samedi 5 octobre 2013

Je continuerai à dire que le FN est un parti d'extrême droite ! "Même pas peur" !

 

Ce n'est pas parce que M. Le Pen a décidé, dorénavant, que son parti n'était pas un parti d'extrême droite que nous devons obéir à ce diktat de la pensée ! Cette méthode est, d'ailleurs caractéristique de cette extrême droite, si bien sériée par la science politique.

L'éditorial du Monde, ci-dessous, daté de ce 5 octobre, est bien argumenté à ce sujet 

J'y ajouterai quelques commentaires, à la fin du présent post.

Le Front national, parti d'extrême droite

Vent en poupe, portée par des sondages flatteurs, encouragée par le trouble manifeste qu'elle suscite à droite comme à gauche, la présidente du Front national entend bien pousser son avantage.

Marine Le Pen vient d'en faire, à nouveau, la démonstration en récusant l'étiquette d'" extrême droite " accolée au parti créé par son père en 1972 et qu'elle dirige depuis bientôt trois ans. " Il s'agit d'un terme volontairement péjoratif ", utilisé pour " nuire ", en mettant le FN " dans le même sac " que le mouvement néonazi grec Aube dorée, a-t-elle déclaré le 1er puis le 3 octobre. Elle envisage donc de saisir la justice pour faire cesser ce qu'elle considère comme une " insulte " et une " guerre sémantique " contre son mouvement.
Ce n'est pas une surprise. D'une part, la présidente du Front national poursuit, logiquement, l'entreprise de " dédiabolisation " qui lui a fort bien réussi depuis trois ans. En se débarrassant des vieux oripeaux pétainistes du FN originel, en se démarquant des saillies antisémites de son père, en revendiquant haut et fort son respect des institutions et en s'emparant de la laïcité (même si c'est pour mieux dénoncer " l'islamisme "), Mme Le Pen est parvenue à donner du FN, aux yeux d'un nombre croissant de Français, notamment à droite, l'image d'un parti fréquentable. Récuser l'étiquette d'" extrême droite " parachève ce travail de normalisation.
D'autre part - et comme souvent -, la présidente du FN utilise les mêmes ficelles que son père. Déjà, en 1995, Jean-Marie Le Pen avait dénoncé la qualification d'extrême droite et poursuivi deux journaux, Le Monde et Libération, pour cette raison. La justice l'avait débouté, considérant qu'il s'agissait, de sa part, d'un " abus de droit ", visant, " de façon délibérément dissuasive, à censurer le vocabulaire du journaliste ".
A l'époque, Le Pen père avait plaidé que son mouvement relevait de la " droite nationale " et n'avait rien à voir avec l'extrême droite des ligues et des mouvements fascistes d'avant-guerre. Sa fille y ajoute un autre argument : le Front national ne serait " absolument pas " né, voilà quarante ans, du regroupement de groupuscules d'extrême droite.
Elle sait pourtant parfaitement que c'est une contrevérité. Le FN a bien rassemblé, à l'origine, des néofascistes d'Ordre nouveau, des anciens de la collaboration, des soldats perdus de l'OAS, des nationalistes révolutionnaires et des poujadistes. Elle le sait d'autant mieux que, pour être élue à la présidence du mouvement, en 2011, elle avait " assumé tout l'héritage " du FN - son code génétique, en quelque sorte.
Pour elle, qualifier son parti d'" extrême droite " serait donc, carrément, une " faute déontologique ". Redisons-le donc clairement : par sa seule position sur l'échiquier politique français, autant que par ses idées et son projet, le Front national est, aujourd'hui comme hier, un mouvement d'extrême droite.
Sa dénonciation du " système " et des élites, la préférence (ou priorité) nationale qu'elle veut imposer, la stigmatisation de l'immigration et de l'islam, la condamnation de l'Union européenne et du " mondialisme " en font un parti réactionnaire. Un parti opposé aux principes républicains d'égalité, de fraternité et de liberté - en l'occurrence de liberté de la presse -, dès lors que Mme Le Pen prétend dicter à chacun son vocabulaire et ses analyses. 

AA : plusieurs remarques :
- je ne sais pourquoi MLP refuse ce terme d'extrême droite pour son parti alors que, dans la classification traditionnelle, en science politique, sont classés à l'extrême droite les partis qui sont à la droite de la droite sur l'échiquier politique. Il est vrai que certaines caractéristiques des mouvements de droite extrême sont gommées par MLP : ainsi le racisme, l'islamophobie ou la xénophobie sont-ils devenus "préférence nationale" ou "priorité nationale". Quant on dit qu'il y a X millions de chômeurs et le même X millions d'immigrés, cela ressemble étrangement aux slogans allemands des années 30... l'amalgame est évident !
- un parti qui ne respecte pas la devise républicaine n'est pas républicain... La négation de la "liberté" a été rappelée dans le texte du Monde, ci-dessus. La négation de la "fraternité" est illustrée par la volonté de supprimer la CMU, par exemple. Quant à l'égalité, elle est bafouée par la préférence nationale: en somme, restons entre Français et, d'ailleurs, sortons de l'Europe...
- les partis européens qui se disent islamophobes et anti-Europe ne récusent pas ce terme d'extrême droite (ou "droite radicale" dans les pays anglo-saxons). D'ailleurs, lors d'un rassemblement à Vienne, M. Le Pen est allée les rejoindre pour aller danser la valse avec eux.
- on comprend la volonté de MLP de ne pas être assimilée à Aube dorée ou au norvégien Breivik, qui font tâche, il est vrai, sur l'image de l'extrême droite... Mais cette dernière est tellement diverse que certains groupuscules font peur; or parmi ces derniers, il en est qui n'hésitent pas à soutenir le FN (les Identitaires, par exemple). 
- on n'a jamais entendu le NPA ou même le Parti de gauche récuser le terme "extrême gauche" qui leur est attribué. 
- bien sûr que le FN essaye par tous les moyens de se banaliser, mais souvent "Chassez le naturel et il revient au galop". Pour vous en convaincre, si besoin était, j'ai repris, ci-dessous, tous les posts dans lesquels j'ai démontré les dérapages du FN ou tout simplement la permanence de sa pensée typique "extrême droite".

