jeudi 23 janvier 2014

Les amours politiques héninoises


Texte humoristique et subtile que celui écrit, ci-dessous, par Pascal Wallart, mais qui recèle quelques vérités :
- notamment que certaines têtes de listes puissent être effrayés que l'éparpillement des candidatures ne coûtent, finalement, très cher. C'est bien beau de "ratisser large" en présentant un grand nombre de listes, mais on ne sera pas étonné le soir du 23 mars de constater que peu de listes soient en mesure de se maintenir au second tour (si second tour il y a...) : il faut obtenir, pour ce faire, au moins 10% des suffrages exprimés. J'avais d'ailleurs imaginé un scénario (et qu'importe le sondage bidon du CSA) dans lequel, seuls Dalongeville et Binaisse étaient en mesure de figurer au second tour. Aussi voit-on quelques velléités de rapprochement (comme celle signalée concernant P. Ferrari);
- surprenant également de voir que certains qui n'avaient de cesse, hier, de critiquer G. Dalongeville font partie, aujourd'hui, de ses courtisans;
- enfin, dans le cadre d'un second tour, il faudra bien se rassembler derrière celui qui sera deuxième au soir du premier tour. Et c'est là que certains "calins" pourraient faire sourire. G. Bouquillon flirtera-t-il à nouveau avec  E. Binaisse ? Pas de problème pour D. Noël qui ne fait pas mystère de son choix envers le maire sortant si celui-ci devait porter l’étendard du "rassemblement républicain". On sourira si David Noël, Pierre Ferrari, Georges Bouquillon et Jean-Marc Legrand, tous anciens adjoints de Dalongeville, devaient déclarer leur flamme à leur ancien chef, dans un second tour Briois/Dalongeville dont l'issue ne laisse aucun doute...
Au fait, vous remarquerez qu'il n'y a aucune femme parmi les têtes de liste potentielles... Et là, on n'est plus dans l'humour, mais dans le drame : celui que vit et va vivre Hénin-Beaumont...

Les municipales héninoises valent bien un feuilleton : des câlins et des bisous


La Voix du Nord
Publié le
Par PASCAL WALLART


L’homme est un loup pour l’homme, je ne vous l’apprends certainement pas. Et sans doute un peu plus à Hénin-Beaumont qu’ailleurs où une incroyable culture de la trahison et d’inextricables réseaux de haine tissent la toile politique locale. Il y a encore une dizaine d’années, la lettre anonyme y était d’ailleurs un sport de masse, dénonçant de supposées (ou avérées) dérives monacales et pointant du doigt des mœurs que la morale réprouve plus que ne le fait la loi française. Bienvenue dans un monde sans concessions où l’amour n’a que bien peu de place…
Vous me direz, mais pourquoi, diantre (ou fichtre, c’est selon !), s’ingénier à parler d’amour en pleine campagne de municipales ? Là où les embrassades entre politiques se font souvent la main sur l’Opinel et où les vacheries tiennent lieu de propos badins. Quelle idée saugrenue ! Sauf que, ce mardi, c’est la journée internationale des câlins, et, qu’en cette occasion on peut toujours idéaliser un monde héninois rêvé à la « Embrassons-nous Folleville » où Eugène Binaisse et Georges Bouquillon iraient, bras dessus, bras dessous, à la pêche ensemble (et pas à celle aux voix !) ; où Patrick Piret et Bruno Bilde se recevraient à l’heure de l’apéro pour se raconter de vieux souvenirs lorrains ; où Christine Coget viendrait amener à son ami Georges le casse-croûte du pêcheur et flâner avec lui le long de l’onde ; où Alain Alpern et Steeve Briois iraient se faire une toile avant de finir la soirée devant un roboratif kebab ; où Gérard Dalongeville et David Noël s’en iraient suer en commun lors d’un amical footing au Bord-des-Eaux ; où Jean-Marc Bureau et Régine Calzia partiraient en goguette dans les bois enrichir leurs herbiers respectifs.
Un monde utopique ? Certes, certaines de ces scènes n’ont guère de chances de se dérouler un jour sous nos yeux ébahis. Dommage. Mais pour autant, des preuves d’amour n’en sont pas moins aujourd’hui palpables, même si c’est à dose plus homéopathique. Comme ces rabibochages conjoncturels, le soir même du « fameux » sondage CSA, lorsque Pierre Ferrari s’est tâté pour contacter Georges Bouquillon (qu’il, avait déjà rencontré une dizaine de jours auparavant) au vu des piètres performances leur étant respectivement attribuées, afin de voir s’il n’était pas plus opportun d’unir leurs forces au sein d’une même liste. Un appel du pied virtuel depuis lors resté lettre morte.
L’amour, il est également dans le retour d’affection d’ex-élus de Gérard Dalongeville qui, après avoir dit pis que pendre sur leur ex-mentor pendant le déroulement de l’affaire, sont désormais retombés dans les bras de leur ancien patron toute honte bue, ardoise effacée et compteur remis à zéro. Ou dans le cœur de Christine Coget qui, hier encore, fustigeait le « manque de transparence » d’Eugène Binaisse et « sa démarche personnelle de complaisance acceptée vis-à-vis du FN » et se positionne aujourd’hui au tout premier rang de ses soutiens.
Allez, un dernier petit câlin pour la route ?

