mardi 30 avril 2013

La Fédé. Chapitre 4: Gérard Dalongeville, le chevalier noir d'Hénin-Beaumont (1)


AA : le "chevalier noir" par rapport à ce que veut nous faire croire GD : qu'il est un "chevalier blanc"...
On se souvient de la perquisition dans son bureau, le jour où il fut cueilli chez lui, le 7 avril 2009. La police s'intéresse à plusieurs opérations immobilières ayant donné lieu à des ventes en cascade dans des conditions obscures. L'homme n'étant pas un obsédé du classement, c'est derrière des masses de documents qu'ils découvrent un coffre-fort dont GD déclare qu'il n'a pas les clefs et que ce coffre servait à son prédécesseur, avant 2001. La découverte de 13 000 euros en grosses coupures ne lui fait pas dévier de chemin : l'euro n'existait pas avant 2001, et pourtant il n'a jamais ouvert ce coffre ! Cet entêtement lui vaudra 8 mois de détention provisoire et quand on découvre ses empreintes digitales sur les enveloppes, il craque et déclare qu'il s'agit de l'argent du parti et dévoile les coulisses de 20 ans de vie politique dans le bassin minier : marchés publics truqués, corruption, détournements de fonds publics, favoritisme...
Les policiers et Véronique Pair, la juge d'instruction, se méfient de ces confessions. Son avocat, Didier Cattoir, socialiste, et plaidant souvent pour le PS, le lâche. GD attribue à 2 élus, Duberger, décédé en 2009, et Chopin, adjoint aux finances, l'organisation de ce financement occulte du PS, au moyen de commissions versées par les entreprises et de surfacturations reversées en publicité. AA : nous avons vu dans les chapitres précédents, qu'il n'y avait pas qu'à HB que ces pratiques étaient en vigueur...Les autres protagonistes les confirment, mais GD affirme qu'il n'a jamais bénéficié de cet argent...

La carrière de GD, né le 14/9/1970 à Bapaume, doté d'une maîtrise de gestion, commence grâce à... Daniel Percheron qu'il admire profondément, et qui, en 1992, lui trouve un poste auprès de Pierre Darchicourt, maire d'Hénin-Beaumont. N'ayant pas de poste budgétaire, PD lui donne un emploi fictif à la SAEMIC (société anonyme d'économie mixte immobilière de construction qui joue un rôle essentiel dans l'aménagement du territoire et gère une grande partie des chantiers d'aménagement de la ville, ce qui en fait, Dalongeville dixit, une pompe à finances du PS. GD "démissionne", en 1999, de son poste au cabinet de Darchicourt (ce dernier soupçonnant un détournement de fonds à l'occasion de dépenses d'illuminations de fin d'année, GD ayant anticipé son renvoi...). En réalité, c'est l'avenir de la SAEMIC qui fait divergence : les hommes forts de la Fédé, JP Kucheida, en tête en tant que président de la société liévinoise, Artois Développement (d'où naîtra Adevia), voulant fusionner les 2. Cela fut fait par Dalongeville, une fois élu, en 2001, après avoir mené une liste dissidente contre le maire sortant, mais soutenu, en sous-main par le PS...
Gérard Dalongeville a été initié au Grand Orient de France, dans la loge d'Hénin-Beaumont, "Conscience libre" et en aurait été exclu sous l'instigation de... Pierre Darchicourt, ce dernier l'ayant parrainé à son entrée. . Selon les auteurs, "les assertions de GD ("là aussi", précisent-ils) sont contredites par plusieurs protagonistes, sur un fond de vérité". Le Grand Maître du Grand Orient admet qu'il peut y avoir de l'affairisme, comme l'a perçu GD, dans des loges peu regardantes sur le recrutement... Quoiqu'il en soit, les quelques mois passés en franc-maçonnerie (et encore n'était-il pas très assidu), ne sont pas suffisants pour que les remarques de GD soient crédibles... 

