mardi 20 décembre 2016

Au sujet de Christine Lagarde...

Revenons sur cette affaire dans laquelle la Cour de Justice de la République (composée de trois magistrats, six députés et six sénateurs, elle est chargée de juger des ministres en fonction au moment des faits reprochés. Hollande avait promis de la supprimer...) a jugé que l'ex-ministre de l’économie, Christine Lagarde a été négligente lors de l’arbitrage favorable à Bernard Tapie en 2008, mais a toutefois bénéficié d’une dispense de peine. Elle a décidé de ne pas faire appel de sa condamnation.
La Cour n’a pas retenu la culpabilité de Madame Lagarde sur ses instructions d’entrer en arbitrage dans le contentieux entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais, Par contre, elle a estimé que sa décision de ne pas intenter de recours contre la décision d'arbitrage, très (trop) favorable à B.Tapie, constituait une « négligence » pénale et non une faute politique. Rappelons que le procureur avait demandé la relaxe parce que, pour lui, au contraire, la négligence était politique et ne relevait pas d'une infraction pénale. 
Pour relever le caractère pénal, la Cour a estimé que la ministre ne s’était pas entourée de suffisamment d’avis contradictoires avant de donner instruction de renoncer au recours. Si elle avait accordé plus d'attention à ce que d'autres conseillers que son directeur de cabinet, lui rapportaient, un éventuel recours aurait permis de soupçonner « la fraude » détectée, plus tard, par la Cour des comptes et qui a conduit à l’ouverture d’une information judiciaire pour « escroquerie en bande organisée » à l’encontre de six personnes, dont l’ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde, Stéphane Richard, Bernard Tapie, son avocat Maurice Lantourne, ainsi que l’un des juges arbitres, Pierre Estoup.
La Cour a estimé que les conséquences de l'absence de recours ont été effacées par l’annulation de cet arbitrage prononcé le 17 février 2015 par la cour d’appel de Paris, qui, en novembre condamne Tapie à rembourser 404 millions à l'Etat. . 
Pour résumer, Madame Lagarde aurait dû décider d'exercer un recours contre l'arbitrage, mais comme celui-ci a été annulé par la suite, il n'y a pas eu de conséquences dommageables à cette "négligence"... 
Les 404 millions perçus par les époux Tapie devraient faire l'objet d'une récupération par les autorités (mais on peut supposer que B.Tapie tentera, par tous les moyens, d'y échapper). Quant aux 6 personnes précitées, leurs responsabilités seront jugées dans un procès... qui tarde à venir, en vérité ! Et là, les vraies responsabilités devraient apparaître, C. Lagarde n'ayant été qu'une "exécutrice manipulée", ce qui n'est pas à son honneur ! 

Cette décision de la CJR a donné lieu à beaucoup de commentaires souvent haineux et incrédules, souvent infondés, mais qui alimentent l'idée d'une justice à 2 vitesses. En voici quelques-uns relevés sur le site du journal "Le Monde" : 
- Danielle 19/12/2016 - 17h41
lamentable ! alors on peut être négligeant avec l'argent de l’État, perdre 400 millions d'euros, et... rien, tout va bien.
AA : faux, puisque l'Etat doit récupérer cet argent !
quidam 19/12/2016 - 17h13
Et apres vous expliquerez aux jeunes déliquants que ce qu'ils font n'est pas bien ...la république n'en sort pas grandie Pauvre France !
AA ; Personne n'a été lésé par la négligence de C. Lagarde.
nimbus 19/12/2016 - 17h00
Une négligence à 400 millions d'euros... pas grave, c'est le contribuable qui paie. On voudrait déconsidérer la politique que l'on ne ferait pas autrement.
AA : le contribuable n'est pas lésé (à condition, bien sûr, que l'argent soit récupéré...)
- BERTHET JEAN 19/12/2016 - 16h48
Que de haine dans les commentaires des purs qui savent tout et jugent de tout avec leurs hormones !! Heureusement que la Constitution et la démocratie nous protègent de ces furieux, malheureusement de plus en plus nombreux.



AA : c'est vrai que tout cela est très subtil et pas toujours évident à comprendre... Mais à qui la faute ? A ceux qui profitent de ces difficultés pour enfoncer un peu plus la démocratie qui, comme on le voit, n'est pas un exercice facile (il faut souvent se méfier de ceux qui veulent plus de démocratie)...
- Voldemort 19/12/2016 - 16h44
Déclarée coupable avec dispense de peine. Les juges de la Haute Cour ont-ils décidé ainsi de favoriser le vote Front National ? Une peine, même symbolique, s'imposait, dans la mesure ou la culpabilité était reconnue
AA : Certes, une peine symbolique eut été logique, mais aurait été critiquée... pour sa modestie ! En quoi le FN peut-il prétendre a faire mieux ? S'il était au pouvoir, il donnerait des instructions aux juges sur ce qu'ils devraient décider, c'est cela ?
- Michel D. 19/12/2016 - 16h34
La décence lui recommande de démissionner car sur le fond, elle a assurément couvert des agissements (très) coupables qui la dépassaient, avec Sarko aux commandes. Le monde entier la regarde et elle gagnerait en image et réputation à ne pas s'accrocher à son poste.
AA : assez d'accord sur la décence (même s'il est acquis que le FMI ne s'en séparera pas, ce qui eût été, pourtant, une bonne punition). Quant aux vrais responsables (je devrais écrire : le vrai responsable), on se doute bien qui a voulu "aider" son copain...



