régionale… Alors que, mis à part 2 impôts (une partie de TIPP, et une taxe sur les cartes crises), les recettes fiscales des conseils régionaux s’élèvent, malheureusement, à quelques petits points du budget…Ainsi les recettes sur les cartes grises représentent environ 5 % des recettes fiscales de la grande Région. Ce que MLP ne semble pas savoir, c'est que les Régions en France, depuis qu'elles ne perçoivent plus la taxe professionnelle, n'ont pratiquement plus d'autonomie fiscale et qu'elles dépendent des dotations versées par l'état. Et pourtant, MLP est conseillère régionale et elle devrait savoir... Elle devrait savoir que les conseils régionaux Picardie et NPDC ont décidé de ne pas recourir à la taxe sur les permis de conduire... 

Quant au cumul de mandats (vous savez « la caste politique ») elle s’en accommode bien et elle restera député européenne si elle est élue présidente de région. On peut penser qu’elle abrogerait la loi sur le non-cumul de mandats qui doit entrer en vigueur en 2017, si elle devenait présidente de la république, mais bon ça, ce n’est pas pour demain la veille... Pas folle la guêpe ! "Tous pourris", mais va pour le cumul des fonctions et des indemnités ! Restera-t-elle présidente de son parti, une fois élue un peu partout ?
De même, est-elle silencieuse sur ce qu’elle ferait, élue présidente du conseil régional en décembre 2015, jusqu’au printemps 2017, période de près de 18 mois pendant laquelle elle sera en campagne pour les présidentielles. Démissionnera-t-elle ? Elle a plutôt laissé entendre qu’elle se mettrait en congé du NPDCP pendant ce temps. Et si elle était élue à la tête de l'Etat ? Ben, elle démissionnerait de la Région ! C’est pas se moquer des électeurs, çà ? Oui, bien sûr…

Au fait, en tant que député européenne et présidente de région, pendant cette vacance pour cause de campagne présidentielle, conservera-t-elle les indemnités y afférentes, tout en ne participant pas au travail des deux institutions ? Ben, cela ferait un gros trou dans le budget familial et il faudrait bien vivre pendant le temps de la campagne présidentielle... 

75 commentaires:

  1. Vivement l'exemple de Hollande, de Valls, de Royal.

    RépondreSupprimer
  2. Alain ,si ma tante en ................... !
    Dans notre région 1 000 000 et quelques de "sans dents" comme les dénomme Hollande et ce processus va en augmentant vite,trop vite .
    Les barons et consorts qu'ils soient de gauche ou de droite sont responsables de cette situation gravissime ;ils voudraient encore bénéficier de nos suffrages .
    Il faut faire acte de salubrité publique en les éliminant politiquement de façon radicale et définitive !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument d'accord. Et en plus, ils sont fiers de leur bilan.

      Supprimer
    2. Votons Pierre de Saintignon. A gauche toute. Elimons le fn de manière radicale et définitive . Expédions les militants, cadres et dirigeants en Syrie et en Russie ou dans toute autre dictature. Des camps de rétention en attendant l'extradition. Dehors!

      Supprimer
    3. 17:32 vous êtes totalement inutile, pire, contre productif. Mais c'est normal, vous pourriez être un socialiste de base (pléonasme) qui a donné la ville d'hénin au fn par incompétence et calcul. Votre seul bilan politique, social et humain.

      Supprimer
    4. De toute évidence, ils ne savent même pas calculer. Nuls en gestion, en math quoi.

      Supprimer
    5. Votons Pierre de Saintignon, à gauche toute.
      Réunion de soutien à PDS le 23 novembre. Tous unis contre le FN; Vive les chicons en colère et dehors le fn !

      Supprimer
    6. Mdrr !!! 3 pelés et 1 tondu à cette réunion. Dont les 3 quarts des journalistes cartés ps.

      Supprimer
    7. PDR, on est pas encore le 23 novembre! Try again eul mou du bulbe de 12H33; mais qu'ils sont c... au fn. C'est une marque de fabrique.

