vendredi 2 octobre 2015

Il faut se mobiliser pour éviter le pire !


Voici les réflexions qui m'ont conduit à signer l'appel pour que les différentes forces politiques et de mouvements citoyens se parlent, négocient et s’unissent autour d’un rassemblement citoyen, de gauche et écologiste –au sein duquel les différents partis trouveront toute leur place Voir appelauxfemmesetauxhommesdebonnevolonte.fr.

Je vous rappelle qu'une réunion d'échanges aura lieu à Hénin-Beaumont lundi 5 octobre à 19h30 au Café de la Paix, 16 place Carnot (face à l'église de centre-ville). 

1- Les élections régionales sont... régionales
- ce qui signifie que les considérations nationales n'ont rien à voir dans ce type d'élection. Or, les critiques de gauche se multiplient concernant la politique d'austérité du gouvernement et y trouvent prétexte pour ne pas s'allier au PS;
- la gestion de gauche au conseil régional ((le PC a souvent soutenu la majorité) fut de bonne qualité depuis plusieurs mandats et on peut s'étonner que personne n'en affiche le bilan...

2- Devant ces critiques contre le PS et l'absence de mise en avant du bilan régional commun, beaucoup d'électeurs ne comprendront pas que ces partis s'unissent au PS au second tour. 

3- Une dynamique d'alliance se met en place dès un premier tour, surtout quand on sait que le but recherché est de figurer à l'une des deux premières places,  au soir du premier tour. Partir en ordre dispersé dans un premier temps, pour se rassembler ensuite, n'est pas un gage de renforcement quand on connait le climat ambiant de critiques systématiques entre des partis qui montrent quotidiennement leurs divisions;  

4- Il s'agit de battre le FN (et la droite dure de X. Bertrand). Mais il s'agit également de bâtir une alliance de projets. S' unir lors d'un second tour apparaîtra comme purement tactique ("politique politicienne") avec un projet commun négocié quelques heures avant le second tour. C'est en fait le pire de la politique qui sera mis en avant. Et c'est pour cela que je ne pense pas qu'une gauche dispersée pourra faire le plein de ses voix au second  tour. Les abstentionnistes du premier tour ne se mobiliseront pas et des voix de gauche du même premier tour s'abstiendront.
Un projet commun bâti dès maintenant avec les citoyens, un projet écologique en phase avec la COP 21 qui aura lieu en même temps que les élections régionales, un projet construit sur base de ce qui a été réalisé depuis plus de 20 ans dans la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, voilà ce que ni la droite, et encore moins le FN ne sont capables de présenter !

5- Il vaut mieux terminer premier ou deuxième au premier tour (alliance oblige) que troisième, quatrième et cinquième. Répétons-le, des électeurs voteront plutôt pour une gauche en tête au premier tour que pour une hypothétique alliance de partis divisés, au second tour. Rappelons qu'un score de moins de 5% empêche, non seulement d'être remboursé des frais de campagne, mais aussi de figurer dans une liste de second tour... Or cette barre des 5 % pourrait être difficile à franchir pour certains partis décidés à partir seuls ou s'affranchissant de toute alliance générale de gauche et citoyenne.

6- Une gauche dispersée, aux scores calamiteux et sans espoir dans un second tour, l'obligerait à se retirer et à appeler à battre MLP. Ce qui, en fait, reviendrait à demander à ses électeurs de voter pour la droite, avec l'abstention que l'on peut imaginer. Alors qu'une union de premier tour pourrait aboutir à devancer la droite en mobilisant des abstentionnistes potentiels, effrayés par le danger FN, et séduits par un projet citoyen et écologique appelant à "une transformation profonde des pratiques politiques et à une mise en synergie des citoyens, de la société civile et des organisations politiques.".

En résumé, partir en ordre dispersé, fera gagner la droite ou l'extrême-droite, mais surtout perdre la gauche : pour certains partis cela risque d'être irréversible, sans parler de l'image de ceux qui auront livré la région à la droite ou à l'extrême-droite.
Il reste très peu de temps pour mettre en place ce rassemblement de 1er tour. 
C'est autour de ces idées que nous débattrons lundi...






157 commentaires:

  1. Il en adviendra ce qu'il en adviendra de ces gugusses au conseil régional ?
    Inch Allah mektoub !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien répondu 11H44, à bas le fn. Dehors de la ville, de la région et du pays!

      Supprimer
    2. Tous 17h23 ;le changement c'est maintenant !

      Supprimer
    3. En fait il parlait des gugusses hégémoniques. Bien essayé.

      Supprimer
    4. Oui celui avec le bikini, celui avec le kodak et la grosse déménageuse qui tousse. Merci 11H44. Il a essayé et il a tapé dans le mille.

      Supprimer
    5. Mais chacun sait qui sont les gugusses au pouvoir au conseil régional, allons. Ils vont subir le même sort que ceux qui ont été virés des affaires à hénin en 2014.

      Supprimer
    6. Point de vue: Pour Marine Le Pen, la Région n’est qu’un jeu de quilles
      Nord Littoral

      La candidate aux Régionales tient un meeting au bowling de Calais ce vendredi soir, sur un territoire qui devrait lui permettre de parler de l’État,
      Pourquoi Marine Le Pen vient-elle à Calais ? Une ville dans laquelle elle se produit si peu souvent, contrairement à ce qu’elle déclarait lors de sa dernière visite le 24 octobre 2014 : « Je suis la responsable politique qui est le plus venue à Calais depuis cinq ans ». Personne ne l’a vue depuis, ni avant d’ailleurs, et pour cause, Calais ne l’intéresse pas, pas plus que la Région.

      Sauf que Marine Le Pen ne peut faire l’impasse sur le territoire qui lui offre un magnifique tremplin pour la présidentielle de 2017, sa seule obsession. Les migrants, c’est probablement la meilleure chose qui lui soit arrivée.

      Marine Le Pen avoue n’avoir aucune solution pour la Région

      Les migrants lui permettent de masquer son impuissance régionale. Car Marine Le Pen a avoué à Arras, il y a peu, n’avoir aucune solution à proposer pour guérir le Nord-Pas-de-Calais et son nouveau camarade, la Picardie, de leurs maux. Région qui, entre parenthèses, compte également de très belles réussites (entreprises innovantes, troisième révolution industrielle, rayonnement culturel, etc.) mais dont elle est incapable de parler en bien car ça irait à l’encontre de son discours sécuritaire qui joue sur les peurs des gens.

      A Arras, le 30 juin, elle lançait sa campagne régionale, exhortant les électeurs à voter pour elle lors des prochaines présidentielles pour qu’elle puisse résoudre les problèmes de la Région, sans quoi elle serait sans solutions. Un incroyable package qui sent bon l’arnaque !

      Voter pour Marine Le Pen, c’est voter pour une future présidente invisible

      Entre décembre 2015 et avril 2017, date du premier tour des présidentielles, elle ne pourra donc appliquer son programme. Et les problèmes de notre belle région continueront de croître.

      Pendant ce temps-là, Marine Le Pen sera occupée à croiser le fer avec ses adversaires pour l’Elysée. Car voter Marine Le Pen en décembre, c’est probablement voter pour un autre candidat du FN qui la secondera. Un nom revient, celui de Philippe Eymery, vice-président du groupe FN ;

      Marine Le Pen, la non-cumularde qui aime bien cumuler

      Bien sûr, elle gardera un oeil sur les affaires courantes de la Région, en plus de sa fonction de députée européenne. Car Marine Le Pen, contrairement à ce que voudrait bien nous faire croire le FN, aime beaucoup cumuler.

      Dans une fiche argumentaire sur le non-cumul des mandats datant du 5 avril 2013, le parti d’extrême droite précise pourtant que « le Front national est favorable au non-cumul des mandats. Il permettra en effet de renforcer la défense de l'intérêt général qui doit motiver l'action de tout député, élu de la nation, moins tenté de satisfaire à quelque intérêt local. (...) C'est aussi un gage d'efficacité dans l'exercice des différents mandats, permettant à l'élu de mieux se satisfaire de sa charge. Entre autres effets positifs, probable diminution de l'absentéisme. »

      Une volonté confirmée dans le programme politique du parti mais depuis battue en brèche par Marine Le Pen, au motif que ses prédécesseurs François Hollande ou Nicolas Sarkozy, pour ne citer qu’eux, avaient conservé leurs responsabilités politiques tout en menant campagne. Étrange argument pour quelqu’un qui présente le FN comme un parti de rupture.

      Marine Le Pen s’est-elle lavé les mains ?