Il n'y a donc aucune raison d'obéir aux ordres et aux menaces de M. Le Pen : son parti, le FN reste un parti d'extrême droite, qu'on se le dise !
"Même pas peur..."

60 commentaires:

  1. Les électeurs d'Hénin-beaumont n'auront également "même pas peur" de voter FN en mars 2014.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous voulez dire : "l'extrême droite"...

      Supprimer
    2. Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
      Travesties par des gueux pour exciter des fous
      Et d'entendre mentir sur toi, leurs bouches folles
      Sans mentir toi même, un seul mot
      Si tu peux rester digne, en étant populaire
      Si tu peux rester peuple, en conseillant les rois
      Si tu peux aimer tous tes amis en frères
      Sans qu'aucun d'eux ne soit tout pour toi
      Si tu peux rencontrer triomphe après défaite
      Et recevoir ces deux menteurs d'un même front
      Alors, tu seras une femme , ma fille
      Alors, tu seras un homme, mon fils.
      Rudyard Kipling

      Le FN est évidemment un parti d'extrême droite et de tout temps... révisionniste. Il l'est à présent de sa propre histoire! Croyez moi, il faut que ce parti d'extrême droite multiplie les procès et les perde. Ruinons - les!

      Supprimer
  2. Quel contraste que votre engagement sans équivoque, avec celui d'un autre blog local qui, pétant de trouille devant les menaces lepéniennes, utilise une formule alambiquée : "d'extrême-droite ou pas", sans oser dire fermement comme vous l'avez fait : le FN est d'extrême-droite. Point-barre.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, le FN est un partie d'extrême droite !!!!
    Non au FN

    RépondreSupprimer
  4. Le FN, c'est l'EXTREME DROITE ET ENCORE L'EXTREME DROITE, ça ne sert rien de tenter de nettoyer ce parti......!!!!- Faut-il une thèse, pour expliquer, le pourquoi du comment?

    RépondreSupprimer
  5. Les grenouilles qui voulaient un roi ; une fable qui va devenir réelle et cauchemardesque pour nous tous Héninoises , Héninois .

    RépondreSupprimer
  6. Même pas peur parce que vous avez le soutien de la gauche caviar qui passent leur temps sur des réseaux sociaux à écrire le même topo que vous alors vous vous sentez fort...derrière votre clavier !
    Seulement les français ne sont plus dupes ils ont compris que ce qualificatif n'est que pour seul but de continuer à instaurer la peur aux français, va falloir trouver une autre tactique pour que les voleurs de la république, les cumulards sans scrupule, les taxeurs de pauvres gardent leurs privilèges , vu les points dans les sondages pour Marine qui ne font que grimper ce n'est pas en insistant dans les réseaux sociaux qu'ils baisseront , au contraire plus vous tapez nombreux sur Marine(comme les lâches aiment à s'y prendre plusieurs contre une) plus elle grimpe dans le coeur des français, votre bassesse vous coutera chère en 2017,le néant sera votre futur vu le mandat catastrophique d'une marionnette s'exprimant par le biais d'un ventriloque.
    C'est un ex socialiste jadis néophyte qui votera pour le FN depuis l'augmentation de ses impôts qui vous le dit ,Hollande avait promis la fin des cumuls de mandats parmi d'autres promesses, au lieu de cela on a augmenter nos impôts pour satisfaire les besoins onéreuses des élus qu'on voit plus souvent sur les réseaux sociaux à défaut de bordels, qu'a leur travail dont certains se font pointer par les copains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Dire la vérité c'est faire peur à présent ? Tiens donc !
      .Le FN est un pari d'extrême droite. Il faut quand même que vous sachiez pour qui vous allez vote!.
      Vous dites vraiment n'importe quoi. Ce blog dénonce les dérives de la gauche et toutes les dérives. Ou je ne sais plus lire.
      Croyez-moi, les réseaux sociaux vont se charger de démonter le discours frontiste, son populisme, ses mensonges, sa démagogie , son racisme, sa défense d'une politique anti -sociale. Comptez sur eux!

      Supprimer
  7. Youahhh quel courage derrière un clavier comme tous ces élus qui taquinent la Marine sur Twitter ,ça m'épate de lire les descendants de délateurs de la guerre sombre jouer aux héros virtuels , ces mêmes gens qui seront les premiers à manger à la table de Briois quand celui-ci sera maire parce qu'ils verront par eux même qu'être patriote c'est aimer sa ville ou il fleurera bon d'y vivre d'avoir réveillé un centre ville en deuil par la mort des commerces, des restaurants, d'un cinéma que la mairie a décidé en toute conscience d'enterrer avec leurs enseignes comme épitaphe .
    Il sera bon aussi pour les quartiers abandonnés d'y trouver des épiceries,une boulangerie, un marché par semaine , des parcs de jeux et des parkings qui ne couteront pas encore la peau des fesses des Héninois et Beaumontois.
    Nous en rêvons, Briois et son équipe le feront car le courage passe par l’extrême et non par le laxisme de la cour de Binaisse alors tant qu'à choisir mieux vaut être extrêmement à l'écoute du peuple plutôt que se voiler la face devant le malheur des gens comme la gauche sait faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le courage passe par l'extrême! Vive les terroristes, les liberticides, ! Et à mort le dialogue et la démocratie.
      " Le courage , c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
      Le courage c'est de chercher la vérité. C'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe. C'est de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques"

      Supprimer
  8. Il suffit de voir le père qui est encore là, et lui, ne nettoie pas, il montre des dents. Cependant, nous savons ce qui sort de sa bouche et qui est encore gardé, en tant que président d'honneur. Une honte...!!!

