jeudi 9 mars 2017

"Nouvelles du Front" de Marine Tondelier (1/2)

Le sous-titre du livre est révélateur de ce que Marine Tondelier (la vraie Marine parce que l'autre s'appelle réellement "Marion" : probablement une technique de "dédiabolisation"...) a perçu d'HB depuis que le Front national est devenu majoritaire, en mars 2014 : "La vie sous le Front national". Marine Tondelier est conseillère municipale d'opposition depuis cette date...
Comme Lucas Belvaux, dans son film "Chez nous", elle peint l'envers du décor. L'image qu'essaye de nous renvoyer le FN est fausse, et la volonté des 2 auteurs est de nous montrer ce qu'est la réalité de ce parti et c'est tout simple : c'est un parti autocrate qui utilise toutes les méthodes des dictateurs, à savoir étouffer toute opposition, faire régner la peur, voire la terreur chez ceux qui n'obéissent pas, mépriser les plus faibles. Tout cela en singeant la normalité.
L'auteure a eu le mérite de recevoir les témoignages anonymes de ceux qui travaillent en mairie ou dans les associations. Quand elle restitue ce que lui ont confié ces personnes, on a une impression de "déjà vu" : sous la Stasi de l'Allemagne de l'Est ou le KGB soviétique. On imagine les tentatives d'embrigadement des nazis, après 1933 et plus tard, on connaîtra les mêmes manipulations des régimes syrien, russe ou turc, etc... Et encore, ces systèmes sont à l'échelon national, alors qu'Hénin-Beaumont c'est une ville de 26 000 habitants et pourtant on assiste aux prémisses de ce que serait un pouvoir frontiste au niveau de l'état français !
Comment on jugule le mouvement associatif (les exemples du Secours populaire ou de la Ligue des droits de l'Homme montrés du doigt parce que politisés), de quelle façon la communication est verrouillée (on ostracise La Voix du Nord et on publie un journal municipal de propagande aux frais du contribuable), comment on instaure un régime de la terreur dans le personnel municipal, voilà les principaux vecteurs de l'emprise du FN sur les esprits. Au sujet de cette terreur, notamment chez les employés communaux, voici quelques propos édifiants : " des "taupes" quadrillent tous les étages de la mairie. "Des vrais kapos" disent d'autres. "Le règne de la délation avait débuté" rapporte-t-on...
Je n'aurai garde d'oublier comment on méprise l'opposition au cours de conseils municipaux, véritables jeux du cirque (voir mes différents compte-rendus de conseils municipaux), de quelle façon on parle en privé des "cas soc" ou de la façon dont Bilde (premier adjoint) et Briois, devant témoin, parlent des "boeufs de Darcy" (Darcy étant un quartier défavorisé d'HB), étalant leur mépris pour le "peuple"...
Le mécanisme décrit par Marine Tondelier est "glaçant".
Tout cela sous la direction du couple B. Bilde/Steeve Briois, le premier étant le décideur et l’exécuteur des basses œuvres, le second, personnage mièvre mais "figure" du parti.
Le portrait de Bilde, dressé par Marine Tondelier, fait penser à d'autres personnages qui ont marqué l'histoire des dictatures évoquées ci-dessus ! "Il fait la police des opinions" "Bruno Bilde is watching you" (par référence à Big Brother, terrifiant personnage de fiction du roman 1984 de George Orwell), "la peur bleue des agents municipaux". Un syndicaliste dit de lui : "C'est lui, le manipulateur, il crie un coup, tout le monde se couche par terre, tout le monde fait profil bas devant lui. Même au  FN !"
Quant au maire, "il suffit de quelques minutes pour que son masque avenant se fissure et laisse place à un visage autoritaire, empreint de méchanceté et de morgue".

Ce livre aura eu le mérite immense de dévoiler, à ceux qui ne le croyaient pas, que certains, en mairie (mais à l'extérieur aussi), ne se "couchaient pas". Ils vivent, certes, difficilement cet enfer, mais savoir que leurs témoignages a percé la chape de plomb qui régnait jusqu’à présent, leur permettra de comprendre qu'ils ne sont pas seuls et que leur courage aidera ceux qui doutent encore du système oppressif instauré par le FN. Cette forme de résistance devrait ainsi s'élargir au fur et à mesure qu'ils parleront (anonymement, bien sûr).

Demain, je ferai part de quelques remarques critiques sur ce livre dont j'ai déjà souligné le plus grand bien qu'il m'inspirait.

