jeudi 9 janvier 2014

Du menu fretin en attendant le déballage final !


Ainsi donc, après 29 heures de garde à vue, JP Kucheida a été mis en examen pour corruption et abus de biens sociaux.
Quelques remarques préalables s'imposent avant tout commentaire politique :
- comme le rappelait un lecteur du présent blog, j'avais dévoilé, dès 2011, cette histoire de la carte de bleue de la Soginorpa, utilisée frauduleusement par JPK et pour laquelle il a été condamné pour abus de biens sociaux. Cela n'était rien, pour moi, par rapport à ce que les rapports de la CRC avaient décelé et rien par rapport à ce que j'avais pu savoir du fonctionnement de l'entreprise. Il semblerait que tout cela, pour le moment, n'ait pas été mis à la charge de JPK.
- "mise en examen" ne signifie pas culpabilité, bien entendu. Mais l'on doit observer que si le juge a décidé de la mise en examen de cet homme aussi important (ancien député-maire, Président de l'Agglo Lens-Liévin, etc), c'est que les charges doivent être étayées, car il ne s'agit pas pour la justice de commettre d'impair, notamment dans cette période préélectorale...
- Sur le fond de l'affaire, on sait que la mise en examen intervient pour des faits apparemment anodins. JPK a fait faire des travaux dans sa maison et l'on soupçonne qu'il y ait eu des contre-parties. La facture des travaux a-t-elle été minorée, ce qui n'aurait rien de répréhensible sauf que les 2 entreprises concernées, Houziaux, spécialisée dans l'électricité, et EBTM (Président : M. Patrice Chrétien), entreprise de bâtiment et de BTP, située à Harnes, sont connues dans le secteur et titulaires de nombreux marchés, notamment avec des entités dont JPK est ou fut à la tête... Or MM Chrétien et Houziaux ont été en garde à vue et également mis en examen, hier. Le directeur technique des travaux de la ville de Harnes, ancien directeur technique des travaux à Hénin-Beaumont, sous Dalongeville, a également été mis en examen. Je n'ajouterai rien sur ces personnes, mais sachons que M. Grassart a laissé à HB une réputation sulfureuse... A ce sujet, je mets en garde ceux qui laisseront des commentaires sous ce post, notamment concernant M. Grassart, qu'ils feront l'objet d'une attention particulière, quant à la teneur de leurs écrits (libres à eux de laisser leurs coordonnées s'ils souhaitent être lus).