GD soutient ne pas s'être enrichi personnellement dans les multiples opérations de détournements de fonds publics qui lui sont reprochés. Les enquêteurs ont fait leur boulot et le résultat est éloquent. L'élu perçoit 5 000 euros au titre de ses fonctions d'élu. En tant que membre bénévole d'autres structures diverses, il concède "certains avantages" (repas, déplacements). Sa compagne, membre de son cabinet (!) perçoit 2000 euros et au total, le couple vit avec 7 000 euros, tous frais presque entièrement payés (sauf le logement). Malgré cela, il a déposé entre 2005 et 2008 au moins 113 400 euros en espèces sur ses comptes bancaires (3150 € par mois), sur lesquels GD a menti aux policiers (héritage, disait-il...). "Il a touché beaucoup d'argent en liquide, au bas mot 30 000 euros par mois, avance ce chef d'entreprise qui l'a bien connu. C'est simple, tous les entrepreneurs du coin qui travaillaient avec la mairie ont financé ses campagnes électorales." Le couple a laissé de multiples traces de l'utilisation de cet argent, le plus souvent pour effectuer 3 à 4 beaux voyages par an.

26 commentaires:

  1. un photographe de douvrin aime bien aussi les beaux voyages.

    RépondreSupprimer
  2. Franchement gégé , tu me déçois ! Avoir commis l'erreur de
    déposer autant d'espèces sur ton compte personnel relève
    d'une bêtise monumentale.Lors de ton jugement final , tu
    pourras tout mettre sur le dos du vieux chopin ou du pauvre
    duberger comme tu l'as si bien fait dans ton premier livre ,
    les morts ne peuvent pas se défendre , hein gégé ?
    Ton système défensif me fait vomir , j'espère que tu vas
    prendre le "max".

    RépondreSupprimer
  3. mr le président.
    j'ai un ami qui a acheté un tableau 1 million d'euros et qui l'a vendu 5 millions d'euros ,8 ans après.bien sûr, avec des transactions financiéres dans les paradis fiscaux, en espéce.on est jamais trop prudent,n'est-ce pas cahuzac.
    imposition zéro.alors arrête de saigner les classes moyennes et impose les ventes d'objets d'art.n'en déplaise à ton ami fabius,l'instigateur de cette loi scélérate.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous parlez bien entendu de Claude Guéant

      Supprimer
  4. J'ai, par erreur, effacé un commentaire de 9H32, qui s'étonnait que de nombreux Héninois vénéraient encore GD. Il réclamait le remboursement des impôts locaux supplémentaires dus à la gestion de la ville.
    Rappelons-nous que plus d'un Héninois sur 2 ne paye pas de taxes locales et s'ils ne suivent pas la politique locale (et ils sont très nombreux dans ce cas) ils ne savent rien des turpitudes de l'ancien maire. A nous de faire oeuvre de pédagogie. Le procès du 27 mai au 15 juin en sera l'occasion...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans le secteur des boeufs c est plus de deux sur trois....et en prime si j ose dire 60% ont voté fn à la dernière législative...préparez vos mouchoirs!!

      Supprimer
  5. Merci Alain Alpern de nous faire oeuvre d'information en synthétisant le livre La Fédé. Je l'ai lu à sa sortie, mais j'avoue que votre rappel n'est pas superflu, surtout que vous y ajoutez des remarques et des anecdotes personnelles très judicieuses. J'attends avec impatience la suite.

    RépondreSupprimer
  6. Dalongeville le retour (en mairie) et Tapie le retour (comme ministre) !!
    On marche sur la tête en France....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui et même de Morano à la culture et Briois aux finances .

      Supprimer
  7. GD s y croit! il promet déja des emplois aux Heninois! rien ne l arrête!

    RépondreSupprimer
  8. Ferrari recrute des personnes competentes.....les temps sont durs,il faut rameuter les troupes....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que doit-on faire pour être recruté ?

