dimanche 22 mars 2015

Rétro : quelques mois avant une défaite annoncée (13)



lundi 24 juin 2013


Conseil municipal du 24 juin 2013 



2h30 de conseil municipal dont nous commenterons les débats par une petite note d'ambiance...
Nous reviendrons demain sur le compte administratif et certaines délibérations.

1- Un maire et un leader d'opposition médiocres, tous les deux, dans leurs réparties et leurs interventions. Des allusions de l'un (Saint-Vincent de Paul) et de l'autre (la gare TER pour Briois) du niveau des disputes dans la cour d'école ("Tu vas voir ce que tu vas voir"). Quelques phrases saisies au vol, pour montrer cette médiocrité :
E. Binaisse (pas toujours des binaissades...) :
- "La presse étant là, nous pouvons commencer..."
- "Passionnant ce discours entre voisins" (FN et minorité de la majorité au sujet d'une intervention de Mme Daussin. Voir ci-dessous)
- "Un rapprochement des 2 oppositions ? (les mêmes, au sujet du Cèdre bleu).
-  A S. Briois : "Vous êtes un rigolo". Quelques minutes plus tard, il fustigeait (à juste titre, certes) Briois pour "ses calomnies et son manque de respect".
- "Il y a quand même de jolis moments dans la majorité".
- "Je vous remercie de votre confiance, M. Bouquillon" . Ce n'était pas ironique et le maire s'aperçu de l'ambiguïté de ses propos quand survint un éclat de rire généralisé...
- "Je suis fier d'avoir été professeur, très fier". 

S. Briois :
- au maire :"on peut vous plumer sans que vous bronchiez".
- " des calculs légaux"...
- au maire : "vous êtes un Dalongeville au rabais".

2- Un groupe des 12 "accrocheur"
Une intervention liminaire de Madame Daussin, présidente, mit les choses au point, en rappelant que les promesses faites par le maire de pratiquer la concertation restèrent rapidement lettre morte, notamment sur les projets annoncés par le maire (Cèdre bleu, îlot Carnot...) qui n'ont pas fait l'objet de discussion entre élus majoritaires... De même, JM Bureau fit observer, à 2 reprises, que ses remarques adoptées en commission n'avaient pas été prises en compte.

3- Un gag a confirmé l'incompétence des uns et des autres, puisque personne ne remarqua ce qui s'est réellement passé ! 
Au sujet d'une délibération concernant la répartition des délégués des communes à la CAHC (nous en reparlerons demain), le FN manifesta son désaccord en proposant un amendement à la délibération, qui, en fait, réduisait à néant une décision unanime du bureau communautaire... Suspension de séance demandée par le maire pour savoir quelle attitude prendre sur cet amendement.
Les élus reviennent et le maire annonce que la majorité s'abstient sur ledit amendement et l'opposition vote pour, évidemment. Ce qui signifie que l'amendement est adopté, une majorité relative suffisant, et modifie, donc, la délibération que le maire aurait dû faire voter dans la foulée... Mais il la reporte à la prochaine séance, pensant que l'amendement avait été repoussé... Cela signifie donc qu'au prochain conseil municipal, le FN, qui ne s'est rendu compte de rien sur le moment, exige, alors, que la délibération ainsi modifiée soit soumise au vote. Elle ne sera pas adoptée, n'en doutons pas et devra être proposée, une nouvelle fois, lors d'un conseil suivant, mais... il fallait qu'elle soit votée... avant le 30 juin 2013 et vu le couac ... Bon, HB sera peut-être sauvée par les 13 autres communes qui voteraient la délibération, la loi prévoyant qu'une majorité renforcée peut faire adopter cette nouvelle répartition (soit 2/3 des communes représentants la moitié de la population totale ou inversement)...
On se doit de supposer que le maire s'est trompé en annonçant que ses troupes s'abstenaient alors qu'elles auraient dû voter contre. La délibération aurait pu être ainsi votée sur le champ...  Quelle erreur, quand même, d'avoir géré ainsi cette situation...
Pauvre Hénin...

49 commentaires:

  1. Briois est -il toujours le mandataire financier de ce parti? Il serait temps qu'il apporte des éclaircissements sur cette question, pour rassurer ses électeurs.

