dimanche 9 mars 2014

Le débat d'hier à FR3

Quelques remarques sur le débat d'hier de FR3 "La Voix est libre" entre les candidats à la mairie d'HB (http://nord-pas-de-calais.france3.fr/2014/03/08/municipales-douai-et-henin-beaumont-revoir-le-debat-la-voix-est-libre-429061.html).

On peut critiquer la façon dont ce débat est organisé (et notamment sa trop courte durée : une trentaine de minutes) et la façon autoritaire, partiale et orientée dont Véronique Marchand mène les débats, mais force est de constater, une fois de plus, la médiocrité du personnel politique héninois ! 
Il n'a jamais été question, durant ce débat, de l'objectif que se fixe chaque candidat et des projets qui en découleraient ! 
On a entendu que tous les candidats voulaient :
- diminuer les impôts, en général de 10% la première année (sauf G. Dalongeville qui baissera de 10% chaque année !), personne ne songeant à dire qu'une politique fiscale est un moyen pour réaliser un objectif. Mais comme personne ne sait ce qu'il veut faire, la démagogie est la règle... J'ajoute que la question qui a abouti à cette réponse unanime était : "Quelle première initiative prendriez-vous, une fois élu maire ?"
- installer la vidéosurveillance : belle unanimité, démagogique une fois de plus, même si G. Bouquillon y mit un bémol, en rappelant que l'insécurité n'était pas pire à HB qu'ailleurs et qu'il fallait revoir le fonctionnement de la police municipale. A ce sujet, Briois veut que la police municipale soit jour et nuit en vadrouille... Chacun ignorant ou feignant d'ignorer que la Cour des Comptes avait "pondu", en 2011, un rapport sur l'inefficacité des caméras de surveillance. Voir, sur Google, les innombrables articles écrits à ce sujet, dont celui-ci : http://blogs.mediapart.fr/blog/ivan-villa/010811/la-cour-des-comptes-enterre-la-videosurveillance.
- "virer" le DGS (qui utilise le maire comme une "marionnette", SB et GD dixit) sauf Binaisse (qui ne peut se déjuger...) et Legrand (pense-t-il au second tour ?). On notera les contradictions de Briois qui rassure le personnel en disant qu'il n'y aura pas de chasse aux sorcières, qu'il fera venir quelques cadres, qu'il augmentera les effectifs de la police municipale, tout en fustigeant l'augmentation (ahurissante, il est vrai : plus 20%)) des dépenses de fonctionnement depuis 2009 et en promettant des baisses d'impôts... La quadrature du cercle, quoi...
- lutter contre le chômage avec des mesures qui ont dû faire sourire plus d'un spectateur :
* le maire rappelle qu'il a fait voter jeudi une subvention pour que les salariés de Samsonite  puissent se rendre à Boston pour suivre le procès contre l'actionnaire principal de leur ex-employeur...
* l'arme fatale de Briois c'est de diminuer la taxe foncière... bien qu'il commence par avouer, à juste titre, que l'emploi c'est l’État et la CAHC...
* Dalongeville créera 2000 emplois en prenant contact avec de grosses entreprises (car il a des "relais");
* JM Legrand rencontrera l'association des chefs d'entreprises du secteur...
* G. Bouquillon, plus modeste, pense à réanimer le commerce local...
- diminuer le recours aux cabinets de consultants, disent en chœur SB, GB et GD. 

Quelques phrases "intéressantes" :
* E. Binaisse (en parlant de GD) : "il fait rigoler très fort"
* GD : "j'aime mes habitants"
* GB (parlant probablement d'EB) : "je n'ai pas de haine, mais de la déception"
* EB : "le DGS fait ce que le maire lui dit"
* SB : "j'ai confiance dans le personnel municipal"
* JML : "le rôle du maire, c'est de discuter"

J'ai cru comprendre que chacun, au plus profond de soi-même, se posait une question, pendant le débat :
* JML : "mais qu'est-ce que je fous ici ?"
* EB : "j'suis fatigué : et si je prenais ma retraite ?"
* SB : "j'les emm... tous ! La seule question:  le 23 mars, 46 ou 52 ?
* GB : " Faut-il dire que, depuis presque 20 ans, j'ai été le collègue de chacun d'entre eux ?
* GD : " Si je suis battu le 23 et que l'appel confirme le jugement de Béthune, est-ce que je peux redevenir maire d'Hénin en 2020 ?"

