dimanche 11 janvier 2015

Un samedi pas comme les autres...

Mon samedi a mal commencé, mais s'est très bien terminé !

Vers 11 heures, je me rends place de la République à Hénin-Beaumont pour la manifestation citoyenne. Celle-ci était annoncée sur Facebook avec un appel à mobilisation très simple. Il y avait bien une liste des premières associations signataires de cet appel et une liste de personnes également premières signataires. Très bien, un mouvement plus ou moins spontané : exactement ce que je souhaitais, pas comme celle organisée en même temps, par la majorité municipale FN. Je passe quelques minutes à discuter avec quelques personnes, lorsque une voix au micro demande le silence, et là, stupéfaction, je reconnais la voix du président 62 de la LDH. Je comprends d'un coup que j'ai été floué et je quitte ce rassemblement très en colère en ayant comme l'impression d'avoir été manipulé...

A 14h30 : je me retrouve à la porte de Paris à Lille pour la manifestation, celle-là vraiment citoyenne. A part quelques Anonymus et quelques Francs-maçons portant leur écharpe en bandoulière, aucun signe distinctif de parti ou d'association. Pas de chant non plus, mais de temps en temps une salve d'applaudissements. Une véritable marée humaine que j'évalue à plus de cinquante mille personnes (j'ai remonté la manif' en passant sur les côtés, jusqu'à la tête du défilé, pour faire cette évaluation). Jamais rien vu de tel en près de 50 ans de participation à de tels rassemblements ! Belle question posée par une jeune fille marchant à côté de moi : "Si la liberté d'expression n'existe plus en France, dans quel autre pays existera-t-elle ?"

Apothéose de cette journée, le film Timbuktu : pour beaucoup de critiques de cinéma, c'est le plus beau film de 2014 (il est sorti en décembre dernier). Voici le début de la critique par Télérama (http://www.telerama.fr/cinema/films/timbuktu,491849.php) : "En avril 2012, la ville de Tombouctou tomba aux mains des djihadistes, qui soumirent la population à la loi islamique, jusqu'à l'intervention des militaires français et maliens, en janvier 2013. Avec une réactivité digne de Holly­wood, où l'actualité brûlante est vite recyclée en sujet de film, le réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako reconstitue cette occupation pour le grand écran. Il le fait avec une formidable liberté. Timbuktu n'a rien de ces films à chaud, mimant l'urgence d'une réalité bouleversée. C'est une oeuvre réfléchie qui affirme ses choix, souvent audacieux. Une oeuvre de courage"
"Un sage tente de faire entendre la voie de la raison et du Coran. Les extrémistes excités refusent d'entendre : ils organisent des mariages forcés, prétendent faire porter des gants aux femmes (AA : à toutes les femmes même à celles) qui travaillent, traquent ceux qui se réunissent, la nuit, dans une chambre, pour y faire de la musique et interdisent le foot." Des scènes de lapidation et de fouet confirment l'application de la Charia (loi islamique). Et pourtant certains des djihadistes sont hypocrites au point de fumer en cachette ou de jeter des regards concupiscents sur les femmes mariées...
Film d'actualité qui nous rappelle quelle société veulent construire les djihadistes dont 3 viennent de s'illustrer en France. Film dur, avec des décors naturels "à couper le souffle", des acteurs magnifiques, surtout les femmes, déterminées et douées d'un bon sens unique.
Ce film passe au Métropole à Lille. Pas ailleurs, semble-t-il. A voir en version originale parce que se mêlent au moins 3 dialectes (des Lybiens ont participé à cette opération en territoire malien), du Français et un peu d'anglais "africanisé".  Allez-y, vous ne serez pas déçu... 


103 commentaires:

  1. Quoi? Que lis-je? Qu'entends-je? Les djihadistes qui imposent la loi islamique... La Charia est la loi islamique qui lapide et fouette.... Les 3 djihadistes voulaient cette société là en France, celle de la loi islamique... Mais c'est un affreux amalgame islamophobe que vous faites là. Où est la tolérance?
    Si vous n'êtes pas tolérant, veuillez bien comprendre que vous ne serez plus accepté aux manifestations...

    RépondreSupprimer
  2. Vous êtes malade ou non ? AA raconte le contenu d'un film

    RépondreSupprimer
  3. Je pense qu'il s'agit d'humour (douteux, à mon avis), celui de 7h05

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était ironique mais non de l'humour. On ne peut pas dire que les djihadistes appliquent la loi islamique et en même temps qu'ils n'ont rien à voir avec avec "l'islam, religion d'amour et de paix", selon l'expression consacrée.
      Voir la réalité, pour ne plus, comme vous dîtes, avoir l'impression d'être manipulé.
      Dans le Coran il est aussi écrit de tuer les mécréants chrétiens et les Juifs. C'est ce qu'ils ont fait. Il est aussi écrit de ne pas tuer. Il y a les deux.
      J'étais étonné de voir que vous admettiez que les djihadistes appliquent la loi islamique, c'est ce que mon commentaire de 7h05 disait.

      Supprimer
    2. Il ne me semble pas avoir dit une telle chose. La loi religieuse à la place de la loi civile : je suis un laïque et cela n'est donc pas ma conception de la laïcité.

      Supprimer
    3. Concernant la manif d'hier matin, je partage le sentiment de Mr Alpern. J'ai été invité par le mouvement " Tu es d' Hénin Beaumont et non par le couple Pruvot de la LDH, sinon je serais allé ailleurs.