    "Depuis l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du FN, Jeanne, un "micro-parti" créé en 2010, a un rôle de premier plan dans le financement des campagnes frontistes. Et parfois ce rôle se dédouble, ce qui intrigue les enquêteurs.
    Ainsi, lors des dernières législatives, la structure prêtait de l'argent avec 6-7% d'intérêts à une grande majorité des 577 candidats FN, tout en leur fournissant elle-même des kits de campagne (photo, tracts, etc.) fabriqués par Riwal à environ 16.000 euros.
    Les enquêteurs se demandent si ce système a pu permettre des surfacturations au préjudice final de l?État, qui rembourse les frais de campagne, et si les comptes de campagne n'ont pas été établis de manière frauduleuse."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Quelle source? Vous n'êtes pas étouffée par l'éthique...

      Supprimer
    3. Pourquoi avez vous supprimé mon commmentaire, Alain, je demandais juste les sources

      Supprimer
    4. Les sources? De multiples... tapez "détournement de fonds publics micro parti Jeanne" et vous aurez ces mêmes infos...

      Supprimer
  2. Les tac-tac-tactiques minables de l'extrême droite pour diviser et répandre la haine.

    "Un ancien militant d’un groupuscule français d’extrême-droite raconte les techniques utilisées pour influencer l’opinion, accuser les étrangers de tous les maux et «réveiller les consciences nationales».

    Damien (prénom d’emprunt car sinon «il est évident qu’il y aurait des représailles contre moi») a été un membre actif d’Unité Radicale (UR), un mouvement d’extrême-droite français, dans le département de l’Aude.

    Dans une interview édifiante accordée au quotidien régional Midi Libre (à lire intégralement ici), il raconte comment il s’est rapproché de ce milieu clairement raciste et les moyens qu’il utilisait pour rallier une large opinion publique aux idées nationalistes extrêmes.

    «On partait du principe que notre rôle était de “réveiller les consciences nationales”, de dire la vérité aux Français, qui étaient anesthésiés par les politiques et les médias. Nous considérions que les médias mentaient tous, que nous vivions dans un État “ripoublicain”, corrompu par des élites mondialistes, que la race blanche était en danger, tout ça. Et comme on était peu nombreux, on a surtout utilisé internet. C’était pratique pour faire passer nos messages, et ça ne coûtait pas d’argent.»

    Inspiré par les fascicules de formation du FN

    Une des techniques de propagande utilisée consistait à coloniser les forums des sites d’information généraliste et d’y instiller la haine des étrangers.

    «Tout était assez codifié. Il fallait en priorité “squatter” les sites d’information générale à la recherche de toutes les informations «raciales» possibles. Monter en épingle les fais divers lorsqu’ils concernaient des étrangers, quitte à les faire “mousser” sur Facebook ou sur les forums. »

    Des grosses ficelles mais tirées avec un minimum de subtilité afin de ne pas faire fuir ceux qui n’adhèrent pas pleinement à ces idées ou ne pas se faire censurer : «[…]. Ne jamais parler des Arabes et des Blancs en tant que tel, mais reprendre des thèmes “humanistes” en parlant par exemple des “nantis antiracistes et mondialistes qui cherchent à écraser les pauvres qui supportent le racisme antiblanc”.»

    Des techniques usitées par d’autres groupes d’extrême-droite et même par le FN, assure le jeune homme repenti : « Je sais qu’au Bloc identitaire et au FN ils ont des méthodes analogues, l’essentiel de celles que nous utilisions venait d’ailleurs de leurs fascicules de formation des militants.»

    Il suffit de prendre un pseudo musulman et lancer des insultes aux Français

    Une autre technique régulièrement utilisée par les membres du groupuscule consistait à utiliser un pseudonyme musulman sur les forums et à lancer des insultes aux rançais.
    «En prônant une République islamiste à Paris ou ce genre de choses. C’est très gros mais ça marche à chaque fois.»

    Outre alimenter la haine de l’autre, l’objectif de ces plans com’était aussi de recruter de nouveaux adhérents.

    «Comme les gens répètent le même discours que nous, mais sans précautions oratoires, leurs commentaires sont censurés par les journaux “sérieux”. Il est alors extrêmement facile de les épauler en critiquant la scandaleuse censure dont font l’objet ceux qui pensent comme nous, et à parler d’une collusion entre les médias et les “antifrançais”.»

