mardi 30 juin 2015

Elle a osé !

M. Le Pen a osé se déclarer candidate aux élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie (NPCP), faisant fi de toutes les règles démocratiques. Non pas qu'elle n'ait pas le droit de se présenter, là n'est pas le problème. La présidente du FN, par ailleurs députée européenne, sera, donc, candidate aux élections régionales et présidentielles qui se succéderont à 15 mois d'intervalle. Elle a osé dire que si elle gagnait les régionales, elle se mettrait, dans la foulée, en congé de cette présidence pour se consacrer à la campagne présidentielle. Cela signifie donc que, déjà fort peu présente au Parlement européen, elle n'assistera plus aux séances à Bruxelles et Strasbourg pendant la campagne en NPCP, et quel que soit le résultat de cette dernière élection, elle ne continuera pas à siéger au Parlement européen et même, suprême injure aux électeurs, si elle devient présidente de région, elle n'exercerait pas cette présidence pendant la campagne présidentielle ! 
Il s'agit d'un outrage à la démocratie ! Se faire élire 2 fois et ne pas siéger ! De qui se moque-t-on ? Imagine-t-on que, si, par malheur, elle devenait présidente de la République, elle ferait fi de ses autres mandats pour lesquels elle se serait engagée tout en sachant que seule l'investiture suprême l'intéresse. Je donne peu cher pour la survie de nos institutions démocratiques avec une telle soif de pouvoir ! 

D'après les différents sondages, les intentions de vote de second tour, entre la droite, la gauche et l'extrême-droite se répartiraient par tiers, avec un avantage pour la dernière citée, l'UMP/UDI arrivant deuxième. Comme on sait que la liste arrivée en tête, au second tour, rafle la majorité des sièges, pour que le FN ne soit pas majoritaire, il faut qu'il n'y ait pas 3 listes au second tour. Conclusion, il faut être second à l'issue du 1er tour et que le désistement républicain joue pleinement. Pour que la gauche puisse arriver deuxième au 1er tour, il est nécessaire (et pas suffisant) qu'elle soit unie dès ce tour. Cela n'en prend pas la forme, le PS, EELV, le PC et éventuellement le parti de gauche annoncent qu'ils partiront séparés, laissant ainsi la droite et l'extrême-droite en découdre au second tour...
C'est tout le sens d'un appel (que j'ai signé), lancé il y a quelques jours, et appelant donc à l'unité de la gauche dès le premier tour : http://appelauxfemmesetauxhommesdebonnevolonte.fr/ Je ne peux qu'engager ceux qui croient qu'il y a encore une alternative au FN, à gauche, à signer cet appel lancé par des personnes de sensibilité de gauche, non liées à un parti politique...

42 commentaires:

  1. Elle ose tout . Menteuse et avide. Dangereuse. Malhonnête. J'ai signé évidemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce commentaire est diffamatoire

      Supprimer
    2. Depuis quand la vérité est-elle une diffamation ? Depuis que Marine est à la tête d'un parti qui pue encore plus que les autres ?

      Supprimer
    3. Mais oui, mais oui.

      Supprimer
    4. RACISTE ET POPULISTE EN PLUS;

      Supprimer
    5. Oui, mais, c'est pas grave, vous comprenez 09:42. Quand il s'agit des gens d'en face, "on" peut tout. Et après, "on" viendra nous parler de la loi.

      Supprimer
    6. Allez voir sur la page facebook de briois les commentaires qu'ils laissent passer et surtout pas de leçons!!! Combien de leurs "cadres" et élus condamnés pour propos racistes et diffamatoires!

      Supprimer
    7. caluzac ps men teur devant le parlement élus par le peuple

      Supprimer
    8. 19:11, c'est pas parce que d'autre autorisent ces comportement que l'on doit l'accepter de votre part.

      Supprimer
  2. Elle a déjà fait le coup en quittant hénin.C'est un requin femelle. Le fric seul l'intéresse. Pauvres électeurs . Mais quand vont ils ouvrir les yeux? Quand?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils l'ont fait en mars 2014, sur hénin.

      Supprimer
    2. dsl elle réside toujours sur hénin je suis son v oisn en face de l espace lumiére les électeiurs ont ouvert les yeux face à la magouille ps gg bibi

      Supprimer
    3. Elle la là souvent la walkyrie? Quasiment jamais et maintenant jamais... babache va!l

      Supprimer
  3. Bien que lié à un parti politique, à titre personnel, je signe cet appel et demanderai à mes amis d'en faire autant. Par ailleurs, bien que mon blog soit en " régime ralenti' je ferai un article allant dans ce sens, car il y va, je pense, de l'intérêt de notre République.
    Georges BOUQUILLON.

    RépondreSupprimer
  4. Si votre appel est aussi efficace qu'aux municipales à Hénin. Bonjour les dègats.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas la prétention que vous me prêtez, mais j'essaye d'éviter un grand malheur à la France...

      Supprimer
    2. Le costume est trop grand pour vous.

      Supprimer
    3. je n'ai, au moins, pas le costume de clown que vous endossez...