      Supprimer
    2. si possible etre con.et inculte.

      Supprimer
    3. être bien souple et donner raison au chef! etre toujours dispo! faire une confiance aveugle.

      Supprimer
    4. être soumis , sans morale et illusionniste, les trois conditions sont cumulatives.
      1) Soumis, ce n'est pas trop difficile: ils sont légion par chez nous: chacun geint sur le sort qui lui est individuellement réservé, mais chaque groupe accepte en définitive ce mauvais sort.
      2) Sans morale, c'est plus difficile; mais ils sont quand même suffisamment nombreux pour se disputer (ou se partager) les postes au sein du PS 62.
      3) Illusionniste, c'est encore plus difficile, parce qu'il faut du talent ... et le talent dans le Pas de Calais, c'est de se faire passer pour quelqu'un de gauche alors que l'on est profondément conservateur et méprisant

      Supprimer
    5. M.Ferrari n'a fait que suivre les conseils de M.Hollande : "Le changement c'est maintenant ..." mouai ben dans les deux cas ce ne sont absolument pas les bonnes solutions ! Le retour sur terre sera terrible ... Une descente aux Enfers ?

      Supprimer

  9. Veuillez ne pas brusquer notre "bienfaiteur" Dalongeville il est sous anxiolytiques, ses visites chez nous sont les effets secondaires de ce médicament, il se croit toujours maire, il se croit toujours intouchable mais le gris de son pelage et les cernes le ramènent à la réalité..... quand la lune disparait!
    Wouuuuuuuuuu !!!!!!

    RépondreSupprimer
  10. G.D. EST UN VRAI RIPOUX SOCIALISTE.SUR LA LISTE QU'IL COMPTE FAIRE POUR LES MUNICIPALES 2014, Y RETROUVERONS NOUS :
    B.B.
    M.C.
    C.CH.
    G.C.
    J.B.D.
    PH.D.
    C.D.
    J.M.L.
    R.L.
    N.T.
    VOIR J.P.CH.
    CET OIE BLANCHE RECOMMENCE ,COMME EN 2001,A NOUS PRENDRE POUR DES CONS.

    RépondreSupprimer
  11. Dans mon fauteuil, je regardais le film à la télé. Un type nommé Jojo le Bouffi poursuivait la pauvre Suzy. Il la coinça près d'la scierie. Et très méchamment lui dit : "si tu m'donnes pas ton ranch, en moins d'deux, je vais t'couper en deux". Puis il l'empoigna...
    - Et alors ?
    Ben, il la ficela...
    - Et alors ?
    Il la mit sous la scie...
    - Et alors ? Et alors ?...

    Eh, eh, Zorro est arrivéeeeeee!!!
    Sans s'presseeeeeeeeeeeeer!!!
    Le grand Zorrooooo, le beau Zorrooooo!!!
    Avec son ch'val et son grand chapeauuuuuuu!!!

    (Henri Salvador - 1964).

    Tom Jericho.

    RépondreSupprimer
  12. guéant le complice de sarko, se fout de nous.a-t-il déclaré dans son patrimoine les deux croutes de peintre flamand (hollandais).que nenni.vendu pour 5.000.000 d'euros.le plus cher des tableaux de cette école à été vendu 150.000 euros.
    tous pourris l'U.M.P.,le P.S.,décapitons,décapitons .
    signé : l'arriére-arriére petit fils de robespierre

    RépondreSupprimer
  13. cahuzac,guéant, même combat.

    RépondreSupprimer
  14. le pire c'est que guéant ne paiera pas un centime de plus value.elle est pas belle la france .celle de la pourriture politique !!!

    RépondreSupprimer
  15. n oubliez pas que l exonération fiscale pour les œuvres d'art à été mise en place par la gauche caviar Strauskann Lang et consorts en sont les heureux bénéficiaires

    RépondreSupprimer