      Il n’y a pas que dans le domaine du cumul des mandats que le FN - qui se présente pourtant comme un parti au-dessus de tout soupçon-, a raté sa rupture. Le Front national vient d’être mis en examen dans l’enquête sur le financement du parti. On lui reproche d’avoir mis en place un système de surfacturation, notamment lors des législatives de 2012, et d’avoir escroqué l’État.

      L’État, vous savez, celui que Marine Le Pen veut rendre plus propre... en passant par la Région.

      J.P

      Supprimer
  2. Il est assez ironique que nous soyons désormais à fronts renversés par rapport aux municipales de l'an dernier, parce que dire :

    "1 - les considérations nationales n'ont rien à voir dans ce type d'élection. Or, les critiques de gauche se multiplient concernant la politique d'austérité du gouvernement et y trouvent prétexte pour ne pas s'allier au PS;
    [...]
    3- Une dynamique d'alliance se met en place dès un premier tour, surtout quand on sait que le but recherché est de figurer à l'une des deux premières places, au soir du premier tour. Partir en ordre dispersé dans un premier temps, pour se rassembler ensuite, n'est pas un gage de renforcement quand on connait le climat ambiant de critiques systématiques entre des partis qui montrent quotidiennement leurs divisions;
    4- Il s'agit de battre le FN. Mais il s'agit également de bâtir une alliance de projets. S' unir lors d'un second tour apparaîtra comme purement tactique ("politique politicienne") avec un projet commun négocié quelques heures avant le second tour. C'est en fait le pire de la politique qui sera mis en avant. Et c'est pour cela que je ne pense pas qu'une gauche dispersée pourra faire le plein de ses voix au second tour. Les abstentionnistes du premier tour ne se mobiliseront pas et des voix de gauche du même premier tour s'abstiendront.
    [...]
    5- Il vaut mieux terminer premier ou deuxième au premier tour (alliance oblige) que troisième, quatrième et cinquième. Répétons-le, des électeurs voteront plutôt pour une gauche en tête au premier tour que pour une hypothétique alliance de partis divisés, au second tour. Rappelons qu'un score de moins de 5% empêche, non seulement d'être remboursé des frais de campagne, mais aussi de figurer dans une liste de second tour... Or cette barre des 5 % pourrait être difficile à franchir pour certains partis décidés à partir seuls ou s'affranchissant de toute alliance générale de gauche et citoyenne.[...]"

    C'est exactement ce que j'écrivais l'année dernière au moment des élections municipales. C'est bien simple, ce qui est écrit ci-dessus, j'aurais pu l'écrire sans en changer une ligne l'année dernière...
    On m'a également objecté qu'il ne fallait pas commencer à mener campagne pour finalement se rassembler face à la menace... Mais c'est pourtant exactement ce à quoi appellent les initiateurs de cet appel citoyen.

    Je pense pour ma part que l'argumentaire d'Alain était tout à fait valable pour une élection municipale, mais ne l'est pas pour une élection régionale, le vote étant un vote plus "politique" et moins basé sur des considérations de gestion locale.
    Je crains, dans un vote plus politique et plus idéologique qu'une municipale, qu'une liste unique de gauche ne fasse pas le plein de voix et il me semble nécessaire qu'il y ait plusieurs listes à gauche qui devront se rassembler au second tour. La gauche antilibérale doit être présente au premier tour de l'élection et ne peut pas figurer sur une liste à direction PS au premier tour, sauf à perdre toute crédibilité, à dégoûter nos électeurs et à les précipiter dans l'abstention qui fera le jeu du FN.

    Stratégiquement, l'appel en question me semble être une erreur, mais à aucun moment, je n'accuserai ses initiateurs de trahison ou de cautionner le PS ou que sais-je. Nous sommes des républicains et nous partageons les mêmes valeurs républicaines, le même amour de notre région, le même rejet viscéral de l'extrême droite xénophobe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super résistant est de retour. Il va nous sauver des méchants nazis, comme il l'a fait, en démissionnant bien entendu, quand il était avec surpergégé ! Avant d'être à nouveau avec ses copains les rouges, qu'il a "planté" à la dernière heure, pour à nouveau repasser chez les roses. Il est multicolore notre super résistant !

      Supprimer
    2. Les feneux c'est brun, ça change pas, c'est la bêtise, le racisme alliés à l'incompétence. Pas de surprise avec cette engeance. A lundi!

      Supprimer
    3. A David Noël.
      - Il n'y a pas de différence entre la stratégie des municipales et celle des régionales. Par contre, je n'étais pas partisan d'appliquer l'unité en 2014 parce que les dés étaient pipés dès le départ. Voici ce que j'ai écrit à une de nos relations communes, en échange privé : " Binaisse autour duquel il aurait fallu se rassembler. Un très mauvais maire, incapable d'unir, d'être proche de ses concitoyens, de travailler et de s'entourer. Responsable au même titre que Darchicourt, Dalongeville, Percheron, Facon et Lienemann de ce qui est arrivé inexorablement. Mais, lui, il a enfoncé le clou !... En 2009, il était encore temps de sauver HB..." C'est ce que j'écrivais constamment pendant la mandature totalement improductive précédente !
      Je remarque que ce n'est que quelques semaines avant le scrutin que tu t'es rallié à l'unité...
      - Je répète qu'aujourd'hui, l'enjeu est local, à savoir gérer gérer la nouvelle grande région. Cela n'a que peu à voir avec l'appréciation de la politique gouvernementale. C'est pourtant cette stratégie nationale de rejet des "pourris" (ils devraient d'ailleurs s'y inclure...) que le FN fait campagne. D'autant plus qu'ils n'ont rien à proposer de crédible sur la politique régionale. Si on se plaçait sur le terrain de la réalité de la gestion quotidienne, on clouerait le bec au FN.
      - C'est d'autant moins crédible que, je le répète, "dégueuler" sur la politique nationale et vouloir se rassembler au second tour avec ceux que l'on a bastonné quelques jours auparavant est contre-productif. Et je n'évoque pas la possibilité que vous ne fassiez pas 5%, en vous présentant seul, vous, le PC. Je ne comprends pas cette stratégie suicidaire.
      - On n'est plus dans une phase où la gauche était culturellement dominante qui permettait à chacune de ses composantes de se compter. La gauche, je suppose que tu l'as remarqué, est en période amaigrissante et il faut donner de l'espoir aux électeurs, en présentant un projet commun qui fasse dynamique et qui s'oppose à aux tromperies frontistes que beaucoup de nos concitoyens sont prêts à gober, faute d'alternative crédible !

      Supprimer
    4. David Noël dit des choses intelligentes. Mais il ne dit pas le résultat fort possible de cette stratégie : une triangulaire.
      Oui la gauche fera plus de voix si ses tendances multiples sont représentées. On en est à combien là? 4 ou 5? Mais à la fin la droite ne va pas dire : ah oui le ps est derrière nous mais comme le total des voix de gauche est supérieur on se retire. Non. Alors triangulaire.

      Supprimer
    5. " Si on se plaçait sur le terrain de la réalité de la gestion quotidienne, on clouerait le bec au FN"
      Mais pourquoi ne le faites vous jamais? EN raciste, xénophobe rejet de l'autre repli bla bla, ça on y a le droit tous les jours. Proposition? Programme?

      Supprimer
    6. Voilà. La gauche, aucune crédibilité. Des irresponsables. Pire. Qui exigent de conserver leur pouvoir.

      Supprimer
    7. C'est aux partis de présenter leur programme, non, 17h37 ?

      Supprimer
    8. Voilà, le fn , aucune crédibilité. Des irresponsables. Pire qui mentent et qui contrairement au discours front haut mains propres se coltinent déjà les affaires de détournement de fonds publics , de procès comme aucun autre parti n'en comptent. Associée à la racaille identitaire. On ne parlera pas du ridicule de briois et de la nullité de le pen infichue d'utiliser un agenda. Des nullissimes . Qui exigent tous les postes comme briois le super cumulard!
      Raus!

      Supprimer
    9. Au perroquet de 19:20. Se convaincre soi même n'a jamais fait une victoire aux élections. Et répéter bêtement ce qui est dit plus haut 'en remplaçant gauche par fn) non plus. Vous êtes dans la facilité perpétuelle. C'est pour cela que vous prenez branlées sur branlées. L'hégémonie se fissure de partout. Et ça, c'est trop drôle de vous voir à ce point paniquer.

      Supprimer
    10. Oui, ma petite feneuse de 20H42, chacune de tes saillies débiles me fait rire... Allez va chercher la cacahuète ! Va! C'st toi qui paniques Pimprenelle... Rires!

