vendredi 7 novembre 2014

Je ne me tairai toujours pas !


Plusieurs commentaires me reprochent d'exprimer mon avis sur l'inaction de la municipalité FN (voir mon post d'hier).

La démocratie, c'est de respecter ce que les autres disent ou écrivent. Ce n'est pas parce que les élus héninois crient haut et fort qu'ils font des économies qu'on est forcés de les croire. On verra le prochain compte administratif pour vérifier si c'est vrai ou non. La propagande "Decaux" veut nous faire croire que tout avance... Je ne vois rien là non plus ! Les projets figurant dans le programme n'ont même pas eu le début d'un commencement d'exécution ! On nous a déjà fait le coup de ce qu'il convient de faire au préalable d'un projet. Le plus simple, c'est de commanditer une étude de faisabilité. Cela n'a été fait ni pour le Cèdre bleu, ni pour l'espace Lumière, ni pour la video-protection, pourtant priorités parmi les priorités énoncées, et objets de nombreuses et répétées critiques quand le FN était dans l'opposition. Rien, semble-t-il, car le minimum serait au préalable de consulter les habitants et le conseil municipal, l'étude en main. Rien en 6 mois pour aucun de ces dossiers !

Depuis quand un citoyen s'"égare" (commentaire d'hier, à mon propos, de la part d'un FN) parce qu'il souligne ce qui ne va pas ? Depuis que le FN est au pouvoir ?
J'ai dénoncé Dalongeville et Binaisse et les résultats de leur inaction et de leurs dérives m'ont donné raison. On ne m'empêchera pas, par des invectives, de dénoncer les dérives du FN. Je n'ai rien dit pendant les premiers 6 mois de mandature : maintenant, je constate que rien ne se passe, malgré les déclarations d'autosatisfaction. J'ai donc suffisamment d'éléments pour dire ce qui ne va pas, faute de dire ce qui va.
Un élément significatif me convainc de l'inaction de la majorité actuelle malgré ses rodomontades. Pendant 6 mois, le personnel de la mairie, comme moi, s'est tu, respectant un délai de grâce d'usage. Même si nous sommes en période électorale syndicale, je ne surestime pas les échos qui me parviennent dorénavant sur la gestion interne de la mairie. La plus grande surprise vient de l'absence d'un maire qui ne prend pas position sur les questions qui lui sont soumises. Quand je parle d'absence, je n'évoque pas l'absence physique d'un maire multi-cumulard (maire-député européen-conseiller communautaire-secrétaire général de son parti), mais bien de ses esquives pour ne pas répondre. On a reproché, à juste titre, au maire précédent d'avoir délégué ses pouvoirs au DGS. Il semblerait que ce même abandon des prérogatives majorales continuent. Oh, certes, le maire actuel sait, au contraire de son prédécesseur, aller au devant des citoyens. Mais cela ne suffit pas pour restaurer une ville dégradée. E. Binaisse avait l'avantage de pouvoir bénéficier de toutes les aides financières et de conseil possibles : il n'en a jamais tenu compte et a superbement ignoré ce qu'il pouvait lui être apporté, par absence total de projet. Aujourd'hui, le maire d'Hénin-Beaumont est isolé et il ne pourra se prévaloir de considération de la part des autres collectivités, voire même d'autres intervenants... Ceci dit, ce qui est prévu par les textes sera accordé, mais il n'y aura pas de privilège. Comment pourrait-il en être autrement, concernant un parti qui ambitionne de conquérir des lieux de pouvoir importants, afin d'appliquer sa politique d'exclusion basée sur la préférence nationale. On a vu dans quelques collectivités ce dont était capable le FN : tricheries, non respect de la liberté d'expression, discriminations, etc.

Voici ce que j'écrivais le 19 décembre 2012 dans un post déjà intitulé, "je ne me tairai pas" : "Je réitère ici un engagement maintes fois exprimé: je ne me tairai pas et je continuerai à faire connaître tout ce qui est contraire à l'intérêt général et à la démocratie, et quels qu'en soient les auteurs! En bref : à informer mes concitoyens..."
Il n'est donc toujours pas question de me taire sur les dérives, erreurs, inactions du maire d'Hénin-Beaumont.
Il y a 6 ans et demi, après 6 mois d'observation de l'activité de G. Dalongeville, je refusais de me joindre à lui aux élections municipales de 2008. Il y a près de 5 ans, devant les premières dérives d'Eugène Binaisse, je dénonçais son incompétence et sa surdité. Aujourd'hui, j'ai toutes les raisons de penser que les Héninois doivent se préparer, encore et toujours, à la poursuite de la descente aux enfers, sans fin, de leur ville ...