      Supprimer
  3. Du fric ,il y en a du fric ;parlement européen de Strabourg 751 députés ,7500 employés .
    Ceci n'est qu'un petit,petit exemple de la gabegie financière qui règne au niveau européen .
    je ne m'étends pas sur celle existante en France ,les français en sont conscients aides diverses aux banques ,plusieurs dizaines de milliards d'euros ;Le CICE
    40 milliards d'euros aux entreprises(les grandes) en échange de la création(par le MEDEF) d'un million d'emplois qu'on attend toujours ,etc.........
    C'est la continuation d'une politique libérale des gouvernements ,actuel et passés .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13:12 Combien faudrait-il d'employés, d'après vous, au ¨Parlement européen ?
      Quelle politique alternative appliqueriez-vous si vous étiez P de la R ? C'est bien de critiquer, mais il faut proposer des solutions...

      Supprimer
    2. Les gens en place n'ont pas de solutions. Ils pataugent. Mais pas grave vu qu'ils sont continuellement en place.

      Supprimer
    3. En appliquant des droits de douane élevés sur les importations ,la fraude fiscale : embaucher des agents en nombre pour poursuivre les fraudeurs ,pression fiscale accrue sur les hauts revenus ,activités des entreprises en France paiement des impôts en France ,non remplacement des fonctionnaires partant en retraite ,revisiter leurs avantages et leurs cotisations ,supprimer les nombreuses commissions bidon et les avantages accordés à certaines catégories,
      se débarrasser d'une grande partie de l'immobilier national ,abolir une partie des aides sociales ou les diminuer ,des économies d'échelle seront rendues obligatoires,cr cd agglo etc...,économies à tous niveaux dans toutes les administrations et autres dépendant de l'état ,etc....
      Liste exhaustive ...

      Supprimer
    4. La le pen n'a pas de solution, elle patauge, se fait ridiculiser dans tous les débats sérieux. On aurait presque pitié d'elle. Ce qu'elle veut c'est la place et encore plus d'indemnités. Comme pôpaaa, elle va être assujettie à l'impôt sur les grandes fortunes...mais elle trouvera peut être des solutions pour y échapper. Le fric, elle s'y connait. C'est génétique.

      Supprimer
    5. Je ne sais si c'était également de vous, mais je n'ai pas validé 2 commentaires citant "La Le Pen", expression que je trouve insupportable quelle que soit, d'ailleurs, la personne dont on parle? Je laisse passer 2 commentaires mais vous demande de ne plus utiliser cette expression. Merci

      Supprimer
    6. 18H17 c'est une plaisanterie ! Je ne vais pas passer en revue les inepties que vous avez écrites, sauf à m'arrêter sur une seule :
      Taxer les importations . Vous rendez-vous seulement compte qu'il y aura des mesures de rétorsions de la part des pays dans lesquels la France exporte. Résultat : des centaines de milliers de chômeurs supplémentaires, en France, certains parlent d'un million et demi. Le reste est à l'avenant... Du populisme à la Le Pen... Faillite de l’état dans les 5 ans !

      Supprimer
    7. Et les USA qu'est-ce qu'ils font ?

      Supprimer
    8. On est déjà en faillite ,2 000 milliards d'euros de dette .

      Supprimer
    9. Les gestionnaires de gauche font pire que Sarko. C'est dire. Chômage en hausse, pauvreté en hausse. Le 6 décembre, ces nuls doivent dégager.

      Supprimer
    10. Le 6 décembre, ce sont des élections régionales...

      Supprimer
    11. Il y a aussi de ces "gestionnaires" en région, j'dis ça, j'dis rien.

      Supprimer
    12. ... et tellement vrai.

      Supprimer
    13. Oui, en effet, il dit ça, il dit rien le pauvret de 17H19. Le pire, c'est qu'il croit dire quelque chose... mais c'est à ça qu'on les reconnait après tout!

      Supprimer
    14. C'est vrai, on reconnait ceux qui croient dire quelque chose lorsqu'ils le font vraiment. Le pire, c'est qu'ils disent la vérité et qu'elle fait mal aux nuls virés en 2014.

      Supprimer
  4. Le problème de cumul des mandats existe déjà aujourd'hui avec l'actuel président du CR NPDC.
    Quand France2 lui a fait remarqué qu'il n'avait été présent en commission au sénat que 7 fois sur 30 sessions, il a répondu qu'il était là tous les jours.
    Question de France3 : "s'il est au Sénat tous les jours, quand se rend-il au Conseil régional Nord Pas-de-Calais.?"