      Supprimer
    11. va, va chercher la cacahuète!

      Supprimer
    12. Elle est dans l'gosier de qui tu sais. Il y a même sa photo. Elle en est totalement verte d'ailleurs. Remarque, pour une écolo, c'est normal. Enfin, écolo, quelques fois par an, hein. Généralement, un mois avant une élection. Et puis, comme par enchantement, pfffffyoooouuuuuttttt, plus là.

      Supprimer
    13. OH la menteuse de 22H06; Une écolo qui travaille pour Hénin, elle... pas comme le maire chipolata ! Tu te gardes bien de parler de son travail pour l'hôpital et de ses excellents résultats.C'est certain , elle, ne passe pas sa vie à faire démarrer la chenille... Ses résultats à elle, tu te garderas bien d'en parler. Par contre ceux du maire bikini, je comprends, tu ne peux pas en parler pour la bonne raison qu'il n'en a aucun. ...
      Allez, chante avec moi le programme du "maire":
      briois, briois, montre nous tes fesses, briois, briois montre nous ton c...! ( vite, car tu risques peut être la mise en examen pour tes performances en vente de ... kits de campagne...).

      Supprimer
    14. Tondelier qui travaille pour l'hôpital ,mon c.. ! le conseil de surveillance n'a aucun pouvoir de décision .
      Les blablabla,les photos pipeau ,du pipeau sans les trous .

      Supprimer
    15. Madame Tondelier travaille bel et bien pour l'hopital pendant que bribri fait chauffer la merguez. Ne t'en déplaise. Beau travail sérieux et patient de cette jeune femme brillante et volontaire.
      Tu parles du c... mais ça ne changera rien à la réalité.
      Quand aux photos de ma "binette partout", inutile d'aborder cette question, tu serais perdant. On se moque de ce Narcisse partout!

      Supprimer
    16. Menteux feneux ( pléonasme), en plus tu n'y connais rien de toute évidence. Tous les mensonges de l'extrême droite doivent être démontés systématiquement. Ne plus leur laisser dire n'importe quoi!

      "Le conseil de surveillance ( qui a remplacé le conseil d'administration) comprend trois catégories de membres : des représentants des collectivités territoriales, des représentants du corps médical et des personnels hospitaliers, des personnes qualifiées et des représentants des usagers.

      Le conseil de surveillance se prononce sur les orientations stratégiques de l'établissement et exerce un contrôle permanent sur la gestion et la santé financière de l'établissement. Il délibère sur l'organisation des pôles d'activité et des structures internes. Il dispose de compétences élargies en matière de coopération entre établissements. Il donne son avis sur la politique d'amélioration de la qualité, de la gestion des risques et de la sécurité des soins."

      Donc Marine Tondelier et Philippe Kemel ont travaillé pour l'hôpital et les excellents résultats que l'on connait pour le bien des Héninois. Pendant ce temps là, le pseudo maire glissait sur le toboggan en plastique sous les flashs obsessionnels du kodak de son compagnon. Mince, il ne peut pas "récupérer" cette réussite comme il récupère tous les projets initiés par l'ancienne mandature parce qu'il ... boude!

      Voilà la vérité!

      Supprimer
    17. Voilà TA vérité.

      Supprimer
    18. Pipeau, clarinette,trompette,saxo et tuba 13h24 .

      Supprimer
    19. Tous rageux les feneux. C'est pas de ma faute si vos maîtres sont des nullos quand même. Débarrassez vous en, qu'est ce vous voulez que je vous dise. Je ne peux pas cacher la vérité.

      Supprimer
    20. Mais tu comprends toujours pas. On s'en fout d'eux. On vote pas. Mais on équilibre juste les choses. Et on prend en flag les menteurs d'où qu'ils soient. Les nuls du fn, avec les nuls de l'opposition. Même niveau quoi. Pauvre hénin.

      Supprimer
    21. Ben si tu votes pas, retourne au lit. La politique c'est pas le ping pong et épargne nous tes positions parfaitement inutiles. Merci!

      Supprimer
    22. Épargne nous tes commentaires élogieux ventant ceux qui ont donné la ville au front national. Ces personnes ne méritent pas de représenter les héninois(es). Les Filipo et leurs allusions sont du même niveau que le fn. La politique par le bas. Avec des nuls, on ne peut pas arrêter ce parti. On dirait des fous qui essaient de résorber une voie d'eau avec des cuillères.

      Supprimer
  3. Pour moi, les élections régionales ont une portée régionale et nationale.
    - Régionale pour sanctionner la présidence Percheron et toutes les magouilles PS depuis des années.
    - Nationale car "Moi Président" a déclaré en Mai 2006 "Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. Si , d'aventure une crise profonde se produisait , nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence."
    On ne peut pas demander aux électeurs de se prononcer en 2012 et d'attendre 2017 donner son avais sur une période de crise comme nous la connaissons.
    le PS ne peut se réformer qu'après une énorme fessée.
    La région NPC étendue n'appartent pas au PS et ce n'est pas Martine qui en désigne son président.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec vous 13:02. Merci de ce rappel !

      Supprimer
    2. 13h02 Les mandatures de gauche au CR ont été exercées positivement. Dire le contraire démontre une méconnaissance totale des politiques régionales. L'opposition de droite a, d'ailleurs, du mal à les critiquer... Si ce n'est que pour sanctionner des magouilles que vous voulez vous déterminer, vous ne pourrez voter pour personne, parce que tous les partis sont atteints par cette maladie honteuse et grave. C'est sur ce point qu'il faut porter notre attention, mais cela n'a rien à voir avec des élections régionales... De plus c'est trop facile de masquer des enjeux historiques par des jugements à l'emporte-pièce.
      Et on ne pourra pas me taxer d'être pro-PS avec tout ce que j'ai pu dénoncer depuis une petite dizaine d'années !

      Supprimer
    3. Les électeurs avancent désormais les yeux grand ouverts. Plus question de vote pour cette gauche qui s'empiffre, qui ne pense qu'aux siens. Dehors les traitres.

      Supprimer
    4. Dire le contraire de : la gauche à bien géré la région, c'est être ignorant. Vous êtes partisan, c'est normal et bien, mais inutile d'être caricatural. Ils ne sont pas au dessus des critiques.

      Supprimer
    5. personne n'a dit : "Ils ne sont pas au dessus des critiques"

      Supprimer
    6. Par contre le fn, la peste.Cest au delà des critiques. Dehors!

      Supprimer
    7. Les électeurs fn, trompés avancent malheureusement les yeux fermés. Pas question de voter pour cette peste extrémiste qui accumule déjà les "affaires", qui ment et qui propagande.
      Mise en examen, riwal, le parti jeanne, chatillon, le grand argentier du fn, et son pote le mandataire financier de la jeanne et ami du Gud chatillon, le briois,, cumulard. Le bilde, suspiction d'emploi fictif au parlement européen. Le borgne suspecté de fraude fiscale. Tous ces "gens", racistes, pas encore au pouvoir mais à fond dans leurs affaires. Ils ne pensent qu'aux leurs et ils ont l'exemple au "sommet" : le grand père, la fille, la petite fille, les compagnons... Ne jamais essayer ce pari, jamais. Catastrophe assurée.

      Supprimer
    8. Et bla bla bla et bla bla bla. revoilà l'hysterique...

      Supprimer
    9. Virons les traitres de MOI JE. Ils ont mentis aux français, aux habitants de la région, aux héninois. Virons les définitivement.

      Supprimer
    10. Virons les feneux imposteurs, nullisimes et dangereux. Nuls à Béziers, nuls à Hayange,nuls à Hénin, nuls et nuisibles partout où ils sont passés ( très vite) et où ils passent. Et oui feneuse de 20H19!

      Supprimer
    11. Allez tiens. Voilà qui devrait te faire plaisir. La ville va devoir payer 10 millions pour mettre en accessibilité des lieux publics. Car pendant 10 ans les winners de la gauche ont préférés se sucrer plutôt que de faire le boulot. Faut dire qu'on peut pas faire embaucher beau fiston est s'occuper de ceux qui ne sont pas de la famille en même temps, hein. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres de la super gestion de la ville. Les électeurs ne s'y sont d'ailleurs pas trompés. Ils ont les nuls dans l'opposition. En attendant de les éjecter définitivement du jeu politique local. Nuls un jours, nuls toujours. Allez maintenant, tu peux répéter en remplaçant un ou deux mots.
      PS : les chiffres ne mentent pas. Pour une élection surtout.