13 commentaires:

  1. J'ai la guillotine qui me démange.
    Un connard d'aujourd'hui, qui en d'autres temps aurait peut être passé pour un glorieux révolutionnaire. Le temps passe et ne change pas beaucoup, excepté le langage. Combien de Jean-foutre, de corrompus, démagos et autres sanguinaires sont responsables d'une révolution que d'aucun ne remettraient en cause aujourd'hui. la brèche de la raison n'est pas loin de céder.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et souvent, avant la révolution, il y a sa majesté qui n'écoute pas le peuple, fusse-t-il de gauche ou pas.

      Supprimer
    2. Que pensez-vous de cette citation extraite du Barbier de Séville?
      "Aux vertus qu'on exige d'un domestique, Votre Excellence connaît-elle beaucoup de maîtres qui fussent dignes d'être valets?"

      Supprimer
  2. J'apprécie beaucoup la volonté de notre hôte d'expliquer et de donner des éléments justifiant la décision de la CJR.
    Néanmoins,il restera une image encore plus déplorable d nos élites.
    Comment d'ailleurs se fait-il qu'à l'époque un média ait pu dire que Bernard Tapie, à l'annonce de l'élection de N Sarkozy ait pu dire "ça y est! j'ai mes sous"
    Bien courtoisement

    RépondreSupprimer
  3. Binaisse essaye de monter un comité pour le soutient de kemme en juin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens WC de retour à 22H23! Comme d'habitude, tirons la chasse d'eau.
      Eh babache, le fric de russie donné par poutine à la le pen avec "contreparties" ( admettre les annexions du fou moscovite), ça devrait t'inquiéter beaucoup plus! fn, parti de l'étranger!

      Supprimer
    2. "Soutien", sans "t", babache! Apprends au moins et déjà à écrire ta propre langue,avant de venir faire ta fouine ici. Cela te permettre de commencer à penser, "je suis partout" oxygéné.

      Supprimer
    3. Alors, pour commencer. Je ne suis pas 23:23.
      23h23 donne aux autres lecteurs ce qu'il considère être une information. "Binaisse essaye de monter un comité pour le soutient de kemme en juin". Ni plus ni moins. Vrai ou faux, peu m'importe.
      Certes, il fait en passant une faute de frappe, mais ce n'est ni le premier ni le dernier, n'est-ce pas?
      Suite à quoi, un anonyme, courageux, TOUJOURS LE MÊME, l'insulte, le compare à...: "Eh babache", ""Soutien", sans "t", babache!", "faire ta fouine ici"...
      Mais le plus amusant, c'est qu'il ne sait pas lui ou elle-même écrire: "Cela te permettre de commencer à penser, "je suis partout" oxygéné.""
      Il ou elle dira que c'est de l'humour, qu'il a le droit de s'exprimer. Bla-bla-bla.
      Je vous pose la question, Monsieur Alpern.
      Allez-vous continuer à laisser faire cette personne? Votre réponse sera-t-elle encore "si ça ne vous convient pas, ne lisez pas" ou "il y a pire ailleurs"? Un peu facile non? Plus difficile d'appliquer les règles que l'on énonce sois-même. Surtout que nous savons qui est cet anonyme, quel est son camp. C'est ça la solution au fn? MDR!

      Supprimer
    4. 11h26 la chasse d eau à ete tire des 2014 pour l équipes binaisse municipale cantonal n est ce pas le planque de la smt deux débâcle ça te suffit rassurez vous aux présidentielles aux legislatives va mettre ton collègue à la crèche joyeux Noël

      Supprimer
    5. Tiens, mon messag est passé, peut-être demain, une fois que les lecteurs se porteront sur les articles récents. On évite pas mal de truc en manipulant hein.

      Supprimer
  4. Pendant ce temps, un jeune homme qui avait faim, est en prison pour trois mois ferme à cause d'un fromage volé...

    Et pendant ce temps:
    Instrumentaliser l'attentat à Berlin, sans un mot pour les victimes bien sûr, cet acte abject, est odieux.
    Le temps est à la compassion, à la solidarité. ..
    Merdard de Béziers et Brisenoix d'Hénin sont de véritables ordures ! C'est dit ! Je n'aime pas les gros mots et les insultes mais, parfois, il faut bien appeler un chat un chat... Ils profitent des cadavres, dont ils se moquent éperdument , à croire même que ça les fait jouir, pour parler encore de l'ignominie qu'ils ont chi... "leur ville sans...".

    Signez la charte pour "Des villes sans con"! Signez vite!Et dégageons les avec les terroristes.

    RépondreSupprimer
  5. "Soutien au Secours Populaire

    GRAND MOMENT D'HUMANITE A HAYANGE...
    jULIEN LAUPRETRE, président du Secours Populaire, ce grand homme, rare survivant de la résistance qui a partagé la cellule de jeunes hommes fusillés par les fascistes, était ce mardi 20 décembre à Hayange dans le local du Secours Populaire privé de chauffage et d'électricité parce que "le gentil p'tit fabien" a décidé ainsi de mener sa sale guerre !
    Quel bonheur d'entendre Julien Lauprêtre nous expliquer combien il est vital de résister à la banalisation de propos et d'actes comme ceux d'Engelmann.
    Comment les anciens auraient-ils pu raconter pour qu'on les comprenne ? Pour que les nouvelles générations ne recommencent pas les mêmes conneries en se livrant à l'extrême droite et à ses gourous populistes qui savent leur tendre la main pour mieux les abuser ?"

    Contre le populiste indigne briois qui profite encore des attentats pour faire sa sale pub inique, disons non et démontons son imposture!

    RépondreSupprimer