vendredi 22 mai 2015

Jusqu'où iront-ils ?

L'impuissance règne parmi tous ceux qui voient dans l'expansion du mouvement terroriste une menace pour la paix dans le monde. "Tous ceux" signifient bien le monde entier, sauf à parier que certains gouvernements n'attendent qu'un clin d’œil pour se montrer conciliants voire coopératifs...
Du côté occidental, le souvenir de certaines interventions (Libye, Irak...) ne laissent que de mauvais souvenirs. Les Russes et les Chinois se disent que, pendant ces offensives, les USA et leurs alliés ne se préoccupent pas d'eux...
Quand la Syrie et l'Irak seront tombés aux mains de Daech, et en attendant la prochaine cible, quelle réaction envisager ? Tout cela ne sent pas très bon... 



Les conséquences de la chute de Palmyre
Le Monde.fr | 22.05.2015
Les ruines romaines de la cité antique de Palmyre, en 2010.
Les ruines romaines de la cité antique de Palmyre, en 2010. MOHAMED AZAKIR / REUTERS

L’Etat islamique (EI) élargit sa zone d’influence. Le groupe djihadiste s’est emparé jeudi 21 mai de la ville de Palmyre en Syrie. La chute de cette cité vieille de plus de 2 000 ans fait craindre pour ses ruines inestimables classées au Patrimoine de l’humanité, mais elle représente également une victoire significative pour le groupe terroriste dans la région.

·         La totalité de la ville aux mains de l’EI
« Les combattants de l’EI sont dans toutes les parties de Palmyre », a affirmé jeudi l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Après être parvenues une première fois à repousser les djihadistes en dehors de la ville, à la fin de la semaine dernière, les forces du régime syrien ont battu en retraite, mercredi, quittant massivement la localité. Les insurgés en ont profité pour s’emparer de la base aérienne, de la prison et des bâtiments des services de sécurité syriens, d’après l’OSDH. Jeudi, les djihadistes ont pénétré sur le site archéologique de la ville.
Des photos de Palmyre diffusées par l’EI montrent des camions détruits de l’armée, des carcasses d’avions à l’aéroport militaire et des cadavres sur le bord de la route.
Dès jeudi, les djihadistes auraient procédé à de nouvelles exécutions, selon l’OSDH. Au moins 17 personnes ont été tuées, et certaines décapitées, venant alourdir le bilan de la bataille pour la ville qui avait déjà fait au moins 462 morts, dont de nombreux civils. Un grand nombre habitants ont fui vers les villes de Homs ou Damas.

·         L’EI contrôle la moitié du territoire syrien
Pour l’Etat islamique, il s’agit d’une conquête décisive. C’est la première ville d’importance (70 000 habitants, centre et périphérie confondus) qu’elle prend aux forces du président Bachar Al-Assad. En s’emparant de la ville et de la vaste région désertique qui l’entoure, l’organisation djihadiste peut désormais revendiquer le contrôle de la moitié de la Syrie et menace Homs, la troisième ville du pays, en guerre depuis 2011.
La cité de Palmyre est également un verrou stratégique pour l’EI, puisqu’elle ouvre sur le grand désert syrien. L’EI a d’ailleurs pris dans la soirée de jeudi le contrôle du dernier point de passage entre la Syrie et l’Irak, situé à 240 km de Palmyre, selon l’OSDH. Les forces gouvernementales syriennes se sont retirées du poste-frontière d’Al-Tan – désigné sous le nom d’Al-Oualid côté irakien – dans la province syrienne de Homs. Contacté par l’agence de presse Reuters, un djihadiste de l’EI a confirmé cette prise.

·         L’impuissance de la coalition internationale
Malgré une campagne aérienne lancée depuis 2014 par une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis pour contrer l’EI en Irak et en Syrie, les coups de force réalisés en huit jours par le groupe terroriste, à Ramadi, ville stratégique irakienne tombée dimanche, et à Palmyre, montrent les limites de cette stratégie.
Mardi, le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a tenté de relativiser les avancées consécutives et conséquentes de l’EI, en rappelant que M. Obama avait toujours expliqué que la lutte contre l’Etat islamique serait longue et qu’elle comporterait « des avancées » et « des reculs ».
Face aux percées inquiétantes de l’EI en Syrie comme en Irak, le gouvernement français a annoncé mercredi la tenue, le 2 juin, d’une réunion internationale à Paris. Selon une source diplomatique, vingt-quatre ministres ou représentants d’organisations mondiales y participeront, dont le secrétaire d’Etat américain, John Kerry.

30 commentaires:

  1. Comme pour les nazis, ont le fera la boulot trop tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le boulot, faite le à Hénin...