      Supprimer
    12. Va chercher ta cacahuète , tu as bien appris ta leçon petit feneux à son pépère, à ses pépères car ils cumulent en couple et en famille élargie au fn!

      Supprimer
    13. Aucun argument 08:22.

      Supprimer
    14. Donne nous les tiens 16H29!

      Supprimer
    15. Ils sont à 22:11.

      Supprimer
    16. 19:43 dont il ne fait aucun doute qu'il est aussi 08:22, ne sait pas lire. Mieux, il ne sait pas argumenter, développer une idée, construire un dialogue et ainsi de suite. Son seul système de défense, c'est l'invective, la surenchère. Et ce gars-là veut reprendre la ville au fn. Quel médiocrité. Humaine, politique, stratégique, etc. Dans tous les sens du terme.

      Supprimer
  4. Je suis de votre avis : les élections régionales sont...régionales, et non pas nationales.
    Entre Xavier Bertrand, le Front National et l'abstention, il faut choisir :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben déjà, on ne choisira pas ps.

      Supprimer
    2. Ben moi, je choisirai les socialistes, ou toute alliance de gauche. Sans aucune hésitation. Et beaucoup pense comme moi. Pas de feneux et pas la droite de sarko non plus.
      Groupons nous et à gauche toute! Soyons fiers de nos valeurs. A lundi!

      Supprimer
    3. Beaucoup pense comme vous? Nous le vérifierons bientôt

      Supprimer
    4. Ben moi, j'ai choisi de virer les traitres et les menteurs de gauche, quitte à, pour une fois, voter à droite.

      Supprimer
    5. Ben moi, j'ai choisi de virer les imposteurs du fn et libérer Jaurès! A gauche toute, virons les feneux incapables! En nous regroupons , c'est largement possible.

      Supprimer
    6. Jaurès doit s'en retourner dans sa tombe quand on voit ce que sont les "socialistes" d'aujourd'hui.

      Supprimer
    7. Pour un Front de libération du buste de Jaurès qui luttait contre les fachos et qui doit hurler silencieusement dans le bureau de la mairie. Libérons le!

      Supprimer
    8. Trop frôle avec ses idoles le 08:24. Ici, c'est la république, pas un état religieux !

      Supprimer
    9. Toi tu es fraiment frôle; Je préfère Jaurès à Hitler et Mussolini, en effet.

      Supprimer
    10. Moi aussi. Mais là n'est pas le propos. Puisqu'on te dit que les clowns qui se prétendent de gauche sont nuls. Allons, reconnais-le pour une fois. A moins que tu sois... enfin... vu que tu les défends, c'est évident.

      Supprimer
    11. Je préfère Jaurès à Adolph ou à Bénito. Et oui, je préfère mille fois ceux que tu nommes nuls que les ultra nuls racistes et menteurs que tu soutiens , toi, en tenant tes discours. Toi, tu préfères Adolf et Bénito, cesse de collaborer, même de manière passive.

      Supprimer
    12. Dans tes rêves 07:43. Une fois encore : "La principale préoccupation de la gauche est de taxer les autres de racistes". La preuve.

      Supprimer
    13. Mais oui, mais oui....

      Supprimer
    14. Certains comme 07h43 haïssent tellement le racisme qu'ils semblerait qu'il le soient devenus eux mêmes. Au secours, Freud.

      Supprimer
  5. Municipales,départementales,régionales,nationales et européennes ,ce sont les citoyens qui règlent l'addition de la politique menée par ces gens élus et qui en sont ,en général,pour leurs frais en leur attente de l'amélioration de leur quotidien.
    Ex : je place 20 mds à ma banque UE ,je n'en reçois en retour que 13 ; faut-il que je quitte cette banque ,la question se pose et pas qu'un peu ?

    RépondreSupprimer
  6. Les élections régionales ne sont pas nationales. Vous prenez les électeurs pour des idiots et ce comportement favorise aussi le vote FN .Les électeurs en ont marre des politiciens qui disent n'importe quoi pour défendre leur cause. Retrouver l'alliance Alpern-Noel est bien le signe d'une panique qui ne fait que nourrir la défaite. Observez les socialistes qui eux risquent gros aux régionales.Dans ce BM ils ne disent pas un mot sur le FN .Ils ne ménent aucune campagne.C'est vrai qu'ils ont à leur gauche des idiots utiles.

    RépondreSupprimer
  7. Taxe d'habitation ;commune 62110 :moins 4,07% ,cahc : plus 0,36 % .
    La gabegie des corbisez et compagnie se vérifie d'année en année .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y pourra s'akater un nouvio kat-kat chti la !

      Supprimer
    2. On peut faire dire n'importe quoi aux chiffres, n'est-ce pas 16h35 ? Il ne vous vient pas à l'idée que l'on peut plus facilement diminuer une TH très élevée qu'une TH normale ? Rappelons l'augmentation de 85% de la TH d'HB, il y a une dizaine d'annnées...

      Supprimer
    3. Allons Alain , l'eau ça mouille .

      Supprimer
    4. Rappelons que l'endettement de la ville et les impôts qui ont alors explosés sont le fait de la gauche. Dehors, les gestionnaires de gauche à 2 balles.

      Supprimer
    5. L'endettement de la ville est dû à un individu manipulateur et malhonnête qui s'appelait Dalongeville qui ne représente pas le parti socialiste et toute la gauche évidemment. La ville de Nantes, socialiste depuis des décennies, est très bien gérée, attractive, vivante et dynamique.Tous les maires socialistes ou communistes du NPDC ne sont pas des malfrats , loin de là. Mr Binaisse a considérablement réduit cet endettement, réduction dont profite le nouveau maire d'HBT...
      Par contre, c'est une constante et c'est inquiétant, dans toutes les municipalités gérées par le FN, la situation est explosive et les méthodes sont identiques : propagande, attaques contre les plus faibles de nos concitoyens ( arrêtés anti-mendicité, maltraitance de toute opposition, communication mensongère et honteuse, suppression des aides aux plus faibles, buzz, aucun projet sérieux, fermeture de commerces, isolement...).
      Cela ressemble de plus en plus à la situation des villes gérées par l'extrême droite dans les années 90 et qui ont toutes connues des faillites mémorables...
      Alors oui, la gauche de Macron, n'est pas ma gauche et gère à la Sarko. Je la pense malgré tout réformable. La politique à la Le Pen, c'est du Sarkozy fois dix avec une faillite morale totale en plus.
      C'est pour cela que cet appel au rassemblement des forces démocratiques, relayé par Alain, est important et doit réussir pour éviter la catastrophe annoncée que serait l'extrême droite à la Région. Je peux le dire d'autant plus facilement qu'en Bretagne nous vivons le bonheur, malgré les difficultés, de ne pas connaitre la présence de l'extrême droite dans les instances et les conflits vains et nuisibles qu'elle apporte toujours dans ses bagages. L'extrême droite ne sera jamais une solution, ce sera toujours un problème et nous n'avons pas besoin d'un problème supplémentaire.

      Supprimer
    6. Pas Binaisse mais les habitants qui ont payé cash .

      Supprimer
    7. Oui malheureusement, il n'y avait pas d'autres solutions. Binaisse a redressé la barre et briois en profite. Sans vergogne, il s'octroie les projets lançés par d'autres. Donc son bilan à lui: rien!

      Supprimer
    8. A 07h20, l'annuité de la dette par habitant est plus élevée au départ de Binaisse qu'à son arrivée.

      Supprimer
    9. BLOG ALAIN ALPERN DECEMBRE 2013

      M.Binaisse a annoncé qu'il allait avoir rendez-vous avec les banquiers! Inconscience ou irresponsabilité?
      4 ans que l'on nous mène en bateau en nous racontant que la ville a adhéré à une associations des collectivités soumises au même risque, que la ville a signé une convention avec Kalyps pour l'aider à négocier, que le maire négocie de son côté. *Voir ci-dessous un rappel de mes interrogations sur le sujet.
      Alors, bien sûr, on a trouvé, comme toutes les collectivités, un arrangement avec la Caisse d'épargne. Mais rien avec les emprunts dits structurés, en fait les plus toxiques, souscrits auprès de Dexia (qui a fait faillite, depuis). Cela fait 4 ans qu'inlassablement, je demande ce qu'il en est. Le coût est tel que, aujourd'hui, l'endettement de la ville (contrairement à ce qu'écrit le maire) est plus élevé qu'en 2009

      Supprimer
    10. Binaisse a assaini la situation financière de la ville et le pseudo maire en profite. C'est un fait, ce sont les chiffres et tu ne pourras rien y changer. D'ailleurs le briois n'en dit rien, il en profite!