51 commentaires:

  1. Il ne faut pas se taire même s'ils veulent faire d' Hénin Beaumont la vitrine de la dédiabolisation. Ils se contraignent . Mais les autres municipalités gérées par le parti d'extrême droite croulent sous les affaires, les démissions et les démis, et surtout la bêtise et l'incompétence. C'est ainsi. Chassez le naturel, il revient au galop.

    Lettre d'un jeune citoyen/ Partie 4
    "Certains "étrangers" (une petite minorité) vont plus loin et se renferment davantage, se coupent du monde et adhèrent à des groupes religieux sectaires car ils ne n’arrivent pas à se projeter dans cette société consumériste où l’Humain n’est qu’une marchandise, où l’AVOIR importe plus que l’ETRE, où ils ne pourront pas s’en sortir financièrement parlant etc. Mais c’est précisément parce qu’ils se coupent, s’enferment, usent de codes particuliers qu’ils correspondent à l’image que la multitude se fait d’eux. Cercle vicieux.

    Les autres « étrangers-barbares » qui s’en sortent, qui s’en émancipent, ne parviennent à s’émanciper que parce qu’ils ont adopté la pensée de l’ordre social dominant, les comportements conformes à cet ordre. Ils sont « intégrés ». Mais Intégrés à quoi ? Assimilés à quoi ?

    Ils ne sont pas assimilés aux véritables identités locales (bretonnes, basques etc.) Point du tout ! Ils tentent de se fondre dans une pseudo-identité nationale (d’origine étatique !) qu’ils seraient d’ailleurs incapables de définir eux-mêmes.

    Qui le pourrait d’ailleurs ?

    Une Identité n’étant d’ailleurs jamais statique mais toujours en perpétuel devenir. Et d’ailleurs, quant bien même ils seraient assimilés (ayant mis en œuvre jusqu’à l’impossible pour l’être), ils demeurent -aux yeux de la multitude- comptables des agissements des autres « étrangers-barbares ».
    Alors, nous souhaitons vous faire la proposition suivante :

    Nous vous demandons désormais de qualifier les étrangers comme des êtres barbares. En les qualifiant ainsi, nous disons la "vérité". Nous ne faisons que retranscrire la" réalité". Mais par-là même, nous nous soignons car nous reconnaissons que nous sommes en quelque sorte également « barbares » car comme disait le grand ethnologue Levi-Strauss : « Est barbare celui qui croit à la barbarie ».

    En reconnaissant que les étrangers sont des barbares pour nous, nous comprenons que nous nous comportons avec eux (via la collectivité, l’Etat et ses mesures, les media etc.) comme s’ils étaient des barbares, et que nous employons « la barbarie » pour mettre au pas les supposés-barbares (dangers potentiels pour la République des Riches etc.)

    C’est donc en essayant de changer cet état de fait, en essayant de faire en sorte qu’ils ne soient plus des barbares (comme ils le sont de fait) mais nos semblables, que nous nous émanciperons nous-même de notre barbarie. Et cela passe avant tout par une révision des pratiques collectives et politiques, par un changement drastique quant à la manière d’appréhender la citoyenneté, par un internationalisme sincère car plutôt qu’imposer une culture particulière, il faudrait un dialogue des cultures d’égal à égal car c’est en reconnaissant la singularité et l’originalité culturelles d’Autrui qu’on reconnaît son Humanité et la nôtre."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. QUAND IL Y A MAGOUILLE C'EST QU'ON A LA TROUILLE !

      Un syndicat, sur service commandé, pète un un plomb à la surprise générale !
      Voilà la vérité sur un mécanisme bien orchestré c'est même ce qui fait la triste réputation de notre berceau politique. démontons la grossières mécanique pourtant sous notre nez.

      1/ Le jeu des chaises musicales dans l'opposition de la municipalité FN pour placer un dénommé FILI....... en ligne de front
      2/ En parallèle il faut rappeler que durant les précédents conseils municipaux il a été annoncé que des dossiers allaient être ouvert contre la municipalité sortante proche de la rose et de ses intérêts.... avec des grands boites... des fonds et tractations proche de certains procès politico-médiatique...

      et là étrangement.... un syndicat pète un plomb alors que c'était morne plaine. Nous avons tous pu constater sur le blog de Alain qu'il ne se passait pas grande car même Mary (joyeux anniversaire Mary) fait des reprises nationales pour parler d'Hénin. Tout çà pour vous montrer comment la réaction de Force Ouvrière est disproportionné au climat régnant. D'ailleurs des agents et je l'ai lu sur ce blog on même déclaré qu'il n'avait jamais connu autant de considération !

      j'ai bien peur que soldat RYAN, un secrétaire général, ne sera pas sauvé cette fois-ci il est même envoyé au casse-pipe !