      Supprimer
    2. A hénin personne n'est mort de la main de ceux qui gouvernent.
      Personne n'a été violé à hénin par des hommes en arme qui se réclament d'une religion.
      Personne à hénin n'a eu de membre coupé par la haine.
      A hénin, personne ne tient en esclavage, ne décapite, ne lapide, les êtres humains.
      A hénin, il n'y a enfin pas de donneuses de leçon, de canari et autres qui croassent (paradoxe).
      Alors CE boulot comme tu dis, il ne se fera pas à hénin, car les 2 sujets ne peuvent se comparer.
      La médiocrité, c'est la facilité.
      C'est te voir associer 2 choses totalement différentes sans réfléchir.

      Supprimer
  2. Et là, on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à Hénin aussi, on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas...

      Supprimer
  3. Le vice-président et responsable des questions juridiques du Front national, Jean-François Jalkh, a été mis en examen le 19 mai dans l’enquête sur le financement de campagnes électorales du parti, ont révélé des sources judiciaires vendredi 22 mai.

    Jean-François Jalkh est poursuivi en tant que secrétaire général de Jeanne, le microparti de Marine Le Pen, qui fait déjà l’objet d’une mise en examen en tant que personne morale. Il est le premier haut cadre du FN à être inquiété dans cette affaire.

    Le député européen a été mis en examen pour escroqueries, abus de confiance et acceptation par un parti politique d’un financement provenant d’une personne morale, en l’occurrence la société de communication Riwal. Ces délits sont susceptibles d’avoir été commis lors des législatives de 2012.

    Lire le décryptage : Comprendre l’affaire qui menace le FN et Marine Le Pen

    Plusieurs personnalités du Front national sont soupçonnées d’avoir mis sur pied des montages frauduleux pour financer illégalement certaines campagnes. Les enquêteurs s’intéressent en particulier aux kits de campagne (tracts, affiches et sites Web ) fabriqués par Riwal et que les candidats voulant se présenter avec l’étiquette FN auraient été obligés d’acheter en échange de leur investiture – ce qui est interdit par le code électoral. Les kits, d’un coût unitaire de 16 650 euros, sont suspectés d’avoir été surfacturés aux candidats puis remboursés grâce au financement politique public. Le montage aurait profité à Jeanne, qui aurait joué les intermédiaires et bénéficié de marges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lien : http://abonnes.lemonde.fr/police-justice/article/2015/05/22/le-vice-president-du-front-national-mis-en-examen_4638736_1653578.html

      Supprimer
  4. Pour faire cesser le combat avec le Japon , des bombes atomiques tuèrent des millions de civils , mais le conflit prit fin . Si l'on pouvait aider les civils anti Daech à fuir et en finir avec ces fous par l'utilisation de ces bombes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut juste avoir le courage d"aller leur foutre sur la gueule sans se soucier du reste. En coalition mondiale.

      Supprimer
    2. Le véritable ennemi des homme est la-bas.

      Supprimer
    3. Les véritables ennemis de l'homme sont la misère, la corruption, l'exploitation des pays du sud, le chômage, l'ignorance. Vous pourrez tuer en masse, génocider, abattre, brûler... les conséquences, cela n'interrogera ni n'éliminera les causes. Et ces horreurs recommenceront. La-bas ou ici.

      "Il faut revenir à des prisons type Cayenne et aux travaux forcés ( entretien des forêts, travail dans les mines .... ) de Haut en Bas , des Gourvernants sans probité et escroc, d'abord, à la multitude ensuite, qui vit de larcins, vols, trafic de drogues , d'armes....."
      Propos de Jean François Jalkh, vice président et responsable des questions juridiques au FN...

      Jean-François Jalkh, FN, a été mis en examen pour escroqueries, abus de confiance et acceptation par un parti politique d'un financement provenant d'une personne morale... A Cayenne à casser des cailloux Jean François?

      Supprimer
    4. La religion est l'ennemi du savoir.

      Supprimer
    5. C'est dingue : on parle de Daesh, des massacres sans fin commis par cette assemblée de bandits, de terroristes, des destructions de trésors archéologiques bi-millénaires.....et on trouve le moyen une fois de plus de nommer le F.N ! C'est vraiment de l'obsession, à croire que la lutte contre ce parti politique est plus importante pour certain(e)s que l'effroyable état du monde actuel. :-(

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    7. Parce que FN et Daesh, s'entraident l'un l'autre.

      Supprimer
    8. Vous avez peur de la vérité AA.

      Supprimer
    9. Elle voit des nains partout. Non, elle voit le fn partout. Jusqu'en Irak et en Syrie. Pathétique !