46 commentaires:

  1. On les connaît les relais de gd... Ça risque encore de couter bonbon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lui au moins il a ramené ikéa maison+ il a dévelopé le bord des eaux alors que ton maire 10H53 il a refusé kiabi et amazon que douai s'en empressé de prendre

      Supprimer
    2. GD ET SB LARGEMENT AU DESSUS DE LA MELEE

      Supprimer
    3. Sur le premier 11H34 : cela s'appelle la méthode Coué
      Le Hum précédent concernait le second 11H34

      Supprimer
    4. Mdr c est darchicourt qui a initié le bord des eaux. Quant a ikea je n en sait rien mais cela a complètement défiguré beaumont. Il va nous faire quoi maintenant gd.? Installer une centrale nucléaire ?

      Supprimer
    5. Le Bord des eaux date de Darchicourt, la tranche faite du temps de GD est la seule où les propriétaires ont eu d'énormes problèmes avec les promoteurs et les intermédiaires.... (demandez donc à l'agent immobilier qui a eu à subir les menaces d'escrocs...par la faute de GD... pas de diffamation, c'était au procès)

      Supprimer
    6. En plus j aimerais bien savoir combien d béninois travaillent a ikea?

      Supprimer
    7. j ai trouvé GD bien au dessus de tous il aurait pu être encore meilleur si Marchant n avait pas joué le rôle qu on lui avait donné :c est à dire éviter a GD de dire les vérités !! je pense après avoir écouté tout les candidats pour Hénin le seul qui peut la faire vivre et évoluer: c est GD car il ne refera pas les même erreurs que par le passé car toutes les personnes le suiveront de très prés CRC média politique etc....et les autres n auront pas a se soucier d une telle surveillance !! alors OUI a Gérard Dalongeville !!!!!

      Supprimer
    8. Bien sûr... Et que fera-t-on si la Cour d'appel confirme la condamnation ?

      Supprimer
  2. alors,alain .panne d' oreiller ce matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On voit les addicts: le premier retard de quelques heures depuis que le blog d'Alain Alpern existe, et voilà la remarque !
      Bavo, Alain...

      Supprimer
  3. Avec l'excellentissime Guy Mollet, ils sont beaux les relais de Gérard. Au secours, les pieds nickelés reviennent

    RépondreSupprimer
  4. C est au tour de piret d être trahi par la girouette... Dire qu elle a fait courir le bruit qu elle quittait Hénin pour arriver a ses fins. Comment des lors croire le moindre mot qui sort de sa bouche

    RépondreSupprimer
  5. Débat sans intérêt; Véronique Marchand a bien pris le pli culturel de la région dans laquelle elle exerce: partiale et autoritaire.
    Quant aux candidats, dans le cas d'éspèce sans exception: soumis et peu inventifs.
    Ces 30 minutes permettent au moins de comprendre la sociologie d'une région qui pourrait s'interroger sur son avenir dans cet environnement.
    Il serait grand temps de tirer tout celà vers le haut ... mais les institutions françaises ne s'y prêtent plus: les hobereaux locaux sont en plein âge d'or ! Un vrai retour au moyen âge en ce début du XXIe siècle .

    RépondreSupprimer
  6. A force de s'être reproduits en famille depuis 65 ans, les politiciens locaux sont vraiment de piètre qualité; un tel "débat" donne envie de fuir, sauf qu'il s'agit du clan de ceux qui participent activement au déclin et à l'appauvrissement intellectuel, culturel, ethique de la région. Toute cette bande qui réclame les voix des électeurs semble ignorer que, seulement 40% de la population d'Hénin-Beaumont est imposable et qu'à continuer ainsi, cela fera 30% d'ici peu.

    RépondreSupprimer
  7. Quand est-ce qu'un homme (une femme) d'entreprise -ceux qui prennent des risques pour la société et pour leurs salariés- voudra bien oser s'attaquer à tous ces candidats dont aucun n'a jamais pris le moindre risque. Le fait d'être élus les confortera encore plus dans les privilèges qui sont les leurs.
    Cette mascarade me rappelle les dessins et caricatures qui fleurissaient avant la révolution française quand on voyait le peuple du Tiers Etat qui supportait assis sur son dos le Clergé et les Nobles: aujourd'hui c'est la caste des politiciens et des privilégiés qui s'assoit ainsi sur le dos des salariés, des travailleurs et des pauvres tout en prétendant défendre le peuple dont ils ne réclament que le suffrage...

    RépondreSupprimer
  8. Carnaval s'est pourtant terminé mardi gras et nous aurions dû entrer en période de carême depuis mercredi des cendres...

    RépondreSupprimer
  9. Georges a été très decevant. snif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tant que ça .

