jeudi 26 mars 2015

Quelques enseignements des départementales...

1- Je pense, malheureusement, que, contrairement à ce que l'on nous serine, depuis dimanche soir, le FN est bien le premier parti de France. Affirmer que c'est l'UMP, c'est de la mauvaise foi, le parti de Sarko étant associé à l'UDI et au Modem, dans la plupart des cas, et l'on ne peut mesurer le nombre de voix qui revient aux uns et aux autres; mais je pense que les 2 partis associés à l'UMP ont réalisé plus que le pourcentage que représente l'écart entre le bloc de droite et le FN (écart entre 3 et 6%, suivant le périmètre retenu), ce qui signifie que, si l'on pouvait déterminer le nombre de voix de l'UMP seule, ce dernier parti est sous les 25% du FN. Bien entendu, je ne me réjouis pas que le FN ait réalisé le plus haut score de cette élection. 


2- Et c'est avec plaisir, par contre, que j'ajoute aussitôt que la FN a échoué ou va échouer dans trois de ses objectifs :

- il n'a pas fait plus qu'aux européennes, et même s'il argue de 400 000 voix supplémentaires, c'est bien parce que la participation aux élections de dimanche dernier fut de beaucoup supérieure. En pourcentage, c'est pratiquement équivalent.
- les sondages plaçaient le FN à plus de 30% et le FN y croyait dur comme fer. La vérité est qu'il réalisa plus de 5 points de moins pour rester à son étiage des européennes
- on peut, sauf événement imprévisible, dire aujourd'hui, que le FN ne gagnera pas les élections régionales dans la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Le tableau que j'ai publié hier (http://alpernalain.blogspot.fr/2015/03/departementales-dans-le-nord-resultats.html) est éloquent. Il signifie que les partis de gauche, en tête, au total, d'après le vote de dimanche, doivent partir unis : vu l'échec de ces départementales, ils y seront contraints. De plus, il est fort probable que M. Le Pen ne se présentera pas à un scrutin qu'elle peut perdre et obérer ainsi sa candidature aux présidentielles qui auront lieu 15 mois après les Régionales : de ce fait, la visibilité du candidat qui conduira la liste, à sa place, sera moins grande et probablement moins crédible. Enfin, la participation plus importante lors d'élections régionales joue en faveur des listes non-frontistes, le FN disposant de moins de réserves de voix dans un second tour, ses électeurs se mobilisant plus que les autres lors des premiers tours.
Le score de 25% réalisé dans 2 élections successives, par le FN,  montre bien les limites du vote en sa faveur et les élections présidentielles précédentes prouvent bien, sauf en 2002, qu'il faut réaliser plus que cela pour être en mesure de figurer parmi les 2 candidats du second tour. En admettant que MLP soit quand même présente à ce second tour, ses réserves de voix sont, je le répète, moindres que celles de ses adversaires potentiels


3- Je n'ignore pourtant pas que la décision de Sarkozy, celle du ni-ni, dimanche soir dernier, aura des répercussions sur les élections suivantes. Ayant décidé que le parti politique, dont il est le président, ne soutiendrait, dans les duels de dimanche prochain, ni le FN, ni la gauche, il se heurte à une résistance, sur le terrain, de la part de ses alliés de l'UDI et du Modem, et également à l'intérieur de son propre parti. Nombreux sont les candidats de droite battus ou qui se sont retirés à l'issue du scrutin de dimanche dernier, qui ont appelé à voter pour le candidat de gauche restant en lice, ou de façon explicite à "battre le candidat FN". 

On ne sait pas si N. Sarkozy sera candidat en 2017 : des affaires judiciaires sont en cours (dont la redoutable Bygmalion), et il n'est pas sûr que, dans une primaire ouverte, il sorte vainqueur de ces éliminatoires, beaucoup d'électeurs de droite n'ayant toujours pas digéré le mandat désastreux 2007/2012 ainsi que l'arrogance de celui qui l'a exercé. S'il était, de nouveau, candidat de la droite et participait au second tour en 2017, beaucoup d'électeurs de gauche se souviendront du ni-ni actuel, alors que eux ont voté Chirac en 2002 contre JM Le Pen, et qu'ils voteront dimanche pour un candidat de droite. Et c'est ainsi que l'hypothèse précédente d'une défaite de M. Le Pen pourrait être remise en cause si Sarkozy était le candidat de la droite aux présidentielles ! Non, NS n'est pas un "rempart" contre le FN. Il est un maillon faible !

32 commentaires:

  1. D'accord avec vous N.Sarkozy n'est pas un rempart contre le FN mais il faut admettre qu'en offre politique il n'y a pas de rempart et c'est là tout le problème.Je reste persuadé que seul un fort mouvement social qui bouscule toutes les forces politiques et la solution.Le FN est contre le système qu'il dit mais il n'a jamais prononcé le mot "capitalisme". L'histoire ne se répète pas mais elle nous a enseigné que s'est toujours la résistance populaire qui a mis en échec le fascisme et non les urnes.