A suivre


37 commentaires:

  1. L'histoire ne dit pas si marine tondelier va reverser l'intégralité des bénéfices de son best-seller à une association (lutte contre le cancer par exemple: bieeeeen) où si elle va garder la thune pour elle (méchante Kapitaliste : pas bieeeeeen)

    Bon. A table. J'ai la dalle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle cherchait,vos coordonnées, l'autre jour. Peut-être est-ce pour vous verser les droits d'auteur ?

      Supprimer
    2. 12 h 53 , à table , oui bien sur mais après le repas car vous êtes la lavette !

      Supprimer
    3. Plutôt des droits d'hautaine!

      Supprimer
    4. Elle n'est pas hautaine, elle est intelligente et cultivée! Au fn c'est insupportable et y'a pas. Jaloux va! PDR.

      Supprimer
  2. je ne sais pourquoi vous parlez de DARTY et non de DARCY ?

    RépondreSupprimer
  3. Ah ce "Béru", mais on sait qui il est... et sa fhurie de Montretout, elle garde le flouze? Kaaaapitaliste, pas bien! C'est pas beau de mentir la fuhrie!

    RépondreSupprimer
  4. (Certaines délibérations se passent sans anicroche. Sont votés avec les élus d'opposition les tarifs appliqués lors du prochain salon du bien-être qu'organisera la ville en septembre, une campagne de stérilisation des chats errants ou encore la cession de terrains communaux.

    Plus étonnant, les discussions budgétaires feront plutôt consensus, le maire faisant montre d'une certaine maîtrise des dossiers. "On se félicite que les finances rétablies permettent d'augmenter les subventions à des associations", déclare même Mme Tondelier.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'art de la manipulation 17:04

      Supprimer
    2. Je suis 17h04, et j attends que Mme Tondelier vienne dementir les propos relevés dans L'Epress

      Supprimer
    3. Non, du concret, en faveur de la population, frustré de 12h40.

      Supprimer
    4. 20H43, le fn ment, le fn ment, le fn ment énormément. Le fn triche, le fn triche.... la la la la la! Tic, tac, BOUM!

      Supprimer
  5. (Si j'estime que la démocratie est en danger et que c'est la seule alternative, je voterai Emmanuel Macron dès le premier tour. Ce sera un vote de protection et non d'adhésion", explique Bartolone, qui ne veut pas avoir à choisir entre "un candidat qui attaque les institutions républicaines (François Fillon, NDLR) et l'extrême droite".)

    Au bal des faux-culs ils vont être un paquet à danser.

    RépondreSupprimer
  6. Son livre est un bide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bilde, vous voulez dire certainement...

      Supprimer
  7. Pipeau Alain,vous me décevez !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. questcequidit 20:11 ?

      Supprimer
    2. A 20h11,

      Pipe ou turlute???

      Supprimer
    3. On t'a reconnu bouboule à 20H11!La vérité qui éclate, ça fait mal , hein bouboule!

      Supprimer
  8. J'ai lu ce livre ce week-end comme un roman de politique fiction...il aurait pu être édité en 2013 et s'intituler" et si briois devenait maire d'henin beaumont". On lit ce livre facilement tout en étant agacé, énervé, écoeuré. ...mais qu'est devenue ma ville.je plains les communaux où j'ai énormément de copains...mais comment peut on travailler dans ces conditions. J'aspire à une ville apaisée car j'ai l'impression de vivre dans une ville coupée en deux ...d'un côté des manipulateurs haineux et de l'autre des démocrates qui ont de la peine à être dans un consensus qui permettrait au fn de dégager voir même prendre la fuite. J'en appelle aux démocrates de mettre de l'eau dans leur vin, de discuter,de parler, d'écouter et laisser leurs idées partisanes de côté. Faites un trêve après ces élections et rencontrez vous...la barre des 6000 voix sur 18000 votants n'est pas inaccessible.

    J'espère une suite à ce livre "le fond du front...le fn rattrapé par la justice perd toutes ses mairies".

    RépondreSupprimer
  9. Darty ou Boulanger ?

    RépondreSupprimer
  10. Nouvelles du Front! Oh la menteuse! Bonnie Le Pen et Clyde Fillon. Y'a bon les sous du "peup", y'a bon le flouze de la République! Hein! Fraudeuse, fraudeur! Pourris! Et par contre pour les jeunes cons du "peup" coupables de violences devant les lycées, là, en instrumentalisant, "ça", ça demande une justice intraitable! Qu'elle se rende aux convocations de ses juges avant de jouer la vertu outragée. Hypocrite.


