dimanche 3 novembre 2013

Etre juif, un débat très politique




12 octobre 2013 
Qui est juif, qui est israélien ? L'écrivain A. B. Yehoshua pose la question, brûlante pour l'Etat hébreu

Qu'est-ce qu'un juif ? " L'écrivain israélien A. B. Yehoshua raconte que lorsque David Ben Gourion avait demandé à des intellectuels et des religieux de l'aider à apporter une réponse à cette question, Shai Agnon (Prix Nobel de littérature en 1966) lui avait répondu : " Monsieur le premier ministre, oubliez cette question, cela ne vous apportera que des ennuis. " Une réplique pleine de sagesse, estime A. B. Yehoshua, qui a pourtant signé en septembre deux longs articles dans le quotidien Haaretz, respectivement titrés " Définir qui est juif " et " Définir qui est israélien ".
On pourrait croire que, soixante-cinq ans après sa création, l’État d'Israël, dont la majorité des habitants sont juifs, et dont le " peuple " (notion contestée par l'historien Shlomo Sand) revendique une histoire plus de trois fois millénaire, a dépassé le stade de cette introspection existentielle. S'il n'en est rien, c'est qu'aucune réponse ne fait consensus, et aussi en raison de la dimension très politique d'un débat qu'une approche intellectuelle ou religieuse ne résume pas.
Il suffit pour s'en convaincre de rappeler que Benyamin Nétanyahou demande aux Palestiniens, comme condition sine qua non d'un accord de paix, de reconnaître qu'Israël est " l’État national du peuple juif ". Les intéressés ont donc quelques raisons de soupçonner le premier ministre israélien de vouloir gommer l'identité de la minorité arabe israélienne, laquelle représente 20,7 % de la population israélienne et n'a qu'une citoyenneté.

Corde sensible
En s'ingéniant à déconstruire les définitions liées aux identités juive et israélienne, A. B. Yehoshua, écrivain iconoclaste, était sûr de toucher une corde sensible. Le débat est d'actualité : le 2 octobre, la Cour suprême a rejeté la demande de 21 citoyens qui demandaient à être reconnus comme membres de la " nation " israélienne et non plus comme ceux de la nation juive.
La question est complexe : contrairement au modèle républicain à la française, Israël établit un distinguo entre nationalité et citoyenneté, la première visant une identité ethno-culturelle. Les juges ont contesté l'existence d'une nationalité israélienne qui serait déconnectée de son affiliation ethnique et religieuse. Pour eux, vouloir unifier différentes identités (juive, arabe, druze, chrétienne) en une seule nationalité reviendrait à nier le " caractère juif et démocratique " de l’État d'Israël.
Une telle position va à l'encontre de la croisade menée par A. B. Yehoshua en faveur de la reconnaissance d'une simple " nationalité israélienne ". " Si un juif, explique-t-il, n'a pas besoin de vivre en Israël - pour être juif - , n'a pas besoin de parler hébreu, n'a pas besoin d'avoir des relations formelles avec d'autres juifs, n'a pas besoin de croire en Dieu et à sa Torah, et n'a pas nécessairement besoin d'être l'enfant d'une mère juive - dans le cas des convertis - , alors qu'est-ce qu'un juif ? "
Il rappelle que, historiquement et bibliquement, la référence originelle est celle d'" Israël ", le terme " juif " (yehudi, en hébreu) étant apparu bien plus tard. La thèse de l'écrivain est qu'il est urgent d'en revenir aux fondamentaux du sionisme, qui étaient de créer une nation. Au lieu de cela, parce que la judaïsation de la société et du pays s'accentue, on assiste à un retour en arrière, estime-t-il.
Reste que la majorité des juifs israéliens ne sont pas prêts à accepter de se fondre dans une nation israélienne qui perdrait sa centralité (et sa suprématie) juive. C'eût pourtant été une bonne thérapie pour créer en Israël une vraie égalité - aujourd'hui de façade - entre ses citoyens juifs, arabes et chrétiens, bref, aller vers un pays en paix avec lui-même, lequel serait sans doute plus enclin à vivre en paix avec le futur État palestinien. 

Laurent Zecchini

40 commentaires:

  1. encore un petard mouillé3 novembre 2013 à 10:18

    Et que penser de certains chefs de services qui se servent à volonté et qui vont aller faire un tour à Carvin chez Mr MEURAND. Ils ou elles auront le temps d'aller pleurer dans les couloirs de l’hôtel de ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour info, le commandant Meurant est la personne qui interroge, depuis quelques années, ceux de la mairie ou en relation avec la mairie...(l'affaire Dalongeville a été nourrie par son travail)

      Supprimer
  2. Israel n'attire plus, beaucoup d’israéliens jeunes quittent leur pays, la crise n'épargne pas le territoire occupées.c'est la ALIA a l'envers....
    cliquez sur LE POINT
    ou recopiez le liens ci dessous
    http://www.lepoint.fr/monde/les-emigres-israeliens-taxes-de-traitrise-a-la-cause-sioniste-28-10-2013-1748573_24.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20131028

    RépondreSupprimer
  3. Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a qualifié dimanche Israël de régime "illégitime et bâtard", lors d'un discours devant des écoliers et des étudiants à quelques jours du 34e anniversaire de la prise de l'ambassade américaine à Téhéran.

