lundi 24 février 2014

De notre observateur liégeois

Serge Jacquin est un chercheur liégeois en sociologie venu observer Hénin-Beaumont en vue d'une thèse... Il écrit, régulièrement, à son ami Boris (dit Beau) Haas, resté au pays et lui fait part de ses impressions. Il a promis de m'adresser certains de ces courriers en copie. Il m'apparaît intéressant de connaître le regard extérieur de ce sociologue et il m'a donné son accord pour que ses lettres soient publiées sur ce blog, quand je le jugerai utile. Voir sa première lettre datée du 11 novembre 2009 et les suivantes, celle-ci étant la treizième. Serge avait dû retourner pendant 2 ans à Liège et revient pour de courts séjours. Un de ses courriers concerne la situation générale en France, mais également la situation à la veille des prochaines municipales sur le territoire de l'ex-bassin minier. Je vous en fais part en 2 parties.
Son constat est éloquent, car son objectivité ne peut être mise en cause...

Mon cher Beau,

Avant de te parler des élections municipales françaises (que nous appelons élections communales chez nous), il me semble important de te dresser un panorama de la situation politique en France, afin que tu comprennes mieux ce qui se passe ici à Hénin-Beaumont et aux alentours.
Le climat général est détestable du fait de l'impuissance des politiques et cela engendre des conséquences désastreuses pour la France.
François Hollande, élu il y a presque 2 ans, comme Président de la république, après le très contesté mandat de Nicolas Sarkozy, déçoit. Il n'a pas su inspirer confiance à ceux qui avaient voté pour lui, parce qu'il n'a pas réussi, malgré ses promesses martelées durant tout ce début de mandat, à stabiliser le chômage. Touts ses décisions sont contestées et, dès qu'il y a menace pour l'ordre public, il fait marche arrière, ce qui ajoute encore à son impopularité record. Homme de gauche, flanquée de ministres écologistes, il n'a pas cessé de renier ses convictions. Ainsi, il apparait, aujourd'hui, à tort ou à raison, comme un suppôt du capitalisme et de la finance mondiale. De plus, ses alliés verts avalent couleuvres sur couleuvres, au risque de perdre toute crédibilité. On en est à se demander ce qui pourrait le sauver, car même une croissance créatrice d'emplois n'effacera pas les critiques contre lui : blagueur, volage, peu courageux, voilà ce qu'on lui reproche et qui pourra difficilement s'effacer de la mémoire des électeurs. 
Face à lui, une droite, déchirée entre ses différents leaders, n'arrive pas à apparaître comme une alternative crédible. Sarko, comme on appelle l'ancien président, veut s'affranchir des contraintes de primaires fixées par son parti et se considère comme le seul, en 2017, à pouvoir battre F. Hollande, si ce dernier est le candidat du PS. Les affaires judiciaires, les résultats économiques désastreux du mandat sarkozien et le bling-bling de l'ex-président  ne plaident pourtant pas pour un nouvel intérêt des Français pour l'époux de la chanteuse Carla Bruni.
La droite modérée et centriste a toujours autant de mal, depuis Giscard, à se créer un espace entre l'UMP et le PS. D'autant plus que le parti de droite se voit "croqué" de plus en plus par le Front national de la fille Le Pen, à tel point que certaines frontières entre les 2 sont en partie abolies...
Marine Le Pen a presque réussi à dédiaboliser son parti, malgré la résistance de son père, en édulcorant ses propositions. Son discours économique (sortie de l'euro, protectionnisme) n'est toujours pas crédible, mais son plaidoyer social séduit de plus en plus, s'appuyant sur la préférence nationale (redonner aux Français ce que les étrangers accapareraient) et sur un discours anti-islam.
Jean-Luc Mélenchon ne semble pas profiter de ses talents de tribun et de ses positions anti-conformistes, d'autant plus que ses relations avec son partenaire, le parti communiste, à géométrie variable et opportuniste, ne sont pas au beau fixe.
Et face à cette situation, les Français sont désabusés, les idées les plus conservatrices resurgissent, le racisme et l'antisémitisme se montrent au grand jour, bref l'ambiance n'a jamais été aussi délétère...

A suivre 

64 commentaires:

  1. Alain, êtes-vous Usbek ou Rica? Le premier a su capter la sagesse là où il l'a trouvée.Le second, se moquait des travers humain avec un regard acéré. Il est aussi possible de rejouer " Dr Usbek et Mr Rica".
    Hier,la barre d'Etel était magnifique de force et de constance. Nous manquons de force et de constance.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis les deux, suivant les circonstances. Ce sont, effectivement, "les Lettres persanes" qui m'ont inspiré...

