mardi 22 avril 2014

L'avenir de Hénin-Beaumont est encore plus triste qu'imaginé...


C'est à travers l'article du quotidien régional que je souhaiterais faire quelques commentaires 


La Voix du Nord 19/4/2014

Le premier conseil communautaire a vu s'affronter la majorité et le FN.
Huit heures. Les participants n'oublieront pas le premier conseil communautaire de la nouvelle mandature qui a vu la réélection de Jean-Pierre Corbisez. Une longue soirée de votes et de dépouillements pour élire les 7 vice-présidents de la CAHC suivis des 7 délégués communautaires. Un conseil qui a aussi voté la baisse de 30% des indemnités des élus membres du bureau communautaire. Le groupe socialiste et républicain et le FN ont à chaque fois présenté un candidat. Un duel toujours remporté par les premiers, qui détiennent la majorité avec 32 des 61 élus, contre 13 pour le groupe FN. Candidat au poste de premier vice-président, Steeve Briois récolte 14 voix, comme un autre élu frontiste héninois, Jean-Richard Sulzer, qui en obtient 14 face à Christophe Pilch puis Daniel Maciejasz. «Nous faisons œuvre de pédagogie et nous maintiendrons notre candidature à chaque fois», déclare Jean-Richard Sulzer, candidat malheureux à cinq reprises. Privés de vice-présidence, les élus frontistes s'indignent. «C'est une atteinte au respect du suffrage des électeurs. Vous n'avez pas entendu le résultat des municipales. Ce soir, l'idéologue, c'est vous», lance alors le maire d'Hénin-Beaumont à Jean-Pierre Corbisez.
AA : à part les interventions incongrues de JR Sulzer (il avait déjà procédé ainsi en conseil municipal d'HB), le groupe FN s'est surtout fait remarquer par son absence totale de vision pour le mandat, alors que chaque groupe politique a laissé entendre que les priorités étaient claires : l'emploi et la cohésion sociale.
Même scénario au retour des élus après une interruption de séance, vers minuit. Cette fois, c'est l'élection des 7 délégués qui rejoindront les vice-présidents et le président au bureau communautaire. 
AA : il a déjà été signalé qu'aucune femme n'était représentée parmi les président et vice-présidents. Dans les 7 délégués, on trouve 2 femmes... Ainsi, dans le bureau communautaire, seules 2 femmes vont siéger auprès de 13 hommes. Certes, la parité n'est pas obligatoire, mais 13% de femmes situe bien ce que les hommes politiques pensent des femmes...  

De nouveau candidat et encore battu pour le premier poste de délégué, Steeve Briois et les élus FN décident de claquer la porte du conseil, tandis que l'interminable scrutin uninominal à bulletin secret se poursuit, désormais sans le FN. 
AA : n'insistons pas sur ce refus du vote démocratique... Ben oui, les 48 délégués "républicains" n'ont pas voulu voter pour des élus FN. Et alors ? C'est comme si l'opposition municipale héninoise exigeait d'être représentée dans l'exécutif de la ville d'HB, avec un poste d'adjoint ! 
Alors évidemment les habitants d'HB vont subir la double peine : non seulement le FN dirige leur ville, mais de plus, cette dernière n'aura pas vraiment droit au chapitre à la CAHC. Je ne suis pas sûr non plus que les élus héninois pourront se faire entendre au niveau départemental, régional ou de l'Etat. Cela d'autant plus que le FN a démontré, dès les premiers jours de mandat, ce dont il était capable à HB, notamment au niveau de la liberté d'expression (Jaurès insulté, LDH expulsée, citoyens bannis du conseil municipal). Je me dois quand même d'ajouter que la municipalité précédente, malgré 2 vice-présidences et 9 délégués, avait été plus que discrète.   
«C'est scandaleux de ne pas être représenté. Ce sont des gens sectaires qui montrent leur vrai visage, celui de l'intolérance, lâchait hier un Steeve Briois très mécontent de l'absence d'élus d'Hénin-Beaumont au sein du bureau communautaire.Les habitants seront choqués d'apprendre qu'on écarte la commune centre par choix politique». Le maire d'Hénin-Beaumont prévient: «On ne se laissera pas faire. Je serai très intransigeant, je n'ai pas envie qu'Hénin-Beaumont soit le dindon de la farce».
AA : S. Briois ne s'attendait quand même pas à être accueilli les bras ouverts. Si, à HB, on ne sait pas ce que représente le FN, ailleurs, on en a une petite idée... Et certains maires devraient modifier leur attitude pour éviter d'être également "frontisés". Vous me direz que l'expérience héninoise ne risque pas d'être un exemple... Alors que restera-t-il aux électeurs pour manifester leur mécontentement contre l'emprise d'une gauche dont les méthodes sont montrées du doigt ? "La Révolution, Sire"  !
Notons que, sans élu héninois à l'exécutif, mais avec 2 Oigninois, le député carvinois comme 1er vice-président et le conseiller régional courrièrois comme 2ème VP, il faudra revoir la dénomination de la CAHC en COC (Carvin-Oignies-Courrières)...
Une crainte que Jean-Pierre Corbisez juge non-fondée. «On a mis le paquet sur Hénin-Beaumont ces dernières années. On travaille actuellement sur plusieurs dossiers, notamment la piscine et la gare ferroviaire à Sainte-Henriette», déclare le président de la CAHC. 
AA : Il est certain que malgré la bonne volonté affichée de JPC, la ville d'HB va pâtir de cette situation... Après Dalongeville et Binaisse, l'avenir s'annonce encore très sombre pour HB...
Un point à souligner : on ne pouvait attendre autre chose de la part de l'Agglo vis-à-vis du FN. Reconnaissons que cela a été mené de façon correcte et ferme. Le nœud est bien serré pour éviter les débordements du FN  et, si j'avais osé, j'aurais titré ce texte : "Nœud à la COC"...
JULIEN CHABROUT
Les 7 vice-présidents: 1er: Philippe Kemel; 2e: Christophe Pilch; 3e: Daniel Maciejasz; 4e: Bernard Czerwinski; 5e: Christian Musial; 6e: Jean Urbaniak; 7e: Patrick Defrancq. Les 7 délégués communautaires: Régis Delattre, Christine Toutain, Jean Haja, François Théret, Fabienne Dupuis, Jean-François Graf, Stanislas Smuraga.

