lundi 16 décembre 2013

Emprunts toxiques : combien de millions d'euros supplémentaires ?


J'avais exposé, en son temps ( http://alpernalain.blogspot.fr/2011/09/au-sujet-des-emprunts-structures.html) le mécanisme infernal des emprunts toxiques dans lequel avait été enfermée la ville d'Hénin-Beaumont et qu'elle n'a toujours pas su briser. (On oublie souvent de rappeler que cette calamité a été l’œuvre de G. Dalongeville, candidat aux prochaines municipales !)
J'écrivais auparavant, dès le 17 décembre 2009 (http://alpernalain.blogspot.fr/2009/12/conseil-municipal-171209-lamateurisme.html) :- Priorité essentielle: la situation financière : Alors que la CRC s'est faite, il y a quelque temps déjà, l'écho de l'exposition de la ville à des emprunts toxiques (que Dalongeville et JP Chruszez ont négociés pour remplacer les emprunts en cours pour faire meilleur figure, en diminuant, soit-disant, la dette): depuis 5 mois, personne ne s'est préoccupé de renégocier la dette et tenter de limiter la casse ( certaines villes mal en point ont pu faire diminuer les risques en menaçant de faire appel aux tribunaux: certaines grandes banques ne tiennent pas à ternir leur image de marque). Nous sommes assis sur une poudrière (en cas de reprise d'une inflation même légère, les taux deviennent presque usuraires!), puisque la CRC parlait de 73% d'emprunts toxiques, soit 29 millions d'euros!. Il semblait pourtant évident de prendre le taureau par les cornes, dès le lendemain de l'élection. M.Binaisse a annoncé qu'il allait avoir rendez-vous avec les banquiers! Inconscience ou irresponsabilité?
4 ans que l'on nous mène en bateau en nous racontant que la ville a adhéré à une associations des collectivités soumises au même risque, que la ville a signé une convention avec Kalyps pour l'aider à négocier, que le maire négocie de son côté. *Voir ci-dessous un rappel de mes interrogations sur le sujet.
 Alors, bien sûr, on a trouvé, comme toutes les collectivités, un arrangement avec la Caisse d'épargne. Mais rien avec les emprunts dits structurés, en fait les plus toxiques, souscrits auprès de Dexia (qui a fait faillite, depuis). Cela fait 4 ans qu'inlassablement, je demande ce qu'il en est. Le coût est tel que, aujourd'hui, l'endettement de la ville (contrairement à ce qu'écrit le maire) est plus élevé qu'en 2009 ! Pourquoi cet impossibilité de trouver une solution ? Il va bien falloir s'expliquer, quand même ! Pourquoi passer sous silence cet échec comme on l'a fait pour d'autres dossiers aussi mal gérés (pompes funèbres liquidées, 600 emplois Kiabi refusés, quasi faillite d'ODS, etc) ? Pourquoi la ville de Leforest a-t-elle négocié son emprunt en 2009/2010  alors que nous en étions incapables ? Combien de millions a coûté cette incapacité à trouver une solution ? Nous n'avons pas su profiter de la (relative) accalmie sur les taux d'intérêt, mais cela ne durera pas éternellement et c'est en dizaines de millions qu'il faudra alors compter !
Parce que des solutions, il y en a ! L’État a mis à disposition des collectivités concernées, en 2013, un fonds de soutien. Hénin-Beaumont a-t-elle déposé un dossier ? Si cela peut aider, sur le lien suivant, ceux qui nous gouvernent (?) pourront comprendre comment la ville d'Asnières a pu bénéficier de cette aide : http://www.acteurspublics.com/2013/12/13/chaque-securisation-d-emprunt-est-une-victoire-en-soi


* Rappels
A de multiples reprises, le maire nous a signalé qu'il prenait en mains le problème très grave des "emprunts toxiques" souscrits lors de la mandature précédente. Peut-on enfin savoir où cela en est? Combien cela va-t-il coûter aux Héninois?

