vendredi 2 décembre 2016

F. Hollande va rejoindre sa Julie...

Bien, la décision de François Hollande est toute à son honneur. Il s'est rendu compte qu'il allait à l'échec s'il se représentait et il l'a reconnu à un peu moins de 5 mois du 23 avril 2017.
Certes, il y eut des aspects positifs durant ce mandat (la lecture de la presse, ce matin nous rafraîchit la mémoire sur le sujet), mais insuffisants pour espérer faire "vibrer" les Français. Je me souviens avoir écrit au lendemain de son élection en 2012, que l'homme avait énormément de qualités, hormis celle de pouvoir être président : il était trop consensuel pour diriger un pays et la seule fois où il s'essaya à avancer contre vents et marées, il s'affala de tout son long dans l'incongruité que représentait la déchéance de nationalité... 
Cela dit, on mesurera plus tard que la décision de F. Hollande aura été un accélérateur de l'état de déliquescence où se trouve la gauche, incapable de redéfinir ce que devrait un socialisme du XXIème siècle. Certes, le débat date de la naissance du socialisme, mais les hommes de progrès avaient su faire taire, jusque là, leurs divergences devant les réalités du pouvoir... Je vous épargnerai, parce qu'elles sont évidentes, les différences fondamentales entre les Hollande, Valls, Macron et les Filoche, Lienemann, Hamon et Mélenchon... Cette absence totale de convergence atteint son point culminant au moment où la droite et l'extrême-droite n'ont pas ou plus ce souci d'absence de leadership. Et comment ne pas être désespéré quand on voit se profiler pour le second tour de l'élections présidentielle, l'ombre d'un candidat de la "casse sociale" et celle de la candidate de la "casse des libertés" et d' absence de programme crédible...
Ce n'est pas seulement F. Hollande qui est responsable du désastre dans lequel est plongée la gauche, ce sont tous ceux (politiques et intellectuels), incapables de renouveler l'idée de progrès, qui ont manqué à leur devoir d'exemplarité... La France va s'enfoncer dans une des périodes les plus noires de son histoire au cours de laquelle les libertés glanées par la gauche depuis plus de 2 siècles par des hommes qui incarnaient les Lumières, seront balayées par la droite et l'extrême-droite. Car, aussi loin que l'on s'en souvienne, ce ne sont pas ces dernières qui ont fait avancer la France (je mets à part de Gaulle dont on jamais su s'il était de droite ou de gauche...), mais l'ont fait reculer !
La décision de F. Hollande, en ce 1er décembre, n'est pas une bonne nouvelle. Elle va précipiter la descente de la France du progrès, des libertés et de la justice sociale dans un long tunnel dont il faudra attendre longtemps avant qu'on aperçoive, à nouveau, la lumière du renouveau...
Ce n'est pas Hollande qui a perdu, c'est la France... Ceux qui se réjouissent de la capitulation du Président n'ont pas bien compris ce qui va se passer maintenant...

Bon vent à F. Hollande : cet homme n'était pas à sa place et il aurait, pourtant, pu beaucoup nous aider...

15 commentaires:

  1. Comme d'habitude Hollande n'est responsable de rien : c'est les autres qui ont désuni la gauche moi j'ai un bon bilan.
    Il espère passer 5 mois tranquilles et être regretté comme Chirac.

    RépondreSupprimer

  2. Et un petit coup de Gainsbourg pour accompagner la dernière dégoulinade du dessert lacté :

    Ecoute les orgues
    Elles jouent pour toi
    Il est terrible cet air là
    J’espère que tu aimes
    C’est assez beau non
    C’est le requiem,
    Pour un con..

    RépondreSupprimer
  3. "Ceux qui se réjouissent" comme tu dis Alain, risquent d'avoir des matins difficiles lorsque Fillon, futur président de la République mettra en oeuvre ce programme ultra réactionnaire. Mais il y a au moins une chose à mettre au crédit de cet homme de droite, c'est qu'il nous aura prévenu.

    RépondreSupprimer
  4. 'un candidat de la "casse sociale" et celle de la candidate de la "casse des libertés" 

    Des exemples de casse sociale et des libertés SVP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Casse sociale : suppression des 35H, retraite à 65 ans, augmentation de la TVA, suppression de l'ISF, etc.
      Casse des libertés : liberté d'expression, d'association, droits de l'opposition, etc.

      Supprimer
    2. La conversation du social vaut elle que l on rogne sur les libertés. La question se posera peut être l année prochaine

      Supprimer
  5. il serait également important d'ajouter qu'il n'a pas été soutenu par ses députés lors de son mandat. Ces derniers étant trop soucieux de garder leurs places, leurs rémunérations (mais surtout les abondements sur les plans retraites des élus ! ), ils n'ont donc pas osé..."ben oui ! pourquoi changer et risquer de perdre notre gras ?"

    RépondreSupprimer
  6. Mettre la droite et l'extrême droite sur le même plan, c'est ce que l'on retiendra de cette analyse où, bien entendu, l'on donne une fois encore le beau rôle à cette prétendue gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 21h16 est de droite ou d'extrême-droite...

      Supprimer
    2. 22:00 n'est pas de gauche...

      Supprimer
  7. La crèche de Noël à Hénin-Bt fait toujours polémique,mais arrêtez de donner le moyen au FN de s'autoproclamer les Maîtres de la France et qu'ils détiennent toutes les solutions.Leur image se ternis de plus en plus avec la nouvelle fraude sur la campagne électorale des Régionales , surement les Municipales et le RSA versé illégalement.Qu'en est il du rapport de la cour des comptes sur Hénin-Beaumont???
    Vous feriez mieux de penser aux SDF qui par ces grands froids décèdent.Mesdames,Messieurs les Élus d'Hénin-Bt vous devriez aller faire des maraudes plutôt que de vous gaver sur le compte des contribuables.
    Signé:VOLVERINE

    RépondreSupprimer
  8. A Volverine. Il est de notre devoir d'expliquer ce que signifie la décision du tribunal, car le FN l'interprète à sa façon, tout à fait erronée, avec sa démagogie habituelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mr Alpern,
      Je ne conteste pas la décision du tribunal,mais comme vous dites le FN l'utilise comme cheval de campagne.
      Signé VOLVERINE

      Supprimer
    2. Effectivement, la crèche ne sert qu'à détourner des vrais problèmes locaux et plus largement nationaux. l'opposition s'engouffre dans ce piège tendu volontairement. celle-ci ferait mieux d'arpenter même avec peu d'élus les rues des cités prises par les fachos au lieu de rester dans l'entre-soi des convaincus. signé Fulcrum

      Supprimer
    3. Le vrai problème, local comme national, c'est que des nullicipaux et nullitionaux ont mentis, trahis, faillis. Et comme par hasard ils se prétendaient de gauche. Ah, les c... Après on s'étonne que le fn est aux portes du pouvoir.

      Supprimer