    RépondreSupprimer
  9. Force est de constater que même les enseignants préfèrent l’extrême à la flemmardise de la gauche qui se fichent de l'avenir des futurs électeurs en perdition dans un pays trublion.

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/education-ces-professeurs-tentes-par-le-front-national-04-10-2013-1739100_1886.php

    Aujourd’hui, la France est vingt-troisième, derrière la Pologne et l'Estonie, il faut juger sur les résultats et en tirer les conséquences: la politique éducative de la gauche est presqu'aussi calamiteuse que sa politique budgétaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut comparer ce qui est comparable en matière d'éducation... vous racontez n'importe quoi!

      Supprimer
  10. A lire ces commentaires de frontistes sur ce blog, je suis vraiment et pas du tout rassurée sur l'avenir du FN

    RépondreSupprimer
  11. Oups je voulais dire Hénin-Beaumont. l'avenir du FN, je m'en fous à condition qu'il disparaisse

    RépondreSupprimer
  12. On a compris pourquoi le frontiste de service de 10h est devenu membre de l'extrême-droite : c'est parce qu'il va payer plus d'impôt! Cela en dit long sur sur ses convictions. Si Sarkozy revenait et baissait les impots, il votera pour lui

    RépondreSupprimer
  13. 10H19 est lobotomisé. Attention Héninois et Beaumontois, vous risquez le même traitement d'extreme droite

    RépondreSupprimer
  14. Effrayantes les conclusions tirées par 10h33. A-t-il seulement lu cet article? Ou alors il n'a rien compris? Ou alors il manipule, comme d'hab'

    RépondreSupprimer

  15. Marine a levé le doigt vers la lune et seuls les socialistes ont regardé le doigt mais les sages français ont compris son message de base et le feront savoir en 2017.
    Les socialistes s'intéressent d'avantage à son pouvoir, ses privilèges qu'à faire progresser la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allelujay!!!!! C'est drôle! Marine a levé le doigt vers la lune! Marine et le mysticisme maintenant... Comme d'autres, elle vous fait prendre des vessies pour des lanternes MON PAUVRE MONSIEUR. Que vous dire... Débranchez-vous et tentez de penser par vous même.Je ne sais pas moi, enlevez les photos de Marine de dessus de votre lit ! Groupie à votre âge! Et si Marine avait mis le doigt dans ... qu'auriez-vous fait? Courage!

      Supprimer
    2. Oups, Hallelujah, Hallelujah ( orthographe). J'en ris encore:"Marine a levé le doigt vers la Lune" ( prochaine photo de campagne!)!!! Elle va nous chercher la Lune! D'autres expressions: "Nous mener en bateau", " Nous faire prendre des vessies pour des lanternes", " " Nous rouler dans la farine"...

      Supprimer
    3. Hallelujah ! Marine nous montre la lune avec son doigt Après la nuit,. l'aube sera dorée!

      Supprimer
  16. L anonyme de 10h44 comme tous les socialistes, se croyant doté du pouvoir du bien pensant, sait qui est lobotomisé ou pas prenant son cas pour une généralité.

    RépondreSupprimer
  17. L'avenir du FN n'est pas comme les socialistes s'y épandent, s'y nourrissent , s'y délectent, sur le terreau de la misère , l'avenir du FN est dans l'espoir des français, dans le vote électoral dans le renouveau de la France en commençant par Hénin Beaumont qui par l'effet boule de neige tiendra les promesses de Hollande en commençant par supprimer le cumul des mandats de la gauche caviar. donc leurs privilèges, leurs amants, leurs maitresses, les emplois des copains-coquins sans aucune compétence et détournements de fonds publics.

    RépondreSupprimer
  18. Les "Mary" et consorts doivent être bien choyés dans leur vie de socialiste pour ne pas comprendre les appels de détresse du message de10h19 et autres électeurs se rapprochant du FN , la critique est plus facile que la réflexion!
    L’héritage de nos enfants ne sera pas à la hauteur de leur attente si nous continuons dans la lignée socialiste , celui de prendre par tous les moyens plutôt que partager avec son prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mary toute seule5 octobre 2013 à 12:41

      Et non, je ne suis pas encartée socialiste.Et non, je ne suis pas une privilégiée. Et non, je n'ai ni grosse maison, ni grosse voiture, ni héritage pour mes enfants. Et pourtant, je travaille chaque jour auprès d 'enfants et de familles en grande détresse. Je lutte contre l'injustice avec les moyens qui me sont octroyés et notamment ceux concernant l'éducation.Je réfléchis à la façon de sortir de cette crise effroyable. J'essaie de réfléchir , je lis que toutes les villes gérées par le Front National ont connu les pires tourments ( règne de la famille des dirigeants FN sur les affaires des villes en question, détournements de fonds publics, saccage des politiques culturelles au profit du seul folklore, tentatives d'étouffer la presse et toute opposition...) . Ce ne sont certainement pas ces gens là qui résoudront nos problèmes. Cela, au moins, j'en suis certaine.