      Supprimer
    2. pas décevant, égal à lui-même c'est à dire inaudible et inutile

      Supprimer
  10. et notre ami Lasri à Courcelles
    dans le genre je profite du système il a vite appris de son César Corbisez
    directeur de l' ICG soigner son électorat du troisième âge il sait faire
    dernièrement encore chef de cabinet de corbisez a la CAHC a 25%
    chef de cabinet à oignies a 25%
    son épouse directrice des finances à oignies
    il se verrai bien calife à la place du calife

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pauvres courcellois, ils ont eu Nénesse pendant 20 ans, vlà pire que lui qui arrive.

      Supprimer
  11. Par salve, des commentaires sur un élu hors Hénin et sur sa vie privée : je ne valide pas

    RépondreSupprimer
  12. Pour être plus complet, il faut ajouter que ce débat était précédé du même type d'échanges avec les candidats de la ville de Douai ... La situation semble complexe aussi à Douai (plusieurs listes, succession difficile et mal préparée de Jacques Vernier, le "boulet" du tramway, la ville de Douai mal représentée au sein de la CAD ...). Pour autant, le débat avait de la tenue, les candidats avaient préparé leurs arguments, se respecter dans la prise de parole ... La comparaison fait mal à HB où les postulants ont débattu dans la plus parfaite confusion, sans fond, sans perspective. Un véritable poulailler (et je pense que connaissant la situation héninoise, Véronique Marchand a bien eu raison de faire preuve d'autorité et de recentrer sans cesse le débat sur les propositions, les projets en n'incitant pas les candidats à revenir vers le passé). De tout cela, la situation apparait plus que jamais confuse : G. Bouquillon semble fatigué, désabusé (sa réponse à V. Marchand à propos de son maintien au sein de l'actuel équipe municipale était ... infantile), JM Legrand n'est pas crédible et subit son passé politique, E. Binaisse était plutôt bon (il prend visiblement goût à débattre) mais son bilan ne plaide pas en sa faveur, on a retrouvé le talent de bateleur de Gérard Dalongeville (c'est un sacré communiquant) mais son passé tumultueux est dans toutes les mémoires et son projet trop démagogique. Enfin, S. Briois n'a pas été très bon ne profitant pas d'une situation politique idéale pour lui pour asséner le coup de grâce à ses adversaires. Il a fait preuve aussi de démagogie à travers des propositions très floues ... Bref, c'était un débat à l'image de la situation héninoise ... Indigne des enjeux d'une ville de 27 000 habitants, ville-centre d'une agglomération de 125 000 habitants ...

    RépondreSupprimer
  13. Seulement 2 candidats se soucient du personnel municipal.
    Vous comprendrez très vite pourquoi le DGS est autant détesté,mis à part quelques moutons et brebis.
    Ce fameux organigramme aurait dû être mis en place,ainsi que les fiches de poste,mais hélas rien n'a été fait et de ce fait certains agents de la commune sont critiqués et insultés de "Bon à rien",alors que certains Chefs de Service ont les chevilles qui enflent.
    Un contribuable excédé

    RépondreSupprimer
  14. Qu'est ce qu'un chômeur professionnel ? un quidam qui pointe pour toucher son indemnité . Qu'est ce qu'un élu politique à la proportionnelle au parlement européen ou à la région ? il pointe pour toucher son indemnité . Le chômeur doit justifier des recherches d'emploi , l'élu n' a rien à justifier , ou est l'équité Nos prétendants Héninois peuvent ils tous répondre à cette question avant tout bla bla , quelle est votre formation et expérience professionnelle hors chômeur politique pro ?

    RépondreSupprimer
  15. en tous cas moi Lasri il m'a bien aidé lors du décès de mon papa....retraité mineur de fond...je lui en serais toujours reconnaissant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Démonstration de plus de ce qu'est la force des liens feodaux en cette région. I n'est pas question de mettre en cause celui qui fait du bien à autrui, il est question de choisir celui qui saura le mieux gérer.
      Ii est vrai que dans cette région où les élus n'hésitent pas à interpeller l'électeur en lui rappelant que c'est lui -l'élu- qui permet à l'électeur de manger grâce au travail qu'il lui donne...et que le salarié accepte ce discours sans broncher, il y a encore du chemin à parcourir pour tendre vers la démocratie...