25 commentaires:

  1. HB est mal représentée à la CAHC, c'est une évidence, pour une ville-centre qui compte 20 % de la population de l'intercommunalité. Les femmes sont mal représentées à la CAHC, c'est une autre évidence. Mais, en même temps, sur 14 maires, on compte aussi qu'une seule femme, C. Toutain à Bois-Bernard. Dernier point, on a le sentiment que le cumul des mandats persiste et même se consolide ... Il faudra voir comment s'organise l'intercommunalité voisine de Lens / Liévin ... A la CU de Lille (1,2 m d'habitants), par ailleurs, la présidence est entre les mains désormais du maire d'une commune de ... 900 habitants ! Ce sont certes les jeux politiques ...mais ... il y a quand même un problème de relation aux citoyens au sein de ces instances. Quand on pense que la décentralisation à venir confiera encore plus de pouvoirs et de responsabilités aux intercommunalités, c'est questionnant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'en técoutes NaKinNeule, PicheNicolePiche et le troisième larron Kemelito, tu comprends pourquoi ils sont pour le renforcement des pouvoirs des intercommunalités. Bande de cumulards ! Binvenu à COC !

      Supprimer
  2. On s'enferme sur soi, on exclu, rien de nouveau à la COUAHC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 07h55 joli jeu de mots!
      Dire comme 06h48 que le citoyen est en délicatesse avec ces instances et que bien sûr le phénomène tend à "s'aggraver", c'est certain : on va vers une technocratie coupée des réalités de la population.
      Le tout sous couleur "d'optimisation du personnel et des moyens".
      Je ne peux m'empêcher - le ton est à l'amertume, allons-y - d'y voir qu'un conseil municipal est devenu trop lisible pour les administrés.
      Prenons de la hauteur, les "technos" sont un mal nécessaire, mais ne nous étonnons pas de "perdre" les électeurs en allant vers de tels "progrès"

      Supprimer
    2. C'est ce soir je crois les élections chez nos voisins de la CALL ?
      J'ai raté celles de la CAHC .
      Puis-je être autorisé à assister à celles de Lens-Liévin ?
      Si oui, où et quand les choses se déroulent-elles à Lens ?
      Merci de vos réponses (je sais qu'il y a des "callistes" parmi les lecteurs)

      Supprimer
    3. Plus triste qu'imaginé ? Nul n'avait besoin d'etre devin pour "imaginer" le résultat des élections.... Et encore moins pour "imaginer" que les socialistes utilisent un tour de passe-passe dont ils ont le secret pour exclure les représentants d'Hénin-Beaumont de la CAHC !
      "Imaginez" le tollé si le maire socialiste d'Hénin-Beaumont n'était pas représenté à l'exécutif de la CAHC si cette dernière était de droite ?

      Supprimer
  3. Kemel
    Dépité
    Maire de carvin
    Vice-président de la C.A.H.C.
    + + + +
    C'est normal,il travaille 28 heures par jour et cela tous les jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et 730 jours par an à brasser de l'air.