    "Les Américains doivent tenir compte des sionistes (dans les négociations nucléaires avec l'Ira, ndlr) mais nous avons dit dès le premier jour que le régime sioniste est illégitime et bâtard", a déclaré M. Khamenei, selon son site officiel khamenei.ir.
    Pour ceux qui croyait que le nouveaux président c'était autre chose....
    c'est presque du vocabulaire de >DIEUDO

    RépondreSupprimer
  4. Bien sûr, on peut souligner ce qui ne va pas - et qui est choquant : ne pas être juif vous interdit la citoyenneté -, mais il ne faut pas occulter en Israël des aspirations très diverses de la population. Bien des ressortissants (ex-éthiopiens, ex-russes) ont "profité" de critères d'accueil élargis (ceci n'enlève pas ce caractère choquant, naturellement). Que les gouvernements successifs (après Shimon Peres en tout cas) n'aient pas peu contribué aux crispations (en interne, mais également dans les relations qu'Israël entretient avec ses voisins) évoquées par l'article, c'est évident. La légitimité même d'Israël, si souvent remise en cause (parfois par provocation, bien sûr), nourrit la "paranoïa", au bénéfice de ces dirigeants sécuritaires. Reste heureusement des "intellectuels engagés", écrivains et cinéastes, pour aiguillonner les esprits, rappeler la signification actuelle d'un Etat israëlien. Vues depuis la France - un peu de "nombrilisme" - ces crispations sont souvent "transplantées", mais également caricaturées, par des frictions inter-communautaires sur un fond religieux outré à dessein et qui leur fait encore davantage perdre en lisibilité aux yeux des Français en général. Je ne proteste pas contre cet article - cet Etat-religieux est archaïque, va évidemment dans le mauvais sens, mais je suis persuadé qu'il ne peut survivre, créer une nation vouée à "fédérer" les anciennes diasporas implique à terme cette libération -, j'aimerais croire qu'il n'est pas un "point final" simplement.

    RépondreSupprimer
  5. alain si vous ne gerez pas la trame verte personne le fera

    RépondreSupprimer
  6. Bouquillon continue sur son blog, il a pété un plomb ou bien ?
    Signer un commentaire Chieauly, c'est inquiétant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petoly et Chieauly... sont dans un bateau. Mais non, il n'y a rien d'inquiétant. Relisez, c'est tout.

      Supprimer
    2. A m ne vous inquiétez pas c cc qui incapable de péter un plomb déverse son venin sans prendre de risque. Enfin, le pense t-elle.....

      Supprimer
  7. Il est inutile de tourner en rond : les guerres de religions existent toujours, sous des formes différentes, mais toujours avec les mêmes buts, imposer SA religion et sa culture, question de vie ou de mort pour la diaspora et l'argent qui va avec.
    Les gogos ou le bon peuple (c'est pareil) n'ont qu'à suivre le chemin traçé par dieu (ou le nom qu'on lui donne) et par le type ou l'organisation qui le représente.
    Avec tant de misères sur cette terre, où sont les sauveurs de l'humanité ?

    RépondreSupprimer
  8. Selon le ministre Fabius, les personnes ayant froidement assassinés les deux journalistes sont des terroristes qui n'aiment pas la démocratie !
    Et selon une autre élu du gouvernement dont je n'ai pas retenu le nom, ce sont des barbares terroristes(pléonasme) étant les auteurs de ces actes criminels.

    Quel talent oratoire de ces élus sortant de grandes écoles !!!!
    Certains territoires sont interdits voire dangereux pour les blancs, journalistes inclus,surtout en période de conflits, la question que je me pose est pourquoi y envoyer des journalistes en sachant qu'ils risquent leur peau et pourquoi y déposer des valises quand le danger est permanent ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour l'info...sa s’appelle correspondant de guerre..
      personne n'envoie les journalistes, dailleurs Sarkosy avait tenter en off de les accabler pour l'Afghanistan,
      en periode de guerre on fait pasla différence dailleurs dans les 4 otages libere yavait un black

      Supprimer
    2. Bouc émissaire serait plus approprié quand les points de sondage manquent.