    RépondreSupprimer
  5. A Henin le travail de la municipalité relève du bon sens , et recueille le soutien d 'une bonne partie de la population. Pascal Wallart la VDN

    Decembre sera l occasion de verifier le soutien que porte notre population à la gestion made in FN. Le score au premier tour du FN dans notre commune pourra être regardé
    par l ensemble des electeurs de notre region, ce sera une indication sur la confiance que l on peut apporter à ce parti. Tout le reste reste du domaine de la subjectivité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà en mars le score du front s est renforcé en emportant les 2 cantons d henin

      Supprimer
    2. Et ce ne sera pas malheureusement la fin en décembre. Marre de prêcher dans le désert.

      Supprimer
    3. Ma subjectivité à moi, dit merde au fn, à Hénin et partout en France. Non, une bonne partie de la population ne soutient pas briois. Commentaire de 13H19? En direct de la kommandantur. Ils ne semblent pas savoir, que hors Hénin, on se moque de cette municipalité! Et pas qu'un peu!

      Supprimer
    4. Deux cantons, ahahahahahah! Il parait qu'ils devaient avoir des départements! Ahahahahah Là où ils débarquent on se gondole tellement ils sont nuls les feneux, nuls et absents surtout! Il faut leur laisser quelques villes et cantons pour que tout le monde sache à quel point ils sont nullissimes. Et ça commence à se savoir!!!

      Supprimer
    5. 2 cantons sur Henin mais partout France 18 h46 j ai bonne espoir pour voir saintignon ignorant faire ses valises avec ses emplois de complaissances

      Supprimer
    6. Quels emplois de complaisance reprochez-vous à PDS ? Vous êtes sûrs que vous ne confondez pas avec Hénin-Beaumont (les copains embauchés en mairie) ou Marseille (le fils du maire FN embauché par son père) ?

      Supprimer
    7. A l'anonyme de 17h28 qui qualifie les autres commentateurs de fascistes, parlant de kommandantur etc. Vos propos sont passibles des tribunaux. Ne pensez que votre relatif anonymat vous permet de telles choses.

      Supprimer
    8. Le travail sur hénin-beaumont? On voit que vous n'avez pas travaillé beaucoup dans vos vies ...à part passer des tracts...combien de nouvelles société se sont installées sur notre ville...combien d'embauches supplémentaires par le biais d'actions avec le monde des entreprises...combien de nouveaux commerces dans le centre...votre marché jean macé où en est-il? vos projets pour préparer hénin pour les décennies futures sachant que l'on deviendra la banlieue lilloise dans quelques années...vos projets culturels...vos projets en matière d'éducation pour nos enfants...à quand une bonne décision ...arrêté anti mendicité...puis vous vous inquiété ses sdf...vous ne supportez pas la critique...propre aux modèles autocratiques...des personnes de votre front capables de s'acheter 65000€ de vêtements...oui tout se sait sur hénin ...ouvrez les yeux...regardez des émissions et lisez un peu...si c'est trop difficile pour vous regarder apocalypse hitler...vous pouvez le voir sur you tube et essayer de réfléchir sur les conditions économiques et la haine de l'autre qui ont amené le chaos dans le monde...oui effectivement il y a plus de politiques ump et ps au sein de l'exécutif...mais moi personnellement je préfère me faire opérer par un chirurgien à bac +10 que par un apprenti boucher...et pourtant le boucher peut être content et avoir beaucoup d'autosatisfaction sur son travail...ceci pour répondre à 13h19
      quoi qu'il arrive je voterai contre le fn...ce parti anti républicain...liberté égalité et fraternité(un mot que vous ne connaissait pas au fn)...liberté non plus regarder comment se passe un conseil municipal à hénin!!!!

      Supprimer
    9. Oui, il n'y a absolument aucun projet sur HB. Au niveau commercial, le nombre de commerces diminue à vue d’œil, il suffit de regarder le nombre de panneaux "à céder". Ce n'était pas brillant avant mais cela empire...Qu'est que cette histoire de 65 000 euros de vêtements ?

      Supprimer
    10. 11h15 Les menaces ne fonctionnent plus depuis que les tribunaux ont décidé que "fachiste" n'est pas diffamatoire... Gérer ses adversaires par la menace est une de vos caractéristiques, mais il faudra vous y faire, ce n'est plus crédible ! Décidément : menaces, mensonges, autoritarisme... toutes les caractéristiques des... régimes autoritaires ou fachistes...

      Supprimer
    11. 11h24 boit ou utilise des substances illicites, ou les deux .
      La dépendance à ces produits donne d'étranges résultats,consultez et vite!