      A Hénin tout le monde connait la succursale Nord-Auto au service technique. Pire il semble que la municipalité est un dossier dument étayé avec photos transmis sous EB de surcroit ! Demander des preuves de copinages est du suicide professionnel et pourtant je suis convaincu que le secrétaire généra de FO n'est pas un fou... juste un pauvre malheureux sacrifié pour la bonne cause...

      Il ne sait pas rendu compte qu'en jouant la fronde contre une municipalité élu par les urnes démocratiquement il est foutu mais le calcul n'est pas là....
      il s'agit de faire de l’opéra-bouffe afin de déstabiliser la municipalité en chemin pour écraser la baronnite du pas de calais voir nationale...

      Sous cette angle je comprends mieux le suicide de FO à Hénin. La baronnite va jouer la carte nationale Anti-FN, la fronde républicaine.... seulement c'est tellement grossier et surtout la mayonnaise ne prend plus... les derniers sondages nationaux en témoigne la politique française est en souffrance !

      Supprimer
  2. Nouvelles des bas du front.

    "Nommer le co-fondateur du groupuscule d'extrême droite Génération Identitaire, avec casier judiciaire, responsable de la communication municipale ne pose aucun problème au maire FN de Cogolin.

    Interrogé ce mercredi 5 novembre par Var Matin, Marc-Etienne Lansade défend mordicus le recrutement de Julien Langella. Pour lui, le passé de son nouveau responsable de la communication n'est pas un problème. D'ailleurs, l'élu frontiste n'a pas d'a priori sur le mouvement identitaire. Il dit :

    Même s'il faisait encore partie des identitaires, cela ne me poserait aucun problème. Ce sont des poils à gratter, qui ont plus une fonction associative que politique. (** Sic; et ceux qui ont presque tué un jeune couple, ceux qui cassent et détruisent des restaurants, ceux bodybuildés, sauf les deux neurones qu'ils leur restent, ils font dans l'associatif sans doute**)

    Mieux, le premier édile varois loue les qualités de sa nouvelle recrue. "Je n'ai aucun problème avec les identitaires. J'ai choisi Julien Langella pour ses compétences en matière de graphisme, de mise en page et de photos. Il n'intervient pas dans ma politique : il est là pour la mettre en page", précise l'élu frontiste.

    Les habitants de la ville se sont inquiétés de cette nouvelle nomination. "Après un maire inconnu venu de Neuilly, un premier adjoint révoqué de la police municipale cannoise, un directeur de cabinet parisien, un conseiller en urbanisme issu du clan Balkany, une société de communication du QG de Marine Le Pen, voici un chargé de communication fiché à la DCRI pour activisme d’extrême droite et hooliganisme…" écrit le collectif sur son blog."

    Pourtant les Identitaires c'est de la racaille et pas n'importe laquelle...
    Aujourd'hui c'est mon anniversaire. Je lèverai haut un verre à votre santé Alain. Et à celle des démocrates.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. From Nantes to New York? From New York to Nantes!

      Supprimer
  3. Quel culot !

    Que FO parle de solidarité entre les agents me donne un ulcère à l'estomac. Ils n'ont soutenu aucun agent et ne sont jamais allé au T.A. ! Bien au contraire ils ont passé 6 ans à négocier en coulisse avec des tracts pour faire bonne figure.