Sur le plan politique :
- il est à noter que la mise en examen de JPK ne semble pas concerner le financement du PS62. Il y aura probablement d'autres poursuites sur le sujet car je ne vois pas comment les dossiers emportés par la PJ, lors de sa venue à la Soginorpa, ne seront pas exploités. Difficile également d'ignorer l'argent trouvé dans le coffre du bureau de Dalongeville, ni la cagnotte en espèces de la section socialiste de Liévin. Mais, une nouvelle fois, la Fédé 62 du PS est montrée du doigt. On notera d'ailleurs que le collectif intérimaire mis en place, dans le Pas-de-Calais, par le PS Solférino, n'a pas été remplacé par les structures prévues par les statuts. On doit trembler au PS national, dans l'attente des évènements...
- G. Dalongeville, condamné à 3 ans de prison ferme pour des faits de corruption (et ayant fait appel), candidat, malgré tout, à la mairie de Hénin (!), pensait que cette affaire allait l'aider : il n'en est rien et je pense même qu'il doit également se poser des questions sur les suites que la justice donnera à un éventuel financement du parti (et notamment sur l'enveloppe, contenant des billets, portant ses empreintes et retrouvé dans son coffre), car, en tant que maire, il ne peut pas ne pas avoir été concerné de près ou de loin !
- Le PS, rappelons-le, a exclu JPK qui s'était présenté comme dissident aux législatives. Il a fait preuve de mansuétude (de faiblesse, dirons-nous) en ne sanctionnant pas (malgré des intentions clairement exprimées) ceux qui avaient publiquement soutenu, par défi, le soldat Kucheida. Il s'agissait (excusez du peu) de Percheron, Mellick, Duriez... Jusqu'où ira le PS dans son suicide politique? On avait pourtant suggéré qu'il fasse table rase et reconstruise, sur de nouvelles bases, un nouveau parti socialiste. En mars, on constatera l'étendue des dégâts (avec notamment la perte planifiée d'HB, sujet à approfondir...)...
- Aujourd'hui, on ne voit pas comment JPK pourrait se maintenir à la tête de l'Agglo (la CALL).  Comme il ne sera pas sur la liste Duporge aux municipales à Liévin, il ne pourra, de toutes les façons, plus être membre de cette intercommunalité (une des plus importantes de France), à partir d'avril prochain. On attend donc sa démission...
Démission qui a déjà été demandée par G. Delcourt, qui, depuis juin dernier, n'attend que cela, lui qui avait démissionné de sa fonction de maire de Lens, pour, tel le renard de la fable, attendre que JPK tombe pour récupérer la présidence de la collectivité dont il est 1er vice-président. Qui soutiendra Delcourt dans cette revendication ? Gageons que les maires des communes concernées, tous redevables de quelque chose à Kuch, tourneront leur regard ailleurs... On entendra : "attendons avril" ou "il est présumé innocent" pour masquer leur couardise... Eux aussi doivent trembler que JPK ne révèle des dossiers compromettants.

Je pense donc que l'affaire de  la carte bleue et celle des travaux effectués chez JPK ne sont que des hors d’œuvre, point de départ du dévidage final qui concernera la Soginorpa (avec beaucoup de dossiers connexes : Adevia, Centrale Foncière, etc) et le PS... Patience, patience ! Le puzzle est en cours de construction et nous n'en sommes qu'au menu fretin...

64 commentaires:

  1. "Sur le fond de l'affaire, on sait que la mise en examen intervient pour des faits apparemment anodins. JPK a fait faire des travaux dans sa maison et l'on soupçonne qu'il y ait eu des contre-parties"....
    Avec tout le respect que je vous dois monsieur alpern, des gens travaillent pendant 20 ou 30 ans pour se payer une petite maison modeste, paient leurs impôts locaux, et ne voient pas le bout du tunnel...
    Dans le bassin minier, ce ne sont pas des faits anodins, alors que 20 à 30 % de la population vit sous le seuil de pauvreté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlais des travaux uniquement.
      De plus, par rapport au reste des affaires qui vont arriver, cela ne représente pas grand chose...
      Pour vous ou moi, cela représente certainement beaucoup...

      Supprimer
    2. les petits travaux de jpk, c'est quand meme 160.000EUROS!

      Supprimer
    3. c'est le prix d'une belle maison!

      Supprimer
  2. Pour info, M.Delcourt, n'est plus 1er VP de la CALL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui 14.04, attendre dans l'ombre et n'en resurgir qu'une fois les municipales finies, voilà le fin du fin.
      Delcourt sait qu'il ne "repasserait" pas à Lens.
      Donc se contenter d'une "modeste" place de conseiller municipal pour, le moment venu, fondre sur l'intercommunalité et ses déclinaisons...
      Pour l'instant, il n'est que la "virgo intacta" qui réclame la tête de jpk.
      Un rôle aux accents tragiques sublimes - et tellement édifiant!

      Supprimer
  3. et pas de calais habitat, ou jpk a regne en maitre pendant plus de 30 ans!!!!!!!!!!!!!!! et qui fait l'objet d'une enquete du procureur pour les marches publics depuis mi 2013....

    RépondreSupprimer
  4. En toute logique, la justice devrait se pencher également sur Catherine Génisson et Laurent Duporge et leurs rapports avec la fédération PS du Pas-de-Calais ainsi que le fonctionnement de la section PS de Liévin.
    Qu'en pensez-vous M. Alpern ?