      Supprimer
    11. L'annuité de la dette, après avoir diminué à son plancher en 2008 a retrouvé le niveau de 2004 en 2011. Et en 2013 elle est largement supérieure qu'en 2009, et encore plus qu'en 2008. Renseignez vous, vous serez plus crédible.

      Supprimer
    12. 10H42, à vous lire, on suppose que cette question des emprunts toxiques est définitivement réglée grâce au maire d'extrême droite . Suppose t-on bien ? Merci de nous donner une réponse sur l'endettement de la ville auprès des banques et de nous rassurer sur les excellents résultats du maire. Parce que rien et pas à l'ordre du jour du dernier simulacre de CM.

      Supprimer
    13. 12h22 le jongleur de service ;les 62110 continuent de payer .

      Supprimer
    14. 10h42 à 12h48 , je n'ai absolument pas dit que le problème des emprunts toxique est réglé.....Mais tout simplement qu'il ne fut pas considéré avec sérieux sous la mandature précédente. Mr Alpern ne dit d'ailleurs rien d'autre !

      Supprimer
    15. Alors, revenons en à la question initiale. Briois a t-il , oui ou non, réussi à renégocié avec les banques?. Qu'en est -il des emprunts toxiques? J'imagine que c'est réglé... 18 mois de mandature malgré tout et c'était une des premières promesses.
      Merci pour votre réponse 13H38/ 12H22;

      Supprimer
    16. 12h22 ( et non 13h38), à 14 h09, il me semble que vous faites semblant de ne pas comprendre. Je ne suis pas le porte parole du maire actuel et je ne tiens absolument pas à l'être. Je ne peux donc vous répondre. Dans l'intérêt de la ville, j'ose espérer qu'il s'en préoccupe...........

      Supprimer
    17. Dix huit mois que le fn est aux commandes... et toujours rien, les emprunts sont un sujet moins important que les fêtes , cotillons, chasse à toute opposition, fleurissement de la ville... Allons soyez sérieux vous même et reconnaissez l'inaction et l'incompétence des nouveaux!

      Supprimer
    18. Le fait est que bibi est le pire Maire que la ville est connue ces dernières 40 années. Pire que gégé en matière de gestion, faut le faire !

      Supprimer
    19. Mais non, on t'enfume. Le pire c'est briois.

      Supprimer
    20. Non, c'est bibi et sa clique qui ont donné la ville au fn. Ils sont bien pire à nos yeux ! Et nous n'en voulons surtout pas à nouveau aux commandes. Tu te rends compte ? L'idéal serait une liste sans ces gens-là pour affronter et vaincre le fn. Mais, bon, on peut rêver... Quoique.

      Supprimer
    21. Je préfère Jaurès à Adolph ou à Bénito. Et oui, je préfère mille fois ceux que tu nommes nuls que les ultra nuls racistes et menteurs que tu soutiens , toi, en tenant tes discours. Toi, tu préfères Adolf et Bénito, cesse de collaborer, même de manière passive.

      Supprimer
    22. T'arrive même pas à son petit orteil à Jaurès. Tout comme tes copains (t'en es un, avoue) de l'opposition nullicipale. Vous n'êtes PAS la gauche. Menteurs !

      Supprimer
    23. T'as tout faux mais toi, c'est sûr , t'arrive à la main de briois pour qu'il te caresse la tête!

      Supprimer
    24. Jaurès, c'est une idole. Que dis-je le Veau d'Or des pauvres petits socialo perdus dans le désert de la pensée unique.

      Supprimer
  8. Je commence à comprendre pourquoi j'aurais confondu premier et second tour. Cette liste citoyenne pour éviter la dispersion se donne comme vocation d'être seule représentante de la gauche? Et le ps va se retirer dès à présent. Eelv aussi. Le pc aussi. L'extrême gauche aussi.... bien sûr! Comme on dit sur le net : lol
    Si ce n'est pas ça, il s'agit de rajouter une liste supplémentaire.
    Soit c'est de la naïveté, soit c'est du suicide. Dans les deux cas le FN est content

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "vocation d'être seule représentante de la gauche"? Vous dites n'importe quoi !

      Supprimer
    2. Donc c'est une liste de gauche de plus. Éparpillement des voix. Et donc aucune chance d'être au second tour. Je laissais l'hypothèse de la naïveté par mansuétude, mais c'est effectivement du suicide

      Supprimer
  9. Ah David fan de France Gall et de son tube "résistes".
    Meeting ps à Lezennes ,deux pelés et un tondu ,qui est le tondu ?
    Séance en soirée au sénat l'écolo en est verte de rage (pourtant trois assistantes parlementaires pour une sénatrice).
    Gégéne va venir en charentaises au prochain CM ,comme je ne sers plus à rien dit-il ,autant être à l'aise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ont veut battre le fn avec une équipe de bras cassé. Pitoyable !

      Supprimer
    2. On, sans "t", va battre le fn et la fille du borgne n'aura jamais la région, ni l'autre décérébrée de maréchale nous voilà. Aucun département et aucune région. Ce sera comme ça et tant mieux!

      Supprimer
    3. ça devait déjà l’être pour les municipales puis les cantonales. Les électeurs n'ont pas fini de demander des comptes quant à la gestion socialiste des communes, cantons et de la région NPdC.

      Supprimer
    4. L'extrême droite n'a eu aucun département et n'aura aucune région évidemment. Laissons lui quelques villes et cantons pour constater dans deux ans leurs extrême nullité et malfaisance. Hayanges et Béziers commencent à comprendre. Il aura fallu cela. Comme dans les années 90!

      Supprimer
    5. Ils feraient bien de demander des comptes sur la gestion des feneux à HBT... cachéE par les manoeuvres de diversion de chipolata et kodak...

      Supprimer
    6. En panique, encore et encore le petit de l'opposition nullicipale. Mais les chiffres sont là. La ville est tombée dans les main du fn, les cantons... et après, qui sait. Le résultat de votre politique de l'autruche. "Nous, la gauche, on sait". Ben ouais, on a vu !

      Supprimer
    7. C'est pas si mal quelques petits cantons et petites villes ( ils ne pèsent rien les feneux dans les instances et tant mieux), ça permettra aux citoyens de savoir ce qu'ils valent les fachos. A Hayange et Béziers ça bouge sérieusement, les gens en ont marre. Pas si mal, ça sert de leçon.

      Supprimer
    8. Oui 8h29mais u bout d' un an c'est est l'inverse qui se produit
      "Je suis quelqu’un de pragmatique. J’attache une grande valeur à la réalité, à l’expérience qui fait ses preuves, et très peu aux hypothèses intellectuelles artificielles basées sur des dogmes, des rêves ou des peurs.

      N’étant pas un sympathisant des idées déféndues par le Front national, j’attendais de voir quel retour d’expérience réservait les villes qui ont basculé FN.

      C’est précisément ce qu’a étudié l’enquête Ifop/ Fiducial/ iTELE/ Sud radio/ Paris-Match : ils ont interrogé des Français habitant des communes administrées par un Maire Front National, et ont comparé les résultats avec un échantillon de 1000 personnes vivant dans des communes gérées par les autres partis, PS, UMP, communistes etc.

      Dans les villes gérées par le FN, même les sympathisants socialistes ont été forcés par la réalité, pour la moitié d’entre eux (49%), de reconnaitre que l’équipe FN a bien fait son travail, satisfaction qui monte sans grosse surprise à 94% chez les sympathisants du FN, et à 79% pour ceux de l’UMP, ce qui est plus intéressant encore.

      Ce qui revient le plus souvent parmi les qualités reconnues au Maire FN sont l’autorité (82%) et le dynamisme (81%), mais les autres aspects sont tout aussi intéressants :

      72% considèrent que leur municipalité FN utilise bien l’argent des impôts locaux, contre 59% pour les villes qui ont voté pour un maire d’un autre parti.
      71% des interviewés jugent que les engagements pris pendant la campagne électorale ont été tenus par la municipalité FN, alors qu’ils ne sont que 64% a en dire autant dans les villes tenues par les autres partis.
      54% estiment que leur ville a changé en bien depuis un an, contre 42% dans les villes non FN."

      Supprimer
    9. Sauf que dans les villes citées, il n'y a pas nos nullicipaux de l'opposition. NUANCE !

      Supprimer
    10. Sauf que ça date ces chiffres . Allez demander aux Hayangeois et aux Bittérois, MAINTENANT... Ils n'en veulent plus des feneux. Ils ont compris. Remarquez, c'est peut être bien d'y goûter. On est assez vite dégoûté... Rendez vous dans un an et vos stats auront chuté! Encore.

