lundi 7 avril 2014

Le PS doit s'auto-dissoudre !


Qu'elle est loin la ferveur du 10 mai 1981 lorsque le PS arrivait au pouvoir porteur de tant d'espérances...
En ce lendemain d'élections municipales, le même PS vient de subir un échec à nul autre pareil. Échec annoncé depuis de nombreuses années, car la victoire contre Sarkozy était de la poudre aux yeux tant cet ex-président était exécrable.
Le PS n'a pas su, au long de toutes ces années, se montrer exemplaire. Ainsi, ce cancer pour la démocratie, que représente le cumul des mandats, n'a jamais été voté. Au pouvoir depuis 2012, alors que, dès 2010, Martine Aubry l'avait fait adopter unilatéralement, en interne, pour les parlementaires socialistes qui n'en ont eu cure, les atermoiements successifs ont repoussé l'application de la loi à 2017 (la droite a déjà annoncé qu'elle abrogerait cette loi !). Or c'est cet abus de mandats qui a calcifié le parti, en constituant une institution d'élus et de permanents attendant leur tour. La distribution de prébendes, voire le népotisme (de sang ou autre), la consanguinité, des pratiques financières douteuses ont abouti à la claque récente. Incapable d'être exemplaire, le PS est devenu un parti sans idée, sans souffle créateur. Les caciques se maintiennent au pouvoir et quand apparaissent des jeunes, ils sont formatés et déjà "dans le moule", prêts à rendre inexpugnable(s) leur (s) mandat (s). Alors que la droite a mis en place toute une série de jeunes pousses qui ont emporté des mairies et pas des moindres...
Le gouvernement, en dehors de toute appréciation sur la politique menée, a donné une piètre idée de ce qu'est une politique de gauche : incapable de se faire respecter, il a multiplié les reculades (cumul de mandats déjà cité, éco-taxe, GPA et PNA, etc) face aux lobbys. Le parti, lui, est atone, incapable de se faire entendre. Mais chacun se maintient quels que soient les échecs auxquels il doit faire face. Avez-vous entendu, devant la Bérézina subie, un seul premier secrétaire fédéral déclarer qu'il démissionnait ? Et le 1er secrétaire national ? Le parti a fait faillite et aucun cadre ne se sent responsable. Harlem Désir se tait alors que dès le 30 mars au soir, il aurait dû remettre sa démission.
Cette irresponsabilité collective est à la mesure de celle du Président de la République qui, acculé par la défiance dont il est l'objet, a procédé à un soi-disant remaniement ministériel et a nommé un nouveau 1er ministre, oh combien controversé ! Il a confirmé la politique menée, pourtant l'objet d'un rejet de la grande majorité des Français. François Hollande s'est moqué, ainsi, des Français !
Croyez-vous que les militants socialistes se soient regimbés contre leurs dirigeants ? Que nenni ! A part Henri Emmanuelli, l'éternel chantre de la vertu politique (même si, en son temps, dans les affaires Urba...), une centaine de députés (qui veulent être plus associés au travail du gouvernement et susurrent qu'il existe peut-être une "autre politique"...), qui a élevé la voix ? Ah oui, j'oubliais, la Fédération du Pas-de-Calais, soi-disant sous tutelle, en a profité pour reprendre sa liberté, alors qu'elle est encore plus responsable que les autres du désastre de la gauche : ayant créé le "système" le plus perverti de France (pire que celui de Marseille, c'est pas peu dire !), elle n'a rien fait pour résister au FN, à Hénin-Beaumont:  elle a même "donné" la ville aux extrémistes. Un peu de décence, SVP ! Elle a même réussi l'exploit que le mot "socialisme" soit honni ici...

Devant cette faillite et la perspective d'une défaite en 2017, face pourtant à une droite peu crédible, il n'y a plus à regarder ailleurs en attendant on ne sait quel miracle. La gauche, et principalement son élément le plus important, ayant échoué, il ne lui reste plus qu'une seule solution pour que l'on puisse encore croire en ces valeurs émancipatrices que sont l'exemplarité, la solidarité, la justice sociale, la tolérance et le respect, la laïcité et la liberté. Cette solution c'est la création d'un nouveau parti socialiste. On ne prend pas les mêmes et on recommence, mais on écarte des mandats, ceux qui les accaparent, on donne aux jeunes leur chance et on remet à l'ordre du jour les principes et vertus que les socialistes ont portés pendant tant d'années. On donne un grand coup de balai !
Le PS doit s'auto-dissoudre. Sur ses décombres, on bâtira un nouveau parti (qu'importe, pour le moment, le nom) portant haut les aspirations sociales et écologiques afin de lutter contre le conservatisme et les extrémismes. Nombreux sont les Français qui n'attendent que cela pour reprendre goût à la politique !