    RépondreSupprimer
  3. mercredi 26 décembre 2007

    Pêle-Mêle
    Ci-dessous, quelques idées à inclure dans notre programme:

    1- Economies de gestion sera un maître mot de la prochaine mandature: nous ferons "la chasse au gaspi".
    Nous ferons faire un audit de tous les flux d'énergie: éclairage, chauffage, eau et prendrons les mesures nécessaires pour diminuer les factures, sans préjudice d'investissements dans ces domaines pour rationaliser notre gestion.
    Un exemple: les illuminations de Noël pourraient être moins énergivores (lampes à basse consommation, par exemple, comme sur les Champs-Elysées). De même, avions-nous déjà signalé que l'éclairage public, tel qu'il est, est un non-sens: il ne sert à rien d'éclairer le ciel! Diriger la lumière vers le sol paraît plus efficace!

    2- Dans le cadre de l'accompagnement des personnes en recherche d'emploi, on pourrait aider ceux qui n'ont pas les moyens de financer l'apprentissage du permis de conduire (coût: plus de 1000€!)

    3- Toujours dans le cadre des soucis quotidiens: les nuisances sonores de certains véhicules.
    Le Maire a les pouvoirs de police nécessaires pour faire cesser les pétarades des pots d'échappement trafiqués en toute illégalité. Pourquoi ne pas les utiliser? Il en va de même pour ceux qui mettent la musique de leur véhicule, à fond, et roulent, vitres ouvertes, sans se préoccuper de la tranquillité des autres.

    4- Le stationnement. Les commerçants sont, à juste titre, mécontents de la présence de voitures ventouses entravant le stationnement des clients. Avec les moyens technologiques modernes, rien n'est plus simple d'enregistrer, sur des terminaux, les numéros des véhicules contrevenants, de leur laisser un avertissement, dans un premier temps (voire suivi d'un second), avant de verbaliser!

    5- Toujours au chapitre des nuisances, il est très dangereux de traverser à certains endroits de la ville: pourquoi avoir tracé des passages pour piétons, à la sortie d'un virage, souvent sans visibilité pour les piétons et les automobilistes. C'est tout le système qu'il faut revoir pour sécuriser les uns et les autres. et en 2014? signé SR71

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À SR 71 : c'est toujours d'actualité! Bravo pour vos bonnes lectures...

      Supprimer
    2. avez vous des infos pour le meeting du maire le 16 mars le lieu l 'heure envie de me marrer il invite Taubira et Duflot

      Supprimer
    3. 8H30 CEST PAS AVEC CALZIA ET TONDELIER QUE CA VA CHANGER

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    5. 15H04 : si vous pouviez supprimer le mot "fiente", je validerai votre commentaire...

      Supprimer
    6. Alain , peux tu me donner un seul dossier géré par les Verts à Hénin? Je parle de tondelier calzia deneuville bien sur

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commentaire non validé parce qu'il en ajoute encore au climat de haine de cette campagne. D'autant que vous écrivez régulièrement ce genre de vindictes, avec les mêmes termes qui n'apportent rien de plus.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Je croyais que la TSF avait disparue. ;)

      Supprimer
  6. y a plus d'adjointe aux affaires scolaires à oignies!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi cette question ? 9h20

      Supprimer
    2. remplacée par une experte en chronobiologie peut-être?ah! l'autosatisfaction....

      Supprimer
  7. Pour faire suite à votre commentaire du 21.02.2014 de 12h24 en réponse au mien du 21.02.2014 de 11h45 dans l'article du 20.02.2014. J'avais mentionné que je prendrais soin de vérifier ce que j'avais annoncé , en l'occurrence que Harlem Désir devait se présenter au procès de l'association de la Fédération du PS contre GD , au terme duquel celle-ci a été déboutée .Il ne me semble plus aujourd'hui que cela était des "on dit "',mais bien une affirmation .