    RépondreSupprimer
  5. AA vous êtes un peu en contradiction avec ce que vous aviez avancé sur certaines déclarations de Rose Mafia en déclarant qu'il n'y avait pas de preuves apportées par GD , alors qu'aujourd'hui vous annoncez qu'au niveau du PS il y aura sans doutes d'autres révélations , pouvez vous m'expliquer .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, comme je le pense, nous n'en sommes qu'au début, la suite, comme le commencement, n'aura rien à voir avec ce que raconte GD dans ses soi-disant révélations...

      Supprimer
  6. l'exclusion d'un élu corrompu,condamné par la justice ne blanchit pas le parti qui l ' a exclu pour autant.Le PS62 devra un jour où l'autre rendre des comptes . trop facile de se débarrasser d'un objet encombrant.Enfin Delcourt est bien seul à demander la démission de JPK.On peut comprendre pour le groupe socialiste mais le silence des autres JM Alexandre et Troni alimente le tous pourris du FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jm Alexandre.......jm Alexandre,n'est-ce point le soutien éternel de dalongeville,,jusqu'à la porte de la prison de longuenesse
      n'est-ce point le mentor de G.Bouquillon,tête de liste M.R.C.à hénin-beaumont.
      mais alors ,bon sang mais c'est bien sûr :
      QUI SE RESSEMBLE ,S'ASSEMBLE.
      encore une liste à virer pour les municipales .

      Supprimer
    2. votre choix est déja faitpour les municipale mr pp alors faire nous grasse de ces commentaires idiot merci eric daussin

      Supprimer
  7. Kucheida dit dans VDN qu'il a été interrogé pour des travaux dans sa maison et résidence
    secondaire réalisés il ya 10 ans c'est à dire en 2004. Or en 2004, Grassart était directeur des services techniques de la ville d'Hénin-Beaumont par conséquent je ne vois pas très bien le rapport qu'il puisse y avoir également avec sa mise en examen, des personnes peuvent-elles nous informer sur ce sujet?

    RépondreSupprimer
  8. dallongeville c'est 13.000e et kuche c'est 230.000euros en liquide!
    mais la différence c'est que dallongeville a tout expliqué du financement
    quand un type dit vrai on le casse! relisez les propos de kuche en 2009 2010 2011 2012 2013 ! il est condamné definitivement à douai grace a MM. alpern et dallongeville qui ont denonce la carte bleue de soginorpa
    kuche est mis en examen sur ses frais perso chez lui et à mercury
    ca va continuer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1- Dalongeville n'était pas au courant de la carte bleue !
      2- Quels 230 000 euros ?
      3- Dalongeville a été condamné à rembourser la ville et a pris 3 ans de prison ferme (et 5 ans d'inéligibilité)...et l'appel pourrait alourdir la peine. "Pour l'instant" JPK n'a été condamné qu'à 30 000 euros !
      Vous ne connaissez pas bien ces histoires. Relisez mon blog (pub !)...

      Supprimer
    2. c'est ou mercury, tout le monde n'est pas dans la confidence

      Supprimer
    3. 19H54 : résidence secondaire de JPK du côté du lac d'Annecy...

      Supprimer
    4. vous perdez les pedales monsieur alain: la carte bleue cest dans son livre cest dans ses interviews et les 230.000e cest le montant trouve en liquide à lievin suite à la perquisition de la fédéPS62 (le figaro, afp, daily etc)!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    5. 23H40 : c'est pas parce que c'est dans le livre ...

      Supprimer
    6. 230 000 euros sur un compte bancaire et non en liquide

      Supprimer
  9. JE SUIS D ACCORD AVEC VOUS M.ALPERN CA VA SUIVRE AVEC LE PS SUREMENT APRES LES ELECTIONS / FINANCEMENTS EMPLOIS FICTIFS FEDE...
    ROSE MAFIA!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rose Mafia n'a que peu d'intérêt...