      Supprimer
    4. Ces gens là manipulent.

      Supprimer
    5. Il y a une reelle difficulté avec les représentants de la LDH; le phénomène n'est pas nouveau a Henin ! Il semblerait bien que ses dirigeants on plus un comportement de division au,ils n'assurent la mission historique des droits de l'homme...Sans doute, une fois de plus, en raison de la courroie de transmission trop visible avec les partis endogamiques du département et malgré le discours officiel ! Le citoyen a compris depuis longtemps: Tant et si bien qu'on arrive a ce paradoxe ou la LDH devient complice du parti d extrême droite, l'une vivant de l'autre et réciproquement. Quand vont-ils cesser de nous prendre pour des c... ?

      Supprimer
    6. 16:42. Quand on voit qui siège, pas étonnant.

      Supprimer
    7. Franchement, je ne comprends pas ces procès que vous faîtes à cette belle association qu'est la LDH.
      Je suis actuellement plongé dans la lecture de la thèse d'Emmanuel Naquet sur la LDH, justement, le bouquin s'intitule "Pour l'Humanité, la LDH (1898-1940)" et est paru aux Presses Universitaires de Rennes.
      Donc, je suis en train de le relire et je me dis que TOUS les démocrates d'Hénin et des environs devraient être à la LDH.
      Parce que la défense des droits de l'homme devrait transcender les clivages partisans. Nous devrions tous pouvoir nous y retrouver et ensemble, mener des actions communes de sensibilisation aux droits de l'homme. La défense de l'égalité, la lutte contre le racisme et la xénophobie, la lutte pour la paix sont des causes qui nous rassemblent, qu'on soit PS, PC, Vert, MRC, Modem ou rien du tout comme Alain. A ses débuts, la ligue comptait un ancien ministre de la justice très éloigné du marxisme, Ludovic Trarieux, et Jean Jaurès. A son apogée, en 1936, elle comptait 180 000 membres. C'est au siège de la ligue qu'a été signé le Front populaire, tout le monde s'en souvient !
      On devrait tous être à la LDH !

      Au lieu de ça, les uns soupçonnent la LDH d'être trop proche des socialistes et ne veulent pas y mettre un pied, les autres d'être trop proches des communistes et ne veulent pas y mettre un pied non plus et du côté de Georges Bouquillon comme du côté d'Alain Alpern, on reproche à la LDH d'appeler à l'unité de la gauche face à l'extrême droite.
      Mais c'est la position HISTORIQUE de la LDH ! Vous auriez voulu qu'elle fasse quoi, la LDH, qu'elle appelle à la division et à la désunion de la gauche pour laisser gagner le FN ?

      Moi, j'ai la conviction que c'est dans l'unité de la gauche et du mouvement social et syndical que se forgera le front populaire de demain face à cette internationale fasciste qui s'étend partout en Europe et qui me fait peur.
      Je trouve que votre positionnement à l'un et à l'autre lors des municipales, votre détestation de la LDH ne sont pas dignes de la mission historique qui devrait être la nôtre, celle d'être les constructeurs du front populaire de demain.

      Supprimer
    8. Une belle association est comme une belle idée. Elle peut être dévoyée par ceux qui la compose.

      Supprimer
    9. A David Noël. Je répons pour moi. J'ai été très longtemps adhérent de la LDH, mais la section héninoise a pris des positions incompatibles avec sa "philosophie", à 2 occasions:
      - aux municipales de 2008, à l'issue du premier tour, l'Alliance républicaine était deuxième derrière Dalongeville et devant le FN. L'AR a décidé de se maintenir pour le second tour et il n'y avait donc aucun danger FN, puisque les positions étaient figées. Plutôt que de ne pas donner sa préférence entre les 2 premières listes, la LDH a appelé à voter pour Dalongeville ! Quel intérêt avait-elle à choisir ainsi ? On se pose encore aujourd'hui la question !

      - après les élections de 2009, très rapidement (dès 2010), beaucoup eurent la conviction que l'équipe Binaisse nous menait droit dans le mur... Lors de réunions où je fus invité, au cours desquelles on nous demandait de soutenir Binaisse, j'ai réitéré mes appréhensions. Résultat : je ne fus plus invité parce qu'il fallait être groupé derrière le maire. Qu'est-ce que je n'ai pas entendu ! Bref, je répète ici que le rôle de la LDH HB fut néfaste pour la ville et que la ligue a contribué à faire gagner le FN. Elle ne devait pas s'engager comme elle l'a fait et dans les 2 cas cités, je pense que cette association, oh combien historique, a bafoué les droits de l'Homme et a permis (elle ne fut pas pas la seule cause, bien sûr) au FN de prendre la ville.
      Honteux !
      J'ai quitté le rassemblement de samedi quand le président de la section LDH a pris la parole, car non seulement, je ne savais pas qu'il en était l'organisateur, mais aussi parce que je lui dénie de s'occuper des affaires à HB, après tout ce que la LDH a fait à HB et que je viens de rappeler ! Tant qu'elle continuera sous sa forme actuelle à polluer l'atmosphère héninoise, le FN aura de beaux jours devant lui !

      Supprimer
    10. David vous faites partie de la LDH,ça veut tout dire !

      Supprimer
    11. Léon Blum est dcd David .