    Ce tract a été rédigé par des inconscients ! Il parlait de T.A. ? Il vienne de donner les moyens au F.N. de leur donner satisfaction car qu'un syndicat par tract et encore une fois sous le manteau réclame l'unité pour lever le pied dans le travail c'est très grave.
    Un fonctionnaire a un devoir de service public... était-il performant et clair pour certains je n'en suis vraiment pas très sûrs. J'attends de voir un T.A. ou le fond serait "il m'a donner un travail sans dire s'il te plait et avec une note de 3 pages alors j'ai refusé." Un fonctionnaire n'est pas là pour faire de la politique, il est là pour une mission de service publique. La municipalité réinsère des agents dans une politique logique "tu es payé pour assuré un travail et il dure 35h00" n'a rien de choquant !
    Maintenant le syndicalisme à hénin représente 7 % des 750 salariés,.. certes cela suffit pour faire mal mais FO c'est juste parce qu'il est atteint personnellement..... Pendant 6 ans ils n'ont jamais rencontré et soutenu aucun problème sérieux pour le personnel. D'ailleurs ils en témoignent sur leur tract nous on travaille en coulisse.... C'est vrai ! d'ailleurs il n'est même signé de son secrétaire c'est mieux de rester derrière une étiquette générale... on sait jamais "c'est pas moi c'est mon bureau !"
    Moi,le réveil de FO à Hénin j'aurais signé :

    UN NOUVEAU SYNDICAT LIBRE ET INDEPENDANT (PAR DEPIT)

    Snif snif "touchez pas à mes sous et mes privilèges" sinon je fais un boycotte politique en jouant notre atout ANTI-FN "on sait que ça marche"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que vous soyez d'accord ou en désaccord entre vous, militants de FO, CFDT,CGT etc ce n'est pas le problème. De tout temps; les divergences syndicales ont existé, il en va ainsi de la vie démocratique. Mais là où vous faites une erreur monumentale, c'est d'afficher sur internet vos querelles. Binaisse, l'insignifiant, s'en pourléchait les babines! quant à Briois et son équipe, bous lui offrez un boulevard de quiétude pour six ans. Parlez donc entre vous sans vous fragiliser bêtement sur la place publique.

      Supprimer
    2. Vous parlez de démocratie et vous dites à 08:13 de se taire. Pfff.

      Supprimer
    3. parlons-en des syndicats! filipovitch et gorillot font feu de tous bords sur leur blog
      pour le syndicat f o;compromission totale entre le syndicalisme et le politique;on devine aisément les rapports existants entre ces coquins lors des anciennes mandatures.

      Supprimer
    4. d'accord avec vous 14h54,ces personnes ont la conscience élastique quand ils parlent des autres ou alors lis n'en ont pas du tout .

      Supprimer
    5. Et FO demande à Mr le Maire de prouver le copinage alors qu'ils sont repris et encenser par les blogs d'opposition comme le gendre de EB, DN, PP,
      Que EB était fier d''être en Mairie jeudi après-midi suivi de sa fille aujourd'hui pour se délecter sur le champ de bataille ??? C'est tellement grossier et cousu de fil blanc !!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    6. Votre soutien au fn ne l'est pas moins 22H46!

      Supprimer
    7. les membres du bureau du syndicat FO font partie d'un jeu de 7 familles : femme, père, beau père, beau frère, belle sœur et les adhérents cousins, cousines, copains, copines, amis et amies, oncles et tantes. Maintenant, ils ont peur, ils disent "je n'y suis pour rien", mais les tracts sont rédigés et approuvés en comité de rédaction et distribués par les membres, la famille FO !.

      Supprimer
  4. On ne m'empêchera pas, par des invectives, de dénoncer les dérives du FN

    Quand on connait votre haine viscérale du parti FN il ne peut en être autrement de votre part d’où la moindre occasion de critiquer voire de décortiquer les faits et gestes du MAIRE et son équipe, vous devriez sortir vous aérez un peu, tendre l'oreille et écouter les éloges du peuple envers l'équipe en place aussi d'ouvrir les yeux pour voir tous les travaux en route depuis les élections....oups j'oubliais vous êtes au dessus du peuple vous seul détenait LA vérité .
    Je passais juste un moment car contrairement à vous et Mary j'ai pas mal d'amis et activités donc une réponse est inutile je n'aurais pas le temps de revenir aussi d'ici mon retour je m'y perdrais certainement le nombre de sujets négatifs sur le FN que le diable soufflera la nuit dans l'oreille de son fidèle serviteur sera à la hauteur de ma confiance envers l'intègre Briois.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai validé ce panégyrique de 9:15, car il vaut son pesant d'or !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2 clans s'affrontent. Niveau cours d'école.

      Supprimer
    2. Alléluiaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 9H15 ! Trop drôle mais trop pitoyable AUSSI.
      Oui, allez voir ailleurs. excellente idée. La seule que vous devez avoir.

      Supprimer
    3. vous voyez 9h15,même les imbéciles s'y mettent;12h07 est dans la vitupération
      la plus totale, du même niveau qu'alain;ne serait-ce pas lui d'ailleurs ???