24 commentaires:

  1. Anonyme 7 avril 2014 07:13

    Je crois que plus je vieillis, plus je deviens fermée.

    Les remarques racistes m’insupportent, les blagues sexistes me dégueunillent les seins ( pendant de "me cassent les cou....s"), les raccourcis sécuritaires m’exaspèrent, les anti-avortements me donnent envie de mettre des claques, ceux qui manifestent contre le mariage homosexuel me saoulent d’une force... et les gens qui ne regardent les autres gens qu'à l'aune de leur taux de mélanine respectif entraîne mon incompréhension …
    Je suis comme un requin à qui l'on voudrait faire un détartrage complet...et j'en viens à employer les raccourcis de pensées que je reproche aux autres.
    Pourtant, ces autres qui ne pensent pas comme moi sont une richesse. Mais il y a des limites.

    Avant j’étais capable de prendre le temps, de tenter de comprendre, de trouver des excuses, et d’essayer d’expliquer que non, tous les chômeurs et les personnes issues de l'immigration ne sont pas des profiteurs que oui, la notion de solidarité est importante dans notre pays ; que oui, l’intérêt commun prévaut sur celui de l’individu. Mais aujourd’hui, je crois que je suis fatiguée d’expliquer que non, tous les autres n’essaient pas forcément de les spolier, de leur voler un truc, de profiter de leurs impôts pour se faire construire une piscine dans le sud ou autres joyeusetés du genre.
    Je crois que j'ai peur de ce qui se passe en France et en Europe, peur de l'impuissance de nos politiques et la peur est toujours mauvaise conseillère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l 'anonyme de 7h13 ne signe plus !

      Supprimer
  2. quand tu vois la tristesse et surtout la corruption de la fede du ps 62 tu as raison!

    RépondreSupprimer
  3. Un coup de balai avec autant de valeur que le remaniement ministériel qui en fait était un leurre pour réintroduire Royal qui de nouveau ne servira à rien juste à refaire parler d'elle idem l'épouse de Valls pendant quelques jours, juste le temps de faire oublier la raclée électorale des socialistes.
    Je me demande déjà quels gens vont-il mettre en avant ou quel événement pour faire oublier leur débâcle Européenne ?

    RépondreSupprimer
  4. je suis né à gauche et je vais mourir à gauche ,car je suis un pov'con tétu.
    je l'ai dit plusieurs fois sur ce site : je ne voterai plus jamais pour les sot-cialistes de la mafia des faux-cialistes 62/59,les plus pourris de FRANCE.
    dans cette droite ,réputée la plus bête du monde ,il y a des élus très ,très cons,..des cons ,etc.
    mais à droite ,il y a aussi des gens de valeur,comme l'ancien maire de Bapaume,jean-paul delevoye.
    je souhaite un prompt rétablissement à jean- louis borloo ,ancien maire de valenciennes.
    car ,c'est un mec bien.
    courage jean-louis et à bientôt.tu nous manqueras pour les européennes.car il faut chasser tous les fumiers du P.S.

    RépondreSupprimer
  5. Belle est la vie quand on a la chance d'exercer un métier, belle est la vie quand on a la chance de payer des impôts"directs". Elle n'est plus si belle la vie quand, il ne reste rien à partager dans son assiette. Que chaque parlementaire fasse dont de 10 000 euros par an aux associations caritatives , que chaque élu départemental ,régional , voire municipal se mouille les "ouilles" ou, parité existante, arrête de se titiller ; alors la Démocratie aura fait un petit pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je dirais même un grand pas.

      Supprimer
  6. Franchement, avez vous déjà rencontré un groupe de privilégiés prêt à renoncer aux privilèges qu'il s'est octroyés depuis plus de 40 ans... et croyez vous que ceux qui ont bénéficié de quelques miettes seront prêts à prendre des risques ?
    Mis à part la "nuit du 4 Août 1789"...
    On devine la suite, surtout dans notre région qui n'est pas habituée à la mesure et aux contre pouvoirs...
    Ils feront comme ils ont toujours fait depuis plus de 40 ans: ils continueront à se servir sur l'argent public et détermineront l'ennemi commun: celles et ceux qui dénoncent leur pratique sans même faire leur propre rétrospection puisqu'ils en sont incapables !

