vendredi 6 avril 2012

Journal de campagne de Nico (85)


Comme je vous l'avais dit, j'ai frappé fort lors de ma conférence de presse. Je vous avais déjà à peu près tout annoncé (1), ces dernières semaines, dans ce journal? J'ai écrit aux Français parce que j'ai voulu leur expliquer, après les tragédies de Montauban et Toulouse, dans quelle civilisation nous allions vivre?
J'ai proposé que les pensions soient versées au 1er de chaque mois, au lieu du 8 actuellement. Une mesure qui a le mérite de peu coûter tout en touchant un maximum d'électeurs. Elle va changer la vie quotidienne de 15,5 millions de Français retraités et permettre à certains de ne plus avoir des comptes en banque déficitaires (2). Je demanderai le gel de notre contribution au budget de l'Union européenne, soit une économie annuelle de 600 millions d'euros. Je souhaite d'autre part que les communes de plus de 30 000 habitants soient contraintes de baisser leurs effectifs, comme l'a fait la fonction publique.
Moi, je regarde avec effarement le festival de dépenses nouvelles promises par le candidat socialiste comme si le monde, l'Europe, la crise n'existait pas. Est-ce qu'on croit vraiment que la France, avec 60 000 fonctionnaires de plus, les entreprises françaises, ça ira mieux. Dans le passé, un pays qui fait faillite, on pensait que ça n'existait pas. Aujourd'hui, on sait que c'est possible.
De plus, il prépare un matraquage fiscal, il veut favoriser l'assistanat, ne pas voter la règle d'or et surtout affaiblir le système des retraites en proposant la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler très jeune.
Le déjeuner est prêt, me fait dire Carla. Je vous raconterai le reste demain. Promis!




 
(1) En fait, rien de nouveau dans les mesures annoncées...
(2) Cette mesure est en fait un serpent de mer. Annoncée à l'occasion de la réforme des retraites de 2010, elle est régulièrement promise par Xavier Bertrand, le ministre du travail et de la santé.





6 commentaires:

  1. on esten train de reperdre Piret. quand il est pas content, sa prose est d 'autant plus compréhensible. Ce que j'ai pu comprendre c 'est que son blog rassemble tout le monde.... sauf que sur la photo ils ne sont que trois
    quelqu un qu'on ne connais pas
    piret ou on sait pas où il est
    coget qui est partout.
    ça me fait penser aux Charlots

    RépondreSupprimer
  2. Les supposés journalistes politiques me semblent être tombés bien bas: niveau gala, voici ou petit journal de Canal... Hier: Segogo+flamby! Quelle vision d'horreur! Il faut dire que Mitterand nous avaient habitués à mieux: le muselage de la presse: cachées la concubine et la batarde. Mise sous écoute des vrais journalistes. Chut en son temps, presse-peuple aujourd'hui! Oui, pour mieux "presser", sinon tromper le peuple de gauche. VOTEZ MELENCHON!

    RépondreSupprimer
  3. lors de l'inauguration du local de campagne de FRANCOIS HOLLANDE.33 ,rue victor hugo à H.B.T.,absence habituelle de bouquillon,quand binaisse est là.la population voit,soit l'un,soit l'autre.mais rarement ,ils sont à 2.c'est ce qu'ils appellent le grand amour.
    le grand manipulateur ne devrait pas oublier que le M.R.C.n'existerait pas sans le P.S.
    fusse-t-il ripoux dans le 62 .alexandre fut le soutien indéfectible de dalongeville,suivant l'adage:
    "je te tiens ,tu me tiens par la barbichette "

    RépondreSupprimer
  4. lors de l'inauguration du local de campagne de FRANCOIS HOLLANDE.33 ,rue victor hugo à H.B.T.,absence habituelle de bouquillon,quand binaisse est là.la population voit,soit l'un,soit l'autre.mais rarement ,ils sont à 2.c'est ce qu'ils appellent le grand amour.
    le grand manipulateur ne devrait pas oublier que le M.R.C.n'existerait pas sans le P.S.
    fusse-t-il ripoux dans le 62 .alexandre fut le soutien indéfectible de dalongeville,suivant l'adage:
    "je te tiens ,tu me tiens par la barbichette "

    RépondreSupprimer
  5. Au prochain conseil municipal pour les budgets nous serons fixés sur la crédibilité politique de GB et sa clique :

    2 options s'offrent aux héninois

    1/ il maintient ses convictions et assument son bras de fer contre le maire et son machiavel de maître nageur

    2/ il fait carpette lamentablement sous prétexte des obligations de vote des budgets... c'est ainsi entrer dans le moule en mangeant dans la main de EB en courbant l'échine en serf asservie parce que clownesque comme pas possible !

    Dans cette alternative le DGS (le maire de l'ombre tirant toutes les ficelles depuis de trop longs mois) ne pourra que regarder droit dans les yeux, avec une bien légitime délectation son joujou GB (qu'il considère plus comme un rigolo trublion qu'un politique sérieux) le soir du conseil pour lui faire comprendre qu'il vient en se couchant à ses pieds de baisser son froc pour accueillir une belle carotte dans son petit arrière train alors que GB le combat depuis de longs mois en de nombreuses réunions internes et par mails circulant largement dans tous les services !

    Après ce conseil municipal nous saurons sans aucune contestation possible si nous avons affaire à un homme politique cohérent où à une girouette politique comparable à son homologue féminin, la muticartée/multipartie tellement légère à ses affinités et à ses convictions politiques qu'elle arrive depuis des années toujours ou le vent la dépose ! je vous parle de notre incomparable CC locale.

    RépondreSupprimer
  6. C'est quoi le truc,
    on inaugure un local de campagne pour le candidat... Quand pense-il le principal intéressé....
    Parceque çà pue un peu quand même dans le 62...

    Sinon, je cherche un d'job. Un truc gentil genre Maire ou Adjoint (faudra peut-être que je m'adapte car je sais pas mentir et lécher les bottes des électeurs), ou alors Chargé de mission quelque part.
    Apparemment, c'est bien de commencer par là politique parcequ'on peut "cumuler" et "être payé" pour les fonctions excercées.
    Enfin j'dis çà juste parcequ'au mois de mai je serai au RSA.
    Alors comme c'est dûr de se trouver au moins un job aussi bien pour moi que pour les quelques millions d'autres alors je me disais que p'être dans la politique on peut en avoir au moins un, voir plusieurs.
    Promis si je suis Maire ou adjoint et ben je donnerai les autres postes qui me seront offerts à d'autres comme moi...

    RépondreSupprimer