mardi 8 avril 2014

Et maintenant ?


Le FN est maintenant installé à la mairie de Hénin-Beaumont : toute la France et même beaucoup d'Européens (il suffit de voir le nombre de journalistes étrangers dans les rues et cafés de la ville pour s'en rendre compte) sont au courant.
On a, ici-même, déjà eu l'occasion de cerner les responsables de ce tremblement de terre :
- le Parti socialiste qui a, l'Histoire le confirmera, donné les clefs de la ville au FN, dans le cadre d'un pacte secret, afin que des turpitudes du système mafieux du PS 62, arrivées entre les mains du parti d'extrême-droite, ne soient pas révélées. Moyennant quoi, pour prix de son silence, "on" abandonnait la ville aux amis de M. Le Pen. L'affaire de la prescription du tract concernant les enfants de Facon fallacieusement accusés de travailler au Conseil Régional en est une preuve éclatante !
- G. Dalongeville : qui a "pompé" les finances de la ville, créant un déficit de 24 millions d'euros sur un budget d'une quarantaine de millions d'euros, tout en ayant augmenté les impôts de 85% (il a d'ailleurs été condamné pour détournement de fonds à 4 ans de prison, dont 3 fermes et 5 ans d'inéligibilité, même s'il a fait appel)! Hissé sur le trône en 2001 par le PS contre son candidat officiel sortant (!), il fut conforté par le parti en 2008, alors que les avertissements de la Chambre régionale des comptes et d'autres observateurs étaient sans équivoques. Il convient d'ajouter également que l'attitude de l’État durant cette période fut très ambiguë. Il a fallu une révocation en conseil des ministres pour que soit mis fin à cette malédiction, entretenue par le PS.
Dalongeville, aidé par le PS, avait fait le lit du FN
- E. Binaisse, le maire sortant, lui, a permis au FN de s'installer dans le lit préparé par les précédents. Ce novice, entouré d'autres novices a fait preuve d'autisme. Sourd aux avertissements, enfermé dans sa tour d'ivoire, apeuré de rencontrer ses concitoyens, il s'est délesté de ses pouvoirs entre les mains d'un Directeur des services qui, 2 ans auparavant, était encore maître-nageur. DGS socialiste imposé par le parti, d'ailleurs. Le catalogue des erreurs et mauvaises décisions est impressionnant. Plusieurs affaires sont en cours d'instruction et on a pris soin de maquiller le budget 2013 en reportant 2,6 millions de dépenses en 2014 ! E. Binaisse a réussi l'exploit de faire passer le FN de 39% (premier tour 2009) à 50% (premier tour 2014) : qui dit mieux ? Encore une fois, le PS a soutenu le maire (non socialiste) malgré 5 ans d'avertissements lancés désespérément. Le PS est resté sourd parce que, comme écrit ci-dessus, il avait décidé d'abandonner la ville. Preuve supplémentaire de cette volonté : il a refusé la création d'une section dans une ville de 27 000 habitants, jusqu'à de 2009 à 2012... Et la section installée (sans élection, bien sûr) est fantômatique !

