jeudi 2 février 2017

Paroles de lecteurs...

A la suite du nouveau rebondissement dans l'affaire Fillon, résumé dans l'extrait d'un article du Monde de ce matin, j'ai repris quelques commentaires de lecteurs...
« Je n’ai jamais été son assistante » et « je ne me suis pas occupée de sa communication non plus ». Ce sont deux phrases, lourdes de conséquences, que Penelope Fillon a prononcées au sujet de son mari lors d’un entretien avec des journalistes britanniques en mai 2007, selon France Télévisions.
Un extrait vidéo de cette interview, dont France Télévisions a retrouvé la trace (mais que Le Monde n’a pas visionné), doit être diffusé sur France 2, lors de l’émission « Envoyé spécial » du jeudi 2 février présentée par Elise Lucet.





HUET M-J 02/02/2017 - 09h26
Les faits sont largement établis pour qu'il soit mis en examen. Inutile d'attendre plus longtemps. Les indices sont précis, graves et concordants. Toutes les paroles énoncées sont une injure à ce terme de démocratie galvaudé
 

JIMSI 02/02/2017 - 09h26
Ce n'est pas le côté juridique qui m'inquiète. C'est que j'ai payé des impôts, fraction de ce que j'ai gagné en travaillant (pour de vrai!), et que cet argent passe dans la poche de personnes qui l'empoche sans travailler, simplement par effet d'un privilège, au nom d'avantages lés à la fonction de parlementaire. Je trouve ça moralment insupportable. S'il faut une nouvelle nuit du 4 août pour abolir ces privilèges, je suis pour, même si cela comporte des risques à courir.



Ah Bon ? 02/02/2017 - 09h16
On espère que le ménage sera fait partout dans tous les partis et à tous les étages. Les médias étant de gauche j'ai comme des doutes ....

Am Usé 02/02/2017 - 09h36
Les médias de gauche ont tellement épargnés Cahuzac par exemple ...


DB 02/02/2017 - 09h14
Si c'est vrai, Fillon est mal... et après... on se concentre sur "Marine" parce qu'il y a de quoi faire aussi et quelle semble passer au travers !

Atchoum 02/02/2017 - 09h14
La femme de César ne doit pas être soupçonnée.




 
 

l'optimiste 02/02/2017 - 09h05
"je n'ai jamais été l'assistante de mon mari" affirmait elle aux journalistes face caméra en 2007.....qu'a t'elle dit à la justice il y a 2 jours ? Mieux vaut pour elle qu'il y ait une certaine cohérence dans ses propos car sinon ça va faire très mal sur le plan judiciaire !

TZOTZIS CHRISTOPHE 02/02/2017 - 09h03
On atteint au sublime. Hier, les appels de moins en moins discrets au changement de candidat commençaient à se faire entendre à l'UMP, à la TV. Ca, c'est le début de la fin. A moins que maintenant Fillon ne la répudie, publiquement, déclarant qu'il se sépare de cette femme qui a juré sa perte.

 


POUM 02/02/2017 - 09h00
C'est curieux, ce couple qui a des enfants n'a donc jamais visionné PINOCCHIO avant de s'engager dans le combat politique.


leglandmou 02/02/2017 - 08h59
à mon avis, elle n'était même pas au courant que son mari lui reversait une partie de son enveloppe parlementaire.....sinon elle n'aurait jamais donné ce genre d'interviews même à l'époque ! Il devait avoir un surplus inutilisé, et plutôt que de le restituer au parlement, il s'est dit que c'était plus juteux de nommer "fictivement" son épouse comme attachée....sans même lui en parler à mon avis ! Il l'a mise dans le pétrin jusqu'au cou ! et après il traite les médias de misogynes.....


Kamel 02/02/2017 - 08h59
C'est tout simplement ... le coup de grâce ! bye bye Fillon...



9 commentaires:

  1. C'est quoi cette histoire de contrats image...???

    RépondreSupprimer
  2. Ah la le pen, trumpinette, pinette. L'inénarrable le pen dite marine!

    "La grande imposture du FN continue. Marine Le Pen est allée chouiner auprès du CSA pour tenter de récupérer du temps de parole qu'elle n'estime pas avoir eu sur les chaines de télé.
    C'est sûr : c'est pas en violentant des journalistes, en leur interdisant l'accès aux meetings ou en ne répondant pas aux demandes d'interview que le FN va avoir du temps de parole."

    Mémé, occupe toi de nous rembourser tout le fric que tu as détourné sur nos impôts! Et... dégage!Trump t'attend! Il est raide dingue de toi!
    Signé: Le "peup" et autres boeufs et génisses de Darcy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les guillemets, c'est pour faire croire à une citation ou pour masquer le fait que ce ne sont que vos propres écrits de frustrés qui avez pris une ralée électorale en 2014 après avoir été nul au pouvoir et favorisé par calcul d'arrière boutique la victoire du fn? Dans tous les cas, la nullité de votre pseudo gauche est de mise.

      Supprimer
    2. Tiens le ouah-ouah de la kommandantur! Il grogne quand on touche à sa mafia feneuse.
      Frustré va! Ta le pen a pris deux raclées et va en prendre une troisième: départementales, régionales et présidentielle.
      "On va la r'mettre dans le train pour Montretout, le front bas et les mains sales et sans nos vooootes!"
      Le pseudo maire d'Hénin, ridicule petit maire d'une petite ville, son tour viendra plus tôt que prévu... avec sa jean marine...
      Gaucho et fier de l'être! A bas le FN!

      Supprimer
    3. Toujours un train de retard eul 17:58. Et il répète en moins bien ce que les autres écrivent.

      Supprimer
  3. Ah, la le pen, balkanyette-balkany! Elle a dit, la glorieuse, que même mise en examen elle ne se retirerait pas! En fait, cette bonne ( mauvaise) femme, c'est un camembert qui pue qui se moque du maroilles!

    Marine le Pen qui défend la liberté de la presse alors que des journalistes sont régulièrement éconduits, comme lors des estivales dans le Var en sept 2016, comme à Féjus en 2014 pour le congrès du FN, à Tours, également, pour le même congrès, à Carpentras ... Ce ne sont pas les journalistes du
    "Petit journal " de canal + et ceux de Médiapart qui me contrediront !

    Signé: gauchiste et fier de l'être! A bas le FN!

    RépondreSupprimer
  4. Mais ils sont où, mais ils sont où, mais ils sont où les fronts hauts mains propres? La la la la...La la la la.

    La pauvre le pen , son salaire est passé de 11 000 euros à 3000 euros pour rembourser ce qu'elle a détourné ( 2 autres grosses affaires en cours). Elle doit 300 000 euros. Ce qui me pose problème avec ces nantis du système assistés c'est qu'il va en falloir du temps pour être remboursé.
    Pendant ce temps là, un jeune qui vole un bout de fromage écope de six mois ferme!
    Pourquoi ne pas saisir ses biens, immenses , pomper directement sur son compte en banque bien fourni?
    Comme on le fait pour son "peup"?

    Comme Fillon, elle se fout vraiment de nous et ose encore faire la morale!

    "Je suis gaulliste, et de surcroît je suis chrétien : ça veut dire que je ne prendrai jamais une décision qui sera contraire au respect de la dignité humaine, de la personne humaine, au respect de la solidarité" Fillon

    QUOIIII ! Voler de l'argent public ce n'est pas manquer de respect à la solidarité ! Si ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ton gros c....








      ...ostume.

      Supprimer