      Supprimer
    11. Encore un ''chuis pas fn , mais..." . Et mon grand père c'est Napoléon ou en langage plus peuple, mon cul c'est du poulet? Le silence des chaussons, le collabo, qui se traîne à terre , ne parlant pas des mesures racistes, anti sociales de ces maires... Chut. Le pragmatique , type Maréchal nous voilà. On a connu en 39-45; C'est juste une histoire de une ou deux années et tes fachos dégageront.

      Supprimer
    12. Tiens, que 2 commentaires. Tu faiblis. Mais ne t'inquiète pas. Viendront de vrais humanistes pour virer le fn. Pas tes clowns en carton-pâte là.

      Supprimer
    13. 07:39, encore une "chui un bon, un juste, mais...". Mais les faits et les commentaires sont là pour montrer le contraire.

      Supprimer
  10. "Jeudi, aux alentours de 18 h, deux boucs ont créé une sacrée pagaille autour de la gare d’Hénin-Beaumont.

    En effet, les deux bêtes à cornes « divaguaient à proximité des voies » selon la SNCF. Prévenus, les sapeurs-pompiers se sont donc mobilisés pour attraper les animaux sains et saufs.

    Par conséquent, la SNCF a été contrainte, visiblement contre son gré, d’interrompre son trafic pendant trois quarts d’heure. Ce qui n’a pas été du goût des usagers coincés dans les trains à cette heure de pointe. « Après la circulation a pu être rétablie normalement », poursuit la SNCF.

    De leurs côtés, les pompiers héninois ont réussi à mettre la main sur les boucs, à les endormir et à les remettre aux services techniques de la ville.

    A.-C. G."

    Ils ont gêné la circulation à Hénin et leur propriétaire est recherchée. Un des boucs portait un bikini tout petit brun à pois bleu marine et l'autre un appareil Kodak. Il semblerait qu'ils se soient échappés d'un cirque de passage à Hénin, mardi dernier. La propriétaire des deux bêtes, ayant habité le château de Montretout est priée de venir les récupérer. Ils bêlent beaucoup... et gênent tout le voisinage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus en période de rut politique, fixé au mois de décembre, les boucs délivrent trois mois avant, des odeurs nauséabondes...

      Supprimer
    2. Ben va te laver alors.

      Supprimer
  11. Salle comble au meeting de Marine sur calais et la salle de lundi au café de la paix va compter. Combien de personne allez un pronostic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi pas compris?
      A Calais c'est un meeting FN avec toute la claque venue de partout (comme au CM d'HB) et où l'on écoutera le chef parler
      A Hénin : c'est une réunion débat pour entendre les avis des uns et des autres.
      Il y a, ainsi, 2 cultures de la démocratie : Nuremberg et HB. Quoique dans la seconde on se dirige tout droit vers la première...

      Supprimer
    2. Lui, pas comprendre les mots "débat démocratique". Lui, aimer que les foules imbéciles et le racolage de tous les fachos du coin qui couinent "onéchénou" .Lui pas tout comprendu, lui du fn, lui a subi lavage de cerveau intensif. Lui pas penser. Lui fn, donc la tête dans l'auge mardi dernier, au "CM" du couple de pseudo maires, avec les autres bestiaux. Mais lui, fait bien rire sur le web. Hénin, ville ridiculisée.

      Supprimer
    3. 22H46; mon pauvre c'est pas la quantité qui fait la qualité... je te plains d'être si aveugle et aveuglé par la propagande feneuse. Le pire, c'est que ce sera toi qui sera le plus touché par leur "politique" anti sociale. Ouvre les yeux pauvret!

      Supprimer
    4. à Lezennes c'était aussi un meeting ps ,le désert !

      Supprimer
    5. Quoi? Il y aurait encore des CM à HBT? Quoi? Mardi, c'était un CM ce cirque, cette étable et ce mauvais vaudeville joué par l'extrême droite? Et c'est pareil à Hayange et à Béziers. L'extrême droite dans ses basses oeuvres. Là où les feneux passent, la démocratie trépasse.
      Pire que le bruit des bottes, le silence des chaussons. Tous ensemble réagissons. Lundi 5 octobre réagissons!

      Supprimer
    6. 9H40, c'est ce que tu dis, toi et toi seulement! Les meetings et les réunions des démocrates se multiplient . Ne t'en déplaise ... Lundi 5 octobre à Hénin et d'autres dates et d'autres réunions dans d'autres villes. La résistance à l'extrême droite s'organise enfin. Boutons le fn hors de France.

      Supprimer
    7. Multiplier zéro par zéro = zéro 10H16 .

      Supprimer
    8. Dans tes rêves feneux! A gauche toute, virons le fn.

      Supprimer
    9. La France est désormais un pays de droite. Tu savais pas petit ?
      Mais pourquoi l'est-il au juste ?
      Parce que les tiens ont faillis, trahis le peuple français.
      Et ils continuent de le faire, tiens !
      Et après, ils viennent en file pour pleurer.
      Pfff.
      Vous avez ce que vous méritez les traitres. D'Hénin ou d'ailleurs !

      Supprimer
    10. Oui, oui, allez, allez... VA FAIRE DU VENT AILLEURS;

      Supprimer
    11. J' espère au moins que le bistrot vendra quelques bières ,vous avez eu raison de pas réserver Bercy ....les Winners ....

      Supprimer
    12. En attendant, ils remportent les élections. Le vent, c'est eux qui vous en mettent un.

      Supprimer
    13. Dans tes rêves facheux facho! Les feneux n'auront jamais la région. Et tant mieux! On voit ce que ça donne sur Hénin...

      Supprimer
    14. Les féneux ne devaient jamais avoir hénin. Les féneux ne devaient jamais avoir les contons. On verra. Et puis si c'est Bertrand, sa restera tout de même une défaite des la PSEUDO gauche régionale.

      Supprimer
    15. Pas de feneux à la région!

      Supprimer
    16. Même si la gauche l'emporte, ce sera une défaite. Ne serais-ce que sur la perte des valeurs qu'elle n'incarne plus.

      Supprimer
  12. Il vaut mieux rester anonyme pour sortir ces conneries 21h46b ,triste sire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut mieux rester anonyme pour sortir ces conneries 22H46 ,triste sire !!! Surveillons les boucs!

      Supprimer
  13. Marine Le Pen mettra"tout le poids des habitants pour faire plier l'état afin qu'il fasse respecter la loi à Calais.
    Moi, je demande qu'elle en fasse autant auprès de l'état pour que les procédures du déroulement d'un conseil municipal soient également respectées.
    D'ailleurs, je suis effaré du laxisme et du silence de ce même état via la préfecture sur ce spectacle indigne et contraire à la République.
    Les héninois et le personnel communal vont-ils continuer à se laisser bafouer et déshonorer de la sorte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut saisir la justice et les autorités préfectorales. A Hayange et Béziers cela fonctionne. Les habitants sont excédés par les deux guignols malsains. Cela arrivera à chipolata et kodak.

      Supprimer
  14. Ouahhhhhhh? Ben, ça ne fait vraiment pas envie ...

    " Axel Loustau est un adepte du salut fasciste, également mis en examen dans l’affaire du financement des campagnes FN. Un CV lourd qui ne l’empêche pas d’être en position éligible sur la liste du parti pour les régionales

    La stratégie de dédiabolisation du FN en prend un coup. Axel Loustau sera en troisième position sur la liste des Hauts-de-Seine, considérée comme éligible, a indiqué à l'AFP Wallerand de Saint Just, trésorier du parti lui aussi mis en examen et chef de file régional pour le FN en Ile-de-France.

    Alex Loustau est le trésorier de Jeanne, le microparti de Marine Le Pen. Il est au coeur du système de financement du FN pour les campagnes électorales qui fait actuellement l'objet d'une enquête judiciaire ayant déjà donné lieu à neuf mises en examen. L'argentier de Jeanne a été mis en examen mi-mars pour "escroqueries" lors des législatives de 2012 par les juges financiers.

    Lors des Universités d'été du parti, début septembre à Marseille, Axel Loustau a coordonné la sécurité de l'évènement, à la tête d'une société de sécurité privée.

    Il est apparu régulièrement aux côtés de la patronne du parti lors de plusieurs événements récents, comme lors d'un lancement de la campagne régionale en Île-de-France dans l'Essonne, mi-septembre.