      Supprimer
    12. 6500€ une erreur de ma part...je n'en dirai pas plus...mais certain commerçant sur hénin s'en frotte les mains...je ne ferai pas de délation....même si j'en fais un peu tout de même....je dois me calmer

      Supprimer
    13. Pour répondre à 12h07
      Tu n'as que ça comme argument?
      Alors continue ton aperitif. ..mais ne tape pas sur ton copain...tu pourrais mettre en cause les migrants...bois encore un coup à ma santé. ..tu bégayera moins...je te vois bien ministre de la communication toi
      A réponse idiote...réponse à moitié idiote

      Supprimer
    14. Donnez-nous le nom de ce commerçant 12h13 , ça lui fera de la pub !
      Quand je me suis marié j'ai payé mon costume 755 euros chez Blondeau à Lens ;l'argent ça file vite quelquefois trop vite .

      Supprimer
    15. Intox sur les costumes je pense qu il confond avec l ex maire ou après sa succession de duquenne. Ses costumes sont devenus de meilleurs qualité il est vrai sa retraite ses indemnités de maire de vice préside. Le vacancier niçois en a profiter

      Supprimer
    16. Exact facturé à Binaisse;les costards à Eugène ,ça en jette ; problème avec son régime il flotte dedans.

      Supprimer
    17. 6500 euros pour des vêtements. Eh bien , il pète dans la soie le briois, l'ami des pauvres français! Y'a bon la perfide Bruxelles bribri!!! Faut dire que le couple, on l'entretient sur nos impôts à retourner la merguez et à prendre des photos. Allez évaluation: 12000 + 2000+ 2000+ ( autre " emploi" à la région, suspicion d'emploi fictif au parlement européen, est ce qu'ils encaissent là aussi) + le fn à Paris ( est ce qu'ils palpent là aussi?) ;
      Y'a bon la République , hein!

      Supprimer
  6. LE SCAN POLITIQUE/VIDÉOS - Interrogée par Jean-Jacques Bourdin, la jeune Myriam El Khomri a séché sur cette question qui portait pourtant sur une réforme annoncée par Manuel Valls en août dernier.PUBLICITÉAprès la ministre de la Culture qui ne connaît pas les auteurs, voici venue la ministre du Travail piégée sur une réforme de son propre gouvernement. Invitée de RMC/BFMTV ce jeudi matin, Myriam El Khomri s'est montrée incapable de répondre à une question des plus basiques: «combien de fois un CDD est-il renouvelable?» La locataire de Bercy, venue assurer le service après-vente de la copie qu'elle a rendue hier à Manuel Valls pour une refonte du Code du Travail, s'est vue contrainte de reconnaître ses lacunes sur le sujet.«Je ne pourrais pas vous le dire», a-t-elle lâché, passablement désorientée. Car relancée à de multiples reprises, la locataire de Bercy a d'abord répondu: «Trois fois». Avant de se corriger: «Jusqu'à trois ans». Mais voyant qu'elle ne réussissait pas à convaincre son interlocuteur, celle-ci s'est ensuite lancée dans une explication pour le moins embrouillée et maladroite: «Un CDI peut être requa... Un CDD peut être requalifié en CD... Un CD... Pardon. Un CDD peut être requalifié en CDI quand justement le cadre du recours au CDD n'a pas été requis»

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces gens là savent. Pas vous.

      Supprimer
  7. Nous avons des ministres hors sol qui pour 99% des cas n'ont jamais passé par le monde du travail.Sans expérience sociale,c'est un des problémes de ceux qui nous gouvernent,PS ou DROITE .

    RépondreSupprimer
  8. Manque de courage. Saint ognons n a pas encore répondu. Au grand palais débat des têtes De listes l écolo a refusé qu en pense ce qui avait déclaré que saintignon était. Sorti vainqueur du débat sur iTélé mais ce saint ognons n est pas à la hauteur d un débat ni d une region le masque est tombé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mariiiiine dit sur les affiches : " une école de qualité c'est marine " quel dommage pour vous , elle arrive trop tard ! Mais la menteuse dit aussi : "une présidente courageuse et audacieuse , accompagnée bien sur de sa cohorte de gardes du corps , c'est marine " en fait ,ne serait elle pas fille de Zeus ?

      Supprimer
    2. Ouaf ouaf. Qu il est drole

      Supprimer
    3. Je ne comprends toujours pas votre charabia, 16:34. Parlez-vous de Pierre de SAINTIGNON ? Tel est son nom...

      Supprimer
    4. Non , c'est la fille du borgne , 22H34, que la fille qu borgne.