Et maintenant ? Tout est à recréer : il faut surtout des hommes et des femmes nouveaux, jeunes si possibles, dégagés de toute structure politique. Or, depuis le séisme du 23 mars, ceux qui ont participé, activement, à la catastrophe tente d'apparaître comme les fers de lance du renouveau. Sans vergogne, les mêmes qui ont lamentablement échoué, veulent constituer l'opposition à ceux qu'ils ont mis en place. Je cite, parmi eux :
- l'ex-maire, 74 ans, qui a lamentablement échoué et, je le répète, est le responsable de la victoire du FN. Il a, de plus, l'outrecuidance de vouloir siéger au conseil municipal alors que la décence voudrait qu'il cède sa place à un (e) autre, jeune de préférence.
- David Noël, communiste, qui, dès 2008, avait critiqué Dalongeville, puis s'est rangé, sur ordre du parti, à ses côtés. Même chose en 2014, après avoir critiqué le maire, à quelques jours du scrutin et toujours sur les ordres du parti, a rejoint E. Binaisse, sans en avertir ses partenaires du Parti de gauche ! Cette indécence dans le ralliement en catimini, a probablement permis la victoire du FN au 1er tour, car les voix du parti de Mélenchon ont manqué au moment de l'addition finale (le FN est passé avec 32 voix au delà de la majorité absolue, dès le 1er tour). David Noël, trentenaire, est un garçon intelligent, mais son aveuglement de ces dernières années requiert un retrait de la scène politique pendant quelques années. Il a pourtant osé appeler à la résistance sur son blog et en conseil municipal (il est conseiller d'opposition). Comme pour E. Binaisse, un minimum de décence s'impose .
- La Ligue des droits de l'Homme (LDH) : sous couvert d'objectivité, elle a également failli 2 fois. En 2008, alors que le FN ne pouvait pas gagner, au second tour, puisque la liste de Dalongeville avait terminé largement en tête au 1er tour, devançant le FN et une liste "républicaine", la LDH a appelé à voter Dalongeville ! Dès 2010, elle a appelé à l'union des républicains pour juguler le FN. Sauf que, malgré l'incapacité à gérer la ville du maire, elle a tout fait pour le soutenir, alors que ce n'était une nouvelle fois pas son rôle. J'ajoute que, pour démontrer la mauvaise foi de la LDH, elle m'a éliminé de ses réunions parce que je critiquais le maire en place, sortant ainsi de sa position de neutralité politique. A souligner que furent les aficionados de ces réunions, ceux qui ont soutenu, finalement E. Binaisse. La LDH s'est ainsi décrédibilisée. Et pourtant, elle vient d'appeler à constituer, sous son égide, un comité de surveillance et de vigilance ! Indécent une nouvelle fois, elle qui a tout fait pour qu'il n'y ait pas de renouvellement démocratique à HB et a, ainsi, permis au FN de progresser du fait de la carence du maire. Un comble ! La LDH doit se retirer d'HB, au moins pendant 6 ans, afin de laisser aux vrais démocrates la possibilité de reconstruire une véritable démocratie à HB.

Les responsables de la victoire du FN sont donc bien cernés : les partis politiques (le PS surtout, mais les Verts, le PG et le PC sont eux aussi à blâmer) et les élus de 2001 à hier (incapables de se remettre en cause et complices de Dalongeville et Binaisse).
La conclusion est donc limpide : seuls des citoyens n'ayant pas trempé dans les municipalités de ces 15 dernières années doivent se rassembler, en dehors de toute structure politique existante. Il y va de leur indépendance et de leur crédibilité. 
Il va de soi qu'il doive considérer la nouvelle opposition municipale comme non représentative de l'intérêt des Héninois qui veulent se débarrasser du FN   

79 commentaires:

  1. "Samedi après-midi, la manifestation lilloise du collectif hétéroclite a été un échec et une déception pour ses organisateurs.

    Lille

    «Nous ne sommes pas des professionnels, cette manifestation ne sera pas aussi grandiose que d'autres…» Avant même que le cortège ne parte de la place de la République de Lille, la déception des organisateurs se fait ressentir. Il faut dire que le rassemblement à l'appel du collectif Jour de colère ce samedi à Lille n'a pas fait grand bruit. Ils étaient entre 120 (selon la police) et 150 (selon les organisateurs) à venir dire leur colère dans les rues du centre de Lille.

    «Nous sommes un rassemblement de citoyens qui veulent se faire entendre. C'est un collectif apolitique, les gens viennent individuellement», explique Louis-Marie Ganascia, coordinateur pour la région, qui dit avoir quitté le FN. Des gens, donc, comme Quentin, 20 ans, qui a voté FN aux municipales et s'inquiète du chômage et de l'insécurité, ou Serge, 59 ans, de Civitas, qui se sent «Français, catholique et bien chez (lui)», ou encore Claudine, 45 ans, venue manifester avec ses trois enfants parce que «les Français non juifs sont mal vus en France», et beaucoup d'autres qui refusent de parler aux médias.