      Supprimer
    2. Pas de problèmes Mary , si vous ne trichez point , je vous suis à 100 pour cent , vous ,n'êtes pas seule , nous sommes très très nombreux à avoir ce même raisonnement , puissions nous un jour , ,pas trop tard nous réunir et réagir

      Supprimer
  19. Oui: le FN (f/haine) est un parti d'extrême droite. La peur, le rejet de l'autre: une logique caractéristique de ces mouvements qui profitent de la misère sociale et culturelle.

    RépondreSupprimer
  20. Ne doutons pas qu'aux municipales tout sera fait pour contrer le FN , je suis prêt à parier que de très nombreux enseignants à la science infuse feront parti des listes , puisqu'ils savent imposer leurs idées ( à condition que cela les intéresse ) même au gouvernement .

    RépondreSupprimer
  21. Je n'aurais pas sur ma ville heureusement à faire barrage au FN. J'encourage les enseignant(e)s d'Hénin Beaumont et les autres catégories socio-professionnelles à le faire de la plus magistrale des façons et cela pour deux raisons principales:
    - parce que les idées de l'extrême droite me répugnent au plus haut point ( l'extrême droite s'attaquent toujours en premier aux artistes et aux professeurs et je ne suis pas ... une brebis).
    - parce que le PS 62 , tel qu'il dysfonctionnait depuis quelques années, va mourir et tant mieux.
    Parce qu'enfin, le tous pourris, je n'y crois pas. Parce que la politique doit revenir entre les mains des politiques. Parce que j'aime la démocratie et ne suis pas raciste.

    RépondreSupprimer
  22. Je rêve d'un article sur le FN, où il ne sera plus question des années 30. C'était lassant, ça commence à devenir énervant. Le réflexe n'est pas un outil de la pensée.
    Le FN veut supprimer la CMU ( je ne le savais pas, vous me l'apprenez ) donc il est contre la fraternité, donc il est contre la république. Bien sûr, La France d'avant la CMU était anti-républicaine? La CMU a illuminé la France d'une fraternité glorieuse en chassant l'horrible anti-républicanisme qui y régnait avant. La négation de l'égalité que vous voyez dans la priorité nationale n'en est pas une : l'égalité des droits entre les citoyens français ne serait pas niée. Et concernant la liberté , MLP n'a pas dit qu'elle ferait taire, qu'elle tuerait, qu'elle frapperait celui qui l'accuse d'être d'extrême droite : un procès, se fait sous l'égide du Droit et d'un tribunal.
    Lorsque l'article du Monde décore de guillemets le mot islamisme, c'est pour dire quoi? Que ça n'existe pas? Que ce n'est pas contradictoire avec la laïcité? La modalisation "même si c'est pour mieux dénoncer" est une concession : dénoncer l'islamisme pose un problème ?
    Le problème est que le FN est passé sur le plan économique d'un libéralisme à la Reagan ( que nul n'a de mal à classer à droite ) à un étatisme socialiste ( qui est difficilement, sans mauvaise foi, placé à droite).
    Lorsque Dominique Reynié parle d'éthno-socialisme pour qualifier la ligne idéologique du FN ; MLP répond pour dire qu'il n'y a rien d'éthnique dans son programme, qu'elle est étrangère à cette considération. Mais elle ne dit rien sur la partie "socialiste" de cette qualification.
    Mais le vrai problème c'est que la gauche s'achète une bonne conscience en plaçant à l'extrême droite le FN. C'est rapide et facile. Pas besoin de répondre, pas la peine d'argumenter, de prendre en considération son score aux élections qui ne cessent de croitre. Vous dîtes " Ils sont d'extrême droite ! Ce sont des méchants ! Années 30 bla bla bla" Très bien. Voilà une belle-âme heureuse avec elle-même. Et pendant ce temps, les méchants, eux, ils montent, ils montent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - La CMU est un acte de solidarité envers ceux qui n'ont pas de couverture sociale. C'est une avancée sociale qui honore la France et correspond à un acte de solidarité et de fraternité. Elle accentue le contenu du terme fraternité du triptyque républicain. Vouloir la supprimer est un attentat contre la République...
      - quand on parle d'égalité c'est entre tous ceux qui habitent en France et non pas réducteur aux seuls Français !
      - enfin la liberté, selon MLP, c'est empêcher les journalistes de se référer à des études universitaires qui théorisent la répartition des partis politiques. Cette répartition est un pan important de la science politique française reconnue un peu partout dans le monde. Menacer des journalistes de s'y référer est attentatoire à la liberté de pensée et cette menace de poursuites est indigne d'un homme politique, d'autant plus qu'elle n'a aucune chance de prospérer (voyez ce qu'en dit, d'ailleurs, l'avocat du FN; Wallerand de Saint Just). Cela en dit long sur le muselage que le FN entend faire de la presse si il arrivait au pouvoir !
      Voilà 3 exemples qui prouvent que le FN n'est pas un parti républicain...

      Enfin, Thomas Klau, politologue, refuse de" Qualifier le Front national de populiste, ce qui est inadéquat, même si Marine Le Pen a lavé son linge politique avec beaucoup d'adoucisseur. Le FN reste un parti qui a un programme de rupture profonde avec la politique établie, les institutions et le système de valeurs qui sous-tend le consensus républicain ". D. Reynié que vous citez n'est pas spécialement un admirateur du FN, mais estime qu'il est devenu un parti populiste (" Nous assistons à une reconversion des partis d'extrême droite racistes en partis populistes et xénophobes "), ce qui est loin de faire l'unanimité chez les spécialistes...