      Supprimer
    4. 13:48 : je sais bien que le ridicule ne tue pas, mais quand même, vous n'en êtes pas loin. Bon, on cesse ces commentaires creux...

      Supprimer
  6. alain vous devriez reprendre les voyages que vous avez en 1990 abandonnés.
    vous n'êtes pas du tout qualifié pour vociférer des propos de bas étage.
    vous avez endossé beaucoup de costumes politiques,rose avec seux de béthune,vert
    au conseil régional,rose rouge vert avec l'alliance républicaine de 62110;vous étiez l'opportuniste de service et votre blog vous permet de faire comme si rien ne s'était passé.
    une question quand même :2001- 2005,les betteraves,fourragères ou sucrières ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, on apprécie Alain quand il dénonce le PS, mais plus du tout quand il s'agit du parti d'extrême droite et du toutou à sa mémère.
      Fous affez les moyens de le faire taire?
      Le cumul des mandats, ça fous dérange plus? Les conjoints, conjoints, placés partout, ça fous gêne plus? ?La délinquance en hausse, ça fous fait plus aboyer?

      Supprimer
    2. vous vous trompez de majorité;soyez honnête,ça vous emmerde vachement que la nouvelle majorité fasse du bon boulot et si ce n'était pas le cas ,les prochaines élections seront là pour sanctionner ou pas.
      pour parler de cumul si on causait de noyelles-godault;cette ville est bien
      gérée ,enviée par les communes de la cahc,pourtant urbaniak n'est pas de leur bord (ça n'empêche pas de faire leur petite tambouille ensemble à la cahc ) c'est un cumulard convaincu:maire, conseiller général, vice-président
      d'agglo et ex-député;retraité de l'académie de lille(tous les mois les espèces sonnantes et trébuchantes tombent,tant mieux pour lui ) .
      à trop parodier on en est ridicule !!!!!

      Supprimer
  7. La municipalité a gagné la mairie par les urnes le plus démocratiquement du monde. La municipalité a donc le pouvoir pour 6 ans et comme vous pouvez le constater je ne parle pas absolument pas d'étiquette politique !

    Un bras de fer est engagé entre FO et la municipalité. Ces derniers vont jouer la fronde anti-fn (pas évident à défendre devant un tribunal administratif) surtout devant ses devoirs et olbigations de services envers toutes municipalités élues par les urnes.

    En retour, il faut s'attendre quand toute légitimité la municipalité fasse état de l'ensemble des privilèges et dérives pris sur le compte du service public. Par ce biais et grâce à FO les précédentes muninipalités seront jugés car ses magouilles ont été accordé et voté au conseil municipal, en ctp, etc....

    Je suis pas sur que l'option des syndiqués de FO soient la bonne stratégie !
    La fausse fronde anti-FN a du plomb dans l'aile et va conforter les habitants dans leur choix... "le FN fait enfin le ménage"

    Pour mémoire je me souviens que l'on disait que le FN dès son arrivée allaient virer 151 agents au centre de gestion. Fort est de constater que c'était de la fausse propagande.

    Pour précision je ne suis pas FN juste quelqu'un qui constate que ce présent blog n'a pas relevé ses derniers mois de gros dossiers comme on en avait pris l'habitude sous l'ancien mandat ! (barrières des stades, fausses factures, faux marchés, Kalyps)
    Donc, on le conçoit par évidence, à par une atteinte sur des privilèges douteux je ne comprends pas la virulence soudaine du syndicat FO ! Et quelle honte de jouer les FRONDEUR en se servant de la politique !

    RépondreSupprimer
  8. 11:37 comment peut-on faire autant d'erreurs en si peu de lignes !
    - j'ai été socialiste et écologiste.
    - quand j'étais avec B Seux, j'étais Vert
    - je n'ai jamais fait parti de l'Ar
    - j'ai été condamné par la justice pour avoir arraché des cultures OGM et j'en suis fier. Car quelques années plus tard ces cultures furent interdites !
    - ne vous en déplaise, je continue à voyager, ne serait-ce que pour rendre visite à mes enfants. En ce moment, par exemple, je suis très loin de la France... Vous savez, vous devriez également voyager, cela ouvre l'esprit et cela vous ferait énormément de bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais si 11h37 est en retraite,pour moi ce n'est le cas et j'aurais voulu posséder les moyens temporels et matériels pour voyager;vous avez une retraite du privé et publique il me semble ! vous parlez de cumul et bien c'est le cas.
      " elle est pas belle la vie " !!!!!!