    Le message et les raisons de la colère sont multiples, les slogans aussi: «Dictature socialiste!», «Hollande, démission!» ou encore «À bas les voleurs, l'Europe aux travailleurs!» Dans les rues de Lille, le cortège étonne les passants nombreux en ce samedi après-midi. Sur la centaine de personnes présentes, une bonne partie appartient à des mouvements identitaires et nationalistes, dont le slogan «Libre, social et national!» prend le pas sur les premières revendications. Ici un tee-shirt «Fier d'être flamand», là un autre à l'effigie de Dieudonné. En fin de manifestation, quelques individus font des «quenelles», chantent la chanson à l'avenant. Un tournant que certains regrettent, comme Alice, de Debout la République, qui «ne se reconnaît pas dans le cortège» d'un mouvement qui visiblement se cherche encore."

    Est-ce cela la France? Mais à quand une grande manifestation des démocrates? Mais à quand des critiques constructives? Que voulons nous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La source de cet article semble être le Figaro...

      Supprimer
    2. J'achèterai le Fijaro, j'pisserai pu dans l'lavabo !

      Tom Jericho.

      Supprimer
    3. non , pour eux , binaissades et quenelles c'est pareil , pour eux fn et bizness c'est pareil , pour eux Alpern et briois c'est tandem !

      Supprimer
  2. Alain.
    Tu oublies l'´un des plus grand con-plice de 2001 et 2008 qui mît en place dalongeville.
    Le M.R.C. De bouquillon et de son gourou départemental , jean-marie Alexandre.
    Il n'y a qu'en 2014 que bouquillon le traître ( comme David Noël ) participa à l'élection du F.N.
    Sans lui,il y aurait eu un deuxième tour,certes plus meurtrier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faux , sans les listes qui se sont présentées le score du FN aurait été plus important , d'où pour ma part la grande responsabilité de DN .

      Supprimer
    2. sans nous le fn 55 % voire plus il sera toujours temps de pleurer quoi le fn aura gagné en 2020 ou alors d'ouvrir les yeux pour cela il faut être capable on en est loingt eric daussin

      Supprimer
    3. daussin ,va dire cela à tes amis de la mafia P.S et à son meilleur con-plice ,jean-marie alexandre .réveilles toi,doux réveur,toujours à coté de la plaque.

      Supprimer
  3. Ras le bol. Je viens de m'apercevoir qu'une page normalement consacrée à la lutte contre l'aéroport de Nantes était en fait tenue par des "Identitaires bretons" et des "Bonnets Rouges"! Ils s'infiltrent partout, "ils sont partout".Goebbels est largement dépassé...
    Soyons justes dans nos critiques, toujours. Ne leur servons pas la soupe.

    RépondreSupprimer
  4. ils sont ou les Delcourt et Dupillez venu sortir Ferrari avant le premier tour ?
    ils ont réussi leur coup.silence radio.mission accompli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ferrari,le roi des empapaoutés.il n'a que ce qu'il mérite.cet imbu de sa personne,qui se croyait de fils de dieu sot-cialiste et du M.J.S. ,en hors d'age.
      au fait,vit-il encore,on ne le voit plus nulle part.il est vrai qu'avec sa dernière ménagerie clownesque,il valait mieux pour lui.

      Supprimer
  5. les communistes ,comme david noel,sont des fieffés menteurs.
    ce matin ,l'humanité a une nouvelle parution.
    le titre est "pourquoi cette fois ,nous n'avons pas voté à gauche ".demandez à noel,il connaît bien la réponse.
    ne vous inquiétez pas ,ce jour,ils voteront le programme de valls ,une nouvelle fois.en tout bons asservis qu'ils sont.

    RépondreSupprimer
  6. "David Noel un garçon intelligent"..........What Else !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aurait pu être...

      Supprimer
    2. même pas ,un traître intelligent

      Supprimer
    3. Ben non, l'intelligence lui aurait permis de réussir son coup.

      Supprimer
  7. sans doute la meilleure analyse que vous ayez couché sur le papier , bravo mr Alpern , pas de baratin inutile , que des faits précis.
    Votre texte mériterait une distribution dans toutes les boites à lettres Héninoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Et une reprise dans la presse régionale et nationale, 8:47.
      Suite à cet article d'Alain Alpern, les profiteurs de système continueront à utiliser leurs réseaux pour poursuivre leur travail de démolition du citoyen qui ose leur tenir tête?
      J'entends d'ici "aigri" ou "Mais que cherche Alain Alpern ?"... n'est-ce pas M. Noël ?
      L'article du jour n'est en fait qu'une synthèse confirmant tout ce qui a été dit et ecrit à longueur de blog depuis des années... Mais qui s'en est intéressé et surtout a osé prendre des mesures en conséquence ? Chaque fois, il a fallu une intervention d'ordre nationale tant du côté journalistique que du côté politique ou encore du représentant de l'Etat dans le département...