      Supprimer
    2. Avançons par l'absurde et disons que vous avez raison. Par des circonvolutions tout à fait étonnantes, étrangères au bon sens, le FN est contre la fraternité, contre la liberté, contre l'égalité, contre la République. Tout ceci n'a rien d'excessif.
      La moitié des héninois, un quart des français sont, soit contre la république, soit complètement abrutis.Je sais qu'ils ne sont ni l'un, ni l'autre, c'est donc l'hypothèse initiale qui est fausse.

      Supprimer
    3. 17H12. La conclusion de votre syllogisme est fausse puisque la seconde prémisse est fausse : "La moitié des héninois, un quart des français sont, soit contre la république, soit complètement abrutis.Je sais qu'ils ne sont ni l'un, ni l'autre,". C'est faux puisque vous n'en savez rien...Le premier, par contre est vrai, comme je l'ai démontré...
      A comparer avec le fameux faux syllogisme :
      - un cheval bon marché c'est rare
      - or tout ce qui est rare est cher
      - donc, un cheval bon marché est cher...
      Là aussi la seconde prémisse est fausse et rend la conclusion idiote... C'est exactement ce que vous avait fait...rendant votre conclusion également idiote.

      Supprimer
    4. Dans l'hypothèse où je raisonnais par syllogisme, la seconde prémisse ne pouvait avoir la forme que vous lui prêtez. Cependant, votre réponse cultive l'obscurité. Lorsque je dis : je sais qu'il ne sont ni anti-républicains, ni abrutis. Vous me dîtes que je n'en sais rien. Alors dites nous si la moitié des héninois ( et tant d'autres ) est abrutie ou anti-républicaine.
      Vous considérez que le FN est contre la liberté, l'égalité, la fraternité, contre la république. Pourquoi de tels scores?

      Supprimer
    5. Parce que le FN ment, le FN est populiste et n'attrape pas les mouches avec son vinaigre mais de belles et fausses promesses, que des économistes sérieux ne cessent de dénoncer. Parce qu'en période de crise et de doute , dans la désespérance, la fragilité on se tourne aussi vers l'astrologie, le tiercé ou les gourous manipulateurs. Parce que les bas instincts se réveillent contre des boucs émissaires désignés à la vindicte populaire...Parce que la pensée simpliste et simplificatrice règne.

      Supprimer
  23. Pour le PS 62, les élus formidables, paraît-il, il y a eu le 4 août 1789, l'abolition des privilèges et des droits féodaux, c'est dire, il faut arrêter également de mettre un écart, entre élus et les citoyens, cessez et cachez-vous, car vous devriez avoir honte, d'avoir quasi donné les clefs, de la Mairie, au parti d'Extrême droite.

    RépondreSupprimer
  24. Sans préjuger de l'avenir, la possibilité que le FN prenne la ville d'HB n'est pas du domaine de l'improbable. Le problème ne serait pas qu'il y arrive, mais qu'il y réussisse, et à la vue de la gestion des prédécesseurs, cela ne semble pas une tache insurmontable. Dans cette perspective, reviendrait l'épineux et dangereux problème de la sémantique , imaginons l'effet dans notre région, qu'un parti d'extrême droite fascisant sorte une ville de l'ornière où l avait mise la gauche démocratique et républicaine.

    Elections piège à c.................

    RépondreSupprimer
  25. Mais il ne s'agit pas de 33 cher anonyme de 13h18, il s'agit de 2013!
    Jouons avec les mots:
    "priorité nationale" , c'est vrai , cela sonne mieux que " les étrangers, tous dehors, tous, ou si l'on ne peut pas parce qu'ils rapportent aussi à la France, on les taxera un maximum",
    "laïcité" mieux que " enlève ta burqua et ta kippa tout de suite ou comme la voie sera ouverte ne viens pas te plaindre de te faire agresser dans larue ".
    C'est de l'euphémisation ( moi, je préfère le terme enfumage), comme technicienne de surface pour remplacer femme de ménage!
    Le pot FN change mais c'est bien la même m.... à l'intérieur. Le programme social, mais il n'y a que vous pour y croire! La France d'avant les conquêtes de 36 était républicaine aussi... Cela suffit! Le droit à l'avortement sera mis en cause, la retraite, aucune prise en compte de la pénibilité, politique familiale pétainiste... lisez leur programme!
    Je prends en considération les scores de MLP qui malheureusement montent
    ( désolée, toujours en périodes de crise et de fragilité) et je ne m'interdirai jamais de dénoncer la nocivité extrême de ce parti malgré les défaillances des partis républicains. Fière d'être une belle âme heureuse .

    RépondreSupprimer
  26. l'extrême droite de Marion lepen, ( et non pas marine ,enième mensonge ) a été mise en place par percheron,facon,genisson,dalongeville,mellick,corbisez,et ses complices :alexandre (donc bouquillon ,son représentant local ),mouton du P.R.G.,et le P.C.
    j'attend leurs réactions en 2014,lors de la victoire des fachos,aux municipales.
    ils s'inventeront des coupables ,tel que vous ,mr Alpern. pas courageux,ces pleutres cumulards.

    RépondreSupprimer
  27. le 1é adjoint de binaisse a osé dire que le F.N.était un parti comme les autres !!
    banalisant avant les autres ces fachos.