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour un sociologue dont l'objectivité ne peut être remise en cause! ah bon!
    Lisez les études de sociologie - l'hypothèse de départ agit comme le but auquel arriver.
    A ce titre "on" n'observe que les éléments favorables à ce dessein, à l'exclusion de tous les autres.
    Ceci pour les généralités.
    Pour le particulier, je parierais que votre chercheur est ... socialiste (il parle des "ressentis", un grand péril pour l'objectivité de sa "lettre à un ami" - qui est un morceau d'arbitraire, adressé à un destinataire qui, trop éloigné, n'y connaît rien).
    Ecrire que F. Hollande passe pour un suppôt du capitalisme A TORT OU A RAISON.
    Non vraiment, ce passage ne vous choque pas?
    Tout va bien alors.
    Dormez braves gens

    RépondreSupprimer
  9. J'ajoute que le reproche que retient votre "témoin objectif" serait des défauts véniels, très personnels du président.
    En réalité, bien joué Hollande ; tant que la presse vend son papier là-dessus, on évite de parler de ses hypocrisies de campagne, de son bilan DESASTREUX, objectivement!

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, Boris et Serge sont très liés...

      Supprimer
    2. Igor et Grichka également.

      Supprimer
  11. De notre observateur Alter Echo qui a vu juste.
    Si vous croyez avoir tout vu en matière d'incompétence avec l'équipe de Binaisse, le pire est à venir avec celle de Briois.
    Marine 34ème reviendra vite au devant de la scène si victoire s'impose pour la plus grande inquiétude des héninois.
    Le Pen ajoutée aux trois B, espérons que les murs de la mairie seront solides des hurlements de colère envers les autres élus et employés.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    en tout cas je suis allé samedi a l'inauguration du reseau des mediatheques
    vraiment un superbe travail de la part de la cahc
    j'invite tous les amoureux de culture, de loisirs et de detente a decouvrir ce belle objet culturel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. brosseur(euse) de manche!

      Supprimer
    2. N'oublies pas de pointer, surtout.

      Supprimer
  13. pas envie de voter pour Binaisse, avec Coget, Drapier, Tondelier ( ego surdimensionné )
    pas envie de voter pour Bouquillon, avec Daussin ( vulgaire et détesté, demander aux commerçants )
    pas envie de voter pour Noël ( souvenir d'un père noël déguisé en front de gauche, merci pour nos enfants )
    pas envie de voter pour Dalongeville ( 85% d'augmentation )
    pas envie de voter pour Legrand ( candidat fantôme )

    Allez j'attends vos commentaires pour récupérer plusieurs voix.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez oublié : pas envie de voter pour Briois (incompétent et dangereux)

      Supprimer
    2. Coget??? Elle dit a qui veut l entendre qu elle déménage en dehors d Hénin beaumont
      Info ou intox?

      Supprimer
    3. Il vous reste monka s il se représente

      Supprimer
    4. 16H40 : elle n'a peut-être pas beaucoup espoir...

      Supprimer
    5. Alain Alpern 13.42,
      Très en forme, de la repartie, c'est comme çà que je vous aime M.Alpern!
      Synthétique et percutant!
      une formule "bien sentie", çà vaut quelquefois mieux que de beaux discours - et les vôtres le sont, beaux (petits moments raffinés en attendant le pire à Hénin-Beaumont ?)

      Supprimer
    6. Monka , Pulco , quelque fois une voyelle change votre vie !!!

      Supprimer
  14. Lapsus révélateur Monsieur Alpern, j'ai zappé Briois ( je rajoutais : menteur, démago, inculte et c'est peux dire )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dire de Briois qu'il est inculte quand on ne sait pas écrire, c'est drôle, très drôle !

      Supprimer
    2. 16H38 : on peut être inculte et savoir écrire. De même peut-on être cultivé et ne pas savoir écrire...

      Supprimer
    3. Et être inculte et ne pas savoir écrire

      Supprimer
    4. Alain Alpern 19.39, comment osez-vous ?
      Savoir écrire en français n'est pas savoir écrire - grande leçon démago ? Non (j'déc' : j'pense comme vous au fond - moquer quelqu'un qui fait erreur mais "voit juste" c'est une vraie "faute de goût")

      Supprimer
    5. Briois doit avoir son propre nègre..... rigolo pour le leader FN d'Hénin-Beaumont

      Supprimer
  15. http://www.rtbf.be/info/medias/detail_marre-des-trolls-sur-les-reseaux-sociaux-normal-ils-ont-un-probleme?id=8204602

    Lu sur alter écho. Il y a également le webmasters qui s'envoient leurs propres commentaires. c'est pas mieux. N'est-ce pas ?,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le trolling ou quand un internaute est accusé à tort d'être l'auteur de commentaires,un moyen comme un autre afin de se débarrasser de personne gênante quand celle-ci ne peut plus donner de son temps à la cause.
      La roue tourne.....même quand la page est tournée.