      Supprimer
    2. 30.000 exemplaires 30.000connards face à maitre alpern qui sait tout sur tout!

      Supprimer
    3. 23H38. Que 30 000 exemplaires...

      Supprimer
  10. Elisez Gérard Dalongeville, il sait tout de la FD62..............Non au FN !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'en sait pas beaucoup : il n'a été que quelques mois au PS ces 15 dernières années...

      Supprimer
    2. alain, ne dis pas n'importe quoi: g d portait les valises avec duquenne dès 1993 pour le ps et darchicourt la saemic : il a fait tous les congrès , va en fédé comme chez lui
      je sais de quoi je parle j'etais avec , cest tout sauf un con!

      Supprimer
    3. Ah il portait les valises quand il était jeune...Il ne l'a pas raconté dans Rose Mafia !
      J'espère pour lui que la police n'est pas au courant, sinon il va retourner en taule rapidement !

      Supprimer
    4. il l'a ecrit dans rose mafia que tu n'as pas lu alain!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    5. gd a des couilles, lui!

      Supprimer
    6. 14H23 : et pourtant, j'y ai consacré plusieurs articles, démontrant qu'il n'y a rien de neuf dans ce livre, mais bon... Il n'y a pire sourd...

      Supprimer
  11. Vive Rose Mafia, lisez-le !!!!!! .......

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Mr Alpern,

    Est-il normal : " Hier vers 16h, 3 agents des services techniques de notre ville ( Oignies) étaient devant la nouvelle demeure de Mr Corbisez le MAIRE ! que font ils?
    1- Chercher leurs étrennes.
    2- Travailler chez Mr le maire.
    J'opterai pour la deuxième réponse. Après tout JPK-JPC mêmes pratiques!!

    Un politicien honnête, c'est celui qui reste fidèle à celui qui l'a acheté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils venaient peut-être présenter leur démission...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. 7H15 Je ne peux publier cette adresse.
      Oui c'est de l'humour...
      Résultat du match : 1-1

      Supprimer
    4. et c'est certainement celle-ci!

      Supprimer
  13. Petite devinette : Qui est vice-président d' ADEVIA?
    Mais, c'est bien sur JPC dit le Corbusiez ! Où sont les intérêts d' ADEVIA ? CARVIN, OIGNIES, LIBERCOURT. 3 villes PS !!! Les copains de JPK et JPC sont mes copains.

    Combien de millions d'euros la CAHC a donnée à cette SEM, Une fois 3,5 millions d'euros et la deuxième fois plus de 4 millions. Sommes-nous des moutons? Pouvons nous faire des recherches et de comprendre pourquoi on donne des millions d'euros sans faire de bruit!!

    Mr Alpern SVP aidez-nous.

    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment, ce ne sont que des prêts. Mais probablement à Fonds perdus...Nous reviendrons sur le sujet...

      Supprimer
    2. en math on appelle cela la transitivité

      Supprimer
    3. sans ses huit millions Adevia dépose le bilan
      si Adevia dépose le bilan Oignies dépose le bilan

      Supprimer
    4. Même le Maire de Noyelles-Godault Jean Urbaniak a voté pour le sauvetage d'Adevia.
      C'est vous dire comment ils les tiennent...

      Supprimer
  14. Mr Alpern pouvez-vous vérifier par vos nombreux contacts si la CAHC a eu dernièrement un contrôle URSSAF.

    Mon petit doigt me dit que OUI! Vous serez surpris d'apprendre les commentaires des inspecteurs. Pouvez-vous essayer d'avoir le compte rendu?

    Tic Tac Tic Tac Tic Tac Tic tac BOUM!!!!

    "L'infidélité, c'est encore une des plus aimables fautes à pardonner à son mari, quand il y met de la courtoisie."