      Supprimer
  8. Piret est en défaillance, un coup de fatigue peut-être: pas de photo du parcours du coeur , pas de photo du gala de boxe , il faut qu'il se reprenne......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En arrêt maladie bientôt aussi .

      Supprimer
    2. Guérini laisse tomber le PS, mon oeil un socialiste ne laisse jamais tomber sa gamelle, anguille sous roche !

      Supprimer
    3. Bravo aux Héninois et Beaumontois contrairement à Istres où les électeurs ont préféré voter pour un alter égo de Dalongeville, surnommé le Pharaon, M. Bernardini entre autres socialistes, condamné en 2002 à cinq ans d'inéligibilité à la suite d'affaires de détournement de fonds publics, et qui, en décembre, inaugurera un nouvel hôtel de ville qui a coûté près de 20 millions d'euros.

      Supprimer
    4. à 10 h 55.par solidarité avec son ex-copine.!!!!

      Supprimer
  9. Votre analyse est juste m.Alpern mais sans être au PG je précise,pourquoi vous le pointez à égalité des autres partis dans la responsabilité de la victoire du FN ? je dis ça car il n'existait pas avant le parachutage de Melenchon en 2012. Une opération d'ailleurs politicienne de P.Laurent et H.Poly pour se débarrasser de l'encombrant candidat à la présidentielle et le remercier d'avoir provisoirement sauver le PCF d'un score marginal. Autre réflexion la faiblesse de la droite dans le BM et sa médiocrité favorisent aussi le FN. Enfin faut-il dépasser les partis pour redonner de la démocratie et reconstruire HéninBT .Peut être.Je me souviens de Boulogne où la grave crise et le déchirement fratricide du PS s'est soldé par une victoire surprise aux municipales d'une personnalité de la société civile. un certain Muselet je crois.Mais le probléme dans le BM est que le PS a acheté tout le monde ou presque et aucune personnalité n'ose l'affronter réellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec vous, 09.48 (le terme "acheté" est un peu fort à mon sens, mais bon...pas de pudeur hors de propos quand le danger est à Hénin et aux portes d'autres villes du Bassin Minier en effet!)

      Supprimer
  10. Briois maire, pas seulement bientôt député Européen , comme quoi tout arrive à celui qui sait attendre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme ca il ne s'occupera pas de sa ville

      Supprimer
    2. ouais , tu bosses pas , tu danses avec toutes les mémés moyennes âgeuses de la commune , tu rates pas un repas payé par les contribuables , tu t'incrustes dans les festivités des associations comme le carnaval par exemple , tu y parais en levant les bras sans avoir en quoi que ce soit participé à l'organisation , bref comme à l'école t'es le roi des branleurs et t'es maire puis peut être député europeen, là ou il y a juste qu' à pointer pour toucher 12000 . Chers enfants Héninois , ne vous faites plus chier scolairement , regardez l'exemple et allez y , foncez car c'est sans culture que vous y arriverez !!

      Supprimer
  11. Oui Alain Alpern, mon retour dans le Bassin Minier fut ce constat consternant:
    Montée du FN acceptée, quasi-programmée par le comportement des politiques existants.
    Même ce film "La Fabrique du FN au Pays des Gueules Noires" érigeait notre cher Gérard local en "rempart contre le FN".
    Euh, de la LDH ceci étant...je ne m'étonne plus de rien!
    A Liévin, comme à Hénin...toujours dans les bons coups!
    Personnel jeune et renouvelé, entièrement d'accord.
    Un de vos posts précédents nous avait laissé quelque espoir à ce sujet.
    Moi, je tremble un peu de cet avenir bradé par les responsables.
    Car il y faut d'abord la prise de conscience de la part des "jeunes"...et c'est long.
    Merci d'y contribuer, vraiment...