      Supprimer
    5. Oui il n a pas répond pour participer au débat é il viendra se plaindre que l on ne l invite pas

      Supprimer
    6. Quel débat? C'est le pen qui fuit les débats après la branlée au parlement européen et après le débat avecMr De SAintignon et Mr Bertrand. Tu m'étonnes!

      Supprimer
  9. LeDrian qui assure que l'hexagone Balard est un modèle de maîtrise en matière de dépense. ILS SE FOUTENT DE NOTRE GUEULE LES GAUCHOS. http://www.leparisien.fr/faits-divers/hexagone-balard-les-incroyables-devis-du-nouveau-ministere-de-la-defense-05-11-2015-5250055.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Drian, un gaucho ? C'est vraiment n'importe quoi... Vous le faites exprès ?

      Supprimer
    2. Existe t-il un répulsif pour les crétins du fn comme 17H25. Qu'il s'occupe de riwal et de la jeanne et visionne au ralenti le débat entre le pen et Mr Cuvillier pour comprendre quelque chose!

      Supprimer
    3. PS = gauchos ! C'est vraiment n'importe quoi ! Est-ce représentatif des électeurs du FN ?

      Supprimer
    4. 14 000 euros pour brancher une imprimante ;2500 euros pour deux prises électriques ,etc .....
      Ce n'est plus un hexagone ou pentagone c'est un dodécagone, partenariat public -privé ça "touche"de tous les côtés .

      Supprimer
    5. Sans vouloir les défendre : le moindre changement sur un plan technique à un coût.. quand vous voyez que pour mettre des volets roulants électriques sur un logement en VEFA c'est 4000€/fenêtre...
      2500€ la prise : ça contient la reprise des plans (techniques et autres), l'installation de nouveau fourreau (plans, méthodes et temps de construction).
      Bref le montant peut paraître plus qu'absurde mais hélas proche de la réalité (n'oubliez pas que le temps de travail en france est cher ! )

      Supprimer
    6. Holala ,arrêtez -vous 15 h 07 ;ce n'était que le branchement de deux prises;
      l'arrivée de courant était présente .

      Supprimer
    7. 11H16, membre du fn, la honte. Fier d'être de gauche et socialiste. A bas l'extrême droite!

      Supprimer
    8. Fier d'être de gauche le cocu et socialiste en plus, quelle tare !

      Supprimer
    9. Fier d'être de gauche et socialiste. Par contre, être feneux quelle déchéance et quelle honte! A gauche toute, votons Pierre de Saintignon!

      Supprimer
    10. Quelle tare ! Fier d'avoir porté le fn à la mairie, aux cantons et bientôt à la région. Ne changes rien 22:32. T'es parfait.

      Supprimer
  10. Manque de courage, de probité et d'honnêteté, la le pen ne se présente pas devant ses juges...
    Ridiculisée, taclée , révélant toute l'étendue de sa nullité et de sa bêtise ( non connaissance des dossiers, de la région... et aujourd'hui Alain nous éclaire encore sur ses innombrables incompétences dans le domaine économique notamment)lors du débat avec Mr De SAINTIGNON qui l'a remise à sa juste place par sa grande connaissance des dossiers, son sérieux, son calme et son intelligence, le masque est tombé! Nulle un jour, nulle toujours. Dans la datcha de vladimir la poutinette. Ridicule et nuisible bonne femme. Il faut la finir dans les débats en lui posant des questions économiques auxquelles elle ne comprend rien . Bravo Mr De Saintignon. Nous savons, c'est dur de dialoguer avec une telle nulle, mais organisez des débats avec elle! Taclez là encore sur les questions économiques qu'elle nous refasse la truite: sans réponse, sans arguments, sans compétences, au moins là elle arrête de couiner. Tout ce qu'elle veut ce sont les indemnités la châtelaine avide!