      Supprimer
    12. Un communiste qui est à la LDH... C'est comique. Et je ne dis pas ça pour les droits de l'homme dans les pays communistes. Ils diront qu'ils n'étaient pas communistes. Mais parce qu'un communiste à la LDH n'a sans doute jamais lu Marx, qui disait pis que pendre des droits de l'homme, critique faite à raison.
      Les communistes d'aujourd'hui... me font largement regretter ceux d'hier, intelligents et pleins de culture. Moi qui n'ai jamais été communiste.

      Supprimer
    13. Staline peut ressusciter !

      Supprimer
    14. En 2008, Dalongeville fait 43 %, le FN 28, l'AR 18 et l'ump 5 %. Un risque, ténu certes, mais un risque de reports de voix ump et ar sur le FN existait. La LDH a eu raison d'appeler au rassemblement à l'époque.
      C'était comme en 2002 : Chirac était quasi sûr de gagner face à Le Pen, mais il fallait transformer le vote du 2ème tour en référendum pour la République. A l'époque, j'étais à l'Unef et je me souviens que c'étaient les mots que nous employions tous : "transformer le vote Chirac en référendum pour la République ". Cette position de la LDH n'était pas un chèque en blanc à Chirac ou à Dalongeville. Dire que c'est du jésuitisme, que les gens ne comprennent pas, c'est vraiment les prendre pour des imbéciles à mon sens.
      Quant à ce qui s'est passé l'an dernier, la LDH ne nous demandait pas de ne pas faire de listes différentes au premier tour, mais elle nous invitait à le faire dans le respect des uns et des autres et le refus de toute attaque personnelle afin de permettre les conditions d'un large front républicain au second tour.
      C'était une position de bon sens.

      Supprimer
    15. Quant au rassemblement de samedi, le président de la LDH n'en était pas l'organisateur, les co-organisateurs se sont répartis collectivement les tâches : rédaction de l'appel, création d'une page Facebook, collecte de signatures. Il a semblé naturel à tous que ce ne soit pas un représentant de parti, mais le président de la LDH, en raison de son rôle fédérateur, qui donne lecture du texte commun et intervienne.

      Supprimer
    16. A David Noël : mea culpa sur le résultat de 2008. Mais cela ne change rien à ce que j'écrivais. Non, le FN n'avait aucune chance de gagner, l'électorat de droite ne représentant rien et celui de l'AR se serait probablement abstenu (comme je l'ai fait) avantageant celui qui est arrivé en tête. La LDH aurait dû appeler à voter contre le FN. Point barre. La comparaison avec Chirac est complètement injustifié ! Surtout quand on sait ce qui s'est passé après avec GD. Il est vrai qu'en 2008 et en 2009, D. Noël était un fan de GD, même s'il faisait déjà de la résistance de l'intérieur...
      L'an dernier, la LDH demandait à ce qu'il y ait un regroupement derrière le maire sortant. La pression avait du être forte puisque que peu temps avant le dépôt des listes, le Front de gauche voulait présenter une liste, mais le PC s'en est retiré in extremis pour rejoindre le maire.Idem pour les Verts qui présentent le plus souvent une liste au premier tour... mais ont rallié très tôt la majorité défaillante de l'époque.

      Enfin, le rôle fédérateur de la LDH ! ce qui précède est suffisamment évocateur... Pourquoi, d'ailleurs, ceux qui ont reçu l'invitation n'ont-ils pas été tenus au courant de ce rôle de la LDH ? Transparence...
      Pour être clair, et je pense l'avoir été suffisamment, je respecte la LDH, j'y ai d'ailleurs beaucoup d'amis (clin d’œil à ceux qui me lisent), mais la gestion locale a été malfaisante...

      Supprimer
  4. STOP ! ARRETEZ ! Pourquoi à Hénin-Beaumont, ne peut-on faire fi des idéaux politiques des uns et des autres ? ne serait-il pas possible, pour une fois, de S'UNIR simplement au nom de la LIBERTE sans aucune autre récupération ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi?Parce que le FN est anti républicain. Il veut contrôler la presse et que sa marque de fabrique c'est la bêtise et les amalgames. C'est tout simple.

      Supprimer
    2. Avec le fn , impossible .D'une ses origines , son passé et sa methode .Puis encore comment communier " avec un parti portant sans cesses plaintes contre ses contadicteurs et pire utilisant les deniers publics pour attaquer dans le bouquin municipal la presse et son correspondant local .C"est un geste dangereux car menaçnt envers la liberté de presse .Je connais maints élus fn et laisser moi rire car je n'en ai jamais vu un avec un "charlie hebdo "en main .Quelle horrible démagogie . Dutrout , s'agenouillant devant les tombes de ses victimes en se déclarant défenseurs des enfants , une image , une horreur pour moi , une légère comparaison dans la méthode .Non , avec eux impossible à tout jamais , pas les gens bien entendu mais le fondement du parti .

      Supprimer
    3. Il n'y a pas beaucoup de citoyens avec un Charlie hebdo en mains ,vu son tirage confidentiel à 35 000 exemplaires !

      Supprimer
    4. 22: 09 Flagrant de délit de mensonge une nouvelle fois ! Tirage moyen : 140 000 exemplaires !

      Supprimer
    5. Charabia de bas étage 15 h 22 .

      Supprimer
    6. Dîtes ça à Alpern .

      Supprimer
    7. 22: 18 et 22:19 : même auteur frontiste

      Supprimer
    8. Mauvaises infos Alain .

