mardi 14 février 2017

L'avenir politique de M. Le Pen

A la date d'aujourd'hui (certes, les choses évoluent rapidement), quelques traits de l'élection présidentielle semblent concorder:
- M Le Pen serait en tête au premier tour avec un score évalué entre 25 et 27%;
- E. Macron se situerait entre 20 et 22%;
- F. Fillon suivrait autour de 18%
- B. Hamon et JL Mélenchon seraient en 4ème et 5ème position, le premier autour de 15% et le second à 12%. 
Mais je ne parierais pas sur un tel quinté, tout au moins dans l'ordre évoqué !

L'objectif du présent post n'est pas de justifier, ni de confirmer des enquêtes d'opinions dont on sait qu'elles sont depuis quelque temps remises en cause... 
Je souhaiterais parler, ici, de l'avenir de celle dont personne ne semble, pour l'instant, remettre en cause la première place au soir du 22 avril.  
Au soir du second tour, qu'elle soit opposée à Macron, Fillon ou Hamon, voire Mélenchon, il semble acquis pour beaucoup que MLP ne sera pas capable d'atteindre les 50,01% lui donnant la victoire. Certes, le nombre de bulletins blanc ou nuls jouera en sa faveur, le 6 mai, mais personne ne semble contester que passer de 25/27% à 50% serait une gageure irréalisable... Je laisserai le FN affirmer le contraire pour justifier une victoire possible de son poulain (sa pouliche, en l'occurrence)...
Je me place donc dans l'hypothèse hautement probable de la nouvelle défaite de M. Le Pen. Les législatives (3 et 17 juin) suivront dans la foulée. Le scrutin n'est pas favorable au FN et les seconds tours, sauf triangulaires, annoncent des rééditions du second tour de la présidentielle : le FN contre un "front républicain" qui ne veut pas dire son nom... Dans cette hypothèse, il n'est même pas sûr que le FN puisse constituer un groupe à l'Assemblée (15 députés)... Cette possible, voire probable double défaite, s'ajouterait à un bilan pas très réussi pour M. Le Pen qui n'a emporté qu'une dizaine de villes en 2014, et aucune région, ni département, l'année suivante, alors que la situation politique n'a jamais été aussi favorable pour un parti populiste...
Cette double défaite éventuelle (et probable) ne serait pas de bonne augure avant un congrès qui, forcément, demandera des comptes à sa présidente... Sa tentative de banaliser le parti contre l'avis du noyau dur du FN aura échoué dans son objectif, à savoir : prendre le pouvoir... Nombre des "durs" et des anciens, mis en minorité ces dernières années, ne manqueront pas de faire remarquer les dérives d'un parti qui accepte "le mariage pour tous", une mansuétude pour l'avortement, un désengagement sur l'antisémitisme, etc. Et comme ces tenants d'un retour aux fondamentaux des origines ont une candidate qui répond à leurs exigences, il est fort possible qu'après l'élimination de Le Pen père, suive celle de Le Pen fille au profit d'une autre Le Pen, petite-fille du premier et nièce de la seconde... L'honneur serait sauf, Marion Maréchal-Le Pen devenant la 3ème Le Pen aux manettes du parti depuis son origine...

27 commentaires:

  1. On se rassure comme on peut. Bien sur que MLP n'a aucune chance, pas plus que Donald n'en avait. D'ici 2 mois beaucoup de choses peuvent se produire, Fillon sera t il encore là, le programme de Macron ?,la banlieue en folie, un numéro ou deux du volatile........... Et puis pour quelqu'un qui n'a aucune chance, vous lui faite beaucoup d'honneur. Une sacré pub même, de tout ce que vous dénoncez, beaucoup de Français sont en demande. A force de jouer avec le feu, qu'un certain Mitterrand s'était ingénié à allumer, on finit par se bruler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La comparaison avec Trump ne tient pas... H.Clinton a obtenu 3 millions de voix de plus que lui. Et votre raisonnement s'effondre !