    Axel Loustau est aussi à la tête d'un "cercle Cardinal", qui vise selon le "Monde" à introduire le FN auprès des patrons de PME-PMI.

    En mai 2010, deux journalistes de ce quotidien avaient affirmé avoir reçu un crachat et des menaces de la part de Axel Loustau, lors d'une manifestation d'extrême droite qu'ils couvraient. Il a aussi été interpellé lors d'une manifestation de la Manif pour tous, au printemps 2013."

    RépondreSupprimer
  15. Les histoires de famille ont lieu aussi au FN , la nouvelle élue de la majorité Annie Magniez n'est autre que la fille de Maryse Poulain , adjointe au maire et conseillère départementale . Des magouilles là aussi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fn est pire que tous les autres paris réunis en la matière et dans d'autres...

      Supprimer
    2. +10 , 10H25 et combien d'autres au fn...

      Supprimer
    3. Comme dans tous les partis.

      Supprimer
    4. Sauf qu'il est un parti qui dit qu'il est de gauche et qu'il incarne la probité contrairement aux autres qui ne seraient que des méchants nazis corrompus.
      Tous les partis ont leurs menteurs et voleurs. Sans exception.

      Supprimer
  16. Même si répondre à morano, le pen ou briois et son pin's peut paraître inutile... ils semblent si loin de toute pensée construite.

    "Lettre ouverte de Dominique Sopo à Nadine Morano

    Chère Nadine Morano,

    Il y a quelques jours, vous vous rendiez au Liban et y visitiez un camp de réfugiés syriens. A cette occasion, vous avez posé d’un air épanoui pour une photo où apparaissent les visages juvéniles et radieux de deux petites réfugiées. Qu’elles étaient heureuses de se serrer avec affection et simplicité contre une personne qu’elles pensaient s’intéresser à leur sort !

    A peine deux semaines plus tard, vous vous réclamiez de cette visite de terrain pour vous lancer devant des millions de téléspectateurs dans une tirade pleine de haine et de rejet à l’endroit des réfugiés. En somme, vous avez trahi le sourire de ces deux enfants. Je n’attends pas que vous en éprouviez de la honte. Je vous en crois malheureusement bien incapable.

    Votre tirade, depuis réitérée, vous l’avez faite en vous abandonnant au racialisme le plus abject et en exprimant un rejet sans fard des musulmans, des étrangers et de leurs enfants, exclus dans votre esprit étroit de la pleine appartenance à notre communauté de destin. Votre « défense » de la « race blanche », tout droit sortie des cloaques de l’Histoire tragique dans laquelle nous précipitèrent naguère de telles pensées, vous place clairement à l’extrême droite, bien que vous camoufliez cette évidence en vous réclamant d’un parti – Les Républicains – dont vous salissez le nom.

    Elue par les Français et siégeant à l’Europe, vous réussissez l’exploit par la même occasion de trahir l’idéal européen né des décombres de la Seconde Guerre Mondiale dont le brasier fut nourri par le racisme et l’antisémitisme, ainsi que d’attenter à l’idéal de notre pays.

    De notre pays, vous déshonorez les combats et insultez les générations passées sans oublier de cracher à la face des générations qui en sont aujourd’hui l’incarnation vivante.

    Je ne sais pas ce qu’est votre France, ou plutôt je le sais trop bien. Je vais donc vous parler de ma France, à travers quelques éléments qui auront peut-être l’heur de vous distraire, à défaut de vous toucher.

    Mon père étant orphelin de naissance, je n’ai connu que mes deux grands-parents maternels. Mon grand-père s’appelait Eugène, ma grand-mère s’appelle Fernande. Ils vivaient là où je suis né, à Valenciennes, dans une région alors déjà en plein désastre économique. Vous aurez peut-être deviné à leur prénom que mes grands-parents sont deux spécimens de ce que vous appelez la « race blanche ». Encore que, du côté de mon grand-père à tout le moins, la remontée dans l’arbre généalogique indique une ancienne ascendance espagnole, ce qui n’exclut donc pas la présence lointaine de quelques juifs et musulmans de l’Andalousie.

    RépondreSupprimer
  17. Lorsque mon père – né au Togo et que votre conception du monde classerait dans la case de la « race noire » – rencontra ma mère, mes grands-parents ne virent pas un noir. Ils virent leur gendre. Lorsque des enfants naquirent de cette union, mes grands-parents ne virent pas des métis. Ils virent leurs petits-enfants. Précieux soutien à une époque alors pétrie de préjugés et dont nous nous sommes plus à croire l’espace de quelques années qu’elle était révolue. J’imagine sans mal les remarques que durent subir mes grands-parents, qui aggravèrent leur cas en ayant plusieurs de leurs filles qui se marièrent à des hommes venus de l’Afrique subsaharienne. Je connais les insultes les plus outrageantes que durent subir mes parents et mes tantes, parfois jusque sur les murs publics. J’ai lu plusieurs lettres à moi adressées et dans lesquelles les auteurs exprimaient très clairement ce qu’ils pensaient d’une femme blanche mariée à un homme noir.

    Malgré tout cela, une vérité profonde, féroce, inaltérable permit toujours que ne s’envole jamais le bonheur de vivre sur ce cap de l’Europe que l’on appelle la France. Cette vérité, Madame Morano, c’est que ceux qui portent l’idéal de la France ne sont pas et ne seront jamais les aboyeurs racistes qui, à l’instar de votre comportement, ont toujours cru pouvoir se comporter en cons glorieux.

    La France, Madame Morano, s’incarne dans de grands combats et dans de petits moments d’une grâce infinie. Elle s’incarne dans Eugène et Fernande, qui tirèrent de leur condition populaire un humanisme qui vous a abandonnée si tant est qu’il vous ait déjà accompagnée.

    La France, Madame Morano, s’incarne lorsque Camille Desmoulins forgea pour Robespierre cette envolée mémorable jetée à la face des Constituants qui agitaient la crainte de la perte des colonies si l’égalité venait à y progresser : « Périssent nos colonies plutôt qu’un principe ! ».

    La France, Madame Morano, s’incarne lorsque, devant le déferlement antisémite qui balaya la France à l’occasion de l’Affaire Dreyfus, Emile Zola rédigea son « J’accuse » et naquit la Ligue des Droits de l’Homme.

    La France, Madame Morano, s’incarne lorsque, au moment où l’honneur, la fierté et l’espoir étaient rentrés dans la nuit de la Collaboration, des hommes et des femmes de toutes origines, de toutes nationalités et de toutes couleurs fusionnèrent dans la France libre. Au nom de leur survie individuelle bien évidemment, mais aussi et surtout au nom des idéaux de notre pays. Les visages de la France dans cette nuit d’épouvante, c’étaient le visage du Général de Gaulle dont vous vous réclamez outrageusement, les visages de l’Arménien Missak Manouchian et des Juifs étrangers des FTP-MOI, le visage de Germaine Tillion, les visages des Guyanais Félix Eboué et Gaston Monnerville, le visage de Joséphine Baker, le visage de Jean Moulin, le visage de Jean Zay, les visages de Lucie et Raymond Aubrac, les visages des tirailleurs sénégalais qui contribuèrent à la libération de la France et au statut de vainqueur dont nous pûmes nous réclamer, les visages des goumiers marocains au rôle décisif dans la victoire de Monte Cassino et donc dans la libération de l’Italie où vous avez quelques origines et bien sur les visages d’une cohorte d’anonymes qui refusaient le délire de la race et appelaient à la communion d’une Humanité qu’il s’agissait de refonder sur les bases d’une égalité réaffirmée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours Dominique Sopo (paru dans le Monde du 2/10)

      Supprimer
  18. La France, Madame Morano, s’incarne lorsque les ouvriers du Maroc, du Mali, de Bourgogne ou de la Lorraine se regardent en frères parce qu’ils font le même don : celui de leurs mains calleuses et de leur dos cassé au bénéfice de leurs fils et de leurs filles.

    La France, Madame Morano, s’incarne lorsque de cette myriade d’histoires, de peuples, de cultures et de trajectoires individuelles se poursuit, se déploie et se réinvente une Nation.

    Voilà ce qu’est la France, Madame Morano. Un pays dont nous savons qu’il est beau lorsque des hommes et des femmes, fracassés par la vie, désirent le rejoindre en voyageant avec la conviction que c’est dans ce pays-là qu’un avenir est possible pour eux et pour leurs enfants. Par le fait de personnes comme vous, c’est avec tristesse que je constate d’ailleurs que, pour la première fois depuis très longtemps, les réfugiés considèrent la France comme un pays à éviter.