26 commentaires:

  1. Je propose que l entreprise ROMARY scelle dans le béton une épée, DURONDELLE par exemple, ainsi placée les candidats aux municipales devront enlever celle_ci à main nue. Cette belle action se déroulera place J JAURES,les bistrots resteront ouvert non stop deux jours, le candidat qui réussira à enlever l épée sera nommé bourgmestre de la ville. signé FOXHOUND.

    RépondreSupprimer
  2. En somme, si j'ai bien compris le commentaire de 22h 35 d'hier, si Valls venait dimanche, il bafouerait les lois de la République, en plus le code électoral........comme Dieudonné, quoi!!!! Par contre, j'aimerais connaitre votre avis sur ce sujet Mr Alpern, Bouquillon et Briois se sont positionnés mais les autres pour l'instant silence radio (je pense surtout à David Noël....Il a été encore une fois plus ardent sur certains sujets.

    RépondreSupprimer
  3. Vive l'amour mais aussi et surtout stop aux mensonges et à toute forme de mensonge!
    Et à cette condition, peut être vivrons-nous correctement.
    Pour commencer, au responsable du commentaire stupide qui annonçait que dans une scène de ménage effroyable entre Valérie et François pour trois millions de mobilier de France avait été dégradé,à ce menteur, pas de bisous et encore moins de câlins.
    Stop aux paparazi, Dieudonné et autres malfaisants, sinon pas de câlins.
    Stop aux rumeurs, aux manipulations et manipulateurs sinon pas de bisous.
    Stop aux machos, des femmes têtes de listes, sinon les femmes ne feront ni bisous, ni câlins.
    Stop à la télé, regardez le soleil se coucher.
    Stop .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mary a oublié les manipulatrices

      Supprimer
    2. Sur quoi basez vous votre jugement sur la stupidité d'un commentaire ayant repris une nouvelle de presse. Y étiez vous à l'Elysée pour être si affirmative ou seriez vous touchée par la même prétendue stupidité en vous référent à une information pas plus vérifiable que la première.

      Elections piège à c..............

      Supprimer
    3. Cher 11H07
      Ah parce que vous y avez cru vous à cette scène de ménage entre ces deux là? Rires, tellement énorme! Ils ne vivent même pas à l'Elysée!

      Supprimer
    4. Une scène de ménage entre ces deux là ? je sais pas, quoi qu'il en soit , dans la catégorie des gens normaux, dont je pense appartenir, cela arrive. Je vais vous faire une confidence, parce que nous sommes entre nous, J'adore ma douce et tendre et j'ai la faiblesse de penser que la réciproque est de mise, et bien , nous nous félicitons bien des fois d'avoir acheté nos verres à la farfouille plutôt qu'à Baccarat.

      Elections piège à c....................

      Supprimer
    5. Moi, je ne casse pas la vaisselle ( qui n'est pas ,de Sèvres), je fais la tête à mon amour. Et lui aussi...
      Bonne soirée Elections piège à c..., en espérant vraiment que tout va bien avec votre douce.