      Supprimer
    2. 20h41 n'en soyez pas si sûr. Il y a 6 mois personne n'aurait misé un kopek sur Macron.

      Supprimer
    3. Clinton a eu 50% des grands électeurs? Non.
      Clinton a eu 50% des voix dans le scrutin populaire? Non.
      Tant mieux pour ses voix supplémentaire à Trump! Tant mieux pour elle. Qui a ses fesses dans le bureau ovale?

      Donc : se rassurer à bon compte, se payer de mots, c'est irréel!

      Et quand elle sera élue, vous direz quoi? Ho ! Elle n'aura une majorité que relative à l'assemblée !

      Supprimer
  2. À force d'enfoncer des portes ouvertes vous vous cassez la gueule cher blog-master.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le raisonnement de AA me semble n'avoir pas beaucoup été tenu ailleurs et c'est ce que vous appelez des "portes ouvertes" ? Vous paniquez à l'idée que cela soit la réalité, n'est-ce pas ?

      Supprimer
    2. C'est le 14 février, 20h43, en raison de sa grande solitude, vient de faire sa déclaration. Aidons-le le pauvre à trouver chaussure à son pied. Ben pardi. Quelqu'un du fn voyons. Même niveau!

      Supprimer
  3. Il y aurait des tensions au niveau des Organisations Syndicales des territoriaux d'Hénin-Beaumont.
    Après l'abandon d'une organisation syndicale pour les Elections Professionnelles,un Syndicaliste devant les tribunaux.
    Un secrétaire général est dans un état dépressif après que l'autorité lui est retiré une partie de ses responsabilités.
    Mais on ne va pas le plaindre car du temps de Gégé et Binaisse il a eu un beau règne et a fait subir du harcèlement auprès de quelques Agents sans être inquiété;si on crache en l'air,ça finit toujours par te revenir à la figure(c'est l’effet boomerang). Mais il y a une autre Organisation Syndicale qui brosse l'autorité dans le sens du poil???
    Chercher l'erreur,on fait du syndicalisme pour ses collègues et non pour soi même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui, représentant syndical c'est être peinard.

      Supprimer
    2. Tout à fait, certain on tendance à faire passer leurs propres interêts et ceux de leur famille en priorité (avancement de grade, regime indemnitaire ....)

      Supprimer
  4. Pour les législatives, la situation me semble moins joyeuse que ce que vous décrivez.
    D'après les départementales: le FN aurait eu entre 19 et 36 députés. C'est une projection.
    D'après les régionales: le FN est en tête dans près de 230 circonscriptions ; dans près de 70 circonscriptions le FN passerait les 40% au premier tour. Et il aurait finalement 50 députés. Non seulement le groupe est assuré, mais surtout, ni la gauche ni la droite n'aurait la majorité absolue!

    Comparaison n'est pas raison. Départementale et régionales ne sont pas législatives, c'est vrai. Mais cela donne néanmoins une idée sur la dynamique, en moins d'un an !

    A cela il faut ajouter que les législatives demandent pour être élu une majorité relative, il ne faut pas 50%. Or dans la situation tripartite que nous vivons, gauche, droite et FN ont plus ou moins chacun 30%. ( oui, il y a des désistements, des "fronts républicains", un UDI peut se retirer pour un PS et inversement. Un LR ne se désistera pas pour un Mélenchoniste).
    A cela il faut ajouter que les 30% sont divisés entre 2 voire 3 candidats. Les 30% de la droite sont diffusés entre Fillon et Macron. Donc il faut et il suffit pour le candidat FN arriver premier, pas 50%, et ça ne semble pas impensable.

    Pour les présidentielles : Oui, il faut 50%. Donc certaines données valables pour les législatives ne sont pas valables, mais pas toutes! Et puis il faut dire que la position ni gauche, ni droite ou, comme je l'ai entendu d'un observateur avisé; ET droite ET gauche, donne au FN une situation favorable contre n'importe quel candidat.