    RépondreSupprimer
  28. Mary,
    Il s'agit en effet de 2013, et de 2017. Alors arrêtons de parler de l'Allemagne des années 30, c'est insupportable.
    Vous pouvez dire, comme vous le faites très bien, que la priorité nationale pose un problème économique, mais pas que c'est une rupture de l'égalité républicaine. Ou alors dans le monde, certains pays que nous considérons à juste titre comme démocratique, deviendraient vite des régimes fascistes.
    Concernant la laïcité, encore, je ne comprends pas. Vous avez le droit de considérer que la burqa est acceptable. Que l'interdire , c'est anti-républicain. Je suis républicain , de gauche, et je pense que ça n'est pas acceptable.
    Sur la république, je veux juste dire que si quelqu'un propose de supprimer la CMU, c'est un choix économique et social, ce n'est pas la république qui s'effondre. Il ne faut pas dire n'importe quoi ; j'espère que je ne suis pas le seul à me faire une idée de la République, autre que la simple CMU.
    Concernant le fameux «  lisez leur programme » , c'est l'argument trop facile. Vous , vous l'avez lu, vous savez, vous connaissez. Moi je ne sais pas, je suis dans l'ignorance, d'ailleurs, je ne peux même pas le lire , je ne sais pas lire. Ceci étant dit, accordez moi le droit de ne pas le connaître moins bien que vous, et de luttez contre le FN autrement que par la posture morale. Parce qu'après la belle-âme heureuse, vient toujours, inévitablement, la conscience malheureuse.

    RépondreSupprimer
  29. Il y a une certaine ironie à considérer que finalement la meilleure arme contre le FN serait, paradoxalement, la reconnaissance du vote blanc.Je m’étonne vraiment qu’il ne soit pas comptabilisé comme un vote à part entière, contestataire, qui au delà d’un certain pourcentage invaliderait l’élection et nous éviterait des scores FN inquiétants. Ce serait là une bonne manière de montrer aux tenants du bipartisme habituel, qui de toute évidence ne convainc plus grand monde (UMPetPS), que leurs programmes sont à réviser. Si au moins ils avaient les pouvoirs en main, ce qui vous le savez très bien n'est pas le cas. Seule l'Europe pourrait, en matière d'harmonisation et d'emplois..
    Mais, en aucun cas, je ne soutiendrai ni même ne comprendrai les offres du baril de lessive FN.
    Je suis défenseure d'une république sociale, d'aide et de soutien financier aux moins favorisés , simplement pour voir , tous les jours, des enfants aux dents pourris ne pouvant apprendre correctement.Marre de constater que des petits de six ans se gavent littéralement le midi à la cantine, jusqu'à vomir, parce que leur maman leur a dit le matin
    " Mange beaucoup à l'école, car il n'y aura pas à manger ce soir".
    Voyez-vous, je suis contre certains choix économiques et sociaux actuels. Ceux du FN, à venir, qu'il faut dire et expliquer aux futurs électeurs, sont justement encore plus antisociaux et liberticides. La disparition de la CMU serait une catastrophe en effet...
    Nous vivons en France déjà une république qui n'en est plus une. Croyez que j'ai en la conscience malheureuse.L'éthique ne suffit pas mais sans elle point d'avancées.
    Cordialement.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mary; "Il y a une certaine ironie à considérer que finalement la meilleure arme contre le FN serait, paradoxalement, la reconnaissance du vote blanc.Je m’étonne vraiment qu’il ne soit pas comptabilisé comme un vote à part entière, contestataire, qui au delà d’un certain pourcentage invaliderait l’élection et nous éviterait des scores FN inquiétants"- Très bien dit, je partage cette idée. Merci Mary.

      Supprimer
    2. Pour finir, le FN est bien un parti d'EXTREME DROITE, le parti est, de surcroit , pas dédiabolisé ,selon moi, car Jean-Marie Le Pen est président d'honneur, il a créé ce parti, il a frappé une député socialiste, sans rappeler ses mots au sujets des chambres à gaz, ect ect........Donc, arrêtons, c'est un parti d'EXTREME DROITE.

      Supprimer
  30. 37 commentaires pour cet article à 16:41 .... Visiblement, y'a débat ! C'est très instructif !!!! continuez ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet article (paru un samedi !) a suscité pas mal d'audience à cette heure ci:
      avec 1277 visites venant de France et

      États-Unis
      37
      Allemagne
      16
      Tunisie
      11
      Pologne
      9
      Ukraine
      6
      Chine
      2
      Royaume-Uni
      2
      Russie
      2
      Belgique
      2

      Supprimer
  31. Merci, Mary, pour vos contributions de qualité. Vous avez abordé 2 points importants dans ce dernier commentaire :
    - le rôle insuffisant de l'Europe en matière d'emploi et d'harmonisation des politiques sociales. Je rappelle que le FN, par contre, veut sortir de l'Europe et faire de la France un pays vivant en autarcie, puisqu'il veut taxer les importations, notamment en provenance de Chine alors que nous sommes 2ème ou 3ème exportateur mondial et que la Chine est un de nos plus gros clients. Je ne vous dis pas les mesures de rétorsion...
    - l'éthique et, j'ajouterai, la morale (pas uniquement républicaine, bien sûr), mais ce sont des gros mots pour le FN qui n'utilise jamais ces 2 concepts. Allez savoir pourquoi...

    RépondreSupprimer
  32. M-LP, au lendemain de sa victoire :
    "Qui sera surpris à ne pas s'amuser... sera fusillé sur le champ."

    Tom Jericho.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, content de vous relire...

      Supprimer
    2. Le silence avant la tempête.

      Tom Jericho.