      Supprimer
  4. Pascal Wallart signe là un beau texte sur un beau sujet de la nature humaine. Il transparait malgré tout un léger sentiment de désespérance sur le fait que malgré les années, à HB, rien ne change, tant pour le personnel politique et donc les pratiques locales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après les courbettes à gégé, faut bien se rattraper.

      Supprimer
  5. excellent sujet , mais utopique bien sur

    RépondreSupprimer
  6. personnellement , je viens de recevoir une invitation pour les vœux du maire , j'ai été surpris de ne pas voir mentionné sur celle-ci la présence de Manuel WALLS .Est-il mal venu ou est-ce un oubli ?????

    RépondreSupprimer
  7. Valls est un imposteur,il ferai mieux de s'occuper des attributions qui sont les siennes et uniquement celle la.Plus mauvais ministre de l’intérieur depuis longtemps.Les chiffres des cambriolages sont lamentables.Quand même.Bouche qui ment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 9H31 :."Plus mauvais ministre de l’intérieur depuis longtemps". Qu'est-ce qui permet de dire cela ? Quels sont les critères qui aboutissent à ce jugement définitif ? Quand même pas le nombre de cambriolages... Parce que question chiffres, on pourrait arguer que le nombre de morts sur la route a baissé...
      Quel fut le meilleur ministre de l'intérieur, d'après vous ? Sarkozy, peut-être...

      Supprimer
    2. La venue de Manuel Valls dimanche à Hénin-Beaumont suscite la colère du secrétaire général du FN, Steeve Briois. Ce dernier a indiqué à BFMTV.com que le parti frontiste allait saisir la Commission des comptes de campagne, estimant que le déplacement du ministre de l’Intérieur est clairement un soutien au candidat socialiste. Si la Commission accédait à sa demande, le déplacement de Manuel Valls pourrait alors être comptabilisé dans les comptes d’Eugène Binaisse, le candidat socialiste et maire sortant.

      BFMTV

      Supprimer
    3. Chevenement, Vaillant Joxe Gaston Deferre, Jl Debré

      Supprimer
    4. 10H19
      Mais sur quels critères faites-vous vos choix ? Et notamment pour Valls en place depuis moins de 20 mois...

      Supprimer
    5. la baisse de la mortalité sur les routes ce n'est pas du fait des ministres de l'intérieur, ni des radars, cette baisse est du aux véhicules plus sure ainsi qu' aux routes plus sures.Les radars ne servent qu'a ramasser du pognon.D ailleurs les radars ne sont jamais dans des endroits accidentogènes.

      Supprimer
    6. regarder les chiffres de de la délinquance sorti ce jour sans commentaires

      Supprimer
  8. Et oui à Hénin Beaumont l'amour est dans le blé .

    RépondreSupprimer
  9. Dimanche prochain, sponsorisé par la biscuiterie Balhsen, c'est réunion des messieurs plus. plus de déficits , plus de magouilles, plus de vols, plus de cambriolages, plus de violences.

    RépondreSupprimer
  10. l'avantage cest que si binaisse gagne il est invalidé et ineligible lol

    RépondreSupprimer
  11. Je ne vois pas en quoi la venue de Valls ferait reculer le FN Celui ci en profite pour déposer une plainte de plus mais le ministre de l'intérieur tient le meme discourt que le FN sur l'immigration.Depuis ce matin il justifie l'explosion de la délinquance par le nombre croissant d'immigrés des pays de l'est.Le FN ne dit pas autre chose.Certe,Valls fait de l'ombre au FN c'est pourquoi le PS le fait venir à Hénin.Mais de l'ombre droitiere et sécuritère ne peut que alimenter un peu plus la haine et le replie.Je suis surpris que certains qui se disent progressistes puissent défendre Valls.

    RépondreSupprimer
  12. qui paie les travaux dans la nouvelle demeure du maire et de sa favorite? à qui appartient cette maison très longtemps inoccupée?à lui?à elle? à la ville? à un particulier?

    RépondreSupprimer
  13. Valls, essaie de s'attirer les bonnes grâces des gendarmes et policiers français, en leur faisant miroiter"embauches et avantages". Paroles et paroles, et paroles... Il prend vraiment les gens pour des cons, le Sarko-Bis ou Sarko-pire?

    RépondreSupprimer