      Supprimer
    2. Impossible de savoir à qui s'adresse le commentaire de 14H29... S'il s' agissait de moi:
      - je n'ai jamais travaillé dans le public;
      - le montant de ma retraite est inférieur au revenu moyen des Français...
      En général, vous insultez, par votre remarque, les Français qui ont eu une carrière multiple public/privé, souvent à leur corps défendant... parce qu'il faut bien travailler...

      Supprimer
  9. Je crains qu'en 2017 , beaucoup d'entre nous chanterons plus tristement que Tino Rossi : Marine est là , est nous voila dans de beaux draps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 14h26;vaut mieux chanter que pleurer;actuellement ce sont des larmes de sang
      celles qui vous nouent les tripes en voyant ce libéralisme effréné amplifié par les décisions passées et à venir de la majorité actuelle;coluche chantait: misère,misère,pourquoi tu t'acharnes sur le dos des "pauvres gens".

      Supprimer
  10. Ben, il n'empêche, pour le citoyen lambda que je suis et qui regarde autour de lui, que
    - la signalisation routière ( ralentisseurs, passages pour piétons améliorés ) est améliorée
    - certaines fêtes locales sont remises à l'ordre du jour ( Médiévales, patinoire pour le Marché de Noël )
    - les impôts locaux ont ( un peu ) diminué
    - le maire ou ses représentants répondent aux courriers et courriels ( ce que, en dépit de la politesse la plus élémentaire, n'ont jamais fait les élus précédents )

    Donc....oui ! Je trouve que la commune est mieux gérée qu'auparavant, même si, bien sûr, il reste beaucoup à faire.
    Je pense que l'opposition actuelle ne réussit pas à digérer sa défaite : pour elle, les gens ont "mal" voté en mettant en place une équipe qui, selon elle, a usurpé ce qui lui revenait de droit divin ! On est démocrate, oui...mais, attention, la démocratie a ses limites et est en quelque sorte nulle et non avenue lorsqu'elle ne va pas dans le sens que ,l'on voudrait :-)
    JLT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accird avec vous. Vous pourriez ajouter que les descendants du droit divin se pressent au portail, sans oublier les activistes copieurs-colleurs et sans idées qui ne font que de la propagnade anti, à savoir pour leur parti.

      Supprimer
    2. entierement d accord avec vous jlt mais je n ose rien dire sinon on se fait insulter par les braves gens de l actuelle opposition en tout cas il y a aussi: les espaces verts qui ont ete entretenus en temps et en heure par les employes municipaux et ,non par des entreprises ou des employes de commune d a coté, il n a pas ete deverse du sel de deneigement comme une annee au terrain du marechal Juin pour etre tranquille les caravanes qui stationnaient coron de la Perche ne sont restees que quelques jours _et non des mois _ comme ce fut le cas il y a quelques annees boulevard JUIN, j' ai discute avec des employes municipaux qui gerent tres tres bien leur travail de nettoyage dans mon quartier ils sont tres contents du maire on appelle la police municipale elle arrive de suite etc etc mais forcement une mairie fn ne peut rien faire de bien mais les habitants en parle du changement attention a force de vouloir nous faire taire les urnes reparleront

      Supprimer
    3. Europe1
      "Drôle d'ambiance jeudi 6 novembre au conseil municipal du Pontet. Un mois et demi après le règlement de comptes au McDo entre un élu FN et un élu UDI, la municipalité dirigée par le frontiste Joris Hébrard a connu une nouvelle réunion mouvementée.
      Magali Ceci, conseillère municipale déléguée aux fêtes - sympathisante mais pas encartée FN - a annoncé qu'elle quittait la majorité municipale. En cause, les menaces dont a été victime l'élu centriste Alexandre Quet fin septembre de la part du délégué aux travaux, à l’urbanisme et au développement durable, l'élu FN Frédéric Delettre. Ce dernier avait menacé l'élu UDI en plein McDonald' du Pontet.

      Magali Ceci a pris la parole durant le conseil municipal du 6 novembre. La conseillère municipale s'est déclarée "outrée par l'agression" dont Alexandre Quet avait été victime. S'adressant à l'équipe dirigeante, elle a ajouté :

      " Je n’ai jamais considéré que la violence pouvait être un moyen d’expression politique et social. […] Vous avez préféré le mensonge et nier la violence de M. Delettre, par lâcheté. Je me suis rendu compte que votre système est une véritable dictature où il est interdit de penser librement.