    Auteur : Anne Barratin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 18H51 :Pas au courant, mais vous semblez l'être...

      Supprimer
    2. cette citation , c'est vraiment du baratin ;c'est une faute impardonnable surtout quand le mari devient une personne ignoble.

      Supprimer
  15. Dalongeville n'a , certes , été que quelques mois adhérent socialiste à la FD 62, mais il fut, en 1997 (juste avant de faire trébucher, M. Pierre Darchicourt à la Mairie d'Hénin-Beaumont) l'un des rédacteurs de campagne de l'ex député dépité de l'ex 14ème du Pas de Calais, lui même, ex-président de l'OPAC Pas de Calais(devenu Pas de Calais Habitat) et ex trésorier de la FD PS 62 jusqu'au moment où M. Jean Urbaniak réussit à lui faucher la place de député (1993)! Les enquêteurs doivent aller jusqu'au bout de l'historique afin de mieux comprendre les rôles et tâches des uns et des autres dans ce gigantesque jeu de cartes! De nombreuses entreprises locales existant ou ayant existé n'ont sans doute pas oublié....et Joker: JPK n'est sans doute pas le seul pion sur cet échiquier! Nous attendons la suite....

    RépondreSupprimer
  16. Pauvre président d'agglo, il se retrouve de plus en plus isolé... Faut dire qu'il a enchainé les n'importe quoi depuis son élection à la présidence, cela avait commencé fort avec le trio de choc (tous virés depuis) qui terrorisait les agents. Puis cela a été les départs successifs devant l'incurie majorale : directeur travaux, directeur environnement, directeur des services techniques, directeur de l'aménagement, directeur des finances, directeur des grands projets et maintenant directeur général qui claque la porte. Par contre les branleurs et les courtisans eux restent (normal le régime indemnitaire est au mérite...) au plus grand tort pour le service public. Faut dire que le seigneur des lieux préfère écouter ces derniers. Résultat : plus rien ne se passe pour le territoire, tant pis pour les habitants. Un espoir les élections : deux tours : le premier aux municipales (les habitants vont finir par se rendre compte de la vraie motivation de la tete de liste) puis deuxième tour à l'agglo : on attend celui qui plantera la dague telle brutus dans César. Qui vit par le glaive périra par le glaive. Tu quoque fili mi...

    RépondreSupprimer
  17. Je suis impatient de connaître l'objet de la mise en examen du sieur "Grassart", comme
    vous l'écrivez, Mr Alpern, personnage hautement sulfureux .

    RépondreSupprimer
  18. @19:28: lorsque l'on veut étaler sa science, on utilise les citations correctes, cf.:" Tu quoque mi F....."

    RépondreSupprimer
  19. @19:28 seriez vous l' " ex- député dépité" qui en son temps (voeux de chaque nouvel an) faisait pleurer dans les chaumières en racontant comment lui, pauvre petit instituteur de campagne avait connu le luxe d'un " appartement avec salle de bains", sis Cité du Rotois, généreusement attribué par Camille Delabre, alors Maire de Courrières? Comment pouvez vous expliquer à vos petits camarades instits non élus sur ce "magnifique territoire géré par la Fédé 62" que, depuis vos nombreux cumuls, votre patrimoine, contrairement au leur, s'est considérablement développé? Nous ne sommes sans doute pas les seuls à souhaiter quelques explications...

    RépondreSupprimer
  20. CEST DARCHICOURT QUI A RECRUTE GRASSART EN 1998 COMME ADJOINT DE CANDELIER POUR QU IL S OCCUPE.... DES APPELS D OFFRES!

    RépondreSupprimer
  21. Votez Gérard Dalongeville, de son temps tout allait bien, malgré sa faute, il a le droit à un pardon, mais, je ne veux plus, entendre le FN avec Jean-Jaurés........Non,au FHAINE.
    Non au DGS actuel et le Maire actuel: Ras Le Bol, mais non aux FN........