    Aujourd’hui, le jeune homme qui termine un master à Montpellier porte un regard lucide sur cette époque et son attitude : «Moi et les autres on s’est laissé avoir. Il n’y avait pas de travail dans le village, on était désœuvré, on avait l’impression d’être inutile et rejetés par la société. D’ailleurs il ne se passait jamais rien chez nous en terme de délinquance, et les seuls étrangers étaient les fils de réfugiés espagnols.»

    Son regard sur la société et les étrangers a changé aussi : «pendant des années, j’ai contribué à créer l’écran de fumée qui protège ceux contre lesquels je me battais vraiment au fond de mon cœur : les profiteurs.»

    A.W.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les sources svp. AW c'est insuffisant

      Supprimer
    2. Cherche, cherche

      Supprimer
  3. Revalorisation des petites retraites de 40 euros annuels annoncée la semaine dernière, et aujourd'hui le gouvernement annonce que les minima sociaux pour les familles monoparentales et nombreuses à faibles revenus seront « nettement » revalorisés à compter du 1er avril.
    Quel enfumage, juste avant les élections comme par hasard !!
    Quand aux autres, continuez à aller travailler sans revalorisation de vos salaires.....

    RépondreSupprimer
  4. Bravo les socialistes. Justes mesures. Félicitations!

    RépondreSupprimer
  5. Grâce a vous Alain je viens de déposer mon bulletin FN , merci sans votre blog sans doute je ne l aurai pas fait.A demain pour ´voir vos gueules déconfites, bonne soirée lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Menteur! Vous auriez voté FN de toute façon...

      Supprimer
    2. 13h14 est sans doute un menteur qui veut provoquer. Mais le problème c'est que c'est l'arbre qui cache la forêt, car ce qu'il dit est probablement vrai : plus d'un indécis lecteur de ce blog a voté FN à cause du sectarisme, des mensonges et de la morgue. C'est mon avis.

      Supprimer
    3. Nos" gueules déconfites " , quel est donc votre niveau de démocratie , il y a le ruisseau , mais en dessous qui a t il ? vous êtes 13 h 14 qu'un pauvre bonhomme , cerveau laminé , tritesse et désolation !

      Supprimer
    4. Il y avait parait il des danseuses Brésiliennes ; qu'importe , elles étaient mignonnes , je peux donc vous assurer que la grosse blonde ne dansait pas sur la chaussée .On aurait pu rire mais ... Plus sérieux concernant ce carnaval , je ne suis pas , loin de là fan de ces spectacles mais , je respecte , si d'autres aiment pourquoi pas , il faut le plus souvent d'ailleurs essayer de s'amuser et moi le premier à déplacé mon vehicule pour laisser ce défilé se faire .Mais ce fut franchement le délire car à 14 h 30 , boulevard G péri , de Gaule circulaient encore à grande vitesses moults véhicules profitant de l'absence des autres . pour la sécurité , zéro , grand zéro car si l'on fait confiance aux organisateurs on se fait " envoler " vite fait !

      Supprimer
    5. Ahahahahah! 13H14, le gros mytho! Il est comme ses maîtres, il ne supporte aucune opposition... Bien dégagé derrière les oreilles. Continuez Alain!

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  6. Pour en revenir à votre rétro, le résumé sera simple : Dalongeville a mis la tête sous
    l'eau à cette pauvre ville pendant toute la durée de son mandat, mais le binôme de
    super-incompétents Binaisse/Thibaut l'y aura maintenue jusqu'à leur pitoyable
    défaite . Et de rappeler aussi la plus grosse connerie de ces tristes sires de ne pas
    avoir renégocié les emprunts toxiques au moment opportun alors qu'une excellente
    proposition ( 5,70% ) leur fut soumise . Aujourd'hui le taux est à presque 20% !!!
    Merci les pieds nickelés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le FN qui critiquait la passivité de la majorité précédente, sur les emprunts toxiques, n'a pas fait mieux, alors que jusqu'à janvier 2015, on pouvait encore limiter les dégâts... mais les rodomontades ont encore fait flop...

      Supprimer
    2. Merci les pieds nickelés de la majorité FN... Payés à rien faire!

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer