jeudi 23 janvier 2014

Pour éclairer certains commentaires...


Valérie Trierweiler et les vases de Sèvres : itinéraire d'une intox

Le Monde.fr | 23.01.2014

C'est un classique en politique, et, hélas, dans les médias. Une « rumeur » fait état d'une scène de ménage houleuse à l'Elysée qui se serait soldée par la destruction de trois millions d'euros de mobilier national, rien que ça.
A l'origine : une intox parmi des milliers d'autres. Anonyme, confidentielle, sans importance. Puis le bruit s'est amplifié, légitimé par petites touches successives à mesure qu'il s'est diffusé via des canaux de plus en plus gros, de plus en plus crédibles.
La rumeur a pris une telle ampleur que le Mobilier national, gestionnaire des objets de l'Elysée, a été contraint de démentir. Itinéraire d'un canular. 

1. D'où part cette rumeur ?
La trace la plus ancienne que l'on peut remonter figure sur un blog militant, visiblement proche du collectif Hollande démission, et intitulé « Debout les patriotes de France » . Il publie, le 20 janvier, un billet racontant cette histoire. En résumé :
l'information vient « d'une amie qui elle-même est amie avec un général en active... » ;
elle-même précise que « les faits sont rapportés par un haut fonctionnaire du Mobilier national – condisciple d'un ami ».
Comme le relève Hoaxbuster, site spécialisé en vérification de rumeurs, nous lisons donc ici le récit fait par un anonyme, qui le tient d'une amie, elle-même proche « d'un général d'active », qui lui-même aurait eu l'information par un ami proche d'un  « fonctionnaire du Mobilier national »...
Du  « fonctionnaire du mobilier national » et témoin plausible à à ce message, on a donc au moins trois relais, tous anonymes. Un classique des intox.
Quant aux informations de la rumeur, qui raconte que la compagne du président aurait, dans un accès de rage, détruit pendules, vases de Sèvres, guéridons, fauteuils, etc., elles sont fort peu plausibles : HoaxBuster en fait une démonstration détaillée. 

2. Comment se propage cette rumeur ?
Ce billet de blog, qui fait penser, par sa typographie, à un copier-coller de mail, passe jusque-là plutôt inaperçu. Mais il n'est pas seul. C'est là encore un classique dans ce type de rumeur, le même message copié-collé se propage dans les commentaires de plusieurs sites ou blogs, souvent assez fréquentés par des internautes proches de l'extrême droite, par exemple celui d'Ivan Rioufol, éditorialiste du Figaro. On retrouve aussi, dès le 20 janvier, quelques mentions de la rumeur sur les réseaux sociaux.
Mais c'est un autre blog qui va véritablement lancer le buzz pour de bon, comme le racontent Les Inrockuptibles, qui ont, les premiers, démenti la rumeur : lecolonel.net, un site tenu par Régis Ollivier, ancien militant RPR, et contributeur actif au « site citoyen »  anti-Hollande Union républicaine. Depuis, il a suspendu son blog (le billet est encore accessible ici).
Lui-même prend quelques menues précautions. Visiblement totalement ignorant de la législation en matière de publication sur le Web, il précise en introduction : « Je vous livre ici un témoignage brut de décoffrage issu de ma page Facebook. Ce témoignage est en mode public. Je précise que tout ceci est, pour moi, au conditionnel, en attendant d'autres révélations toutes aussi….. fracassantes. Les faits sont-ils avérés ? L'histoire nous le dira certainement ».
La source du « colonel » est donc… sa page Facebook. Il l'assume et s'en explique aux Inrockuptibles : « C'est une information qui avait été publiée par un de mes abonnés sur ma page Facebook. Après avoir réfléchi durant une nuit, j'ai décidé de publier cette information. » Quant à la vérification de l'authenticité des faits, il précise « Je ne suis pas journaliste, j'ai trouvé que le récit était suffisamment détaillé pour être publié en l'état, tout est à prendre au conditionnel, hein ». On appréciera le sérieux.
Là encore, c'est un grand classique. Celui qui propage la rumeur admet qu'il n'a pas d'informations sourcées, mais diffuse tout de même au nom du « il n'y a pas de fumée sans feu », principe selon lequel l'information est peut-être exagérée, mais ne saurait être entièrement fausse.

3. Quand la presse s'en mêle
Jusqu'ici, la rumeur est restée confinée à quelques sphères militantes du Web. Mais elle s'est rapidement répandue. La note du « colonel » a connu un succès certain sur Twitter.
Mais le mardi 21, un média tenu par des professionnels va à son tour la reprendre à son compte. Economie matin publie un article, signé de son rédacteur en chef, Jean-Baptiste Le Roux, ancien journaliste de Valeurs actuelles passé par Causeur, et par ailleurs animateur sur Radio Notre-Dame. M. Le Roux ne se cache pas de reprendre un bruit sans aucune vérification : « une rumeur court depuis ce mardi sur Internet », écrit-il, précisant plus loin : « Un témoignage, anonyme, évidemment », ou encore « il y a fort à parier qu'une telle rumeur ne sera sans doute jamais confirmée, et reléguée au rang des secrets de l'histoire ».
Bref, M. Le Roux se contente de recopier un billet de blog anonyme reprenant une rumeur anonyme, sans faire l'effort minimum de vérifier une seule information. Pourtant, en donnant à ce bruit sans fondement l'écrin d'un site sérieux, il lance la machine infernale.
L'article d'Economie Matin va en effet faire passer la rumeur de quelques cercles militants à un public bien plus vaste. Les réseaux sociaux jouent à plein. Ainsi, l'article est partagé plus de 34 000 fois sur Facebook, et plus de 1 500 fois sur Twitter, en moins de 24 heures. Il est également massivement diffusé sur les forums de discussion.

4. Un fort relais militant
D'autres sites s'en emparent, notamment au sein de la « réinfosphère », cette galaxie de sites au carrefour entre droite dure et extrême droite. Et, en quelques heures, la fausse information est relayée par des dizaines de supports en ligne. En tapant les premières lignes de la première phrase du texte, « quelques mots sur la femme de ménage qui a… », on trouve pas moins de 445 occurrences.
Dans la plupart des articles, on renvoie vers un média plus « légitime » qui aurait posté l'info : Economie matin, bien entendu, mais aussi Yahoo! (en réalité, le texte a été posté dans la section « Questions et réponses » du portail, où les internautes peuvent s'interroger entre eux – encore une fois une méthode classique pour donner de la visibilité à un canular). Sur les forums de Boursorama, un anonyme demandait d'ailleurs, le 21, aux internautes, de « taper Trierweiler scène sur Google News », car « cela fera remonter l'info ».
Et l'info remonte, effectivement, aidée en cela par des pratiques bien peu scrupuleuses de certains sites pourtant supposés professionnels. Ainsi, Staragora, qui avait repris la rumeur, s'est contenté, après le démenti du Mobilier national, d'ajouter un paragraphe, sans changer le titre de son article, pourtant faux. Une pratique visant bien souvent à conserver le trafic généré par cette rumeur.
On peut d'ailleurs, à cet égard, méditer sur ce tweet, publier mercredi 22 au soir par le cofondateur d'Economie Matin, Jean-Baptiste Giraud, où il se félicite de ses très bons chiffres d'audience :


















Samuel Laurent
Journaliste au Monde


25 commentaires:

  1. Monsieur Alpern, vous qui connaissez des journalistes, parlez de l'appartement rue de Grenelle de KUCHEIDA payé en liquide les travaux!

    RépondreSupprimer
  2. ^camarades du front de gauche, serez vous dimanche pour manifester contre Valls avec la LDH face à l'anti roms l'anti tout pire que sarkozy!
    serez vous avec les metallos, les stora enzo contre ce gouvernement libéral!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ET EELV AMI OU PAS DE WALLS? ALLO CALZIA ALLO QUOI?