- Le cabinet conseil, que la ville a finalement mandaté, a fait remarquer que les manœuvres dolosives, le probable vice de consentement ainsi que les contraventions au code de bonne conduite que la profession a signé, laissent espérer une négociation intéressante, plutôt que de procéder judiciairement http://alpernalain.blogspot.fr/2010/12/conseil-municipal-du-15122010.html

Plus sûrement, une sous-évaluation  des encours de dettes doit avoir minoré les provisions. On pense notamment à celles constituées pour faire face aux annuités de remboursement des emprunts toxiques : l'augmentation des taux d'intérêt variant avec des taux de référence qui explosent du fait de la crise financière.  Les services financiers de la ville ont pu mal évalué ces dépenses. Nous avions raison de demander au Maire de prendre, dès son élection, ce problème des emprunts toxiques à bras le corps, ce qui n'a pas été fait ou, tout au moins, l'a été avec beaucoup trop de retard... http://alpernalain.blogspot.fr/2011/09/quelques-reponses-quelques-questionssur.html

 - les emprunts toxiques: cela aurait dû être une priorité en début de mandat. La majorité, qui n'est pas responsable de la souscription de ces emprunts dits "structurés" (la majorité des nôtres étant indexés sur la parité euro/franc suisse), avait été prévenue, de toutes parts, du danger sous-jacent. Mais on a traîné et aujourd'hui que le franc suisse est haut, les taux d'intérêt sont très très élevés et cela va coûter très cher, beaucoup plus cher que si on avait pris le taureau par les cornes, dès juillet 2009...  http://alpernalain.blogspot.fr/2011/09/conseil-municipal-du-892011.html

- Sur Kalyps : une des missions consistait en "assistance à la gestion de la dette". Pas de résultat, puisque le problème n'est toujours pas résolu et que la dette des emprunts toxiques, faute de résolution depuis 3 ans, atteint des sommets. Il semblerait pourtant que Dexia était prête à négocier, mais la ville n'a pas donné suite...L'opacité règne sur ce dossier qui plombe encore plus les finances de la ville. http://alpernalain.blogspot.fr/2012/10/encore-et-toujours-des-questions-propos.html

Si sur le moteur de recherche intégré à ce blog, vous tapez "emprunts toxiques",  vous trouverez les 35 articles dans lesquels j'y ai fait référence...

40 commentaires:

  1. J' ai écrit les chiffres de la dette et le remboursement des intérêts des emprunts des 3 dernières années dans un précédent commentaire. Pour l'année 2013, il faut attendre le 31 décembre. C' est simple , dans google vous tapez "villes les plus endettées"vous allez sur le chapitre JDN et vous avez tous les renseignements.

    RépondreSupprimer
  2. Toujours plus haut toujours plus fort après DISNEY le monde féerique d'HENIN-BEAUMONT. Ce soir le grand HOUDINI de la Préfecture dans toute sa gloire dans ses plus grands tours de passe-passe dans son grand SHOW le Conseil Municipal !

    Dans coup de baguette magique notre magicien va tenter sous vos yeux de transformer une ex coordinatrice des maisons de quartier en responsable à la santé le tout sans aucun bagage en ce domaine... NADA ! pourtant cette ville compte au CCAS un service infirmier avec des gens formés, diplômés et qui savent parler, comprendre et dialoguer avec le jargon médical. C'est la magie c'est de voir des talents insoupçonnés ou le commun des mortels ne le verrait pas.

    le second tour c'est de tenter encore une énième embauche en claironnant que l'on suit les directives de la CRC à la lettre et que c'est la fierté de ce mandat sous EB et pourtant...

    Un peu moins de 700 agents en 2009, un record national il faut le savoir pour une ville de 27000 habitants pour générer ce soir une mutation interne vers un plus gros salaire bien évidemment vu les responsabilité et une embauche franche... Il y a quelques semaines un chiffre que l'on espère officiel donnait un effectif de 751 agents !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Vous avez pu lire dernièrement que depuis 2009 la ville était bien gérer une autre fierté de EB pour pouvoir se représenter fièrement et bien c'est vérifiable les dépenses courants n'ont fait qu'augmenter au contraire donc les charges salariales avec tous ses contractuels et ses hauts salaires les copains et les amis des amis rentrés en mairie donc ce n'est pas seulement une cinquantaine d'emploi en plus c'est également beaucoup de charges supplémentaires.
    Le bilan financier sera catastrophique car c'est celui de l'année de fin de mandat et rappeler les projets comme Hénin-plage à 300 000 euros et autres conneries du style car en dehors des aides il faut pas se voiler la face la ville a dû mettre la main à la poche pourtant bien maigre !!!

    Ce soir au CM il serait interressant pour revenir à nos moutons de savoir l'identité de ses 2 embauches car il y aura des surprises sur des noms connus étrangement :
    Il faut s'intéresser à l'ODS...... les dotations à certaines associations.... pour les pointilleux ce sera un CM de fin d'année qui pourrait drôlement partir en cacahuettes si l'opposition est bien réelle pour la défense des habitants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 751 agents ? Le vieux menteur va devoir s'expliquer .

      Supprimer
    2. Après vérification ce matin c'est scandaleux !!

      Rien au CTP sur ses mouvements dans l'organisation des services
      Pas d'appel à candidature...des emplois en offre directe
      Des emplois de complaisance encore une fois !!!!
      Sans compter les contrats d'accès à l'emploi car si vous avez bonne mémoire ce point était reproché à notre ancien maire par l'AR pour au final en faire tout autant c'est à dire de l'emploi à caractère électoraliste !! On embauche sur les secteurs ou le front national à pignon sur rue !

      Budget 2013 ?? attendez de voir le carnage avec tous les artistes que l'on aura payé cet été comme pour la fête de la musique.... le gouffre hénin plage etc.... salé la facture elle sera !!! et ça contitura en 2014 avec CAUET.
      Quel est le cachet de l'artiste par rapport au nombre de places gratuites pour la municipalité et tous les membres de la famille, le prix des billets dérisoires sur le nombre de place... Avec CAUET il va se dérouler un spectacle purement électoraliste (vous avez vu à hénin on s'est faire venir des stars) pour au final un spectacle qui sera impacté sur le budget communal donc aucune une opération pour amortir la dépense c'est de la perte sèche sur le budget communal... en a t'on les moyens ???

      Supprimer
    3. Mr Alpern je vous un gros bébé à gerer !
      Figurez-vous que l'on parle en page 17 dde la coirdinatrice à la santé alors que son poste sera débattu ce soir au CM on ne peut pas mieux pour montrer le cilentelusme heninois... je pense qu'il y a matiere à des poursuites pour abus caracterisés surtout piur embaucher un proche de mr chopin... sans appel à candidature

      Supprimer
    4. Merci de l'info. J'en parlerai ce soir dans le compte-rendu du CM.

      Supprimer
    5. une coordinatrice santé à Hénin, un service santé à la cahc...

      Supprimer
  3. Publier volontairement une information fausse pour nuire n'est pas qu'un problème d'honnêteté intellectuelle, c'est un acte qui peut être condamné pénalement. Il est de notoriété publique pour tous les observateurs qui, comme vous, suivent attentivement le gestion de la ville d'Hénin-Beaumont que Chrusez s'est non seulement opposé à la souscription des emprunts toxiques, mais qu'il a imposé contre vents et marées un plan de redressement financier dont l'éfficacité est unanimement aujourd'hui reconnue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voyons, on pourrait peut-être lui accorder la légion d'honneur à ce
      "brave chrusez" .

      Supprimer
    2. Bizarre ce commentaire de 9H12.
      En effet, personne n'a jamais parlé de Chruzsez ici. Pourquoi cet avertissement ("Publier volontairement une information fausse pour nuire n'est pas qu'un problème d'honnêteté intellectuelle, c'est un acte qui peut être condamné pénalement"). Pourquoi cette défense (fausse) de ce monsieur ("Chrusez s'est non seulement opposé à la souscription des emprunts toxiques, mais qu'il a imposé contre vents et marées un plan de redressement financier") .
      Personne enfin ne reconnait "l'efficacité de ce plan": l'endettement a augmenté fortement depuis 2009, malgré l'absence d'investissements et la réduction des dépenses somptuaires.
      Ce commentaire d'un proche de C est maladroit : il cherche certainement à prévenir les attaques qu'on ne manquera pas d'enclencher sur la gestion budgétaire de ce candidat aux municipales de Béthune.
      On vous a reconnu avec vos gros sabots Monsieur Chruszez.

      Supprimer
    3. heureusement que tu es là alain pour dire que la dette a augmente depuis 2009 que le nombre d'emplyoes aussi!
      Et que peut on faire pour le cedre bleu et la trame verte?