      Supprimer
    10. 14 h41 , ce n'est pas de l'obsession , Daech et fn sont tous deux d'ignobles et horribles dangers pour la démocratie , la liberté . Il ne s'agit pas d'un slogan ,mais d'une pure vérité . De ou provient le fn , quelles sont ses origines , les bases de ses pensées ? Jouer les vierges effarouchées , faire semblant lors de cérémonies de respecter les déportés , De Gaule , les Juifs , et autres victimes du fascisme , alors que le parti vit de ces haines , est natif de ces haines , n'est que écran de fumée . Oui ,Daech et fn , mêmes méthodes , même horreur .

      Supprimer
    11. "Dans la foulée des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hypercacher une autre information était tombée. Elle affirmait que Claude Hermant, l’un des fondateurs de la Maison Flamande, ex-membre du DPS et très proche de Génération Identitaire, était mêlé à un trafic d’armes. Après un long silence des médias et des services de justice, nous en savons plus depuis quelques jours. Ce dernier serait, selon les journalistes de la Voix du Nord, à la tête d’un important trafic d’armes qui alimenterait la criminalité organisée et les terroristes de Daesh."
      C'est confirmé, l'extrême droite aime Daesh et Daesh aime l'extrême droite!

      Supprimer
    12. A 21h31 : c'est sûr, vous avez raison et c'est de notoriété publique : le F.N est un parti pro-musulman, proche du salafisme et du wahabbisme, qui verse régulièrement des sommes énormes à Daesh, qui envoie des jeunes Français faire le Dhihad en Syrie et en Irak, . En contrepartie, Daesh remercie le F.N en lui offrant des Kalachnikov et des œuvres d'art antiques volées à Mossoul et à Palmyre .
      Le F.N et Daesh ont d'ailleurs un autre point de convergence : l'un comme l'autre n'en ont rien à faire de la reine Zénobie ni de l'empereur Aurélien.

      Supprimer
    13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    14. L'islam est un prétexte détourné à des fins politiques et criminelles en Irak par une association de de malfaiteurs qui fait des affaires avec le commerce international et la finance du même nom, comme au Mali, sans lesquels il n'y aurait pas de bandes armées en Irak et en Syrie.

      L'islam n'a rien à voir là-dedans. Ce n'est qu'un vecteur de communication, du marketing politique, comme le FN quand il parle de la France et veut faire manger du porc aux musulmans. Daesh est aussi d'extrême droite.

      Quant aux populations du Golfe, les USA s'en inquiétaient beaucoup moins quand c'étaient eux qui les bombardaient. On ne se souvient pas non plus avoir entendu l'Europe protester contre ces crimes ni s'émouvoir des conséquences sanitaires dramatiques de la pollution que l'armée US a provoqué dans la région en usant abondamment de munitions à l'aluminium appauvri. Les habitants de tout le golfe persique souffrent de maladies provoquées par l'oxyde d'uranium US.

      Les voir revenir au prétexte de vous libérer de la merde qu'ils ont semé en violation du droit international peut engendrer une certaine perplexité.

      Supprimer
    15. 8H19 et stop à la confusion, musulmans, islamistes et djihadistes ne sont pas des synonymes!!! A dire et à redire... Entretenir la confusion, ça suffit.

      Supprimer
    16. à 8h45 : entretenir la confusion ? Mais c'est vous qui le faites en amalgamant Daesh et le F.N ! Vous pensez vraiment que le FN est pro-salafiste, pro-wahabbiste, qu'il donne de l'argent à Daesh, qu'il lui envoie des candidat(e)s au Djihad ? Et qu'en retour Daesh donne au FN les œuvres d'art antiques que cette organisation criminelle a volé dans la ville de Zénobie et au musée de Mossoul ? Et qu'elle envoie des armes au F.N ? Amalgame, vous avez dit ! ?

      Supprimer
    17. En parlant du musée de Mossoul... cherchez pas si loin, le même abruti, maire FN, peinturlure une fontaine et des wagons en bleu, blanc , rouge. Et puis , moins grave, un autre qui voit le Père Noël et les lutins en bleu marine! Oui, beaucoup de points communs. Et puis relisez le com de 6H37 plus attentivement!

      Supprimer
    18. Pathétique 08:33, aucun argument, aucune réponse aux arguments ou questions posés par les autres. Ta haine est égale à celle portée par le fn.

      Supprimer
    19. mais oui , mais oui, là, là, ça va aller 15H36!

      Supprimer

  5. Selon nos informations, le Parquet national financier a été saisi de l'enquête sur l'affaire des fonds suisses de Jean-Marie Le Pen. Outre le compte détenu par son majordome à la HSBC, et celui ouvert à l'UBS, dans les années 1980, Jany Paschos, l'actuelle épouse de Jean-Marie Le Pen, a détenu des avoirs au Crédit suisse jusqu’en 2008.

    RépondreSupprimer