    L’époque est à la régression et vous comptez manifestement tirer les marrons du feu en y jouant un rôle actif ou en vous abandonnant à la pente de l’amoralité. Peut-être cela vous permettra-t-il d’en retirer quelques gains personnels. Je les évalue à cinquante mètres carrés en sus pour votre maison, quatre nains de jardin supplémentaires pour votre pelouse et trois chevaux de plus sur la cylindrée de votre voiture. Ainsi va votre vie.

    Le souvenir de tous ceux qui firent et font la France sera un souvenir ému. Si tant est que vous laissiez une trace dans un esprit au-delà du terme de votre misérable trajectoire politique, le souvenir que vous laisserez sera celui de l’affliction et de la gêne.

    Mais lorsque le temps sera au souvenir, la France, malgré vous et malgré ceux que vous suivez et ceux qui vous suivent, sera un pays dans lequel il sera enfin normal de s’appeler tout aussi bien Audrey, Mehdi, Fatou, Jules, Elie ou Li Mei. Vous aurez juste contribué à retarder ce moment de la pleine réalisation de la promesse républicaine. Ce moment, nous ferons en sorte que vous le retardiez le moins possible.

    Pour terminer cette lettre, permettez-moi d’exprimer le seul regret que je nourris à votre endroit : celui que vous n’ayez pas vécu au 19ème siècle. Car vous auriez pu y jouer un rôle positif – certes à votre insu – dans la culture littéraire. Bête et méchante, vous auriez été une source d’inspiration pour Balzac et sa Comédie humaine et auriez peut-être, grâce au matériau plein de richesse que vous représentez sur les deux traits susmentionnés, permis à Flaubert d’achever son Bouvard et Pécuchet avant que la mort ne l’emporte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lettre de Dominique Sopo à Nadine Morano

      Supprimer
    2. C' est le même sopo ????

      Quand Dominique Sopo tenait les mêmes propos qu’Eric Zemmour

      Alors que vendredi, le parquet requérait la condamnation d’Eric Zemmour suite au procès intenté par différentes associations antiracistes, une citation du livre de Dominique Sopo, président de SOS Racisme, daté de 2005, vient d’être déterrée, plus le plus grand bonheur de tous.

      En Mars 2010, Eric Zemmour, journaliste et écrivain, brisait les tabous et dévoilait au grand jour les réalités enfouies de notre société. Enfouies, mais par qui ? Les associations antiracistes, véritables gardiennes de la pensée unique, se relayant aux créneaux des épaisses murailles qui entourent le domaine réduit de la liberté d’expression. Des "curés du politiquement correct" comme le dit si bien le prévenu.

      Suite aux propos du journaliste, qui avait avancé le 6 mars dernier, sur différents plateaux télévisés, que les jeunes issus de l’immigration étaient plus contrôlés que les autres parce que « la plupart des délinquants sont noirs et arabes », mais également que « la discrimination est un droit », ces associations dites "antiracistes" avaient, tour à tour, pris le chemin du tribunal. SOS Racisme en tête, les autres (LICRA, MRAP, UEJF, J’accuse) comme partie civile.

      Vendredi, après trois jour des procès, le parquet requérait une condamnation pour diffamation et incitation à la discrimination raciale. Le prévenu risque 45 000 euros d’amende et 1 an de prison, bien que les parties civiles n’aient réclamé qu’une somme symbolique ou quelques milliers d’euros, histoire de remplir les caisses.

      Le grand censeur a mis le nez dans ses contradictions

      Durant le procès, un homme en particulier était très actif : Dominique Sopo, président de SOS Racisme, instigateur du procès. « Il a une façon de décrypter la réalité de manière assez spéciale et, à partir de là, il définit une population criminogène » avait-il estimé dans l’une de ses nombreuses déclarations.

      Mais à propos, qu’écrivait le bon Dominique dans son ouvrage daté d’octobre 2005 et intitulé "SOS Antiracisme" ? Cet essai, qui avait pour vocation de pointer du doigt la dérive de l’antiracisme, a été ressorti d’une étagère poussiéreuse par Olivier Vial, président de l’UNI, qui remarque et souligne ce passage évocateur : « L’exemple du traitement de la surdélinquance des étrangers et des jeunes issus de l’immigration est ici éclairant. Longtemps nié en France, ce phénomène n’en était et n’en demeure pas moins réel ».

      Etrange comme situation. Un président d’association antiraciste qui fait aujourd’hui exactement l’inverse de ce qu’il écrivait 5 ans plus tôt. Ces dérives de l’antiracisme, il en est aujourd’hui l’un des responsables les plus notoires. Poursuivre quelqu’un en justice plutôt que de lui répondre par le débat et les arguments, c’est lâche, mais aussi révélateur de tord. L’action est d’autant plus ridicule et insupportable quand il se trouve que le principal accusateur – inquisiteur – d’Eric Zemmour a tenu exactement, sur le fond, les mêmes propos que ce dernier, en reconnaissant « une surdélinquance des étrangers et des jeunes issus de l’immigration

      Voilà comment avec une simple escroquerie de langage on amène une effervescence médiatique au relents qui ne sentent pas vraiment la rose.

      Supprimer
    3. On ne discute pas avec zemmour. Quelle discussion possible avec ce débile haineux?
      Belle lettre de Dominique, bien que je pense que cette connasse raciste ( Bedos a gagné son procès et quel bonheur d'employer les mots vrais), je disais donc que cette connasse raciste ne soit pas digne d'une réponse.
      Trop d'indifférence et de bonnes manières pour cette nazie nostalgie qui sort de sa tanière, comme hier.
      Pas de dialogue, pas de gants, pas de précautions, pas de politesse avec les connards et les connasses de l'extrême droite raciste. Dédiabolisation, mon c...l !
      Chassons les avec des tartes à la crème, des jets de bière éventée, des sifflets mais surtout le démontage de leurs idées puantes, de leur programme débile et anti social, des plaintes, des procès et cela systématiquement.
      Pas de quartier pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers!
      Que cela vous plaise ou non, je m'en contrefiche, mais alors à un point dont vous ne soupçonnez même pas l'étendue. Et n'allez pas encore me seriner LE couplet de "la gauche m'a tuer"...

      Supprimer
    4. On discute avec zemmour et on lui montre qu'il se trompe. Le seul débile haineux est celui qui refuse le débat, qui insulte comme tu le fais tous les jours 10:33.

      Supprimer
    5. Aucune discussion avec zemmour, absolument inutile. Eventuellement une bonne petite gifle ou un bon coup de pied au c...!

      Supprimer
    6. C'est ta vision de la démocratie. Moi je dis seulement, on discute, même avec l’adversaire, rien que pour s'offrir le plaisir de le mettre face à ses contradictions. Toi, t'es qu'un petit caporal qui n'accepte pas la critique.

      Supprimer
  19. Signez!
    La haine ne passera pas par moi. Réagissons !
    M. Laurent Solly, PDG de Facebook France: Facebook France doit s'engager contre la violence et le racisme sur son réseau social - Sign the Petition!
    Vincent Léna just signed this petition on Change.org.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu donnes des ordres maintenant ? Woauw, petit capora..., oups, démocrate va.

      Supprimer
    2. Tiens te revoilà toi? Toujours aussi stupide. Pas de progrès;

      Supprimer
    3. Si en progression justement. Contrairement à toi, j'ai compris que le fn serait battu à hénin par autre chose que l'opposition nullissime et compromise. Que 5 ans d'avance sur toi.

      Supprimer
    4. OUI?" Autre chose", quel programme, "autre chose"... avec toi, c'est sûr, le fn est là pour longtemps. Tu n'es qu'un petit collabo PASSIF sans consistance... un de ces minables ergoteurs "qui se venge" en acceptant l'extrême droite . Continue à te venger... on te verra résistant de la dernière heure, tu es de cette espèce là. Allez, passe ton chemin.

      Supprimer
    5. Les passifs se sont fait virer en 2014. Les passifs siègent dans l'opposition. Honte à eux !

      Supprimer
    6. Ben ouais, avec le programme fn , l'idéal serait plus d'opposition du tout... et c'est dans toutes les mairies d'extrême droite la même chose avec les opposants. Cela s'appelle le fascisme. C'est ballot quand même! Mais le principal, c'est que tu sois coint, cotint, hein biloute feneuse?

      Supprimer
    7. Pour ce qu'ils servent, ils feraient mieux de rester chez eux.

      Supprimer
    8. Une opposition oui, mais pas celle là. Celle là est compromise, incapable. Et t'en fais parti. On t'a démasqué.

      Supprimer