      Lors d'une réunion de la majorité FN après cette agression, Magali Ceci a demandé à ce qu'une sanction symbolique soit prise contre Frédéric Delettre. Une demande qui s'est retournée contre l'élue. Jointe par Le Lab, Magali Ceci raconte qu'elle a été menacée par le directeur de cabinet du maire, Xavier Magnin, durant cette réunion. Voici ce que dernier a déclaré selon l'élue :
      "Si un jour tu oses prendre la parole en conseil, je vais te laminer derrière."
      Invitée à régir à cette accusation, Xavier Magnin a simplement répondu au Lab :
      "Je ne fais aucun commentaire sur les dindes ! Je suis pour la protection des animaux." ( Le parti d'extrême droite est sexiste aussi?)
      Magali Ceci doute désormais de son engagement politique. "J'avais une autre image du FN. Je n'espère pas que c'est comme ça au niveau national", dit-elle au Lab."

      Magali, le fn au niveau national, c'est pire encore... Alors, la dédiabolisation, toujours convaincue? Hénin Beaumont, vitrine. N'oubliez pas qu'ils ravalent la façade, mais dans les caves c'est plein de rats.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  11. Qui peut décoder cette phrase de P. Piret sur son article de ce jour ?
    "Si d'aventure d'un odieux chantage et d'une menace à peine voilée nous étions amener à parler, Steeve Briois serait alors bien inspiré et sans attendre de réfléchir à l'impact politique et social que ne manquerait pas d'engendrer alors et à coup sûr l'expression d'un ras le bol collectif du mouvement associatif, et ce y compris dans une période où il devient difficile pour ses dirigeants de boucler leur budget."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PP Pas mal non plus ; Pour ma part, je reste a l'écoute de tous ces dirigeants et bénévoles, conscient du bien commun qu'est le fait associatif et qu'il nous faut, dans un contexte financier à venir que l’on sait déjà bien plus contraignant que celui de ces dernières années, coûte que coûte préserver pour l’avenir de tous, et notamment des populations les plus fragiles, de nos enfants et des jeunes.

      Supprimer
  12. ce n'est que du piret,ça ne fait qu'"em-piret";une bouillie de chariabia .

    RépondreSupprimer
  13. alain,c'est y pas vrai !!! des privilèges accordés par la cahc et toutes ces instances copinardes aux anciennes majorités.
    j'en reviens pas !
    les millions d'euros de ste henriette,disparus,silence radio,budget du nouveau bâtiment à la cahc,explosé !!!silence radio;les embauches de complaisance pour doubler ou tripler certains postes,silence radio.
    h-bt la ville la plus importante et de loin,pas de vice-présidence obtenue;il ne faut pas qu'on puisse mettre le nez dans leurs "gentilles affaires". vous parlez de démocratie à la cahc,ma dénomination est plutôt de voyoucratie.quand 13 maires de l'agglo se concertent et mettent de côté la démocratie et leur conscience(ce qu'ils savent faire facilement) pour que les beaumontois et héninois n'aient pas un droit de regard sur le fonctionnement de l'agglo;la contribution financière de h-bt est la plus conséquente de la cahc .

    RépondreSupprimer
  14. Patrick Defranck, maire de Dourges est décédé ce matin. Voir VDN ce jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Patrick Defrancq était quelqu'un de bien. Je pense qu'il était différent du personnel politique du Bassin Minier et il était, à ce titre, respecté...

      Supprimer
    2. Bien que n'appréciant pas le personnage politique, je respecte sa personne et fait part de mes très sincères condoléances à la famille de cet homme qui a eu le mérite de se battre jusqu'au bout.

      Supprimer
  15. Il y a visiblement un problème d'honnêteté intellectuelle pollué par un discours politicard.
    C'est tout simple: depuis trop longtemps, les collectivités du Pas de Calais ont fait appel à des agents qui ne répondaient pas aux obligations réglementaires, il s'en est suivi un système fondé sur les préférences ou une certaine "efficacité" au détriment de professionnels républicains disposant avant tout du respect de la notion du service public et de la collectivité qui les emploie.
    On a vite constaté la fragilité d'un tel système correspondant sûrement à la culture régionale, mais certainement pas à la culture républicaine qui veut que chacun travaille dans le respect du droit et non pas pour untel ou tel autre.
    Hénin-beaumont apparaît bien comme la caricature de ce système qui est aussi présent et prégnant à la Cahc, dans les autres collectivités locales ou établissements publics voire sociétés d'économie mixte bien de chez nous... Il s'ensuit un tel bazar que plus personne ne contrôle quoique ce soit si ce n'est ceux qui ont intérêt à ce que ce fonctionnement perdure malgré les risques de plus en plus grand de l'arrivée de l'extrême droite, dont on observe qu'elle n'echappe pas -elle aussi- à ce système qui rend la démocratie bien malade. Le citoyen électeur et contribuable a bien compris -lui- ce qui se passe et comment un clan liant tous les politicards et "responsables" syndicaux sans exception arrive à privatiser ainsi la chose publique à son profit exclusif.
    Pendant ce temps, ceux qui produisent souffrent. Ils savent que leur emploi dépend des résultats économiques de leur entreprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne vous inquiétez donc pas pour les personnes non compétentes mises à des postes de complaisance.... il y a des formations payés par vos impôts pour les former et faire monter leurs salaires !