      Supprimer
  33. Lepen ressemble en qq sorte aux intégristes religieux. Une quête de la virginité a tout prix
    Demain on ne dira plus torture mais interrogatoire
    Demain on ne dira plus agression d une femme mais débat politique
    Demain on ne dira plus nazi mais bienfaiteurs de la patrie
    Elle veut mettre un tchador sur notre langue en bonne extremuste

    RépondreSupprimer
  34. La gestion calamiteuse du Maire ou plutôt de son DGS - qu'il persiste à maintenir
    à son poste - a contribué assurément à augmenter la montée du FN sur Hénin-Bt .
    Certes, Dalongeville a ruiné cette pauvre ville en y mettant la tête sous l'eau, mais
    le duo Binaisse-Thibaut l'y a maintenue durant ces quatre années de médiocrité
    et de scandales successifs .
    Georges Bouquillon avait compris depuis longtemps l'incompétence du DGS,
    masquée par du baratin et de la poudre aux yeux, et n'attendait qu'une décision
    du Maire :"virer cet imposteur le plus vite possible pour le remplacer par une
    pointure formée à cette grande responsabilité ". SI le Maire l'avait remplacé
    voilà deux ans, comme le voulait GB et les siens , nous ne serions pas dans
    un merdier pareil .Eugène Binaisse est entièrement responsable de ce fiasco,
    et, par la même occasion, s'est suicidé politiquement ." Jetez l'éponge, Mr le
    Maire " ! C'est le plus grand service que vous rendriez aux Héninois .

    RépondreSupprimer
  35. GB a certes raison sur le DGS mais pourquoi les 12 sont toujours là. Quand on est pas d'accord, on fait barrage ou on démissionne or là, ils ne sont pas d'accord mais ils restent et Mlle TROY passe toutes ses demandes (Commission culture maintenant car il n'y avait pas de directeur or il est là depuis 2 ans, fais le marché avec le Maire et il y a l'Escapade?). Le marché des copieur a été attribué à quelle entreprise proche de quel mouvement? Qu'ont fait les élus avec la candidature illicite de Joriatti ou du nouveau responsable des finances. Qu'ont ils fait au BM pour régler les problèmes ? Qu'ont ils fait pour que les agissements sur le personnel cessent? Alors, personne n'est dupe et chacun se tient. Au Conseil, il y a eut des aberrations que personne n'a vu : "Nos quartiers ont du talent" pour aider les jeunes en difficultés mais pas ceux qui sont héninois ou dans les services municipaux. Mr BINAISSE a bien qualifié son personnel d'incompétent. Il est temps que les CITOYENS reprennent le pouvoir. Réunir toutes les personnes qui veulent que Hénin redevienne un belle ville et là, il suffira de décider du candidat éventuel et non partir dune tête et faire une liste. Sortons des égos mais comment comprendre les électeurs qui en ont marre des parties mais qui veulent voter FN qui est un parti? Les gens râlent mais la seule alternative est la LIBERTE et l'intérêt général donc hors parti mais allons y au lieu de subir. Pour le Shannon c'est un pied de nez à l'histoire car ce café était un haut lieu raciste . Le patron n'avais pas hésité à tirer à balle réelle sur un jeune issu de l'immigration. C'est tout le paradoxe de cette ville prête à élire le FN et pourtant ouverte aux cultures. Je pense qu'il n'est pas trop tard pour agir si c n'est pas pour 2014 ce sera pour 2021. Enfin, le PS 62 n'a pas su s'ouvrir aux jeunes et à la diversité. Il est à bien des égards plus conservateur que l'UMP ou el FN. Bravo au PS 62. Au fait, ou sont les cadres ce week end comme tous les autres d'ailleurs. Un indigné héninois

    RépondreSupprimer
  36. . Et pourtant, je travaille chaque jour auprès d 'enfants et de familles en grande détresse

    Avant, après ou pendant vos commentaires sur différents blogs, vu le nombre on ne peut que s'imaginer la qualité du travail par rapport au profit, ça permet de se donner bonne conscience de se pourvoir d'humilité quand on en est dépourvu .
    Je vous laisse dans votre modestie et surestimer vos capacités je bosse le weekend pour le manque à gagner à hauteur de 7% qu'on retire sur ma mutuelle pour la CMU bien que mon fils sans emploi n'y a pas droit, son père gagne le SMIC mais de nuit pour s'en sortir , ce sacrifice familial ne permet pas de prestation social alors que les sans-papiers bénéficient d'un remboursement à 100% sans aucun ticket modérateur, pour l'ensemble de leurs soins médicaux : médecine d'urgence, soins liés à la grossesse, vaccinations, lunettes, frais dentaires, et même des cures thermales.
    Point de racisme mais d'injustice beaucoup d'injustice, le racisme c'est le gouvernement qui le crée en refusant au français ce qui est permis aux étrangers .
    Bonne journée Mary.... sur vos blogs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas qu'il était interdit d'intervenir sur plusieurs blogs! Voyez-vous, je suis libre et c'est ainsi.Vous ne me connaissez pas mais mes écrits vous indisposent. Ne les lisez pas, tout simplement.
      Mais avant, j'ai très envie moi de vous répondre...
      Dans CMU, il y a universel.C'est la loi, c'est ainsi et je l'approuve. Laisseriez-vous une personne mourir dans la rue? Je suis septique quand au remboursement d'une cure thermale pour un sans papiers. Si déjà les soins dentaires dont je parlais étaient assurés! Car voyez-vous Madame, les étrangers qui travaillent en France ne font pas valoir leurs droits ( illettrisme, isolement), payent des impôts et rapportent de l'argent à la France . C'est ainsi aussi! .Les " étrangers" rapportent plus à la France qu'ils ne coûtent.
      Ce qui me choque beaucoup plus, est en effet, le remboursement des frais thermaux à des personnes très à l'aise financièrement ( j'étais aussi favorable au versement des allocations familiales sous condition de ressources.Trouvez-vous normal que celles-ci soient versées à des foyers fiscaux de 10 000 euros mensuels et plus? Madame Bettencourt a bénéficié des allocations familiales!)
      Madame, je ne comprends pas. Pour bénéficier de la CMU, le plafond ( trop bas évidemment) est de 648 euros mensuels. Quel est le statut exact de votre fils? .
      Madame, ne vous trompez pas de combat, ce ne sont pas les étrangers responsables de votre situation.