      Supprimer
  4. Il faut punir Henin, ville rebelle, eviter que le mal ne se répande en tuant toutes chances de reussite. Isoler cette verrue en l'entourant d'une palissade, et pourquoi pas obliger ses habitants à porter une étoile bleue blanche rouge par exemple. Sortons de la CACH, soyons le village gaulois de cette terre occupée par la mafia politicarde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le meilleur moyen pour répandre le "mal".

      Supprimer
    2. Si le vote FN était un vote rebelle, anti -capitalisme débridé, anti " voyez comme on nous parle, consommez toujours plus et plus mal, ne pensez pas, recroquevillez vous sur vous même, regardez la télé, achetez le tel portable le plus cher possible, fermez les yeux...", alors j'aurais voté FN. Mais pourquoi voulez vous que je vote pour ce parti? Suis-je obligée d'accepter qu'à longueur de temps, de journaux et de télé, on me fasse accepter un autre inacceptable?
      Vous pouvez jouer de la corde sensible et faire des parallèles inacceptables, le FN EST un parti d' extrême droite. Raciste et populiste. Un point c'est tout. Si vous ne savez pas pour qui vous avez voté et bien tant pis. Je regrette pour les Héninois , mais ne les enfermez pas avec vous! C'est les dirigeants et les militants du FN qui sont rejetés. Et tant mieux.

      Supprimer
    3. C'est le parti socialiste et les cocos qui ont enfermé les héninois avec le FN. Nuance. Et de taille ! Et en isolant les héninois, ils répandront encore plus les raisons de la colère. Notamment sur les communes avoisinantes qui se croient (pardon, dont les élus) toujours intouchables.

      Supprimer
    4. 15H30: j'ai parlé d'un autre inacceptable que la déroute idéologique du PS... Et puis, pensiez vous vraiment que le FN serait accueilli à bras ouverts?

      Supprimer
  5. 13H20 vs fumez la moquette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux une taffe ?

      Supprimer
    2. En ghettoïsant une ville pour avoir simplement usé de son droit à choisir démocratiquement son avenir, les socialistes se drapent d'un sectarisme qu'ils reprochent en partie aux élus incriminés. Auraient-ils, les autres , agis de la même façon, c'est probable, faut-il pour cela se montrer aussi méprisable qu'eux, je ne le crois pas.

      Supprimer
    3. pour 13H20 on voit les dégâts que cela provoque chez vous le prochain conseil municipale a lieu quand Mr AA

      Supprimer
    4. 15h12: vendredi, paraît-il...

      Supprimer
  6. 13h20 6000 h ont voté fn , mettez pas tout le monde dans le même sac!

    RépondreSupprimer
  7. A 13h20. Vous avez oublié de réfléchir ou votre cerveau a été formaté a la mode FN ?

    Les règles démocratiques se sont simplement exprimés à la CAHC avec une majorité et une opposition. Chacun devra jouer son rôle mais surtout ne pas oublier le principal : Leshabitants de ce territoire !

    L'intérêt général doit primer sur le reste !!! Je fais confiance aux élus républicains de ce territoire pour continuer sa mutation et je ne me fais pas d'illusions sur le comportement des élus FN et leur capacité de nuissance avec une opposition sterile qui critiquera tous les projets sans jamais faire une proposition intéressante puisqu'ils n'ont aucune vision d'avenir pour ce territoire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. COC aura tout sauf les miettes.

      Supprimer
  8. Et sinon, il en dit quoi le grand penseur hénino-moscovite de cette "maison" dans laquelle est décédée une personne âgée ? Voilà bien une "maison" que la clique n'habite pas ! http://www.lavoixdunord.fr/region/henin-beaumont-un-sexagenaire-decede-dans-l-incendie-ia34b54038n2087011

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette personne était un ancien infirmier, donc pas indigent... Pourquoi voulez vous que Mr Noel se charge des travaux d'entretien de toutes les maisons d'Hénin? Il faudra arrêter à un moment ou à un autre de raconter n'importe quoi!

      Supprimer
    2. Il joue le père la morale sur de nombreux événements mondiaux... mais en pratique, à Hénin... ah si... les alliances, les indemnités...

      Supprimer
  9. L'intérêt général, parlons-en ? Selon les sources ministérielles, la réserve parlementaire du député de la 11ème circonscription a été exclusivement réservée aux seules communes de COURRIERES-DOURGES-LEFOREST-MONTIGNY-LIBERCOURT qui ont reçu chacune 27.000 euros. Et les autres, nada !

    RépondreSupprimer