      Supprimer
    2. Encore faudrait-il qu'elles suivent ces formations... Or, j'ai pu observer souvent le refus de les suivre... quand ce ne sont pas les élus qui s'y opposent quelque fois qu'ils reviendraient avec des principes fondamentaux de droit...

      Supprimer
  16. Belgique

    Spectateurs passés à tabac à cause de leur origine, police prise à partie, véhicules en feu : la manifestation nationale n'a pas seulement été suivie par des syndicalistes en colère. Ni par de "simples" casseurs en mal de sensations fortes
    Vingt-quatre heures après les violents incidents qui ont opposé la police à une partie des travailleurs, Bruxelles est toujours groggy . Visant à exprimer le mécontentement envers le gouvernement Charles Michel et ses mesures jugées anti-sociales, la manifestation a, en partie, viré au pugilat avec les forces de l'ordre dans l'après-midi. Voitures brûlées ou retournées, coups : ce qui a été un grand événement national au succès populaire (les chiffres varient entre 100 000 et 130 000 participants, selon les versions) s'est aussi transformé, en fin de cortège, en bagarre de rue.

    Les responsables du site RésistanceS.be sont parvenus à débusquer, parmi les "casseurs", certains visages connus du paysage de l'extrême droite européenne. Selon ces derniers, au moins deux militants néo-nazis néerlandais ont été formellement identifiés.

    Il s'agit de Eite Homan, nostalgique du IIIe Reich régulièrement présent lors de manifestation d'extrême droite, et de Karl-Jan Walle, dont le tatouage sur le cou à l'effigie des SA hitlériennes ne laisse guère la place à l'interprétation. Sans aucun signe de reconnaissance syndicale, les deux hommes ont fait partie des affrontements avec la police survenus aux alentours de la Porte de Hal à la fin de la manifestation.

    Nazillons belges ou d'ici, racaille identitaire, raus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, parmi les casseurs, il y AUSSI des raz du front. Au stade c'est pareil, mais aussi à l'église ou encore à la sortie des discothèques. D'autres y viennent aussi en portant l'étendard d'un autre prétendu Dieu et commettent des crimes en son nom. Il y a des cons partout que voulez-vous, de toute origine, de toute confession, de toute orientation sexuelle, de tout parti politique...
      Mais à faire une fixation sur un groupe minoritaire on fini par lui donner plus de portée et au final de puissance. Merci donc les cons des médias h24, les bloggeuses à 2 balles et autres imbéciles qui offrent l'inespéré à ces gens-là.

      Supprimer
    2. raus toi aussi et tes analyses à la con!

      Supprimer
    3. Raus ? Ma pauvre, tu emploi même le langage de ceux que tu dénonce. Chassez le naturel.

      Supprimer
    4. vous vivez vous les wallons aux crochets des flamands qui sont quelque peu nationalistes alors bon courage s'ils vous lâchent !

      Supprimer
  17. Et toi Lilianne p t en pense quoi ?
    et ton beau fils des nouvelles?

    RépondreSupprimer
  18. Mon commentaire de 03h18 était adressé à 21h bien sûr.

    RépondreSupprimer
  19. alain faut-il casser pour avoir gain de cause ?
    les bonnets rouges ont obtenu le retrait de l'eco-taxe;ça nous fait une belle jambe car une taxe va prendre sa place et d'une façon ou d' une autre les français paieront.
    qui va payer les dégâts dont sont responsables les bonnets rouges, comme d'habitude la collectivité !!
    sur beaucoup de sujets il faut employer les tenants et les aboutissants ; votre discours sera plus crédible.

    RépondreSupprimer