    RépondreSupprimer
  12. Et que penser de CC qui se met en congé maladie depuis l élection du FN? un bel exemple! Qu'elle prenne un congé sans solde! tellement de jeunes voudraient travailler!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez quoi, lances toi ! Achètes un beau bouquet, une petite bague en fonction de tes moyens et déclares-lui enfin ta flamme. Un peu de courage, merde à la fin !

      Supprimer
  13. legrand vu sa raclée lors de l élection municipale va stopper la politique il est vrais un candidat invisible sur le terrain à part jouer les pics assiettes en 2001 9 pour cent en 2014 3.9 pour cent

    RépondreSupprimer
  14. cc je les vu dimanche lors de l installation du maire elle très colérique elle aurait du venir au jour de colère de Lille pas chance quant cc est sur une liste elle perd

    RépondreSupprimer
  15. L'occupation de locaux appartenant au domaine public doit s'accompagner d'un conventionnement ainsi que l'attribution de subvention directe(argent et indirecte(électricité, eau, téléphone, nettoyage des locaux, etc...).Etait-ce le cas entre la ligue des droits de l'homme et les municipalités précédentes? Si non, on était dans l'illégalité parfaite au regard de la législation, et libre au maire actuel de mettre fin à cette situation.

    RépondreSupprimer
  16. çà y est , la presse nationale , voire internationale , s' insurge sur le fait que briois vire la ldh de son logement gratuit qui ne sert qu' à des réunions stériles.
    c' est un acte courageux , vis à vis de ce président qui ose affirmer que la ldh est apolitique fo quand meme pas oublier que cette association à LARGEMENT contribué à la réelection du condamné dalongeville en 2008

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Le Maire est en doirt de récupérer les biens délivrés aux privilégiés de gauche !

      Supprimer
    2. 14H20 c'est une décision politique attentatoire à la liberté d'expression

      Supprimer
    3. On peut s'exprimer sans pour autant bénéficier d'un outil (un local en l'occurence) payé par les contribuables.

      Supprimer
    4. "La LDH doit se retirer d'HB, au moins pendant 6 ans, afin de laisser aux vrais démocrates la possibilité de reconstruire une véritable démocratie à HB."

      Supprimer
    5. Alors là il vaut mieux lire cela que d'être aveugle... Le FN démocrate... Et moi je suis je suis la reine d'Angleterre!!!!!!!

      Supprimer
    6. si la L.D.H veut encore vivre et exister à hénin-beaumont,il lui suffit de louer un local avec les cotisations de ses adhérents ( comme david noel ) ou de faire des appels à des mécènes ou de quémander des subventions au député local ,kemel et à ses fonds secrets.
      il a d'ailleurs promis,avant les élections ,bien sûr ,comme d'habitude, d'héberger cette association à carvin. chiche.

      Supprimer
    7. cest complétement faux la ldh a droit a son local qu'elle partage avec aidborn et une autre asso d'ex sublistatic

      Supprimer
    8. Oui, et aussi payer ce qu'elle doit.

      Supprimer
  17. congé mais pas sans solde nous devons payé pour elle la caisse maladie et vide et elle prend un arrêt pas mal pour une socialiste !!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. renseignez vous, c'est pas la caisse maladie qui paie les enseignants en congé maladie, donc pas la peine de les faire culpabiliser.

      Supprimer
  18. les fachos ,comme ils l'avaient annoncé ont viré la L.D.H.
    combien a coûté le local (loyer non perçu,électricité,chauffage ,entretien,etc ) ,( donc un manque de recette depuis 2001 ),aux éternels con-tribuables héninois.
    il en fut de même avec l'association polonia. tout cela mit en place par le locataire de longuenesse. G.G.,soutenu jusqu'au bout par le M.R.C. de J.M.A.
    les pruvost étaient toujours du coté du manche,soutenu par l'adhérent david noél.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, vous n'êtes pas FN?

      Supprimer
  19. Prémonitoire vos lignes concernant la LDH Mr Alpern ? ou étiez vous au courant de la suppression de ce local les hébergeant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13H58 :Non, j'ai écrit ce texte dimanche matin... Mais depuis plusieurs années, en conseil municipal, le FN y faisait allusion...

      Supprimer
    2. Avez vous oublié qu'AA, c'est madame Irma? Il sait tout, il voit tout...