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi Alain, c'est ce que j' avais laissé sous entendre le 23 Mars. la politique de l'autruche est ridicule.
    Blog Citoyen:
    Les faits sont là, on pourra spéculer sur la participation, on pourra dire, comme d' habitude qu'une élection n'est pas l'autre etc, on pourra se consoler en disant que nationalement le FN n'est pas le premier parti de France ( Ce qui est d'ailleurs discutable, car le bloc UMP UDI comprend deux partis), la triste réalité s'impose à nous et nous devrons en tirer des leçons

    RépondreSupprimer
  3. D.N. persiste et signe.je viens de recevoir le nouveau tract .cela ne le gêne pas d'être avec Michel Petit,président du groupe de droite du département,Urbaniak du modem,sabine van heghe du M.R.C.,la grande amie de son grand ami Aexandre qui a soutenu son grand copain Dalongeville,de tous les maires socialistes de la 11 e circonscription,que lui et le P.C. incendient quotidiennement , l'honnête Dagbert,la L.D.H qui comme chacun le sait ne fait pas de politique.quelle belle brochette !!!
    ha ,mais bon sang,mais c'est bien sûr,il va tous les combattre de l'intérieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui d'accord dans l'ensemble. Mais la culpabilité n'est pas contagieuse. Alexandre a touché Dalongeville, Van Heghe a touché Alexandre donc elle est complice de Dalongeville... Du calme !
      Ps: J'ai plusieurs fois dit bonjour à Dalongeville, faîtes attention à vous, je risque de vous contaminer ;)
      Pour le reste je suis d'accord

      Supprimer
    2. briois et un conseiller municipal nouveau et très très proche de dalongeville, quelle belle brochette!

      Supprimer
    3. La parole fait tourner la girouette, l'action l'immobilise.
      Jules Renard.

      Supprimer
    4. Oui et ça tourne à HBT, faute de programme et d'action de l'extrême droite. Et ça va tourner de plus en plus. Après Carnaval, remarquez, il y a les feux de la Saint Jean!

      Supprimer
    5. 22:04 parlait du résistant de l'intérieur. Faut toujours que tu ramène tout à ton FN. Tu fais comme les journalistes à sensation, tu joue sur l'émotion, la peur, l'hystérie. Avec le résultat qu'on connait.

      Supprimer
    6. Tu fais comme le fn tu joues sur l'émotion , la peur, l'hystérie. Tu mens, tu insultes, tu n'as pas de programme que celui de tes déséquilibres et de tes haines. Leds résultats que l'on connait nous mènerons à la guerre et à la faillite. C'est tout ce que les extrêmes droites ont pu produire.

      Supprimer
    7. Tu as tout à fait raison. Et c'est pour ça que je t'en veut de les mener si haut.

      Supprimer
    8. C'est celaaaaaa oui

      Supprimer
  4. on peut, sauf événement imprévisible, dire aujourd'hui, que le FN ne gagnera pas les élections régionales dans la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Le tableau que j'ai publié hier .

    La méthode Coué n'a jamais fait avancer le schmilblick, et les événements imprévisibles pourraient bien se produire dés dimanche soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un incendie...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  5. On comptera déjà les points dimanche ! On sait quelle crédibilité accorder aux paroles alambiquées de la gôôche ,et de leurs prédictions quotidiennes.

    RépondreSupprimer
  6. On sait quelle crédibilité accorder aux paroles trompeuses des extrémistes de droioioioite non républicaine, anti démocrate, raciste et homophobe aux promesses démentes et dangereuses.. D'ailleurs non , pas tout à fait le programme est tenu secret!En 2015, ça vote pour un programme tenu secret... Lamentable. Pauvre France!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu l aimes pas rien ne t oblige à y rester

      Supprimer
    2. Je l'aime mais sans le parti d'extrême droite qui la salit .

      Supprimer
  7. « Si vous trouvez que les gens qui ont le RSA sont des assistés, démissionnez et vivez avec 470 € par mois, vous aurez autant de chance qu’eux. »
    Jean Rochefort.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. Après les cochons.
    Pourquoi le parti d'extrême droite progresse un peu dans les campagnes?
    Parce que même les vaches ne veulent pas que des dromadaires viennent brouter leur luzerne.
    Pauvre France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah l'humour de base.

      Supprimer
    2. 14 h 38 , vous c'est l'humour de bouse !

      Supprimer
    3. du purin extrême droite.

      Supprimer
    4. Fange, purin, cochons, étrons, etc... sont les mots que vous employez tous les jours sur ce blog. AA laisse passer, il fait presque du EB qui n'écoute pas, vampirisé par son DGS nantais. Souhaitons pour eux deux que les personnes concernées par ces différentes insultes ne portent tout ceci en justice !

      Supprimer
  10. Très en "formes" la beigneux ( c'est bien la copine de brice) sur le marché aux côtés de faicon... ah les clowns.

    RépondreSupprimer
  11. et ceux qui fricotent avec le ps qui a soutenu gg l ex équipe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et le fn qui fricote avec gg...

      Supprimer
  12. En attendant, le véritable "maillon faible", c'est François Hollande !

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai remarqué , en lisant mon excellent quotidien que lors de ces deux dernières élections , municipales et celles ci qu'aucun incendie de voiture n'était cité ! Bizarre , bizarre , oui j'ai dit bizarre cher cousin ! Ni avant , ni après , jez dit toujours birarre cher cousin !

    RépondreSupprimer