    RépondreSupprimer
  7. L'agresseur présumé de deux Roms qui dormaient dans la rue devant chez lui, près de la place de la République (3e), a été jugé lundi au Palais de justice de Paris. La procureure de la République a requis contre lui 3 mois de prison avec sursis et 1500 euros d'amende. Ancien haut fonctionnaire bardé de diplômes, l'accusé s'est défendu de tout acte raciste.

    Le fait divers avait tout de l'agression raciste. Mais, lors du procès, l'homme accusé d'avoir versé un produit toxique sur un couple de Roms dans une rue du 3e arrondissement en janvier dernier a renvoyé ce lundi une image nettement plus politiquement correcte. Haut fonctionnaire multi-diplômé de 39 ans (HEC, Polytechnique, Sciences Po...) passé par les services du Premier ministre au début des années 2000, ancien militant socialiste engagé, l'agresseur présumé s'est défendu à la barre de toute animosité envers des "pauvres gens en situation de précarité". "J'ai versé un mélange d'eau de javel et de savon noir à un mètre de leur matelas pour éviter que d'autres viennent s'installer dans ma rue, raconte t-il. Ce n'est pas un produit toxique. Leur présence en soi ne me pose pas de problème mais tous ne sont pas respectueux de l'environnement."

    Encore un socialiste qui veut sauver les gens de la misère, mais quand elle s'installe sous ses fenêtres ce n'est plus la même chose... A méditer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les sots-cialistes aiment les pauvres.la preuve :ils en fabriquent plus de 15.000 par mois,depuis qu'ils sont au pouvoir.bande de pov'cons.
      dehors tertousses.en commençant par les européennes.
      N.B... et c'est du " made in france "....
      hin bin yé bon..

      Supprimer
    2. 17.24, je "découvre" et, si les faits que vous décrivez sont avérés il s'agit - et j'écris "a fortiori de la part d'un haut fonctionnaire qui a tout pour avoir acquis un certain recul personnel" - d'un acte méprisant inqualifiable envers le genre humain. J'ose encore espérer, faute d'avoir vérifié, que vous "outrez" les faits.
      Je sais combien il est difficile d'arrêter la "surenchère verbale" sur la question rom, mais j'aurais compris la surréaction, pas ce "nettoyage" sans un mot. Pardon, je comprends les difficultés des riverains qui se sentent "punis", mais pas ce mépris, cette négation.
      Vraiment désespérant...

      Supprimer
  8. j"approuve tout ces commentaires....j'en suis surpris moi-même!? au plaisir de vous relire... surtout ne changez pas!!!

    RépondreSupprimer
  9. pourquoi le P.S. est un parti corrompu.
    parce qu'il n'ose pas exclure ses membres mis en examen.
    ex: guerini,kucheida,dalongeville,cahuzac,etc
    mais surtout ,il conserve dans ses rangs ses condamnés et la liste est très longue.
    tu me tiens ,je te tiens par la barbichette.

    RépondreSupprimer
  10. Un grand parti de droite?.......umps ! signé WILDCAT

    RépondreSupprimer
  11. hé,flamby et manolo.
    ce n'est pas 50 milliards d'économie que vous devez faire.c'est 1700 millIards. comme tous les ménages français.sinon le monde de la finance leur coupe les comptes en banque.
    les cumulards de droite et de gauche ont ruiné la France. et si maintenant,on les ruinait,en leur faisant rendre gorge.
    descendants de la révolution 1789,réveillez vous..

    RépondreSupprimer
  12. vu et entendu sur la 3,ce soir.
    hollande est un bel enculé de socialiste.il ne derace pas.il est à vomir.et surtout ,n'oublions pas ," mort au con "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas compris cela de cet excellent reportage... D'ailleurs toujours pas terminé.
      De plus je n'aime pas les mots c.. Et enc...Cela enlÈve tout crédit á votre commentaire

      Supprimer
  13. Avez vous regarder l ordre du jour du prochain conseil municipal d Henin Beaumont ?

    On y retrouve déjà les premièrs signe d'économies faites par les Elus FN !