      Supprimer
    9. 22h57 : je ne dois pas être loin de la vérité, pourtant...

      Supprimer
    10. Fourchette de vente ,entre 35 000 et 160 000 exemplaires .

      Supprimer
    11. Un million mercredi et il n'y en aura pas pour tout le monde!

      Supprimer
  5. Dans le Coran et dans la Bible, il y a tout et son contraire. Ces textes ont été écrits à plusieurs mains et à diverses époques, époques soumises quelquefois à plus ou moins
    d'intolérance. Les djihadistes sont des intégristes . Ils ne peuvent être confondus et à aucun moment avec les musulmans, comme les membres de Civitas ou du KKK ne peuvent l'être avec les catholiques ou les protestants.Le repli sur le religieux comme arme de destruction massive est le symptôme de malaises profonds dont on s'abstient pour l'instant d'analyser les causes.
    La manifestation nantaise a réuni une foule compacte . J'espère vraiment qu'elle fera taire les fous de Dieu mais aussi les fous "identitaires".
    Ironie mais peut être aussi message d'espoir, parmi les victimes, trois policiers, un blanc, une black et un beur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vos livres nauséabonds ne nous intéressent pas.

      Supprimer
    2. 15:22 la bible et le coran des " livres nauséabonds" ? Vous les avez lus ?

      Supprimer
    3. Mosquées en construction à Béthune et Liévin .
      Inch Allah !

      Supprimer
    4. même auteur que 22:18 et 22:19 et d'autres en 5 minutes de temps que j'ai supprimés soit 5 commentaires en 5 mn, de la même veine
      Les 2 mosquées viennent d'être taggées...

      Supprimer
    5. Qui vous dit Alain que ces tags ne proviennent pas de sympathisants de ceux se posant en victimes ?

      Supprimer
    6. Qui vous dit Alain que le massacre du 7 janvier n'est pas le fait de deux militants FN qui se sont faits passer pour des djihadistes?
      22H55, un feneux qui n'attend pas pour recommencer son travail haineux.

      Supprimer
    7. Ils sont musulmans 07h52 et pratiquant le halal en égorgeant !

      Supprimer
    8. 12:06 : 7:52 faisait de l'humour...

      Supprimer
    9. Mais non 12H06, ils étaient cartés au FN depuis longtemps et catholiques intégristes. Ils étaient routiers et ils transportaient les poulets et les cochons dans les abattoirs pas halal et de manière indigne. C'était des terroristes pas halal mais pinard-saussiflard.
      Vous racontez tellement de conneries 12H06, qu'à chaque connerie de ce type il serait bon d'en envoyer une sur votre parti.

      Supprimer
  6. Stop aux amalgames.

    "Un héros très discret a éteint la chambre froide du magasin casher pour y dissimuler des clients. Les otages ont pu communiquer avec l’extérieur grâce à leurs téléphones.
    Comme à Dam martin-en-Goële, en Seine-et-Marne, plusieurs personnes ont réussi à se cacher lors la prise d’otages qui s’est déroulée simultanément, vendredi, à la porte de Vincennes, à Paris. Selon un élu qui a joint par téléphone l’une d’entre elles avant l’assaut, ils étaient six à s’être retranchés dans la chambre froide de l’épicerie quand Amedy Coulibaly a fait feu dans le magasin.

    «Quand ils ont vu l’individu entrer et tirer, un petit groupe de clients a eu le réflexe de soulever une trappe dans le sol pour se cacher. Ils se sont engouffrés à six avec un bébé d’un mois», raconte Malik Yettou, conseiller municipal à Saint-Maurice (Val-de-Marne).

    Ils sont aidés par Lassana, un salarié du magasin qui va les mettre en sécurité, selon BFMTV, qui évoque jusqu’à quinze otages «cachés». «Quand ils sont descendus en courant, (…), j’ai ouvert la porte (du congélateur). Il y a plusieurs personnes qui sont rentrées avec moi. J’ai éteint la lumière, j’ai éteint le congélateur. (…) Quand j’ai éteint la chambre, je les ai mis dedans, j’ai fermé la porte, j’ai dit vous restez calmes là, moi je vais sortir», raconte le jeune homme, que la chaîne présente comme un «musulman malien»."

    RépondreSupprimer
  7. C'est l'une des 12 victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo mercredi. Le policier Ahmed Merabet a été tué d'une balle à bout portant par les frères Kouachi lors de l'attentat contre le journal satirique. Samedi, sa famille a tenu une conférence de presse à Livy-Gargan (Seine-Saint-Denis), ville d'où était originaire cet homme de confession musulmane. Metronews a sélectionné les principales déclarations.
    "Arrêtez de faire des amalgames (...) de brûler des mosquées ou des synagogues"
    "Arrêtez de faire des amalgames, de déclencher des guerres, de brûler des mosquées ou des synagogues", a déclaré un membre de la famille alors que plusieurs mosquées ont été prises pour cible dans tout le pays.
    "Il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans"

    "Je m'adresse à tous les racistes, islamophobes et antisémites : il ne faut pas mélanger les extrémistes et les musulmans", a ajouté l'un des membres de la famille Merabet.