    POLITIQUE
    Emplois fictifs au FN: les mails qui montrent que Marine Le Pen était au courant
    Soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif, un ex-conseiller de la candidate FN l'avait alertée sur cette situation dès 2012.
    09/03/2017 13:11 CET | Actualisé il y a 15 heures
    Romain Herreros
    Journaliste politique

    POLITIQUE - Il lui sera difficile de jouer la carte de l'ignorance. Deux mails publiés ce jeudi 9 mars par Mediapart et Marianne montrent que Marine Le Pen était au courant que des membres du Front national étaient rémunérés par le contribuable européen pour des tâches concernant exclusivement le parti.

    C'est Gaël Nofri, ex-conseiller de la candidate frontiste pendant la campagne de 2012 et soupçonné par la justice d'avoir bénéficié d'un emploi fictif, qui avait alerté sa patronne sur son cas. Celui qui a dénoncé depuis un 'système de corruption généralisé" au FN, s'étonnait de l'irrégularité de sa situation. Selon les informations de Mediapart et Marianne, l'intéressé a bien signé en 2011 un contrat d'assistant parlementaire, en qualité d'assistant local de Jean-Marie Le Pen. Salaire: 8256 euros brut.

    Or, Gaël Nofri le jure, il n'a jamais été l'assistant du menhir. "Je n'ai évidemment jamais été au Parlement européen", a-t-il expliqué à Mediapart. L'ex-conseiller a également été embauché comme collaborateur de l'expert-comptable du parti, Nicolas Crochet. S'il travaillait uniquement au bénéfice de Marine Le Pen, c'est en qualité de "chargé d'étude" au cabinet de l'expert-comptable qu'il était rémunéré.

    Un montage "pour le moins douteux"

    Inquiet de sa situation financière (il était visiblement prévu après ces arrangements que l'homme perçoive le chômage), Gaël Nofri s'est tourné vers Marine Le Pen. "Nous avions prévu que mon contrat s'arrête à la fin du mois et qu'ensuite j'obtienne mes indemnités puis le chômage. Or, Nicolas (Crochet – ndlr) ne m'a toujours pas fait les fiches de salaire et le contrat en cours est caduc donc je ne peux prétendre au chômage pour le moment", fait-il savoir à la présidente du FN.

    Dans un second mail, adressé cette fois à Louis Aliot, Gaël Nofri explique que Marine Le Pen ne répond pas à ses multiples SMS. Dans cette missive, le conseiller se défend de vouloir "faire un esclandre et d'attirer l'attention sur un montage pour le moins douteux (...) qui aurait mis tout le monde dans l'embarras".

    Du côté de la direction du FN, on botte en touche. "Vous savez, (Nofri) racontait et écrivait tellement de choses plus ou moins contradictoires et quelquefois farfelues que je ne cherchais pas à savoir", a expliqué Louis Aliot à Mediapart. "Pour moi, il était un ami... du moins je croyais", a ajouté le compagnon le Marine Le Pen, qui se défend d'avoir été concerné par la situation juridique du conseiller!!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Copier-coller qui sent le réchauffé 07h09,comme ton café je pense !

      Supprimer
    2. Eh non mon coco! Du 9 mars... une révélation toute neuve sur les mensonges de tes sbires et de la sbiresse en chef!Le pen était au courant des magouilles! Allez, fini ton verre de rosé. Il est l'heure de ton tiercé et de ta mousse au PMU! Va!

      Supprimer
  11. Marine Tondelier fait preuve d'un beau courage ! Et le béru n'a manifestement pas inventé l'eau chaude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, faut vraiment du courage pour venir à hénin une semaine avant chaque élection pour s'occuper des geux hein.

      Supprimer
    2. Mensonges 20h45. Comme d'hab'!

      Supprimer
    3. C'est vrai que ta le pen s'occupe bien des impôts des gueux et autres boeufs de Darcy: détournements de fonds publics, escroqueries en bande organisée, emplois fictifs, fraude au fisc... et puis présente tous les jours à Hénin la blondasse! Sur le marché tous les jours. Près du peuple mais à Montretout sauf ses avoirs au fisc! Imbécile va!

      Supprimer
    4. T'as l'bonjour des sans dents eul 7 du mat!

      Supprimer
  12. S i elle avait écrit cet ouvrage du temps de l'équipe Binaisse, il aurait fallu 3 volumes !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 12 bibliothèques... d'Alexandrie!

      Supprimer
    2. Mensonge 11H05... comme d'habitude. La page fb de tes "maires" c'est déjà l'encyclopédie complète du racisme, des injures, des menaces, de la bêtise...

      Supprimer
    3. L'hurluberlu des 7 heures a encore frappé !

      Supprimer
  13. Et du temps de Dalongeville 11h05 :Une bibliothèque !

    RépondreSupprimer
  14. Dalongeville était vraiment un petit joueur en comparaison. Les deux élèves ont largement dépassés le "maître"!

    RépondreSupprimer