      Supprimer
  9. Qu'une fraction de la population , assoit sa légitimité à occuper et diriger un etat, sur les dires et ecrits d'illumines vieux de plusieurs millénaires, m'a toujours, pour le moins , laissé perplexe. Mais l'elimination de 20, 7% d individus, de la maniere précitée, s' 'apparentant a une shoah soft, me révulse.

    Elections piège à c...............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est des spiritualités sans religion. Celles qui disent que nous sommes chacun de nous , le" tout". Il n'y a donc pas de chemin, ni de dieu , ni de chef. C'est si rassurant la transcendance.
      Les religions pour l'instant mais depuis toujours et encore opposent , séparent classent et tuent. Pourtant "relier" c'était un si joli mot...

      Supprimer
    2. @14h54 Je vous propose de vous renseigner un peu. La bible n'est pas un cadastre et les gens sérieux de la prenne pas comme tel. Mais saviez vous que dans ces écrits d'illuminés, il y a aussi des livres historiques?
      Si vous êtes perplexe, et que vous êtes plutôt comme Saint Thomas, allez voir de vos yeux, les ruines du temple. Ceci fait, vous pourrez lire les historiens sérieux et reconnu , concernant une histoire qui , bien que veille de plusieurs millénaires comme vous dîtes, n'en est pas moins importante.
      Ensuite, l'élimination des minorités en Israël , vous la rêvez. Vous vous révulsez tout seul pour rien. Il y a des minorités ( arabes, musulmans ou chrétiens, des druzes, même des maronites ) depuis longtemps et ils restent là ; un juge arabe a mis un ancien président en prison, il y a des commandants de l'armée qui sont musulmans etc... C'est ça l'élimination?
      Maintenant, ouvrez des livres , regardez le nombre de juifs dans les pays voisins ( Arabie, Koweit, Qatar, Iran, Yemen ... ) ; il n'y a plus. Ce n'est pas 20%, 5% ou 1% , c'est rien du tout! Et ça ne va pas mieux pour les chrétiens, d'ailleurs, arabes ou pas : ils sont encore pas mal en Arabie ( mais de moins en moins ) mais le grand mufti a décidé qu'il fallait détruire les églises.
      On ne peut pas dire n'importe quoi, dire que les juifs sont devenus des nazis et qu'il élimine 20% de sa population ; renseignez vous un peu.

      Supprimer
    3. De la religion, tout du moins celle dont ma culture et issue, j'ai appris à reconnaitre la différence entre Torquemada et saint Vincent de Paul. Les ruines du temple vous dites, est ce que tomber en pâmoison devant le pont du gard, ferait des Italien propriétaires du departement qui l'abrite. Pour ma vision sur l'élimination des 20, 7%, je prenait simplement référence à la lecture du texte présenté.

      Bien à vous monsieur

      Elections piège à c.........

      Supprimer
    4. Le Temple est un exemple concret et matériel pour dire que la légitimité ne vient pas de la bible comme vous l'avez écrit , mais elle vient de l'histoire. Le temple ne vaut pas titre de propriété mais c'est la preuve que si Israël est là , ce n'est pas un hasard. Sinon, je vous propose de faire la différence entre l'Empire Romain et l'Italie.
      L'article ne parle pas d'élimination, pas le moins du monde. L'auteur est connu pour être anti-israéliens, mais il ne va pas jusqu'à délirer dans les colonnes du Monde.

      Supprimer
  10. ils y a des chefs de service qui ont fait pire que ça du temps de dalongeville, ils n'ont pas été inquiétés et sont toujours en poste en mairie d'Hénin-Beaumont.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. À 19h35, inutile de vous préciser pourquoi je n'ai pas validé...

      Supprimer
    4. À 19h36: affirmation totalement gratuite...

      Supprimer
  11. Beaucoup de ceux qui seront présents sur les listes des municipales de 2014 , ont eux aussi votés les 85% avec GD .

    RépondreSupprimer
  12. Pourquoi l'adjointe au RP a éprouvé le besoin de mentir.Droit dans ses bottes, le maire, mais des bottes en caoutchouc çà déforment les pieds parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une adjointe entendue
      bientot le maire et son dgs