      Supprimer
  16. Serge Janquin est un expert bruaysien en politique
    Mon cher Alain,
    Je vais me retrouver au 2e tour avec un duel Briois Dallongeville.
    Que vais je faire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit ici de Serge JACQUIN et non Janquin... Ne pas confondre le député du Bruaysis, ex-1er secrétaire fédéral du PS et ce sociologue belge !

      Supprimer
    2. Alain pourquoi laisse tu passer ce genre de commentaire qui laisse a penser que nous allons inéluctablement vers un duel de cette nature ? Je ne serais pas étonné qu il s agisse d une ruse de l un des deux lascars

      Supprimer
    3. c'était de l'humour, mais vous n'avez pas repondu à ma question

      Supprimer
    4. Oui, j'avais compris, mais comme je ne sais pas ce que Serge Janquin pourrait répondre... Ah si ! Il dirait : "Rien n'est jamais sûr"...Ou : "Attends, je vais en parler à Daniel".

      Supprimer
    5. A 16H56 : c'était de l'humour...

      Supprimer
  17. Monsieur VIAL, vous qui vous glorifiez d'être sur le terrain depuis 5 mois à OIGNIES....vous pensez que ça suffit pour TROMPER notre population ?
    Mais que connaissez-vous des OIGNINOIS, OIGNINOISES (oigninoises que vous oubliez souvent de citer dans vos différents articles)
    Vous, le parachuté du FN, retournez déambuler sur le bitume de PARIS où sous vos pas, vous avez laissé la trace de la PEUR, de la HAINE !
    Nous, sous nos pas, nous avons la trace et la mémoire de nos PARENTS, GRANDS PARENTS qui ont vécu à OIGNIES.
    Ces Femmes , ces Hommes qui nous ont transmis les valeurs du RESPECT du TRAVAIL et de la SOLIDARITE
    Petite fille de mineur de fond, jeune OIGNINOISE ,je ne veux pas de VOUS chez NOUS.....je dis bien VOUS, monsieur VIAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je suis oigninois et natif de cette commune , ne m incluer pas dans vos propos svp merci !

      Supprimer
  18. je suis d'accord avec l'analyse ici présentée.
    Un seul bémol : considérer un programme économique incrédible parce qu'il evoque du protectionnisme et une sortie de l'euro serait nié l'histoire; le protectionnisme est utilisé depuis des décennies et même des siècles par les états pour sauvegarder leur économie en période difficile. L'euro n'existe que depuis 10 ans et avant....La vie a du commencer avec l'euro et s'arretera avec lui.lol
    Même des ministres comme Montebourg sont favorable à un peu de protectionnisme....
    J'ai l'impression que les personnes qui fustigent ces possibilités veulent étouffer le débat pour justifier le "on n'y peut rien, c'est la crise" et ne laissent aux gens que peu d'espoir. Pour eux, la mondialisation est " inarrêtable", le nivellement par le bas des politiques sociales est "inarrêtable", le profit doit prévaloir.
    Je ne suis pas extrémiste, je suis pour que toutes les idées puissent être mises sur la table et pas balayées d'un revers de main comme vous le faites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand la mondialisation n'existait pas, le protectionnisme pouvait se comprendre. Aujourd'hui, cela parait impensable tant les mesures de rétorsion seraient insoutenables.
      Quant à une sortie de l'euro, une dévaluation du franc serait immédiate et renchérirait les importations de façon insupportable. Imaginez un doublement du prix du pétrole...

