mardi 2 mai 2017

N'oubliez pas de signer la pétition !


http://alpernalain.blogspot.fr/2017/05/petition.html

Premiers signataires : Alain Alpern, Etienne Baelde, Thérèse et Didier Chiarello, Roger Grard, Jérôme Barthélémy, Pascal Wattelier.

Autres signataires à 20:00 6/5/2017






TondelierMarine
LACOMBEPierre
FROISSARTAurélien
BERNARDPhilippe
PinteCorinne
LE MORILLONMarylène
PonchautNicolas
BalmainHenri
HameauCatherine
WattelierPascal
LannoyFrederic D
YvesNOWAK
HillerIngrid
giraultstephane
BENJean-Marc
bellinoeric
DelcambreNicole
UrbaniakCorentin
VieilleDavid
HERBAUTFreddy
d'Arnaïzlénice victor
renoncourtCHANTAL
ChiarelloThérèse
BalcerekSuzie
DecaudinNathalie
GASIECKIMaxence

9 commentaires:

  1. "N'oubliez pas de signer la pétition pour Abel Chemoulllll"( Les Inconnus)

    RépondreSupprimer
  2. Victoire contre les fascistes et le fou engelmann à Hayange! Malheureusement au frais du contribuable hayangeois qui lui aussi paiera la note pour les délires autocratiques du maire indigne!

    "Gilles Wobedo

    Victoire pour l'association Hayange, plus belle ma ville, mais lourde conséquence pour les contribuables Hayangeois. Engelmann aura gaspillé des milliers d'euros pour bien peu de choses. L'argent engagé pour ses frais judiciaires personnels aurait été utile pour Hayange.

    Le procès des vérités qui blessent n'aura finalement pas lieu. Monsieur Engelmann serait bien inspiré d'adopter un comportement plus Républicain à l'égard de ses administrés.

    Merci à Raquel Garrido pour son soutien et à tous mes amis et camarades insoumis présents en masse au tribunal cet après-midi."

    RépondreSupprimer
  3. Pas besoin d'une armée pour lever le fascisme! Le culte de la tradition : " touche pas à ma crèche!" à la place de "touche pas à mon pote"! Le peuple le meilleur du monde, la pays le meilleur du monde: " Hénin c'est merveilleux , j'aime ma ville!". On s'offusque,on s'étrangle presque, on est outré par une personne qui souhaite de la pluie sur un carnaval héninois mais et ... devant la chasse aux journalistes de la VDN, le renvoi de la LDH, les CM foires où les opposants se font injurier, les harcèlements contre le Secours Populaire, les menaces, le licenciement d'un syndicaliste,les appels aux meurtres de migrants sur la page du maire, et l'immonde charte anti-migrants... motus, aucune parole offusquée.Rien! Le silence. Oui c'est pourtant ça le fascisme, ses affiliés et la collaboration. Quel secret, deal les lient à briois ces soi-disants démocrates?

    "Sachons reconnaître le fascisme

    Un petit texte d'Umberto Eco vient nous aider à y voir plus clair.

    Le fascisme ? Un bien gros mot, utilisé à foison depuis des lustres, ayant pour référent un moment historique qui a fait sensation au cours du XXe siècle. Le terme est-il pour autant galvaudé ? Pas sûr. Un petit texte, intitulé justement Reconnaître le fascisme (traduit de l'italien par Myriem Bouzaher, 52 p., 3 euros), que les éditions Grasset, non sans raison, ont jugé opportun de faire reparaître, vient nous aider à y voir plus clair. Son auteur : l’excellent Umberto Eco, sémiologue érudit et célèbre romancier. Celui-ci avait prononcé ce texte le 25 avril 1995 à l’université de Columbia, à New York, pour le 50e anniversaire de la libération de l’Europe.