    RépondreSupprimer
  11. Les probables ripoux à la région? Pas de ça ici!
    Daily Nord

    "Chez le FN dunkerquois, on aime aussi Jeanne et Riwal

    Philippe Eymery, pressenti pour diriger la Région si Marine Le Pen remporte l’élection de décembre, aime beaucoup les associations Jeanne et Riwal, mise en cause par la justice car soupçonnées de surfacturer des prestations au préjudice de l’Etat qui rembourse les frais de campagne. Sur les comptes de campagne du candidat à Dunkerque, DailyNord a trouvé d’un côté, une facture de 15 400 euros, émise par la désormais célèbre association Jeanne. Cette facture, explique l’intitulé, a servi à personnaliser le bulletin de vote, à concevoir des affiches ainsi qu’un premier et un deuxième journal de campagne, en plus de la réalisation d’un site internet et de la préparation du dossier compte de campagne pour l’expert comptable.
    Sauf que de l’autre côté, on trouve une autre facture de 4900 euros cette fois-ci émise par l’agence Riwal – elle aussi dans le viseur de la justice – pour concevoir et imprimer… un deuxième journal de campagne ! Soit exactement le même intitulé que l’une des prestations déjà couverte par la facture Jeanne.
    Interrogé sur ce surprenant doublon, Philippe Eymery botte en touche expliquant qu’il nous répondra après la campagne des régionales et que “à chacun ses priorités“. Ce qui nous rappelle étrangement la réponse de son comparse lillois Eric Dillies quand nous l’avions interrogé sur ses propres comptes. Ça promet en tout cas pour la gestion du conseil régional si le FN gagne. Y aura-t-il un même magazine facturé deux fois dans la région ?"

    Le torchon municipal n'est pas espérons le facturé deux fois... briois était le mandataire financier du parti la jeanne mis en examen en septembre dernier.

    RépondreSupprimer
  12. Vosges Matin/ La débandade !

    "Démissions en chaîne au FN des Vosges
    05/11/2015 à 17:59, actualisé à 18:01 Vu 329 fois
    Pierre-Jean Robinot (à droite) dénonce le manque de démocratie et le peu de communication au sein de Front National. Photo : Philippe BRIQUELEUR

    Pierre-Jean Robinot (à droite) dénonce le manque de démocratie et le peu de communication au sein de Front National. Photo : Philippe BRIQUELEUR

    Pierre-Jean Robinot a imprimé sur une série de feuilles A 4 l’organigramme du Front National des Vosges tel qu’il était encore il y a un an. D’un geste rageur, il raye un à un des portraits de tous ceux qui ont démissionné depuis. D’autres, comme lui ont été suspendus. Selon lui, environ 80 % de la direction départementale a quitté le bateau depuis les municipales, les élections départementales. La campagne des élections régionales et la difficile constitution de la liste, qui doit être annoncée officiellement demain soir à Igney a provoqué la révolte de la base.

    En présence de cinq autres élus ou militants, il a annoncé ce midi leur démission collective du Front National. Bernard Pons, Arnaud Bouvier et Pierre-Jean Robinot démissionnent du Front National mais restent conseillers municipaux à Epinal. « Par respect pour nos 16 % d’électeurs », souligne Bernard Pons, qui dit être complètement désabusé. Nathalie Tomasi, reste quant à elle conseillère municipale à Saint-Dié, mais démissionne aussi du parti. Pomain Pathenay et Elise Claudepierre, candidats lors des dernières élections départementales sous la bannière FN dans le canton d’Epinal 1 jettent eux aussi l’éponge.

    L’ensemble des élus ou militants démissionnaires dénoncent le manque de démocratie au sein du Front national, le très peu d’infos qui filtrent et la main mise sur l’ensemble de l’appareil de Florian Philippot, par ailleurs tête de liste régionale pour le FN pour la grande région.

    « Depuis un an et demi, la fédération des Vosges va très mal », résume Pierre-Jean Robinot, très critique envers son secrétaire départemental, Jordan Grosse-Cruciani.

    « Nous n’avons aucun pouvoir d’initiative. Pendant les municipales, on avait des programmes nationaux qui n’intégraient aucune idée locale », regrette Arnaud Bouvier, conseiller municipal d’Epinal. L’objectif des démissionnaires est clair : pourrir la campagne des régionales de Florian Philippot et de Jordan Grosse Cruciani dans les Vosges."

    RépondreSupprimer
  13. Daniel Cohn-Bendit : "L'identité, c'est l'exclusion d'autrui"

    Fondateur de EELV en France, ancien député européen, le patron historique des Verts désormais retiré de la politique commente l'actualité en tant que chroniqueur. Les écolos en France, les enjeux de la Cop21 : Daniel Cohn-Bendit répond à Patrick Cohen.
    Pourquoi ça va mal ?

    Ça va mal parce qu’on paie les erreurs des années. Sur les réfugiés, l’Europe a fermé les yeux. On avait réduit les dotations pour l’UNHCR cet été, tout le monde le savait. Il n’y avait plus rien à manger dans les camps donc ils vont là où il y a à manger.


