samedi 24 septembre 2016

Quand est-ce que l'on comprendra ce qu'est le FN ?


Je relaie, ci-dessous, l'information publiée par David Noël, conseiller municipal d'opposition héninois, en y ajoutant 2 observations :
- écoutez l'interview du maire d'HB et vous comprendrez ce que signifie le mot "médiocrité";
- d'autre part, son argumentation est ridicule : il n'y a pas de migrants actuellement à HB. Quant aux quelques Roms présents, on se demande bien en quoi ils dérangent les habitants de la ville... Mais faire peur à la population, voilà bien le ressort du FN !
Et dire que type est considéré comme "ministrable" ! Pauvre France... Comment faire comprendre cela à ceux qui votent FN ! Je rappelle que cet homme politique est pire que la majorité des hommes politiques français : il cumule, soutient une adjointe fortement soupçonnée fraudé le RSA ((au moins Cahuzac avait-il démissionné !), empêche l'opposition, par des brouhahas organisés, de s'exprimer en conseil municipal, utilise l'argent public pour son parti (le journal municipal de propagande) ou pour son confort personnel (véhicule haut de gamme sur le compte de la mairie)...



"Dans une interview donnée mardi matin à Grand Lille TV (http://www.dailymotion.com/video/x4udd57http://www.dailymotion.com/video/x4udd57Steeve Briois a annoncé son intention de présenter sa charte anti-migrants au prochain Conseil municipal d'Hénin-Beaumont. Il a également annoncé son intention de ne plus aider les associations d'Hénin-Beaumont qui viennent en aide aux migrants, visant de manière implicite le Secours Catholique et le Secours Populaire.

Après avoir refusé d'accorder un nouveau local à l'antenne héninoise du SPF, dont le local municipal qu'elle occupait jusqu'alors est voué à la démolition pour cause de passage du Bus à Haut Niveau de Service, la municipalité frontiste, qui avait reproché à la présidente de l'association son engagement politique, avait pourtant nié toute mesure de rétorsion politique et même évoqué le versement d'une subvention au Secours Populaire.
On comprend désormais quelle sera la contrepartie : si le comité SPF d'Hénin-Beaumont veut bénéficier d'une subvention municipale, il devra abandonner toutes ses actions de solidarité internationale.
Il en sera de même pour le Secours Catholique, dont les bénévoles, chrétiens engagés de la paroisse Sainte-Claire-en-Héninois, viennent en aide aux étrangers et mènent des actions de solidarité internationale.
Les associations caritatives héninoises sont prévenues : la mairie frontiste n'aidera plus aucune association qui s'aviserait d'aider par des collectes de vêtements ou des collectes alimentaires les réfugiés qui fuient la misère et la guerre.

12 commentaires:

  1. Ce pauvre briois est médiocre mais aussi haineux, raciste, populiste. Comme son "parti". Il faut nous en débarrasser. Le dénoncer.

    Il y avait 250 000 réfugiés francophones (belges et français) au Royaume-Uni pendant la Première Guerre Mondiale.On tenait sur eux les mêmes propos indignes que les fascistes tiennent aujourd'hui ( le spectre des fascistes s'élargit).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sources 9h21,inventif mon pauvre!

      Supprimer
    2. 12h20 150 000 Belges cf http://dailyscience.be/2015/11/27/a-lepoque-ou-les-belges-etaient-refugies/
      Pour les Français cherchez vous-même !

      Supprimer
  2. Caluzac a menti au peuple

    RépondreSupprimer
  3. Si il est pire que la majorité des politiques, alors n'y a pas à douter qu'il ne sera pas réélu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas évident : Mellick, Balkany, Dalongeville... ont bien été réélus !

      Supprimer
    2. Et tant d'autres!

      Supprimer
  4. Vous dites qu'il n'y a pas de migrants à hénin et déplorez ensuite qu'il refusera toute aide aux migrants via les associations. Peut-être veulent simplement que l'argent des contribuables n'aille pas au-delà de la ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas très compréhensible ce que vous écrivez...

      Supprimer
  5. Et vous AA, vous vous estimez ministrable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux que cela ! J'ai l'assurance de la part de Juppé, Hollande, Macron et Mélenchon que s'ils gagnaient, je serai ministre. J'hésite à accepter car le premier me propose l'écologie, le second le budget, le troisième l'économie et le quatrième les affaires étrangères... Alors que seul le ministère de l'intérieur me plait...
      Par contre, j'ai déjà refusé les propositions de MLP et Sarko... Je ferai de même avec L. Wauquier.
      Cécile Duflot ne m'a rien proposé. Est-ce que c'est parce qu'elle ne croit pas en ses chances de gagner ?

      Supprimer
  6. CaHuzac, avec un H... avec l'aide d'un entremetteur FN. PDR.Ah les pourris!

    RépondreSupprimer