    On imagine sans peine, étant donné la génération à laquelle il appartient, l’importance que pouvait revêtir à ses yeux cette intervention. Ses premiers mots sont d’ailleurs de nature autobiographique : il évoque la libération de l’Italie quand il n’avait qu’une douzaine d’années. Puis il explique comment le fascisme italien, au contraire du nazisme, n’étant pas doté d’une armature idéologique solide, a pu être importé dans d’autres pays aux contextes différents, au prix de quelques transformations. « Enlevez-lui l’impérialisme et vous aurez Franco et Salazar ; enlevez le colonialisme et vous aurez le fascisme balkanique. Ajoutez […] un anti-capitalisme radical (qui ne fascina jamais Mussolini) et vous aurez Ezra Pound »…

    Alors, s’il est si ductile et métamorphosable, comment reconnaître le fascisme ? « Je crois possible, répond Umberto Eco, d’établir une liste de caractéristiques typiques de ce que je voudrais appeler l’Ur-fascisme, c’est-à-dire le fascisme primitif et éternel. » Voyons un peu quels sont ces « symptômes » : « le culte de la tradition » ; « le rejet de l’esprit de 1789 » ; « le culte de l’action pour l’action », qui tient la culture pour « suspecte » ; « la peur de la différence » ; « l’appel aux classes moyennes frustrées », « le nationalisme », « l’obsession du complot » ; « la xénophobie » ; « l’élitisme populaire », autrement dit, le fait d’appartenir au « peuple le meilleur du monde »…

    Voilà une énumération qui rappelle quelque chose et qui, à la veille du second tour, donne sacrément à penser. Et à voter."

    RépondreSupprimer
  4. Mary, non au FN, plus que jamais! Je vote Macron.3 mai 2017 à 07:33

    Comme le Canard Enchainé je suis farouchement pour le Ni-Ni:

    NI MARINE, NI LE PEN.

    Antifascistement votre.Je voterai Macron dimanche.
    Une Mélenchoniste.

    RépondreSupprimer
  5. Mary votera pour l ami de la finance ennemi du peuple

    RépondreSupprimer
  6. Elle ne votera pas pour une fasciste, grande amie de la finance, ennemie du peuple, menteuse, tricheuse, truande! Qui instaurerait une dictature.

    RépondreSupprimer
  7. 16h26. Macron l ami des banque du 4 quarante. Sous évaluant sa maison du touquet. Ne paye pas ses impôts Brigitte s habillé chez Vuitton le peuple appréciera. La dictature sous Macron. Avec son 49 3 que valls lui suggèra les retraites s'ouvriront avec la hausse de la csg non au capitalisme sauvage à la mondialisation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous faites comme MLP, vous dites des bêtises !

      Supprimer
  8. 14H01, menteur! La le pen à la justice aux fesses pour avoir avec pôpa gégène sous évalué de 60 pour cent son immense fortune auprès du fisc (niquer les institutions et éviter ainsi l'impôt sur les grandes fortunes, ça la foutrait mal auprès du "peup" et des boeufs de Darcy).
    Sans compter les autres "masures" qu'elle possède hors la "masure" de Montretout., le peuple appréciera...
    Elle va pas pouvoir partager la vinasse prolétaire, la vinasse que papa borgne a volé au parlement européen: 100 bouteilles de vinasse populaire à 8500 euros, détournés sur nos impôts à Bruxelles... le peuple appréciera.
    La pauvre dûchesse, elle se repliera dans ses cafés PMU du 16 ème arrondissement de Paris, où elle a ses habitudes, à 16 euros le drink ( pardon la Suze!)... Le peuple appréciera!
    PS: le pen s'habille aussi dans les boutiques de luxe du même 16 ème arrondissement même si elle t'enfume avec son parka marin sur un bateau de pêche!
    Et encore, la fuhrie a 5 ou 6 chats de race à 1600 euros la pièce ... Le peuple appréciera!
    Le peuple est -il aveugle et sourd? Le pen l'imposture et la dictature fasciste.

    RépondreSupprimer