      Supprimer
    2. C est une cérémonie de vœux a la population et non une tribune politique. C est le meilleur moyen de faire élire l extrême droite dans notre ville

      Supprimer
  3. La Tchéquie , la Slovaquie , Pologne , Bulgarie , Roumanie , les pays Baltes , la zone de l'ex RDA ; tous ceux ci ne veulent plus entendre parlez du communisme , c'est bizarre , vraiment bizarre , à quoi cela est il du ? Par contre , ils votent tous libéral , conservateur et extrême droite . Mais faut rester optimiste , après 1945 plus personne ne voulait voter extrême droite et .... aujourd'hui !! Alors communistes , patience , dans trente ans peut être aurez vous la chance de revenir , Mélenchon , Marchais seront pour vous le De Gaule de certains naïfs d'aujourd'hui .

    RépondreSupprimer
  4. Camarades, viendrez vous écouter le clône de Sarkozy, venu remettre le diplôme de Premier faiseur de lit du FN au barons socialo, son éminence(pas grise) Bébert 1er, l'ex-député-dépité de l'ex-14ème circonscription du Pas de Calais? Celui qui prédisait, en son temps, que les métallos de Métaleurop, licenciés comme des moins que rien par des patrons voyoux, allaient "jeter des boulons " sur L. Fabius, lors de sa venue pour la préparation du congrès des socialistes au Mans..... Ah, langue de bois quand tu tiens un politicard!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Binaisse a t-il invité Marine Le PEN pour débattre avec VALLS, car lui il est exempt de tous les débats depuis sa nomination par ses pairs?

    RépondreSupprimer
  6. Elle coûte combien aux Français, cette première de la liste de ce président"exemplaire, de tous les Français....?" Les ors de Versailles, c'est mieux que la rue où dorment tous ceux qui ont perdu leur emploi et connaissent les vicissitudes de la dure vie en France, ou encore que les squatts où s'entassent des milliers de familles privées de logements, où les carrefours où de malheureux petits enfants roms se gèlent pour obtenir une petite pièce d'un automobiliste compatissant.... Faudrait il que nous compatissions aux petites contrariétés de cette première favorite?

    RépondreSupprimer
  7. Un petit nouveau dans la blogosphère héninoise :

    http://henin2014.centerblog.net/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c qui le ce nouveau blogeur

      Supprimer
    2. pro Dalongeville ou pro Bouquillon ? Quoique ...

      Supprimer
    3. Blog dalongevillien sans aucun doute

      Supprimer
  8. Combien va coûter aux cons-tribuables français la rupture du plan -cul de moi président exemplaire de tous les français?

    RépondreSupprimer
  9. Bah, elle pourra retourner danser en Afrique et y apprendre auprès d'Africaines au déhanchement admirable, les mouvements grâcieux et naturels qui lui font tant défaut.

    RépondreSupprimer
  10. QUI VA PAYER LES VOEUX AVEC VALLS?
    ET CAMPAGNE ELECTORALE?

    RépondreSupprimer
  11. Superbe le reportage sur France3 aujourd'hui! Qu'en pensez vous Mr Alpern?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel reportage ? HB sur FR3 NPDC ? Pas encore vu...

      Supprimer
    2. Bah ... la parole a été donné à Steeve Briois mais sans contradicteur en face ... Donc ... il n'y avait que peu d’intérêt pour cette émission ... A peine a t'on parlé d'Eugène Binaisse à travers un reportage. Drôle de campagne !!!!

      Supprimer
    3. Par contre, la page Facebook de GD est plus intéressante ... Il y a beaucoup d'enseignement à en tirer ...

      Supprimer
    4. on voit mal briois maire, vraiment nul sur france3

      Supprimer
  12. pas très bon le briois!

    RépondreSupprimer
  13. vous préférez sans doute les dallongevilliens comme noel legrand ferrari etc ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ferrari s'est très nettement démarqué de G.D. et en a tiré toutes les conséquences (et risques électoraux induits). Tous les prétendants héninois ne peuvent en dire autant

      Supprimer