dimanche 10 novembre 2013

Carnets du dimanche


- Le député et maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, et son épouse, l'ex-conseillère générale Isabelle Balkany, sont désormais l'objet d'une procédure judiciaire portant sur leur important patrimoine. Ils sont suspectés d'avoir dissimulé, depuis de longues années, une partie de leurs avoirs au fisc.
Les investigations lancées par le parquet de Paris font suite aux déclarations de l'ancien conseiller général (RPR) des Hauts-de-Seine, Didier Schuller. S'agissant de son ancien ami, avec qui il est désormais brouillé, M. Schuller a assuré qu'il s'était enrichi de manière illicite en marge des importants marchés publics conclus dans les années 1980 et 1990 par l'office HLM des Hauts-de-Seine, dont les deux hommes furent les dirigeants.
Les malversations à l'OPDHLM avaient entraîné la condamnation de M. Schuller, en 2007, à trois ans de prison, tandis que M. Balkany avait bénéficié d'un non-lieu au terme de l'instruction. " M. Balkany, aurait à sa disposition un palais à Marrakech, une résidence de luxe à Saint-Martin, et l'usufruit du Moulin de Giverny". "Je suis heureux de voir que ce que je pensais être du financement politique a pu profiter à d'autres fins et sans doute personnelles" a déclaré M. Schuller

AA : après leur condamnation ou les forts soupçons qui pesaient sur eux, Levallois avait réélu Balkany, comme Mellick avait été réélu à Béthune et comme Dalongeville en 2008, à HB, malgré des casseroles et 85% d'augmentation des impôts. Le dénommé Schuller, devenu un repenti, se présentant à Clichy-la-Garenne, peut-on penser qu'il saura également reconquérir ceux qui l'avaient, en son temps, élu Conseiller général ? Les électeurs ont des raisons que la raison ne connait pas et malin ceux qui pourraient anticiper leurs réactions...

- Plus de 3 milliards d'euros de crédit dont 37 millions débloqués en « urgence » pour le "plan d'action pour Marseille". Transports, rénovation urbaine, éducation et, dans une moindre ampleur, sécurité : telles sont les nouvelles priorités,.
Réalisation d'une gare souterraine sur le site de Marseille Saint-Charles (2,5 milliards d'euros), prolongation du métro au nord, doublement de la voie de TER entre Aix et Marseille, création d'un transport automatique ferré vers l'aéroport de Marignane, voici le menu des promesses du 1er ministre.

AA : si cela n'est pas une opération électorale, je n'ai rien compris à la politique ! Il est vrai que reconquérir la deuxième ville de France vaut peut-être bien cette offrande... Mais enfin, sur le dos du contribuable français, peut-être aurait-il fallu lui demander son avis ? 
Bordeaux est à reprendre à Juppé... Que va-t-on offrir à la ville ? Rien, je pense parce que Alain Juppé y est trop bien installé... Par contre, Nice n'est peut-ête pas aussi bien tenu que cela par le "motodidacte" Estrosi...


- Près de six Français sur dix estiment que les "bonnets rouges" bretons devraient cesser leur mouvement de protestation, estimant que l'heure est maintenant à la concertation et non plus au conflit autour de l'écotaxe, selon un sondage BVA pour iTélé/Le Parisien, publié samedi 9 novembre.
Le ministre de l'Agriculture a assuré que l'enveloppe consacrée à la Bretagne dans le cadre du Fonds européen agricole pour le développement rural sera doublée dans la future politique agricole commune (PAC, 2014-2020), et que 1 milliard d'euros seront débloqués pour l'économie bretonne en général. Il a aussi évoqué l'agrandissement des élevages afin de faire face à la concurrence européenne, tout en estimant que l'évolution vers l'agroécologie, "sans aide à l'export", était un des moyens de sortir de la crise.