    RépondreSupprimer
  8. cela me rapelle la grande manif la manif pour tous sur paris

    RépondreSupprimer
  9. lamentable ces deux rassemblements pourtant bien expliques sur chaque blog politique d henin :celui de la mairie se tiendrai place Jaures celui des verts ps communistes etc plac de la republique par contre tous se sont rendus apres a la mairie ecoeurant de faire passer sa mouvance politique et de diviser cette triste cause VOUS ETES PITOYABLES

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas moi. Désolé.

      Supprimer
    2. si gb a recu une invitation par si tu es d henin celui ci disait que c etait place Jaures bizzare
      qu il soit alle a Republique moi pas bien comprendre

      Supprimer
  10. Rien à voir mon pauvre 13H17; il y aura dix fois plus de monde, sans compter les manifs qui ont déjà eu lieu et celles du jour dans les autres ville, avec de vrais idéaux de concorde, que cette manif de réactionnaires intégristes cathos et homophobes. On les entend plus d'ailleurs? Ouf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a gros à parier que, pour une fois, les chiffres des organisateurs de la manif et ceux de la Préfecture de police seront sensiblement les mêmes - et non de 1 à 10 comme pour la manif pour tous.
      jlt

      Supprimer
    2. Pas d'amalgames s'il vous plait....

      Supprimer
    3. Si tout se réglait à coups de chiffres ?

      Supprimer
  11. C'est bien beau tout ça mais d'autres priorités doivent être traitées d'urgence .
    Il y a des Français qui crèvent de faim ,de froid , de solitude ,de manque de soins .
    Baisse du pouvoir d'achat ,impôts ,taxes ,déficit public ,ces contraintes pour les Français mériteraient des manifestations monstres et répétitives dans toute la France .
    Ce massacre est ignoble ;il faut en tirer les conséquences mais la vie continue !

    RépondreSupprimer
  12. mr alpern.
    ce lundi 5 janvier 2015, la dépouille d'un élu du F.N. décédé, fut exposé dans les salons d'honneur de la mairie d'hénin-beaumont. qu'il repose en paix.pouvez vous nous dire si cet acte est légal.c'est la première fois de ma longue vie que je vois une telle cérémonie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 15:16 Cela ne me semble pas illégal...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Hun que c'est légal Mr le censeur !

      Supprimer
    5. Cela me semble légal. Puisqu'on peut s'exprimer à l'emporte pièce sur une question de droit selon la semblance. Oui ça me semble légal.

      Supprimer
  13. le père cardon et le père masquelier sont aussi francs-maçons....bravo aux affairistes du pas de calais....entre nous vu le nombre d'escroqueries qu'ils ont pas faites sur hénin et alentours ....t'as l'indignation sélective....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lyamine difle : Comment se procurer ce genre d'infos : "le père cardon et le père masquelier sont aussi francs-maçons". Où peut-on trouver les fichiers ? Je soupçonne mon voisin d'en être. Il a toujours plein de visites et je crois qu'ils font tourner les tables et chantent des chants plutôt salaces. Je me demande même si les 2 personnes citées n'étaient pas présentes. Des femmes sont mêmes venues : est-ce possible, d'après vous ? Font-ils des orgies ?

      Supprimer
    2. 15H35 est le type même de sale type qui, sous l'occupation, serait allé dénoncer ses voisins juifs, ou plutôt, faute de courage, aurait envoyé une missive anonyme à la komendantur... Faites 15H35, allez à la komendanteur. Vous n'avez pas un petit musulman à dénoncer? D'une pierre deux coups. C'est chouette non?

      Supprimer
    3. 15h22 d'Alain Alpern
      Un franc-maçon n'a pas le droit de citer les noms d'autres franc-maçons, mais il a parfaitement le droit de dire qu'il est franc-maçon.
      A moins que les choses n'aient changé dernièrement !
      jlt

      Supprimer
    4. JLT Vous voulez dire que 15:35 n'est pas FM... (humour)

      Supprimer
  14. mais la manif pour tous perdure ds le temps et cette manif que je soutiens des lundi partira hélas ds l oubli reactionnaires homphobe on voit que vs n étiez pas il y avait des associations gay ex gayvox des musulmans des juif des athées allez sur le blog qui ne restes pas muet et a chaque élections il s implique en demoncant les candidats qui casse la famille d ailleurs récemment ils se sont impliqués ds les primaires regardez la tv ou vous journaux

    RépondreSupprimer
  15. pourquoi le Yémen petit pays frontalier avec l'Arabie Saoudite et face à Djibouti, formateur
    par Al-Quaïda des futurs terroristes pour l'Europe n'est pas la cible de tous les pays pour éradiquer leurs méfaits. Vu les circonstances, cela me parait légitime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que ceux qui se réclament de Al Quaïda Yemen sont disséminés hors Yemen.

      Supprimer
    2. J'ai vécu deux ans au TFAI ,territoire français des afars et des Issas ,actuellement République de Djibouti ;je peux vous dire qu'en ces années là
      malgré la forte présence militaire française ,les frontières étaient déjà des "passoires".

      Supprimer
    3. Al Quaida Yemen n'existe pas. Il y a Al Quaida au Yemen, ce sont des gens qui sont affiliés à Al Quaidi en Péninsule Arabique : AQPA , comme il y a AQMI. Répéter les mensonges ou les inadvertances des journalistes qui depuis 5 jours enfilent les perles de bétises, ce n'est pas une bonne idée.
      Eradiquer leurs méfaits, 18h05... vous avez raison. Donc, on va au Qatar, aux Emirats Arabes Unis, et en Arabie Saoudite? Oups... mince, ce sont nos "amis".