      Supprimer
    4. Ben si, puisqu'il est trop grand...
      Demandez à Cruchot, il vous expliquera.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. INTERVIEW - Tête de liste socialiste pour les élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Pierre de Saintignon raille l’annonce de la candidature de Marine Le Pen, fin d'un "faux suspense". Le vice-président de la région dénonce une candidature animée d’une ambition purement nationale.

    Marine Le Pen a mis fin à un vrai-faux suspense en annonçant mardi sa candidatures aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais. La présidente du Front national affrontera l’ancien ministre Xavier Bertrand (Les Républicains) et le vice-président socialiste de la région, Pierre de Saintignon. Ce dernier raille le maigre bilan de Marine Le Pen comme conseillère régionale et dénonce la dimension nationale de sa candidature. Son credo pour l'emporter : une campagne axée sur les problématiques locales.

    Comment réagissez-vous à la candidature de Marine Le Pen?
    Ce n’est pas une surprise. Marine Le Pen a mis fin à un faux suspense, qu’elle a longtemps entretenu pour que l’on parle d’elle. Elle se sert de cette élection comme d’un marchepied pour sa campagne présidentielle. Marine Le Pen est membre d’une commission au Conseil régional. Elle n’y est jamais venue une minute. Elle n’a jamais fait une seule proposition concrète pour la région. Elle se contente de se nourrir de la peur et du malheur des gens. De mon côté, je suis auprès des habitants de la région et j’apporte des réponses à leurs questions."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais quel bilan du ps ds notre régoin

      Supprimer
  7. Egrenant les différentes mesures de lutte antiterroriste adoptées ces derniers mois, le ministre note que Marine Le Pen «y est opposée». «Pourquoi ? Pour arriver à une seul but: la stigmatisation des musulmans de France».
    «Sa préoccupation n’est pas de trouver des solutions pour la France mais d’accroître les difficultés pour faire fructifier son capital politique dont on sait à quel point il est éloigné des valeurs républicaines»

    http://www.ledauphine.com/…/cazeneuve-va-renforcer-la-surve…

    RépondreSupprimer
  8. Ni la première ni la dernière. Et puis, les désistement, ça n'a pas empêché certains de devenir (par exemple) Maire. Avec bonne ou mauvaise fortune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il ne s'agit pas de désistement, 20:24 !

      Supprimer
    2. Pour l'instant...

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Elle sera bien évidemment élue !
    Le bilan de la Gauche - des Gauches - est tellement éloquent depuis des décennies, sa tolérance à sens unique est tellement éloquent, son laxisme est tellement éloquent.....
    Pour quelle raison MLP ne serait-elle pas élue ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout simplement parce que 2/3 des Français n'en veulent pas ! Ce n'est pas une raison suffisante, en démocratie ?

      Supprimer
    2. Certes...Mais peut-être sera-t-elle élue parce que les 3/4 des Français ne veulent pas des autres, surtout de la ( les) Gauche(s) .
      Cela aussi, c'est une bonne raison pour prévoir, sans grand risque de se tromper, qu'elle sera élue.
      MAIS...si vous êtes tellement certain qu'elle ne sera pas élue, que "les 2/3 des Français n'en veulent pas", pourquoi donc vous fait-elle tellement peur ? Vous n'avez rien à craindre, dans le cas de sa non-élection :-)

      Supprimer
    3. J'ai donné la réponse à votre question dans mon texte. Soit vous ne l'avez pas lu, soit vous n'avez rien compris !

      Supprimer
    4. J'ai parfaitement compris.
      Les gens ne veulent pas de MLP, mais veulent encore moins de ses concurrents.
      Et entre deux maux, selon moi, ils choisiront le moindre.
      Par ailleurs, je l'ai dit, si vous êtes persuadé d'avoir raison, si vous êtes sûr qu'elle ne sera pas élue, vous n'avez pas de crainte à avoir !

      Supprimer
    5. Elle sera au mieux ministre de sarkozy, elle le sait et que pour se faire du fric, elle se présente dans le NDPC. On en a pas peur, elle nous dégoôte et pollue déja assez les débats. Si on a peur c'est pour les français trompés qui votent pour elle.

      Supprimer
    6. 9h 25, pratique la méthode Coué! Va t"aérer il fait beau!

      Supprimer
    7. 9H50 ne connait pas le sens du mot triangulaire

      Supprimer
    8. A AA certes, mais 2/3 ne veulent pas du PS et 2/3 ne veulent pas de l'ex UMP!!

      Supprimer
    9. D'où tenez-vous vos chiffres, 14:36 ?

      Supprimer
  11. a AA 15h39, de vous Alain, vous dites vous même 1/3 1/3 1/3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 17h33 : Mais ce n'est pas parce que l'on vote pour X, que l'on est forcément contre Y ou Z !

      Supprimer
    2. Aujourd'hui plus que jamais.

      Supprimer
  12. Pas présente à Bruxelles ? Elle est dans le premier tiers des députés français au Parlement Européen en terme d'activité parlementaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Présence ? voir http://www.euractiv.fr/sections/elections-2014/les-politiques-attaquent-marine-le-pen-sur-son-absenteisme-301558

      Supprimer