AA : 3 milliards à Marseille, 1 milliard aux Bretons et rien pour le Nord-Pas-de-Calais ! Et pourtant, la Région cumule les dernières places dans beaucoup de classements (chômage, santé, éducation, etc). Marseille, c'est donc la place de maire en mire (!), la Bretagne, c'est pour calmer les esprits échauffés avec l'aide de 4 ministres au gouvernement... Le 59/62, c'est un seul ministre déjà bien occupé avec le canal Seine-Nord... et un esprit de soumission, bien connu, de ses habitants. Faudra-t-il prendre, à l'instar des Bretons, ses fourches, ses marteaux et autres instruments de travail, pour marcher sur Paris pour se faire entendre ? Nos politiques ne se font pas assez entendre (soumission aussi ?). Peut-être que les scores du FN en 2014 réveilleront ceux qui nous gouvernent à Paris, Lille et Arras. Ce n'est pourtant pas faute de l'avoir signalé... mais vous connaissez ma théorie : il y a trop de secrets inavouables à cacher pour bouger... Vous savez : "je te tiens par la barbichette (financements illégaux), tu me tiens (le PS en connait sur le FN !) et le premier qui bouge aura une tapette (je prends Hénin et ne te la rendrai pas !)".


- La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a tranché : la persécution des homosexuels dans leurs pays d'origine – très souvent sur le continent africain – en raison de leur orientation sexuelle ne leur donne pas nécessairement le droit au statut de réfugiés dans l'Union, contrairement aux espoirs qu'avaient formulés les associations et les ONG de défense des droits de l'homme.
L'arrêt de la Cour stipule que la persécution doit atteindre "un certain niveau de gravité" et que des lois homophobes ou même les menaces d'emprisonnement, tant qu'elles ne passent pas à l'acte, ne peuvent pas suffire à obtenir le statut de réfugié en Europe. Dans les cas où, par contre, les individus sont emprisonnés et persécutés pour homosexualité et que "les peines sont effectivement appliquées", l'Union européenne accordera l'asile.

AA : bien sûr que les homos emprisonnés pourront bénéficier du droit d'asile ! De qui se moque-t-on ?


15 commentaires:

  1. parmi les frasques du Balkan, vous oublier les fellations obtenu auprès d'une collaboratrice a l’aide d'un flingue sous la tempe...

    RépondreSupprimer
  2. Nos gouvernants européens,eux aussi cumulards,se foutent tout simplement des peuples européens .et cela depuis très longtemps.

    RépondreSupprimer
  3. J’imagine FH et sa clique d’incapables nourrie aux p’tits fours aller demander le statut de réfugié politique au Mali pour cause d’insurrection populaire ; ou mieux, demander au Mali une aide militaire !!!!.

    RépondreSupprimer
  4. a lire,si vous voulez être au courant de la "politique héninoise" :autant vous le dire de la vdn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super article qui résume la situation politique actuelle ! PW ne fait pas de cadeau à EB ni à PF !

      Supprimer
    2. Je le commenterai dans un post demain...

      Supprimer
    3. Super ! J'ai hâte de lire ça !

      Supprimer
    4. Je pense que pw a oublié de parler des "autres électrons libres" qu'il pourrait y avoir !

      Supprimer
  5. Combien de" Balkany" dans notre région possédant aussi de somptueuses
    demeures à l'étranger payées avec l'enrichissement personnel ?
    Le financement occulte des partis politiques, bien réel , est prétexté par ces
    crapules lorsqu'ils y sont forcés et contraints afin d'amoindrir une peine plus
    lourde si enrichissement personnel avéré .Aujourd'hui, cette vermine
    politicienne crie au loup de la montée du FN alors qu'ils en sont totalement
    responsables .

    RépondreSupprimer
  6. Exact 11:38, un spécialiste des faits que vous décrivez est dorénavant empêché de sévir aujourd'hui sur notre ex-14ème du 62! Il pleure toujours son non-renouvellement!.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il fait quoi de ses journées...?

      Supprimer
    2. Aujourd'hui, 11 novembre, il fête ses 70 ans.
      Né le 11 novembre 1943 à Vichy.

      Supprimer
  7. un peu d'humour10 novembre 2013 à 13:31

    D'autant plus que maintenant, en Fraônce, l'anus est à portée de toutes les bourses !!!

    RépondreSupprimer
  8. A Levallois-Perret, ça faisait quand même quelques années que ça sentait le soufre ... Il est vrai que le comportement de l’électorat (comme à Hénin-Bt) peut surprendre ... Mais la décentralisation reconstitue, sans qu’on le veuille, des féodalités avec des systèmes d’obligés ... Certains élus l’ont bien compris ... Je te rend service et tu votes pour moi ... La recette es simple mais efficace, surtout avec l’argent public ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pour cela qu'il faut réfléchir à deux fois avant de bêler avec les profiteurs d'une décentralisation qui a provoqué l'affaiblissement de notre région.

      Supprimer