      Supprimer

    2. Monsieur BINAISSE redouble d'ingéniosité !!!!!
      Je viens d'apprendre que le concierge de l'école de musique vient de recevoir une lettre en recommandé avec accusé de réception lui annonçant qu'il était mis en demeure de quitter son logement pour le 20 novembre prochain.
      Quand on sait que ce dernier a désespérément demandé de l'aide en mairie pour obtenir un logement locatif sur HENIN et qu'on lui a proposé un seul logement à 650 euros par mois il faudrait que Monsieur BINAISSE et ses cadres réapprennent le calcul élémentaire à savoir :
      1 400 euros de pension moins 650 euros de loyer moins 200 euros au bas mot de charges mois 150 euros de mutuelle (il faut bien qu'il se soigne!!!) reste si le compte est bon : 400 euros pour manger par mois sans oublier qu'il faut qu'il épargne pour payer ses impôts sur le revenu et SES IMPOTS LOCAUX !!!!! (à moins que le conseil municipal décide de lui en faire grâce......)
      Peux t'on vivre avec çà chers élus ?
      Quand on sait que certains concierges, certaines secrétaires, certains petits sous chefs et j'en passe touchent des primes mensuelles de coeficiant exubérant. Les héninois souhaiteraient connaître sur quels critères ils se reposent !!!!!
      Il ne fait plus bon , contrairement au sketch comique sur les communaux de se faire embaucher en tant qu'employé territorial (tout au moins sur Hénin et pour certains!!! car là encore il y a discrimination....)
      Très chers Héninois, arrêtons de critiquer à toute volée ce personnel tant malmené et persécuté depuis plusieurs année (ILS ONT PRIS LA RELEVE DU BARBU!!!!!)
      Dernière chose Mr BINAISSE, connaissez-vous une loi concernant la trève hivernale ?
      1er novembre au 15 mars interdiction formelle de mettre à la rue qui que ce soit
      Faites le bon geste Mr BINAISSE qui s'impose envers ce pauvre garçon qui a travaillé pour la commune d'Hénin pendant 42 ans. Aidez le enfin a trouver un logement dans ses moyens (Soginorpa ou autre à prix correct) tout en sachant que ce dernier traverse en ce moment de gros problèmes de santé.

      Supprimer
    3. jamais gd n'a emmerde ce concierge!

      Supprimer
    4. Peut-être mais il en a emm...d'autres et pas des concierges !
      Vous ne devez pas payer d'impôts, je suppose...

      Supprimer
    5. pas compris "vous ne devez pas payez d’impôts je suppose..

      Supprimer
    6. VOUS HAISSEZ GD ET REPETEZ LA MEME CHOSE
      SORTEZ ECOUTEZ REGARDEZ
      LA VILLE PASSE AU FN....SANS GD
      MAIS VOUS PREFEREREZ LE FN A GD TANT VOTRE HAINE VOUS AVEUGLE
      PLUTOT LA PESTE BRUNE QUE GD

      Supprimer
  13. votre intolérance vous aveugle!

    RépondreSupprimer
  14. biznesse emm... toute la ville
    son dgs emm... le personnel
    marcel travaille grace au ps à carvin, mange avec masquelier
    delesalle a son cheval chez demarquilly
    gorillot travaille au smt
    une adjointe travaille a la cahc
    si vos enfants cherchent un boulot tant pis y'en a plus!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La famille tuyau de poele, quoi...

      Supprimer
  15. Probablement que 20h46 a une promesse d embauche de la part de gd.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. reponse de nul 23H03
      je n'attends pas d'emploi heureusement pour moi

      Supprimer
  16. demandez au concierge demandez à l'accueil demandes aux techniques, au directeur de l'ecole de musique aux syndicats et on verra si cest gd qui les emm...

    RépondreSupprimer
  17. Pour qui nous prenez-vous Mr Binaisse ? Vous avez saisi le procureur pour une
    anomalie d'un marché public ! Brave pépère, droit dans ses bottes, il suinte
    l'honnêteté et entend le faire savoir .Alors, pourquoi n'avoir pas répondu, point par
    point, aux déclarations de Georges Bouquillon voilà plus de deux semaines, à
    l'article de la VDN concernant certains marchés douteux début septembre, et
    j'en passe et des meilleurs comme les cambriolages des archives pour lesquels
    vous avez porté plainte cinq mois après les faits ? Je me souviens vous entendre
    crier au loup du temps où Dalongeville sévissait dans cette ville, mais vous ne
    faites guère mieux depuis quatre ans : magouilles, mensonges, incompétence
    et surtout le ridicule au plus haut degré. Si vous saviez comment vous considèrent
    le monde politique local , la population Héninoise et le personnel municipal ?
    Cachez-vous, mon pauvre Monsieur, vous n'êtes plus crédible !

    RépondreSupprimer
  18. la mairie ne fait absolument rien pour le personnel et les concierges municipaux.
    Certains concierges vivent dans des logements en très mauvais états, et ce n'est pas faute de l'avoir signalé.
    Ce n'est pas Pierre Darchicourt ou même Dalongeville qui auraient laissé à la rue un concierge partant en retraite, ils lui auraient trouvé un logement décent en reconnaissance de ses 42 années de travail à la mairie d'Hénin-Beaumont.
    monsieur le maire et les élus vous êtes lamentables, et cela prouve encore votre incompétence à tous les niveaux.

    RépondreSupprimer