    Est-ce que vous pensez que Merkel a sauvé l’honneur de l’Europe fin août ?

    Oui elle a sauvé l’honneur de la politique. Après Fukushima elle a arrêté le nucléaire. Sur les réfugiés, après avoir rencontré une petite réfugiée dont le père allait se faire virer d’Allemagne elle a dit ce n’est pas possible. Elle pensait que tout le monde allait la suivre. Ce n’est pas le cas. C’est ignoble.

    Elle a évoqué les valeurs de l’Europe : « si on ferme nos frontières ce n’est plus l’Europe ». Comment ça se fait ?

    A l’Assemblée nationale ils ont dit : on va accueillir 24 000 réfugiés en deux ans. Mais 24 000 c’est ce qui est arrivé en Allemagne en un weekend ! La France, c’est le pays des droits de l’Homme. L’Allemagne le symbole de l’humanisme, c’est le monde à l’envers.

    Ça ne va pas en Allemagne, il y a des gens qui brûlent les camps de réfugiés.

    Si une fois j’ai le temps, je vous raconterai la conférence d’Evian en 1938. Il fallait répartir 500 000 juifs d’Allemagne. On a fait des quotas. On n’a pas dit « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais on ne peut pas accueillir tous les juifs du monde ». Et il y a des tas de juifs qui n’ont pas pu sortir de Pologne, d’Allemagne.


    La France, comment expliquez-vous cette forme de polarisation du débat public sur le débat identitaire ?

    Il y a un livre extraordinaire que tous ces intellos, les Finkielkraut, les Debray : il faudrait lire Amartya Sen : « Identité et violence ». Il dit si on repart que sur des questions identitaires on part sur la violence car l’identité c’est l’exclusion d’autrui.

    La France change, elle n’est pas menacée. L’Allemagne change, heureusement qu’elle a changé !

    Les poussées nationalistes sont dans toute l’Europe. C’est un phénomène généralisé. Sur l’identité, quand Monsieur Onfray dit : je comprends le peuple car ma mère était femme de ménage. C'est idiot, c’est d’un déterminisme déplorable !


    Onfray vient de la gauche !

    Le grand clivage aujourd’hui, ce n’est plus gauche/droite mais souverainisme/ouverture au monde. Ce n’est pas par hasard si Philippot vient de chez Chevènement. Beaucoup de souverainistes le disent. Il faut en tirer les conséquences politiques.

    Ceux qui sont le plus fort chez les souverainistes c’est le Front National. Ceux qui défendent le souverainisme sont derrière le FN. Sur les réfugiés je ne comprends pas ces gens de gauche, qu’ils ne montent pas au créneau et disent : « il faut les accueillir ». C’est difficile mais que faire !


    "S’il y a une primaire à gauche, je suis prêt à réfléchir à me présenter"

    (Auditeur) Hollande s’apprête à lancer la COP 21. Quel sens sachant qu’on va se lancer dans la construction de Notre Dame des Landes ? On utilise la violence, les médias ?

    Le gouvernement est dans une contradiction totale. Je ne comprends pas quelle idée machiavélique à 3 semaines des régionales de lancer NDDL. Ca n’a aucun sens. Royal a raison, ce projet n’a aucun sens. Hollande doit discuter avec Royal.

    J’ai un copain, le réalisateur Romain Goupil qui a une idée géniale : on fait un grand centre d’accueil à NDDL aux normes européennes. On ne construira pas d’aéroport et Calais sera soulagé.

    RépondreSupprimer
  14. Suite de l'entretien sur France Inter avec Daniel Cohn Bendit

    "(Auditeur) L’écologie est de gauche ou de droite ?

    Dire l’écologie est de gauche, ça ne veut rien dire. L’écologie est une réponse à l’économie de la production, aussi bien à droite qu’à gauche. Les écologistes se sont enfermés dans une case trop à gauche. D’autres personnalités comme Nicolas Hulot ne se sont pas enfermées dans cette case.



    L’évolution de Nicolas Hulot ne vient pas contredire votre discours ? Ses mesures sont très anti-libérales. Il faut lutter contre la financiarisation de l’économie.

    Ce n’est pas simplement de gauche. Aujourd’hui il y a une dérive néo-libérale de l’économie. Sen est un libéral mais pour une régulation de la mondialisation. Dans « Osons » il dit il faut aussi s’attaquer aux dérives de l’économie et on peut être d’une droite censée et penser la même chose.