    Création de deux emplois au cabinet du maire
    Fixation des taux d'indemnités des élus (je suis impatient de découvrir ce taux) !
    Fixation du budget formation des Élus (organismes gérées par et pour financer le parti)

    En gros la devise du FN je dénonce ce que fais l'Umps quand ils sont au pouvoir, mais des que je prend le pouvoir je fais pire au eux !!!! Faites ce que je dis faites as ce que je fais !!!

    On ne va quand même pas nous fait croire qu il faut 2 collaborateurs de cabinet pour une ville comme Henin Beaumont et en plus quand on crie haut et fort qu il n y a plus d argent dans les. Caisses !!!!!

    Une semaine de pouvoir et déjà une augmentation de 150 000 a 200 000 euros annuels de coût de fonctionnement en plus sur le budget général !!!

    J ose même pas penser a l augmentation du chapitre 012 avec le recrutement des cadres annonces !!

    J espère au il ne faudra pas attendre 2020 pour remettre de l ordre dans tous ça !!!

    M. Briois va peut être arriver a battre m. Dalongeville pour l augmentation des impôts 85% record a battre

    Les Paris sont ouverts !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant la formation des élus (organismes gérés par et pour financer le parti selon vous), il s'agit d'une dépense obligatoire prévue à l'article L.2123-12 du Code Général des Collectivités Territoriales, qui stipule que "Le conseil municipal, général ou régional, ainsi que le conseil communautaire des communautés de communes, d’agglomération et urbaines,doivent en effet, dans les trois mois suivant leur renouvellement, délibérer sur l’exercice du droit à la formation de leurs membres".
      Quand à l'impartialité des organismes formateurs, elle est garantie par l'Etat et par la collectivité territoriale qui "doit au préalable vérifier que l’organisme concerné dispose de l’agrément du ministre de l’intérieur."

      Rien à voir avec une dépense nouvelle et un quelconque financement d'un parti politique quel qu'il soit !

      Supprimer
    2. Ce ne sont pas deux collaborateurs mais deux secrétaires qui sont recherchées. Elles seront là en vue de remplacer les deux secrétaires de l'ancien maire qui se sont "mutees" dans d'autres services.

      Supprimer
    3. Quelle malhonnêtete intellectuelle !!!!

      Concernant les frais de formation des élus si effectivement la loi prévoit les règles de fonctionnement de ces crédits demandé au conseil régional comment sont utilisé ces crédits et a quelle proportion par les élus FN. Nous serons très vigileant sur ce point pour Henin Beaumont notamment sur les justificatifs convention et état de présence.

      Concernant les postes de collaborateur de cabinet ce ne sont pas des postes de secrétaires !! En effet pour des créations de poste de secretaires il faut uniquement une création de poste au tableau des effectifs et pas une délibération de création de poste de collaborateur de cabinet ! Le statut d ces personnels étant totalement différent ! Encore un mensonge du FN !!!!!

      Restons vigilant sur leurs agissements !

      Supprimer
    4. Fallait être vigilant sous Dalongeville 1, sous Dalongeville 2 et sous Binaisse. On t'as pas vu alors, rigolo va. ça y est, t'as trouvé quelque chose à te mettre sous la dent. Les tiens se sont fait jeter par le peuple et tu oses venir la ramener !

      Supprimer
    5. C est le tribunal administratif qui tranchera !!!!

      Vous croyez quoi ? Que vous allez encore apauvrir les heninois sans au ils réagissent ?

      Être dans l opposition et tout critiqué sans rien proposé c facile. M. Briois le fait depuis 20 ans !!!

      Maintenant être au pouvoir et prendre des décisions dans l intérêt général c déjà plus difficile ! Surtout avec des convictions FN....

      Comme disaient nos parents et grands parents c au pied du mur qu on juge le maçon !!!!

      Et déjà le mur que m. Briois essaye de construire menace de tomber par terre juste en posant la première brique !!

      Mais rien n est étonnant !!!! Patience 6 ans de pouvoir ça peut être plus long que 20 ans d opposition !

      Bon courage a tous les convaincus faineux la chute sera encore plus dure !!!!

      Supprimer
    6. 20h36 a court d arguments ? Plus de réponses ....

      Le rigolo a de l éducation lui ! Contrairement a 20h36......

      C quand on a voit qu on a tort qu on devient haineux ?

      Supprimer