      Supprimer

  37. "1) La France accueille «la misère du monde» :


    FAUX - Pour démonter cette idée reçue, l’économiste Mouhoub El Mouhoub s’appuie sur le taux d’expatriation, qui mesure la part des expatriés d’un pays par rapport à sa population. Et il montre que plus un pays est pauvre, plus son taux d’expatriation est bas, c’est à dire que peu de ses citoyens migrent vers l’étranger. Lle coût d’une migration est en fait si élevé que seuls les plus aisés peuvent se le permettre.

    De même, à l'échelle d’un pays, ce sont les plus qualifiés qui émigrent. Et la part de migrants qualifiés est même croissante note le rapport, qui révèle par exemple que les migrants d’origine subsaharienne ont en moyenne un niveau d’instruction supérieur aux personnes vivant en France métropolitaine. Ce qui peut par contre avoir des conséquences dramatiques dans les pays d’origine, comme la fuite des cerveaux. Ainsi, plus de 80% des personnes qualifiées d'Haïti quittent leur pays d'origine.

    2) Les immigrés coûtent cher parce qu’ils reçoivent plus d’aides sociales :

    FAUX - Il est vrai que les immigrés ont un taux de chômage plus élevé que la moyenne. Et ceux qui travaillent ont un salaire moins élevé que celui des natifs. Les allocations chômage versées aux immigrés sont donc plus importantes que les sommes cotisées par ces derniers. Mais l’économiste Lionel Ragot rappelle les immigrés sont majoritairement des actifs, entre 25 et 50 ans. Ils sont donc très nombreux à cotiser pour la retraite, alors qu'ils sont très peu à percevoir une pension. Par ailleurs, ils font peu valoir leur droit en matière de santé alors qu'ils y cotisent également. Or les dépenses sociales pour la santé et les retraites représentent des montants bien plus importants que les prestations liées au chômage en France. Au final, «la contribution aux budgets publics des immigrés est donc positive» et s’élève à 12 milliards d’euros. Soit 2.250 euros par personne immigrée, contre 1.500 euros pour les natifs.

    3) Les immigrés prennent les emplois des natifs :

    FAUX – Même s’ils sont actifs pour la plupart, les immigrés ne privent pas les natifs en occupant un emploi. En effet le volume d’emploi n’est pas figé et toute arrivée de population immigrée, qui sont de nouveaux consommateurs, créé automatiquement de nouveaux emplois. Par ailleurs, les migrants sont plus nombreux à accepter des professions délaissées par les natifs. L’arrivée d'immigrés peut par contre tirer les salaires vers le bas à court terme, de l’ordre de 0,04 à 0,18% par tranche de 50.000 personnes arrivées.

    4) L’immigration choisie est meilleure pour l’économie que l'immigration non sélective :

    VRAI ET FAUX – A cause du vieillissement de la population, il y aura de moins en moins d’actifs par rapport aux nombre de retraités en France. A l’horizon 2050, le financement des retraites devrait coûter 3% de PIB supplémentaire par raport aux dépenses actuelles, comme l'a calculé le COR (Conseil d’orientation des retraites) avec une immigration similaire à celle d’aujourd’hui.

    Lionel Ragot a calculé l’influence de différentes stratégies d’immigration sur ce ratio.Sans plus aucune immigration, il faudrait 4,3% de PIB supplémentaire par rapport à aujourd’hui pour financer la protection sociale, soit 1,3% de plus qu'en maintenant la même politique migraotire. A l’inverse, il faudrait 0,6% de PIB de moins qu’aujourd’hui si l’on choisit d'autoriser une immigration plus importante (de l’ordre de 100.000 personnes par an). Et même 1,2% de PIB en moins si ces 100.000 personnes sont «choisies» pour leur haut niveau de formation: elles cotiseraient en effet davantage grâce à leurs hauts salaires. L’immigration choisie est donc positive à court terme."-20 Minutes.fr

    Mais, à long terme, l’immigration choisie est plus coûteuse que l’immigration non sélective. En effet, les immigrés formés «ont une espérance de vie plus élevée et vont toucher une retraite et bénéficier de prestations maladie plus importantes», précise le rapport."

    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  38. Les étrangers, toujours le même un bouc émissaire, hélas, voilà, la facilité, l'aisance, la peur de l'autre, sans aller lui parler et vice et versa.

    Et en France, la loi, ne veut pas que l'on assiste à une personne en danger, c'est la loi, voulez-vous enfreindre la loi Française?.................

    RépondreSupprimer
  39. Ca ressemble fortement à du racisme, en pointant du doigt " les étrangers,' dont est faîte la France entière, métissage, couples mixtes, italiens, polonais, portugais ect...
    Le racisme est un délit, donc veuillez ne pas trop jouer à ce jeu là.
    Néanmoins, je comprends votre détresse, le travail, votre fils, mais vous occultez la réalité économique, vous n'êtes en aucun cas, économiste, donc ne sombrez pas dans la haine Monsieur.
    Bonne soirée à vous, sachant que votre quotidien est difficile, tout comme le mien.
    Bonne nuit Mary et Monsieur.

    RépondreSupprimer