      Supprimer
  16. Je m'étonne que dans le débat héninois,si débat il y a,personne n'aborde une question pourtant simple en cas d'élection de E.Binaisse. Vu l'âge du capitaine qui peut croire sérieusement qu'il fera un mandat de 6ans? Il y a certainement un accord avec le PS pour la succession en cours de mandat et on devine qui. voter Binaisse c'est remettre en place un Maire par intérim et donc encore perdre 6ans dans l'incertitude et la confusion. Si la gauche rassemblée croit convaincre les électeurs avec une telle inconnue,encore une fois elle se trompe et trompe les électeurs.

    RépondreSupprimer
  17. Vous me faites tous marrer avec le 2eme tour
    j' avais envisager de voter dalongeville ( que je haie ) au 1er tour , finalement je voterai briois ( que je haie )
    et le 30 mars tout le monde à la peche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu les haies pk tu votes pour eux???????

      Supprimer
  18. sur la liste à briois , le chef des espaces verts à HB, cadre A fonction territorial....et jean richard sulzer...qui déclare sur son site (je reprends texto, c'est sur son blog, donc public...et on ne peut pas vous attaquer pour diffamation) :
    "Communiqué du professeur Jean Richard Sulzer, conseiller régional du Nord Pas-de-Calais

    C’est avec stupéfaction que j’ai appris que l’invitation de Marine Le Pen à Radio J était annulée « pour des raisons de sécurité ».

    Personne ne nous fera croire que Radio J était incapable d’assurer sa sécurité par rapport à des menaces au demeurant très virtuelles.

    Il est clair que Frédéric Haziza avait fait preuve de courage et de clairvoyance.

    L’annonce du débat puis son annulation sont bien évidemment la pire des solutions : soit Radio J n’invitait pas Marine Le Pen, soit cette radio maintenait son émission contre vents et marées. Dans la situation présente, nous semblons céder à l’agitation de mouvement certes représentatifs, mais qui ont bien évidemment agit sous l’influence pressante de l’Elysée.

    Les organisations juives de France méritent une meilleure image ; et tout ce remue-ménage ne peut que nuire à l’image de tous nos coreligionnaires.

    Quelques agitateurs et agités irresponsables viennent de nuire gravement à l’image de nos coreligionnaires au sein de la Nation française.

    Jean Richard Sulzer, Juif !

    n'y voyez aucun mal, monsieur alpern, je ne fais que reprendre les affirmations d'un colistier de steve briois..., qui sont publics et qui sont publiée sur un blog dont je me permets de vous donner le lien :
    "http://www.fn76.fr/2011/03/13/communique-du-professeur-jean-richard-sulzer/"....
    j'espère que mon commentaire sera validé, il n'est ni injurieux ni diffamatoire...je ne cite que des sources et déclarations officielles...
    libre à vos lecteurs d'en penser, bien sûr ce qu'ils veulent, c'est le minimum dans une démocratie.....
    mdr...en tout cas...

    RépondreSupprimer
  19. briois binaisse bouquillon dallongeville tous de gros menteurs un seul et unique intérêt leurs gamelles alors basta MA FAMILLE ET MOI NE VOTONS PLUS BASTA TOUS POURRIS une dizaine de voix ça compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pensez à toutes les femmes et tous les hommes qui se sont battus et sont tombés pour obtenir le DROIT DE VOTE, alors faites fi de vos états d'âme et ALLEZ VOTER !, cela s'appelle vivre dans une démocratie.

      Supprimer
  20. Petite correction pour la division du interi maire de équipe de la majorité c'est pas de 27 élus à 15 mais de 28 à 15 élus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 19:47 aurait il un problème avec les chiffres ?
      27 + 8 FN = 35
      donc fausse affirmation

      Supprimer
    2. non 13 il faudra retirer delesalle et zegre

      Supprimer
  21. de grâce que GB retourne chez lui pour profiter de sa retraite. Sa prestation sur RF3 à été lamentable. Ce n'est certainement pas la personne qu'il faut pour l'avenir d'Hénin-Beaumont. Les 5 candidats sur le plateau ont été de gros menteurs. Maintenant toute ma famille et moi (35 personnes) nous savons ce qu'il nous reste à faire.
    Ne voter pour aucun de ces pitres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire ça c'est donner raison au fn !!
      On vie tous à henin beaumont comment ne pas voir en 4 ans les efforts et une part de réussite même, les changements arrive c vrai que 4 candidats cherche son intérêt personnel mais pas Binaisse.

      Supprimer
  22. pauvre piret, se refugier derrière son fils de huit ans..........LAMENTABLE

    RépondreSupprimer
  23. L'interimaire demarre à 27 et finit à 13! Bravo l'union!

    RépondreSupprimer
  24. beau progamme GD ; d'abord l'emploi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'abord son compte bancaire oui.

      Supprimer