      Supprimer
    4. Pourquoi, on nous dit que l'un des frères est allé s’entraîner au Yémen et d'où viennent les images de ces camps, de ses rassemblements de djihadistes?Non, je pense que pas mal de pays jouent double-jeu ( regardez la banderole du match Bastia PSG) presque passée inaperçue, personne ne la relaye.
      Tout le respect et la solidarité que j'ai pour toutes ces familles frappées par le malheur et la mobilisation du peuple français ne feront bougés nos politiques au détriment des intérêts financiers.Le soufflet retombera et on attendra le prochain épisode.
      Dans tous les cas si le Qatar finance le terrorisme, Honte au PSG et à ses joueurs de percevoir de l'argent criminel.

      Supprimer
  16. A GB : la LDH qui ne vous invite pas voyez vous cela ne m étonne guère ... Ils vous en veulent toujours d avoir présenté une liste aux municipales en mars dernier ! Quand on voit que filipovitch tient le micro à m.pruvot ... Cela m écoeure ! La LDH après dalongeville binaisse maintenant c est filipovitch !!!! A vomir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends vos 2 derniers mots : à vomir". Pourquoi "à vomir" ?

      Supprimer
    2. Le FN tient Hénin à cause des pseudos socialistes de l'opposition, du pseudo résistant de l'intérieur et du pseudo "je me la joue au-dessus de la mêlée qui vient donner la leçon après avoir été viré par les urnes".

      Supprimer
    3. La LDH bras dessus bras dessous avec le ps 62 samedi matin ! Comme lorsqu ils ont soutenu dalongeville puis binaisse. La LDH est sorti de son rang depuis bien longtemps

      Supprimer
  17. il manque plus que le gendre de binaisse

    RépondreSupprimer
  18. pourquoi que sur les sites de gb dn on voit tres bien l invitation avec le noms des signataires et le lieu du rassemblement et gb nous dit autre chose l invitation tu es d henin precisait bien devant la mairie voir les photos sur leur site

    RépondreSupprimer
  19. Abderhamane, Martin, David
    Et si le ciel était vide
    Tant de processions, tant de têtes inclinées
    Tant de capuchons tant de peur souhaitées
    Tant de démagogues de Temples de Synagogues
    Tant de mains pressées, de prières empressées

    Tant d'angélus
    Ding
    Qui résonne
    Et si en plus
    Ding
    Y'a personne

    Abderhamane, Martin, David
    Et si le ciel était vide
    Il y a tant de torpeurs
    De musiques antalgiques
    Tant d'anti-douleurs dans ces jolis cantiques
    Il y a tant de questions et tant de mystères
    Tant de compassions et tant de révolvers

    Tant d'angélus
    Ding
    Qui résonne
    Et si en plus
    Ding
    Y'a personne

    Arour hachem, Inch Allah
    Are Krishhna, Alléluia

    Abderhamane, Martin, David
    Et si le ciel était vide
    Si toutes les balles traçantes
    Toutes les armes de poing
    Toutes les femmes ignorantes
    Ces enfants orphelins
    Si ces vies qui chavirent
    Ces yeux mouillés
    Ce n'était que le vieux plaisir
    De zigouiller

    Et l'angélus
    Ding
    Qui résonne
    Et si en plus
    Ding
    Y'a personne

    Et l'angélus
    Ding
    Qui résonne
    Et si en plus
    Ding
    Y'a personne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette chanson est interprétée par Alain Souchon

      Supprimer
    2. Merci 01H33. Je ne sais pas si le ciel est vide mais c'est sans doute ce doute qui devrait nous obliger à vivre mieux, ici et maintenant.

      Supprimer
  20. Longue et merveilleuse lettre de Marie enseignante en collège dans le 9.3, comme ils disent. Alain, nous savons le bal des hypocrites ( MLP qui veut une France unie maintenant, elle qui ne cesse de la diviser. Des socialistes menant une politique de droite. Des politiques, pas tous, malhonnêtes. Les anathèmes contre les musulmans à venir et jusqu'à en vomir...). Nous savons les atteintes à nos libertés ( la malfaisance, la violence, la barbarie des djihadistes, l'arme religieuse est peut être la pire).
    Cette enseignante pense encore que la culture et l'échange sont les meilleures réponses à ces folies. Moi aussi j'y crois.

    "Publié le 10 janvier 2015 — école charlie hebdo enseignement —

    Lorsque j’ai appris l’attaque de Charlie Hebdo, je rentrais de l’école. Un message, puis deux, sur mon téléphone. Puis je suis restée bloquée sur les chaînes d’information pendant un long moment sans pouvoir rien faire d’autre. Je me suis mise au travail, car c’était un mercredi après-midi et que j’avais des copies à corriger. Des copies de brevet blanc, un sujet d’argumentation : « Pensez-vous que tous les élèves de France ont les mêmes chances de réussir à l’école ? ». J’ai lu, j’ai corrigé, sans être jamais loin de mon écran d’ordinateur. J’ai bu beaucoup de café. L’atmosphère était pesante. J’ai pleuré comme on pleure lorsque toutes les vannes sont ouvertes d’un coup, avec de gros sanglots, des hoquets, le visage rougi. Très vite, j’ai pensé à mes élèves, collégiens et collégiennes, de toutes les couleurs, de toutes les origines. Musulmanes et musulmans, pour beaucoup. Voici ce qui s’est passé le lendemain matin, jeudi 8 janvier, lorsque je suis arrivée au collège de Seine Saint-Denis où je travaille.