      Supprimer
    3. C'est pour pallier votre aveuglement et votre surdité, mon enfant...

      Supprimer
  20. En voila un qui se met en conformité avec les lois de la république et qui tient ses engagements politiques, c'est vrai que pour tout électeur en général et tout Heninois en particulier, c'est un choc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est en temps d'en finir avec les coutumes de l'ancien régime.

      Supprimer
    2. Et Tartuffe qui appelait à voter blanc et qui va verser des larmes de crocodile sur la LDH.

      Supprimer
  21. Si il n'y a pas eu de conventionnement (obligatoire), le gestionnaire du domaine public peut donc dans tous les cas, réclamer une contrepartie financière rétroactive à l'occupant privatif du domaine public car l'exonérer donnerait raison aux précédentes mandatures.

    RépondreSupprimer
  22. Depuis 10 ans en toute illégalité, çà va faire un paquet d'euros. Un Président d'association qui ne connaît pas la législation française doit partir.Pas étonné que Binaisse et Noel rejoignent ce président surtout Binaisse car lui en matière de loi, on l'a vu. Un socialiste quoi!

    RépondreSupprimer
  23. Coget se donne des airs de résistante... a mourir de rire
    une résistante qui n 'a pas hésité partager la pizza avec lepen
    une résistante qui reste bien au chaud chez elle pendant que des classes sont surchargées
    une résistante qui a la sécurité de l 'emploi et qui continue d être payé
    coget se prend pour jean moulin alors qu'elle n'est qu'une girouette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moulin, girouette, j'aime l'idée.

      Supprimer
    2. Ce qui m'échappe dans les propos contre CC, c'est cette virulence alors que vous êtes le premier à dire et répéter qu'elle n'est rien. Foutez lui la paix, ou comme dit un autre anonyme, offrez lui des fleurs si vous êtes amoureux!

      Supprimer
  24. Incroyable , je viens d' écouter le grand journal sur C+ et une interview du président de la LDH , le commentaire est honteusement orienté et tronqué, ne présentant le fait que c' est uniquement son opposition a la municipalité actuelle que ceux ci sont " expulsés" de la ville.
    Faisant totalement abstraction du bail , et du loyer etc...on apprécie la déontologie de celui -ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH, les pauvres socialos, vraiment à plaindre. Regardez-les, c'est-y pas malheureux tout ça ? Des décennies sans partage, tout pour sa gueule et maintenant plus rien.

      Supprimer
  25. Pour mémoire, quand même!
    "Le juge n'a pas fait prévaloir la liberté d'expression sur l'interdit et c'est une décision qui est lourde de périls", a commenté jeudi soir Pierre Tartakowsky. Une réaction à la décision du Conseil d'État validant pour la première fois l'interdiction d'un spectacle de Dieudonné. Pour le président de la Ligue des droits de l'homme, cette décision instaure un "cadre juridique lourd de conséquences pour la liberté d'expression", s'est-il alarmé auprès de l'AFP."

    J'apprécie moi la "déontologie" de la LDH. La mairie d'extrême droite aurait pu faire payer le bail et le loyer à cette association née de l'affaire Dreyfus ! Mais non, cette décision n'est que juridique , sans aucun doute.
    Surveillez les bibliothèques quand même... Cela ne va pas tarder les tris sélectifs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le type a pris position juste avant les élections dans le journal local. Téléguidé, de son propre chef ? Peu importe, il a fait un choix. Sachant qu'en plus son asso n'est pas claire avec le local, il a pris un énorme risque et s'est brûlé les ailes. Bien entendu, si nénesse avait gagné (j'en ris d'avoir écris ça), le même type aurait continué à profiter d'un local donné gracieusement par la ville et donc le contribuable qui lui, lorsqu'il a besoin d'une salle, paie plein pot. Mais le contribuable lui, n'est pas du côté rose de la force. Conclusion, amplement normal !

      Supprimer
    2. Maintenant, sur les procès d'intention ça commence à bien faire. Les types virent un squatteurs, donc forcément, ils vont virer le monde entier. Raisonnement plus que limite, pour ne pas dire limité. Mais venant d'une inconditionnelle de la gauche, cela ne surprend guère.