      Supprimer
    2. Vous dîtes : quand la mondialisation n'existait pas.... quand ça? Il faudrait remonter à très très loin.
      Ensuite, la politique ne consiste pas à entériner une situation de fait. Il ne s'agit pas de gérer et d'administrer les choses telles qu'elles vont. Il s'agit de savoir comment elle peuvent être meilleures. Heureusement, certains peuvent dire ( malheureusement encore minoritaire à gauche ) : nous ne voulons pas de cette mondialisation.
      Concernant la dévaluation , c'est tout à fait faux. Aucune dévaluation immédiate ou nécessaire après une sortie de l'euro. Mais en effet, ceux qui proposent cela le font POUR dévaluer et ce serait une décision volontaire et politique. Notons au passage que certains estiment qu'il faut dévaluer l'euro... ( et nous devons donc convaincre tous les autres pays. Alors qu'avec le franc, on peut décider nous même ).
      Oui, évidemment, la dévaluation renchérirait les importations. Mais l'argument du prix du pétrole ne tient pas ( ce que nous payons , à la pompe , ce n'est que très peu le prix du baril de pétrole en $. Et donc à prélèvement constant, l'augmentation serait minime. ) Je m'étonne d'autant plus que cet argument , donc l'incohérence est vérifiable facilement ( aucune corrélation entre le prix à la pompe et le change euro/dollar qui pourtant a fait volte-face) puisse venir de vous. Les écolos ne cessent de nous dire qu'il faut augmenter le prix !
      Le problème viendrait en effet des autres bien importés. Mais on exporterait plus facilement ( et on n'exporte que ce qu'on fabrique , donc le travail est en France ). Admettez au moins que c'est un choix politique. 19h51 a raison ; le débat est étouffé - je rajoute - par des intimidations, des invectives et des enfumages.

      Supprimer
  19. encore une réponse de l'experte en tout qui parle à la place de l'élu concerné.
    jeune oigninoise? plutôt nouvelle oigninoise...que vient faire le "nous" le "notre population?est-elle à la tête de la mairie?ça y ressemble fort.
    le respect du travail!!! elle ne le connaît pas,y a qu'à voir les dégâts qu'elle cause là où elle passe:plusieurs mutations de personnel, mal être,dépressions, y compris chez sa supérieure hiérarchique dont elle a réussi à prendre la place et puis elle sait surtout comment "mater son personnel" (ses propres mots) mais elle peut tout se permettre, elle a un protecteur.
    elle a sous ses pas,le nom et la trace des personnes qu'elle a sciemment malmenées.
    qui arpente le bitume?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non Monsieur, je ne suis pas l'experte que vous désignez !
      là je tombe des nues !
      je le répète je suis une petite fille de mineur de fond, j'ai passé toute mon enfance en cité minière....vos propos sont répugnants !
      j'ai 26 ans...allez continuez à délirer !
      lamentable !

      Supprimer
    2. c'est drôle, tout le monde se targue maintenant d'être descendant de mineur! pourquoi tant de hargne dans votre réponse si vous n'êtes pas la personne concernée?et ce qui est écrit est pourtant la stricte vérité même s'il ne s'agit pas de vous!

      Supprimer
  20. à anonyme de 17h51....vous écrivez...."je ne suis pas extrémiste, je suis pour que toutes les idées puissent être mises sur la table"....ok ...mais les idées suffisent-elles ?
    ah....en tous cas moi je le crie haut et fort, je ne veux pas d'un FN qui se veut respectable, qui se veut aujourd'hui être porte-parole du peuple qui souffre...il fait son fond de commerce sur la misère des gens....c'est purement dégueulasse !
    à l'heure ou sondage et médias nous promettent un score historique du FN...lors des scrutins à venir...
    faisons un peu le bilan des années FN là où il a géré les communes !
    et il veut nous donner des leçons aujourd'hui !
    gestion désastreuse des finances publiques, politique anti-sociale, vie culturelle et associative réduites à néant !
    Sachez-le !
    à Vitrolles, Marignagne, Toulon, Orange, Bollène...l'argent public dilapidé !!!!
    multiplication de condamnations judiciaires d'élus FN !!
    c'est ça le FN !!!!!!





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis l'anonyme de 19 h 51.
      Je n'envisage pas le FN au commande de quoi que ce soit. Sur le plan humain, leur programme est haissable.
      Mais sur le plan économique, le FN a un programme que doit être débattu et pas regardé de haut comme le font les "républicains" et "démocrates".

      Supprimer
    2. l' argent public dilapidé , faite un inventaire des mairies PS vous aurez aussi un superbe panel me semble t 'il??

      Supprimer
  21. à Vitrolles, Marignagne, Toulon, Orange, Bollène...l'argent public dilapidé !!!!
    multiplication de condamnations judiciaires d'élus FN !!
    c'est ça le FN !!!!!!

    Ben alors laissez leur la mairie de hénin beaumont vu la liste l'incompétence fera que la ville sera à ajouter à la liste ci-dessus, ça vaut bien quelques milliers d'euros de plus pour enfin de plus entendre parler du fn. la france entière les attend au tournant.

    RépondreSupprimer