    Imagine-t-on un électeur de droite voter Hamon contre Le Pen? Avec ses compromis avec l'islamisme ( "tradition ouvrière", Bachelay copain du CCIF, ce qu'il a fait dans sa ville ...) + ses positions sur l'immigration, non je n'imagine pas les électeurs de droite se jeter comme un seul homme sur Hamon.

    Image-t-on les ouvriers et les employés, les fonctionnaires, et la gauche en général voter Fillon? Sa position sur la sécu, la suppression des fonctionnaires, les retraites, les salaires, les 35h... Non je ne l'imagine pas. Montrez moi un ouvrier dire : " Je veux travailler 4h de plus, payées seulement 2h, pendant 3 ou 4 ans supplémentaires, le tout avec des soins remboursés à moitié"

    J'ajoute, pour aggraver la situation que Buisson, homme sans doute terrible mais qui connait l'opinion, a affirmer que les enquetes montrent que 50% des électeurs de Mélenchon et 50% des électeurs de Fillon se reporteraient sur MLP au second tour. Pas de surprise, mais sortez les calculettes !

    A Hénin-Beaumont, à cause de l'élection de Briois au premier tour, on a oublié la marge de progression du FN? Eh bien, retournez voir les anciens scrutins! Cette marge existe.

    Ma position, depuis le soir des primaires de droite, c'est que la seule chance pour MLP de ne pas être élue, c'est un second tour contre Macron. Et encore, rien de certain. Je peux me tromper, j'ai donné mes arguments.

    L'essentiel de mon propos est : pas d'optimisme! La situation est inquiétante. ( Et désolé pour les fautes )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne tiens pas Buisson pour un expert électoral (c'était, je le rappelle, le conseiller de Sarko...).
      Je pense que les projections des départementales et des régionales ne peuvent servir pour les législatives, élections dans lesquelles concourent des personnalités locales (avec leurs qualités et leurs défauts...).
      Quant à HB, je pense que la marge du FN n'existe pas, ne serait-ce que parce que Briois devra démissionner de son mandat de maire, du fait de la loi sur le non-cumul : il ne lâchera pas son siège de député, bien trop rémunérateur... Entre temps, il y aura le rapport de Chambre régionale des comptes qui ne sera pas tendre pour sa gestion municipale...

      Supprimer
    2. Législative 2002 , candidat Briois, à Hénin : 18.11% au premier tour, 33.72% au second
      Legislative 2007, candidat MLP, à Hénin: 29.23% au premier tour, 44.54% au second

      C'est de cette marge là que je parlais. Celle qui fait qu'il y a des réservoirs de voix, même s'il ne semble pas y en avoir. Je disais qu'on a oublié cette marge de progression car, élu avec 50% des voix au premier tour, on ne sait pas combien il aurait fait au second : les projections à partir de ses élections précédentes indiquent qu'il aurait fait beaucoup plus.

      Le role d'un conseiller n'est pas celui d'un expert. J'ai lu son livre et il faut faire la part des choses. Tout ce que j'ai dit c'est qu'il étudie l'opinion, et lorsqu'il affirme que 50% de Melenchon et 50% de Fillon vont chez Le Pen, ça ne me semble pas improbable.

      L'éditorial du monde de ce soir ne dit pas autre chose que moi, il le dit différemment...

      Supprimer
    3. Vous n'en savez rien;je pense plutôt pour un satisfécit de la part de la CRC.

      Supprimer
  5. Pas dans le sujet, quoique...Me voyant écoeurée par le fait que cette secte de la haine que représente le FN puisse entrainer encore des adeptes en 2017, une copine me conseillait, hier, le boudhisme et autres mouvements "zen"! Elle avait un peu trop bu...