    Ça va mieux avec Cécile Duflot ?

    On peut discuter avec les gens, mais je ne vais pas rentrer au bercail.

    Moi c’est fini. Je ne suis pas Juppé. S’il faut un candidat pour 2017 c’est Nicolas Hulot. De la manière dont il parle, c’est une autre musique. S’il se mobilise, je suis prêt à me mobiliser pour lui.



    Une autre musique stoppée net en 2012.

    Il y a eu des erreurs, notamment de ma part.

    Si François Hollande veut se représenter, qu’il fasse une primaire. S’il y a une primaire à gauche, je suis prêt à réfléchir à me présenter. J’ai en tête que c’est une possibilité réelle d’y aller. Aux primaires et pas à la présidentielle.
    Si Hollande veut avoir une chance de remobiliser il a besoin d’une primaire.



    (Christophe Madrol, candidat écologiste en PACA) – La division de la gauche en PACA comme dans le NPDC. S’il faut se retirer ?

    C’est la vie, c’est les conséquences d’une réalité politique qui dure. C’est comme pour le problème des réfugiés. Gorbatchev disait : « quand on arrive trop tard l’Histoire vous punit ».

    Oui c’est bien possible que la gauche, et ça fera mal, doive se désister pour Estrosi pour que la jeune Le Pen se désiste.

    Je finis un bouquin pour dire que même si c’est Sarko contre Le Pen, et bien je serai pour Sarko.

    Le pire pour la France serait une victoire de Marine Le Pen. Le pire pour les régions serait une victoire du FN. J’aurais aimé pouvoir choisir entre une droite intelligente et une gauche intelligente. Mais ce n’est pas le cas."

    RépondreSupprimer
  15. Pourquoi mettre tant d ardeur à demontrer qu une personne qui n a aucune chance d être presidente de region en ferait une mauvaise, à moins d en être plus tout a fait certain peut être

    RépondreSupprimer
  16. Tous contre le FN

    "Lutter contre le FN, certes, mais sous quel angle ?

    Il a été souvent, ici ou ailleurs, exposé son programme politique , marqué par des thèmes parfois récupérés à gauche, souvent stigmatisé comme étant parfaitement irréaliste. Appliqué, il conduirait à la catastrophe.

    Mais ce qui nous réunit ici n'est pas une critique de ce programme, bien qu'elle fasse partie d'une tactique de contre-attaque.

    Le fond de commerce reste basé, il suffit de considérer le nom des fondateurs en 1972 sous la houlette du tortionnaire Le Pen (Il m'en coûte de mettre des majuscules...), les différentes attitudes et activités que la plupart d'entre eux ont adoptées durant la Deuxième Guerre Mondiale, le fond de commerce reste basé sur une hiérarchie des « races », fantasme eugéniste d'apprentis-sorciers au mieux ignorants, au pire calculateurs ,donc ce qu'il convient de nommer racisme.

    Même si inlassablement dénoncer cette horreur conduit à la diabolisation , tout aussi inlassablement nous nous devons de continuer à le faire, parce que l'apparente honorabilité acquise par la fille face au père n'a rien effacé de la réalité des fondations et des intentions politiques.

    La dénonciation du racisme viscéral du FN doit rester un argument premier."

    RépondreSupprimer
  17. Parce qu'il faut aussi qu'elle dégage de France. Voilà pourquoi! What else?

    RépondreSupprimer
  18. Votons Pierre de Saintignon. Union de tous les démocrates. Fiers de nos valeurs de gauche, crions le haut et fort pour le feneux qui est bête à manger du foin mais sourd comme un âne.
    Il est de quart au bunker et ce feneux de entre 22H et 2H du mat a pour mission de pourrir les pages et blogs des républicains et des démocrates.
    Petit feneux, t'es tout rageux, pète un coup. Ne change rien ( toujours sans "s" à l'impératif mais tu es feneux et tu as donc la comprenette lente), tu m'amuses beaucoup ( avec un "s" à la forme affirmative").
    Il se croit malin et fais croire qu'il n'est pas feneux. S'il ne l'est pas c'est un super collabo, un de ces idiots utiles de l'extrême droite.
    A bientôt eul' gardien nuit.
    Votons Pierre de Saintignon et dehors la poutinette ! Elle n'aura jamais la région, hors de France donc.

    RépondreSupprimer