      Supprimer
    3. Sinon, petit message personnel. Gros bisou à David. J'espère au moins que le champagne a pu être consommé, malgré tout.

      Supprimer
    4. 22H12 Des squatteurs ! Vous dites vraiment n'importe quoi !

      Supprimer
  26. Mr Alpern, vous qui êtes titulaire d'une maîtrise en droit public, pouvez expliquer à ces pseudos démocrates que l'occupation à titre privatif d'un local appartenant au domaine public est soumis à une redevance ou à une convention quelque soit le contenu.Je me souviens qu'à son temps, vous avez dénoncé l'occupation de locaux publics par l'ODS sans convention.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 21H53. Je l'ai répété à plusieurs reprises depuis 2 jours, mais vous avez très bien résumé.

      Supprimer
  27. "Le PCF condamne cette décision arbitraire et antidémocratique », a pour sa part indiqué David Noël." Faut cor qu'il la ramène ! Honteux personnage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus vous voudriez empêcher le PC de s'exprimer ! Pourquoi DN ne pourrait-il dire ce qu'il pense et, d'ailleurs, de manière moins vulgaire que vous...

      Supprimer
  28. Pour être clair :
    - pas d'ambiguïté : le local fait l'objet d'une convention d'occupation gratuite. Comme c'est le cas pour d'autres associations dans d'autres locaux. D'ailleurs dans l'immeuble occupé par la LDH, 2 ou 3 autres associations occupent les lieux dans les mêmes conditions.
    - plutôt que louer un local 1/2 journée par semaine et verser une subvention pour compenser, il est plus intelligent de prêtre le local et verser une subvention moindre.

    Ce ne sont d'ailleurs pas ces raisons qui sont invoquées par le maire, mais bien celle d'une association "politisée". Et c'est là où le bât blesse, car c'est une violation d'un principe démocratique : la liberté d'expression.
    Mais le FN est un parti antidémocrate. Et cela, nous le savons depuis longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d accord avec vous m. Alpern

      Ce qui aurait été démocrate c est d informer la ldh et toutes les associations heninoises de la décision d une remise a plat des conditions d occupation de locaux publics. De faire délibérer le conseil municipal sur ces dispositions (a titre gratuit ou honereux) et ensuite de proposer aux associations une convention avec ces dispositions. En cas de refus, bien entendu l association aurait du quitter les lieux mais au moins la procédure était claire et démocrate !

      Trop compliqué pour la nouvelle majorité ? C la découverte du pouvoir qui vous fait déjà perdre la tête ?

      Supprimer
    2. Mr ALPERN , je suis entièrement d'accord avec vous sur la location du local 1/2 journée par semaine et de verser une subvention moindre , vous approuvez donc l'action des maires précédents ayant appliqués ce principe .

      Supprimer
    3. Juridiquement et politiquement, je suis d'accord. Sur le fond, par contre, j'aurais remis à plat toutes les subventions et conventions sur base de principes adoptés en conseil municipal.

      Supprimer
    4. 22H04 : c'est exactement ce qu'auraient fait des démocrates...

      Supprimer
  29. Pour le coup, le FN est sans doute plus démocrate que vous. Il reprend son local. Il ne supprime pas l'association, n'interdit pas les réunions, ne traque pas le président. Vous voulez les chasser pendant 6 ans. Où sont la démocratie et la liberté d'expression?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - le local n'appartient pas au FN mais à la ville qui l'avait prêté. C'est le FN qui le reprend. Même pas de délibération en conseil municipal ! C'est cela la démocratie ?
      - "Il ne supprime pas l'association, n'interdit pas les réunions, ne traque pas le président." Ce n'est pas dans ses pouvoirs !

      Supprimer
  30. 2 jours en dehors d'Hénin Beaumont, etque vois-je ? voici que la toile s'affole. Bien évidemment, comme à son habitude, Alain dénonce tous les acteurs politiques héninois, sauf lui. Lui qui depuis son arrivée à Hénin n'a fait que louvoyer, négocier, se prendre des claques, et donc, rempli d'aigreur condamne chaque jour ceux qui l'ont écarté hier et qui étaient ses amis avant hier. Change rien Alain, tu sers à rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour cette fine analyse politique !

      Supprimer