    Ahhhhh! Que de mauvais souvenirs liés à cette histoire de boudhisme, celui d'un être cynique et menteur caché derrière son vernis de "pleine conscience"!Veule et fourbe et méprisant pour tout autre qui n'était pas Lui... surtout pour les femmes car cette religion est incroyablement machiste. Ce personnage avait abandonné sa femme enceinte... trop de contraintes sans doute.
    Mais ce n'était que frime sa "pleine conscience". Et je ris maintenant au souvenir de ce triste et pauvre pitre... un "éveillé", lui,du haut de sa suffisance,mais qui ne se remettait pas d'avoir perdu son blouson à quelques euros ( libéré mais pas trop quand même!).
    Toute cette authentique « propagande bouddhiste », a donc pénétré avec une étonnante facilité le monde occidental, ce qui n'est d’ailleurs pas le fruit d’un simple hasard, puisque cela permet d’encourager à dessein un bouddhisme de "confort" s’adaptant à merveille avec une mentalité singulièrement individualiste et hédoniste, qui trouve dans cette religion corrompue et laxiste, de nombreuses convergences avec ses propres conceptions "modernes": utiliser l'autre sans vergogne et ouvrir ses "karmas", en fait protéger coûte que coûte son petit nombril. Si cette plaisanterie spirituelle ne cachait de plus, en réalité, l’une des plus grossières tromperies de l’Histoire qui, sous prétexte de libération, se révèle être une terrible entreprise d’asservissement et de dévoiement des êtres . Certes quoi de plus louable, de plus respectable, d'éminemment précieux pour les Hommes en quête de liberté, soucieux de se dégager du piège infernal dans lequel la vie les a plongé, que de chercher à s’extraire des filets de l’illusion mondaine en se tournant vers des méthodes et des techniques dites "enseignées" par le Bouddha capables de conduire à l’Eveil !!! Des Tartuffes de la pire espèce, faibles avec les "forts" et "forts" avec ceux et surtout celles en état de faiblesse passagère. Que de cynisme.
    Peu importe le nom qu'on lui donne elle est à mettre dans le même panier que les 3 "grandes" religions monothéistes... Poubelle.

    Comme le FN qui n'est pas politique mais sectaire! J'espère que nous en rirons très bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, ça leur fait une belle jambe vos incantations en bois.

      Supprimer
    2. Et comme je suis ravi , que vous soyez écœurée

      Supprimer
    3. Comme un post précédent de je ne sais pas qui:va te toucher Mary!

      Supprimer
    4. pour lire la suite du copier coller de mary vous faiteshttp://www.la-question.net/archive/2008/08/13/l-illusion-bouddhiste.html#more

      Supprimer
  6. Le vrai visage du fn, parti d'extrême droite. Le peuple , il n'en a rien à faire. Malheureusement les bernés par cette imposture ne regardent pas les bonnes émissions qui la démonte.

    "Solidaires Paris
    7 h ·

    Derrière un discours qui vise à séduire les salarié-es, le Front national reste le parti d'extrême droite qu'il a toujours été. Cette vidéo réalisée par le groupe de travail "Ripostes syndicales face à l'extrême droite" de Solidaires veut montrer que, fidèle à ses fondamentaux, le FN est du côté des patrons et que loin d'être contre le "système", il s'inscrit pleinement dans les recettes capitalistes et libérales qui font tant de ravages depuis des années partout dans le monde.

    https://vimeo.com/203948529"

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Vous voulez dire des scies, 20h07 ?

      Supprimer
    2. Non, il parlait musique.

      Supprimer
  8. "Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, soupçonné de fraude fiscale."
    Le Monde.
    "L’organisateur de la primaire à droite fait l’objet d’une enquête préliminaire. Il est, entre autres, soupçonné d’avoir omis de régler une partie de ses impôts sur le revenu de 2010 à 2013."

    Et vous la ramenez encore avec votre "fn facho"? Bande de conn**ds! Le seul truc là-dedans c'est VOTRE, oui, votre fn. Celui que vous faites grandir tous les jours avec vos menteurs démocrates et républicains auto proclamés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, le FN est blanc comme neige... Rires !

      Supprimer
    2. Hum, le socialisme lui n'est plus qu'une gerbe rose. Déposée en sortie de boîte, sur le macadam, un dimanche frisqué, entre 4 et 6 du mat.

      Supprimer