    RépondreSupprimer
  22. 24 millions de déficit en 8 ans et vous voulez qu'il recommence ?

    RépondreSupprimer
  23. avec alpern , comme céline, plutot les allemands que les bolcheviques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'avez rien compris !
      Pour moi, c'est NI les Allemands, NI les bolchéviques...
      Votre référence à vous s'adresse plutôt à Dieudonné...

      Supprimer
  24. non non pas dallongeville pas dallongeville donc fn au 2e tour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GD ou pas vous voterez FN ! Mauvaise excuse...

      Supprimer
  25. cest alpern qui vote fn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des moments où on peut se demander pourquoi je valide ce type de message imbécile... Troll ? FN ? Vraiment un imbécile ?

      Supprimer
  26. Guy Delcourt a choisi de laisser sa place de maire à Robert en juin 2013 (but officiel : devancer le non cumul de mandat, but officieux : empêcher l'autre ps sanchez qui convoitait la place) puis en octobre pour bien conforter la place de Robert avant le choix du candidat par le ps national, il s'est désisté de la place de vice-président de la communauté d'agglomération Lens-liévin (la call), exigeant que Robert y soit placé ( "je veux et j'exige que sylvain robert me remplace à la call" a t'il dit, ce qui fut fait). Mais il a quand même gardé une place de conseiller municipal, histoire d'avoir toujours son mot à dire. Va t'il être sur la liste ? Le secret est bien gardé. Et il a également clamé qu'il ne voulait plus être député, qu'il ne se représenterait pas en 2016 (mais il n'en parle plus maintenant). Mais alors, que veut il ? Etre adjoint ou conseiller, prendre sa retraite ? Ce serait étonnant. Ou peut être, connaissant sa modestie, vise t'il la place de Percheron ... allez savoir. Ou finalement il peut changer d'avis et se représenter à la députation. Bref, il fait mine de partir mais il est toujours là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 11 janvier 22.42,
      Bien que les lecteurs préfèrent la polémique - plus stimulante, il faut l'avouer -, je tiens à vous dire que je suis tout à fait d'accord avec vous.
      Si - comme cela m'arrive - vous allez parfois assister aux conseils municipaux lensois, vous constaterez que Delcourt continuer à se comporter comme un grand chef - maître de cérémonie qui décide du début et de la fin des interventions, juge suprême à qui il arrive de "déjuger" son poulain sur ce point (bien après que celui-ci a déclaré les débats clos, ceux-ci se poursuivent, aux ordres de sa majesté Guytounet II) .
      En revanche, vous savez fort bien qu'il peut parfaitement rétracter sa position par rapport à la CALL APRES LES ELECTIONS (pour des raisons censément pragmatiques : laisser Robert gérer Lens - en apparence en tout cas, cf les manifestations d'autorité précitées - et DEVOIR du coup représenter les intérêts lensois à la communauté d'agglomération).
      J'ignore s'il "ose" rêver de succéder à Percheron.
      Même si ce dernier a pris un peu de "plomb dans l'aile", il reste un bien "gros morceau" pour Delcourt - qui sort évidemment de quinze ans de pouvoir de fait (deux mandats et demi), ce qui n'incline pas à la plus grande lucidité quelqu'un qui ne brillait déjà pas de ce côté aussi bien.
      Mais RIEN dans son comportement - encore une fois, tous les Lensois peuvent s'en assurer en allant assister à ces hallucinantes séances du cm car, pour ce qui est de le rencontrer en personne, il n'y faut pas songer : Monsieur ne se met à serrer les mains que dans les semaines précédant les élections, les Lensois le pensent à Paris, tandis que ses collègues parlementaires n'expliquent son absentéisme qu'en lui supposant un investissement personnel exceptionnel dans son "fief" (sic!) - ne permet d'envisager qu'il "lâche l'affaire" (ce qu'espère pourtant la majorité de ses ex-administrés).



      Supprimer