      Supprimer
  4. sur Lens la campagne a belle et bien commencé, la ville a installé des tablettes en bois, la polémique est née sur la page Facebook de lavoixdunord Lens,j'ai lu les commentaires, il va y avoir de l'ambiance.Cliquez sur Lens ou copiez le lien ci dessous.
    https://www.facebook.com/lavoixdunord.lens/posts/744542132242238?comment_id=7922605&notif_t=like

    RépondreSupprimer
  5. j ai entendu que ce soir gérard dalongeville irait au conseil municipale aucune pudeur je conseille à la majorité de faire venir la police pour le protéger il va se faire lyncher

    RépondreSupprimer
  6. Dans cet article sur les emprunts toxiques , on s'aperçoit que cela ne concerne pas uniquement Hénin-Beaumont , mais que beaucoup de villes sont dans le même cas .Peut on pour autant dire que tous leurs maires sont responsables ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des villes ont négocié, déposé des dossiers auprès du fonds, bref ont tenté et souvent réussi un aménagement de l'emprunt. Rien de tout cela à HB et G. Bouquillon dans un commentaire de ce matin indique que l' on n'a pas répondu à une proposition de Dexia. Il dit qu'il va s'exprimer en détail la-dessus..
      En tout cas, jamais le sujet n'a été exposé en toute transparence depuis 3 ans et à quoi servent.les honoraires payés à Kalyps ?

      Supprimer
    2. Un exemple ? Le Maire de Leforest a renégocié immédiatement les toxiques
      après avoir remporté les dernières municipales . La tactique de ce cancre de
      la gestion se profile de plus en plus nettement, à savoir : les mensonges et
      la politique de l'autruche , et ce coûte que coûte jusqu'aux élections . La
      vérité va bientôt surgir, mon pauvre Monsieur, et il va falloir vous justifier.
      Cela va être très difficile pour vous .

      Supprimer
  7. Je m'exprimerai prochainement sur ce sujet.
    Dexia était non seulement prêt à négocier mai a fait des propositios sérieuses qui n'ont même pas reçu de réponse.
    GB

    RépondreSupprimer
  8. Eugène Thibaut allias le binôme infernal de la plus totale incompétence .
    "Bin y'est bon".

    RépondreSupprimer
  9. Gerard Dalongevile se voit en finale contre le Fn.
    http://www.lepoint.fr/municipales-2014/municipales-2014-henin-beaumont-gerard-dalongeville-c-est-entre-le-front-national-et-moi-15-12-2013-1769892_1966.php

    RépondreSupprimer
  10. on croit rêver quand on lit certain commentaires chrusez na rien mis en place mis a part des formations

    RépondreSupprimer
  11. coget a du mouron a se faire , piret également
    binesse les a voulu , il les a

    RépondreSupprimer
  12. si parachutage ps confirmé germe va etre farçé au travail a carvin

    RépondreSupprimer
  13. Le fond de soutien a été voté par nos députés maires (merci le cumul) 100 millions d'euros chaque année sur une durée maximale de 15 ans, soit 1,5 milliards d'euros de nos poches vers les comptes de ces communes incontinentes de la dépense publique.
    Dexia, plusieurs fois renflouées, l'état est actionnaire à 75% , (20% la caisse des dépôts et consignations) choisit encore une fois de faire payer les contribuables de la nation et les générations futures n'ont pas fini ainsi que les gouvernements prochains avec cette bombe à retardement à cause de l'incurie de certains maires indignes de la fonction. Le Président dont le principal ennemi était la finance protège bien ses intérêts en récompensant les gestions calamiteuses de la République dont la ville d'Hénin-Beaumont.

    RépondreSupprimer
  14. La loi du 17 juin 2008 limite à 5 ans la prescription donc si rien n'a été fait au 17 juin 2013........Sur 1500 collectivités concernées par des emprunts toxiques, seules 70 ont assigné à ce jour Dexia en justice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est avec notre fric qu'ils jouent. Tu as combien chez toi (en liquide) ? Ils ne vont tout de même pas se tirer une balle dans le pied.

      Supprimer
  15. Les commerçants héninois se plaignent de la non fréquentation de leur établissement. Une commerçante héninoise membre de l'Union Commerciale qui râle sur tout ce qui bouge a pris récemment la décision de renvoyer tous les colis livrés chez elle sans se soucier en période de fêtes des conséquences qu'elles occasionnerait ! C'est elle d'abord. Elle mérite que plus personne ne mette les pieds dans son magasin.

    RépondreSupprimer
  16. Vu dans l'Hénindispensable en bas de la page 72 que notre ville couvre quasiment le cinquième de la superficie du Pas-de-Calais avec une vingtaine d'habitants au km2, un vrai désert !

    RépondreSupprimer
  17. mais ils s'en foutent des emprunts toxiques,ils ne seront plus au pouvoir et iront vivre dans leurs maisons de campagne ,à l'abri des impôts locaux héninois.

    RépondreSupprimer
  18. Merci , grand merci , mais s'il vous plaît , pas trop , car cela pourrait être compris dans nos couts de campagne et pas négociables sur le "régime jeanne " Mais encore une fois merci . Sans vous , sans votre blog et ses commentaires , nous aurions eu un peu de difficultés .A bientôt , toujours à vos cotés ! Marionnette et stivie wonderfull .

    RépondreSupprimer
  19. un adjoint -retraité héninois ( c'est à dire ,un cumulard ) ,auto proclamé secrétaire de son parti a trouvé un emploi à la mairie de carvin.
    alors,chômeurs,passez votre chemin,circulez ,y a rien à voir.restez chez vous.
    merci, les copains-coquins de la mafia socialiste.

    RépondreSupprimer
  20. si dalongeville avait vendu aux enchères les terrains appartenant à la mairie ,comme cela se fait dans certaines villes,non seulement la dette de la cité serait nulle mais les impôts auraient été divisés par 2 ou 3.
    mais hélas ,les parrains de la mafia socialiste du 62/59 ont imposé 2 fois aux pauvres héninois , ces 2 dangereux irresponsables :dalongeville et binaisse.
    nous nous en souviendrons lors des municipales et les européennes de 2014
    il est vrai que toucher des enveloppes dans ce genre de vente ,c'est impossible .donc aucun intérêt

    RépondreSupprimer
  21. iquand on ne connait pas tous les raison on évite de colporter de telle propos
    la vice président de l union commerciale a choisit de mettre fin au contrat qui la lier pied et main a cette société de colis pour 0.35 cts par colis une vrai fortume contre laquel elle doit subir des insultes , la mauvaise foi de certaint client , pendant quel donne les colis elle ne peux pas faire son travail correctement petit question pensez vous que 0.35 euros sur le prix du colis environ 5 euros corresponde bien au travail éffectuer il est facile de salir les commercants sachez qu il sont loin des 35 heures par semaine eric daussin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre réaction.
      Elle s'adresse au commentaire de 14H27 qui aurait dû vérifier son info.

      Supprimer
    2. 0,35 euros. dans le deal, ils font miroiter qu'avec le passage, la personne "relais" va récupérer des clients. Alors que souvent le destinataire vient chercher son colis et s'arrache.

      Supprimer
    3. ce que dénonçait depuis plus de 2 ans sur son blog, alain alpern vient de se vérifier ce dimanche à l'ODS.après l' explosion ou plutôt l'implosion de cet office qui a posé tant de problème en matériel humain et financier .on revient à la solution préconisée il y a plus d'un an par ahmed nacer.la création d'une association régie sous la loi 1901,la solution la moins coûteuse et la plus efficace.ces 2 là ne sont pas des devins,mais simplement des gens très intelligents.
      or l'intelligence dans cette mairie est insupportable.c'est ce que j'appelle la solidarité des pauvres cons.elle est apparemment sans faille.
      qu'en pense l'ex gourou claude leclercq qui mit en place ce sinistre et coûteux joriatti qui cassa son jouet ,protégé par cette mairie défaillante.
      ceux qui ont raison trop tôt ,on tord .n'est-ce pas Mr l'excellent adjoint aux sports

      Supprimer
    4. La rémunération est le problème de la commerçante. Quand on prend l'engagement d'être un Relais Colis on le respecte. Elle savait très bien combien elle serait rémunérée. On envoie pas tout balader par colère du jour au lendemain sans que les clients ne soient prévenus. Désormais, les colis sont dans la nature et il faut un certain temps pour les récupérer à cause d'une commerçante capricieuse !

      Supprimer
  22. afin de terminer la polémique sur les ampoules et les guirlandes,je me suis rendu ce matin sur le marché de Noêl. n'ayant pas eu d'ampoules, les employés municipaux n'ont pas installé les guirlandes pour la 1é fois depuis 30 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus aucun bon ne passe , Voilà la réalité !

      Supprimer