    Dans la salle des professeurs, l’une de mes collègues musulmanes réprime un sanglot en nous disant que sa religion est encore salie. Dans la cour, des murmures : le sujet est sur toutes les lèvres. Je me demande comment je vais réussir à faire cours. La veille au soir, j’ai préparé un diaporama avec des caricatures de tous les pays. De l’Iranien Kianoush Ramezani. De la Tunisienne Nadia Khiari. De l’Américaine Ann Telnaes. Du Français Plantu. J’ai la boule au ventre, comme mes collègues. Que vont nous dire nos élèves ? Vont-ils vouloir en parler ? Oui, ils ont voulu en parler. Nous en avons débattu. Ils ont été intelligents, ils ont posé des questions, ils ont posé les problèmes. À huit heures, j’avais cours avec ma classe de troisième. En plein chapitre sur la dystopie, nous devions le clore par une séance sur l’étude d’un extrait de Farenheit 451 de Ray Bradbury, lu en lecture cursive pendant le mois de décembre. Nous devions parler de censure, d’autodafés, de la liberté de penser et de s’exprimer. De l’importance de lire et de comprendre. Finalement, nous avons parlé de l’actualité. Et quand l’actualité fait un aussi triste écho à un roman écrit après la Seconde Guerre mondiale, il n’y a pas que le sang du professeur qui se glace.
    Je ne savais pas, donc, ce que mes élèves allaient me dire. J’ai pris un air très grave, ils ont su que j’allais leur parler des événements de la veille. L’une de mes élèves m’a dit : « Vous connaissiez quelqu’un qui est mort madame ? ». Oui, comme vous tous. Nous allons en parler.
    Cette classe est d’ordinaire frémissante. Les blagues potaches fusent souvent, la parole est difficile à canaliser. Ils ont toujours quelque chose à dire, en lien ou non avec le cours. Je tape du poing sur la table, souvent, pour avoir le silence, mais ils sont rarement dupes. Ils savent que je rirai trop souvent à leurs blagues pour réellement me fâcher. Comme je l’ai souvent dit, je ne suis pas très douée pour incarner l’autorité.
    Quoi qu’il en soit, ce jeudi, j’ai un silence complet lorsque je m’exprime devant eux. Un silence respectueux, attentif, plein. Voici ce que je leur ai dit.

    RépondreSupprimer
  21. "Lettre à mes élèves de Seine St Denis. Marie

    Je veux vous parler de ce qui s’est passé hier. Je vais vous dire ce que je ressens, et après vous me direz ce que vous, vous ressentez. Je vais vous raconter deux ou trois choses personnelles, parce qu’il est vraiment important que vous compreniez que ce que je vous dis est personnel. Je vais vous dire pourquoi je suis extrêmement triste, choquée, et inquiète après ce qui s’est passé hier.
    Premièrement, je suis triste parce que des innocents sont morts assassinés, et je ressens un sentiment de compassion qui est lié au fait que je suis humaine et que je ne comprends pas qu’on puisse tuer. Parmi ces personnes qui sont mortes, il y en a certaines que je ne connaissais pas personnellement, mais dont je connaissais le travail. Je ne vais pas vous raconter ma vie, mais ces morts me touchent beaucoup parce que j’ai grandi dans une maison remplie de livres et de bandes dessinées, que mon papa collectionnait quand j’étais petite. Alors vous voyez, certains de ces dessinateurs, je les ai connus dans l’enfance. Ils dessinaient dans d’autres journaux, avant que Charlie Hebdo existe, avant que je sois née, et ils étaient vraiment marrants. Ils se moquaient un peu de tout et de tout le monde. Vous savez tous que j’aime bien les blagues, alors quand des gens marrants meurent, moi ça m’embête beaucoup.
    Deuxièmement, je suis triste parce que j’ai eu peur. Ma petite sœur est journaliste, et j’ai eu très peur pour elle. Elle n’est pas journaliste à Charlie Hebdo, elle travaille pour la rubrique culture d’un journal, et quand il y a eu l’attentat, ils ont fermé toutes les grilles, ils ont posté beaucoup de policiers. Quand les journaux doivent se protéger, quand on doit avoir peur pour un membre de sa famille qui est journaliste, c’est très effrayant. Vous savez tous ce qu’est la dystopie, c’est le sujet du chapitre que nous sommes en train de terminer, je trouve vraiment que ça y ressemble.
    Enfin, je suis triste parce que je sais que vous allez en prendre plein la gueule. Je vous le dis parce que je trouve déjà qu’il y a beaucoup de gens qui vous montrent du doigt sans raison. Je vous le dis aussi parce que j’ai choisi d’enseigner en Seine Saint-Denis, je l’ai demandé. Je vous le dis parce que je vous vois tous les jours, je vous connais, je sais comment vous êtes, je vous aime bien. Je voudrais que tout le monde vous voie comme je vous vois, mais je sais que ce n’est pas le cas. Je suis triste et inquiète pour vous, parce que j’ai peur qu’on vous attaque parce que vous venez d’ici et parce que certains et certaines d’entre vous sont musulmans et musulmanes. Maintenant, j’aimerais que vous me disiez sincèrement ce que vous voulez dire sur ce qui s’est passé hier.

    Alors ils m’ont dit ce qu’ils pensaient. Tout le monde a participé à la discussion. Voici ce qu’ils m’ont dit.
    Ces gens-là, madame, c’est pas des musulmans, c’est des tarés.
    C’est péché de tuer.
    Ils sont cons, ils vont aller en enfer, ils ont pas droit de tuer les gens. Allah est le seul qui peut juger, on n’a pas le droit de juger.
    Mais madame, si les dessinateurs étaient menacés de mort depuis longtemps, pourquoi ils ont continué ? Ils auraient dû arrêter, ils auraient été tranquilles. C’était quand même un peu abusé, ils en rajoutaient tout le temps.

    Je leur ai expliqué. Je leur ai dit que je trouvais, moi aussi, que leur humour était souvent limite. Je leur ai expliqué que moi, Charlie Hebdo ne me faisait plus marrer depuis un moment. Je leur ai dit aussi qu’ils ont continué pour montrer que personne ne pouvait les empêcher de faire ce qu’ils voulaient. Quitte à ne pas être toujours subtils, quitte à ne pas toujours être marrants."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 8:27 Vous ignorez ce que le mot "troll" signifie...

      Supprimer
    2. L'évaluation repose sur l’aspect RÉCURRENT ou caricaturé de l’argumentation.

      Supprimer
    3. On retrouve cette lettre un peu partout dans les journaux et sur les réseaux sociaux. C'est une réponse aux enfants qui n'étaient pas d'accord sur la minute de silence à observer en faveur des victimes des attentats. Cela n'a rien d'un troll. Il est vrai que Mary aurait dû préciser le contexte : cela éviterait les commentaires malveillants...

      Supprimer
    4. Les journées d'hier et d'avant hier furent une magnifique révérence à l'irrévérence. C'est notre richesse que de pouvoir lire une telle presse. L'humour ne peut être sectorisé en acceptable, "limite" ( pour reprendre les propos de Marie du 93), inacceptable. etc. Ces enfants et ados du 93 sont magnifiques de spontanéité de sincérité et de sensibilité. Je ne les connais pas et je me garderai bien de donner des conseils à ce prof d'école. Il est sans doute très difficile de faire comprendre à ces jeunes que les journalistes de Charlie ne pouvaient plus reculer . Et d'autant plus que des barbares les menaçaient de mort. C'était non seulement pour eux une question d'éthique professionnelle mais également d'honneur.Ils ont payé de leur vie, leur courage et leur talent. Je le dis d'autant plus facilement que je n'étais pas un un "fan" de Charlie.

      Supprimer
    5. En français on dit :musulmanes et musulmans .

      Supprimer
  22. A l'anonyme de 22h49 : Jaurès était à la LDH tout comme Francis de Pressensé son deuxième président qui était député socialiste au début des années 1900. Et à cette époque, la LDH va évoluer et prendre en compte la DDHC de 1793 qui pose des droits économiques et sociaux en plus de celle de 1789. Les marxistes ont leur place à la LDH, comme tous les humanistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les marxistes n'ont et n'auront jamais leurs places à la LDH ;

      Supprimer
    2. Au goulag. Point.

      Supprimer
    3. Avec la Marina Lepenatchva, la copine de Poutine qui a installé d'autres types de goulags?

      Supprimer
  23. de leurs crayons ils n'ont fait couler que de l'encre, de leurs armes il ont fait couler le sang

    RépondreSupprimer
  24. 08 h 15 ,Jaurès s'est malheureusement compromis avec certains banquiers pour créer son journal ;ça jette plus qu'un discrédit sur son parcours d'homme politique ,le mettant au même niveau que les autres !
    Avec le votre de parcours Mr Noël ??????????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Compromis est exagéré ! Il a fait financer la création de l'Huma par des banquiers...

      Supprimer
    2. Lesquels Alain ?

      Supprimer
    3. On doit pouvoir retrouver cela sur Google.

      Supprimer
    4. Des banquiers juifs Alain ; il les vouait aux "gémonies" mais il a su user et abuser de leur argent .
      En agissant ainsi il s'est sali, lui et son soi-disant humanisme .

      Supprimer
    5. Vous voulez dire que Jaurès s'est sali en choisissant des banquiers juifs ? Ou bien que Jaurès a profité de l'argent de banquiers juifs qu'il n'avait pourtant cessé de vilipender et que c'est ce retournement que vous blâmez ?

      Supprimer
    6. Pas à fréquenter des banquiers juifs mais à prendre l'argent de ses "ennemis" .

      Supprimer
  25. collabo ????

    excuse mais mon père n'est arrivé en france qu'en 1950....

    et perso, j'ai pas envie de servir de chair à canon comme mon grand oncle ...qui fut obligé de faire la guerre contre la Wehrmacht parce que les généraux allemands et français avaient des comptes à régler ....y'a même jamais eu de vraie pension pour ça ....vu que c'est un indigène....

    donc si les européens veulent régler leur compte, dorénavant c'est sans moi....

    et avant de traiter de collabo quelqu'un faudrait balayer devant ta porte....

    et je le dis : dallongeville bébert et tous les margouillins du coin ont piqué mes impôts et les tiens ....avec leurs copains affairistes du pas de calais ....

    sujet clos pour moi...

    monsieur alpern n'est pas obligé de publier ...

    RépondreSupprimer